Core i7-1195G7 et Core i5-1155G7 : deux nouveaux venus chez Intel

Intel ajoute deux nouveaux processeurs à sa gamme Tiger Lake-U n’en comprenant au départ que trois. Les Core i5-1155G7 et Core i7-1195G7 viennent ainsi étoffer la gamme.

Les Core i7-1195G7 et i5-1155G7 profitent du lancement du Computex 2021 pour faire leur apparition au catalogue d’Intel. Ce sont deux puces qui se situent au dessus des propositions précédentes d’Intel. Le Core i5 coiffe le i5-35G7 et le Core i7 passe au dessus de l’actuel 1185-G7 tout en proposant les mêmes bases d’architecture.

Tiger Lake

Cela ressemble donc fortement à des optimisations de processus qui ont permis à Intel de proposer des puces plus hautes en fréquence. Le Core i7-1195G7 est un 4 coeurs et 8 threads fonctionnant de 12 à 28 watts avec une fréquence de base de 2.9 GHz et un boost atteignant le 5 GHz. Il proposera 96 Unités d’Execution à une fréquence maximale de 1.4 GHz et un cache de 12 Mo. Le précédent Core i7-1185G7 propose les mêmes éléments mais ses fréquences vont de 3 à 4.8 GHz pour les coeurs processeur et 1.35 GHz pour la partie graphique Intel Iris Xe.

2021-05-31 14_43_58

Le nouveau Core i5-1154G7 est toujours un 4 coeurs et 8 threads avec le même TDP mais sa fréquence de base est de 2.5 GHz avec un Boost à 4.5 GHz. Son circuit graphique passe à 1.35 GHz. C’est là aussi de légers gains face à la solution précédente qui fonctionnait qui tourne de 2.4 à 4.2 GHz avec un circuit graphique à 1.3 GHz.

2021-05-31 14_25_54

Rien de très innovant donc mais une sympathique évolution des puces qui “promet” de rivaliser avec les solutions 15 watts d’AMD sur  certains postes. Une analyse qu’il faut tempérer par l’enthousiasme sans borne d’Intel à propos de ses puces mais un progrès net par rapport à des solutions comme le Ryzen 7 5800U en 8 coeurs et 16 Threads. On voit également dans l’annonce d’Intel au sujet de son Core i7-1195G7 un gros focus sur la création de contenu avec la mise en avant de ses fonctions d’Intelligence Artificielle et dans le traitement vidéo avec  Intel QuickSync.

Intel Core i7-1195G7

Mais aussi dans le jeu vidéo avec une sélection de titres mettant en avant les qualités des puces Intel. A noter cependant que la marque précise que les plateformes peuvent varier et qu’il est fort possible que certains scores moins flatteurs aient été écartés de cette présentation pour laisser le Core i7 tout à son avantage.

EVO Tiger Lake

Intel mise toujours sur une proposition globale

Les nouveaux venus seront toujours au coeur de la stratégie EVO du fondeur. Chaque acheteur d’un des nombreux ultraportables attendus autour de ces puces, plus de 60 modèles sont attendus pour les vacances chez les principaux fabricants mondiaux que sont Acer, Asus, Lenovo, HP et MSI, pourra compter sur des déploiements dans des plateformes EVO. ce qui signifie une enveloppe de services complets avec la présence de Thunderbolt 4, une autonomie mesurée et autres spécificités comme la biométrie ou la connectivité en Wifi6.

Intel 5G 5000

Intel ajoute d’ailleurs une nouvelle solution de connexion sans fil avec son modem Intel 5G 5000. Une carte M.2 qui offrira une compatibilité avec l’ensemble des réseaux 5G mondiaux1.  Cette nouvelle carte est une vraie touche à tout puisqu’elle annonce une compatibilité totale avec le monde Windows mais également avec Linux et ChromeOS. C’est également un des premiers résultats du travail mené en commun avec Mediatek. Intel n’est en effet pas le fabricant de cette solution ni son développeur. Il ne fait que coller son nom dessus tout en proposant ses technologies et son expertise. Mediatek fabrique donc la partie logicielle de cette offre et le module en lui même est construit  par le Chinois Fibocom.

La carte permettra sans doute de fabriquer plus simplement des machines connectées, capable d’accrocher aussi bien des réseaux 5G que 4G et disposant d’une fonction eSIM. 

Elle permettra également à Intel de disposer d’une solution peu chère à intégrer dans son offre. Le fabricant qui veut construire un ultraportable proposant un bon rapport services/prix aura le choix entre la plateforme Intel qui n’aura pas forcément a rougir devant les performances d’AMD mais qui embarquera d’office des fonctions comme du Thunderbolt 4.0, du Wifi6, devra assumer une autonomie minimale et, pour quelques dollars de plus dans l’équation, proposera de la 5G en plus du reste. Un argument solide sur des engins pensés pour la mobilité avant tout et non pas forcément pour la performance brute.

Notes :

  1. Au cas où votre vaccin Covid n’ait pas assez de portée pour vous connecter facilement en 5G…

Rivière
3 commentaires sur ce sujet.
  • 31 mai 2021 - 20 h 07 min

    Quelle nouveauté réelle ?
    Une fréquence plus élevée ,peut etre gravé plus finement ?
    La seule bonne nouvelle est le suivi de chez INTEL .

    La baisse des prix des processeurs de chez Intel et la fourniture d’un GPU intégré valant ceux de chez AMD pour des processeurs équivalents .

    VEGA ou IRIS Xe ?
    Pour le prix et le processeur mais aussi mon usage ,je pense que ces INTEL avec le GPU IRIS Xe sont intéressant .

    Répondre
  • 1 juin 2021 - 0 h 06 min

    @ptitpaj: A configuration (graphique) égale, les Xe d’Intel sont meilleurs que les Vega d’AMD semble-t-il, pour les pilotes c’est autre chose comme toujours avec Intel et c’est sûrement là que la différence va se jouer.

    Répondre
  • 2 juin 2021 - 15 h 31 min

    […] processeur/circuit graphique. Là où Intel promet des éléments comme le Thunderbolt, le Wifi6 et bientôt de la 5G… En plus des fonctions graphiques proposées par le Max-Q de Nvidia, AMD a bien du mal a […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *