Le boitier Akasa Fanless pour NUC Skull Canyon en images

Après bien des déboires et des péripéties, le nouveau boîtiers Akasa pour NUC Skull Canyon est de sortie. Sa particularité ? Il offre un fonctionnement fanless à l’engin normalement ventilé par Intel. Il propose également un design pour le moins… original.

Akasa poursuit son excellent travail dans le monde des boîtiers fanless avec ce nouveau venu dans sa gamme. Pensé pour les machines Intel NUC Skull Canyon, elles mêmes conçues autour d’un design particulier, le boitier prend le relais du système de venilation actif de la solution originale d’Intel.

Minimachines.net

Le premier prototype pour Skull Canyon

Des déboires parce que Akasa a eu du mal à proposer une solution assez efficace pour prendre en charge le processeur Intel Core i7-6770HQ du  NUC6i7KYK. Une puce quadruple coeur pour 8 threads cadencée de 2.6 à 3.5 GHz avec 6 Mo de cache. Une puce qui embarque un circuit graphique Iris Pro 580 gourmand et qui sera forcément sollicitée  pour un total de 45 watts de TDP.

Nuc Skull Canyon

Le boitier original et ventilé d’Intel pour le NUC Skull Canyon

Pas facile à encaisser et la proposition initiale de la marque, plus classique s’est donc heurtée à un souci de refroidissement qui a amené Akasa à revoir sa copie.

Minimachines.net

La nouvelle donne est totalement différente, avec des ailettes plus importantes et surtout un design qui « décolle » le bas du châssis de son support afin de maximiser la surface d’échange d’air du métal. On imagine facilement que le côté Tie-Fighter de l’engin a pour seule ambition de dissiper au maximum la chaleur pour ne pas qu’elle s’accumule dans le boitier.

Est-ce que ce boitier Akasa n’aurait pas gagné à développer une station debout ? Est-ce que les ailettes  laissent circuler l’air de bas en haut dans cette configuration ? Pas mal de questions autour de ce choix de design.

fanlesstech

Le résultat est très différent, beaucoup plus musclé que l’original tout en restant, semble t-il, assez compact. Les dimensions ne sont pas encore connues, pas plus que le tarif de l’engin pour le moment. Seule sa date approximative de commercialisation a fuité, il devrait arriver sur terre en Mars.

Source : FanlessTech

 

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

5 commentaires sur ce sujet.
  • 18 janvier 2017 - 21 h 02 min

    Celui là je l’attendais depuis un moment mais euuuh comment dire euuuh le design est très très particulier. Et pas vraiment passe partout. Et je crains le pire pour le prix…

    Répondre
  • 19 janvier 2017 - 7 h 52 min

    On se croirait dans star wars avec les vaisseaux spatiaux du côté obscur… l’obscurantisme revient à la mode en 2017 ? Je pensais que c’était l’année de la soif ! :p

    Répondre
  • 19 janvier 2017 - 9 h 08 min

    Oh oh le advanced tie fighter en NUC ^^

    Répondre
  • 19 janvier 2017 - 9 h 24 min

    « il devrait arriver sur terre en Mars. »

    Hihi, hoho !!!

    Répondre
  • 19 janvier 2017 - 18 h 49 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *