Asus Transformer Book T100 Chi, une simple mise à jour ?

Difficile tâche que de mettre à jour un Best Seller, l’Asus Transformer Book T100 Chi s’y emploie, avec un certain panache. Il y a clairement dans cette solution des éléments très positifs mais également des choix qui confirment la vision de base faite par le constructeur avec son premier modèle.

Lancé à la fin de l’année 2013, le Transformer Book T100 premier du nom n’a pas démérité et se vend encore aujourd’hui de manière très correcte. Il a permis à la marque d’être le N°1 mondial sur ce format hybride de tablette dockable dans un clavier. Il est pourtant largement temps de faire une vraie mise à jour pour cette machine et non pas un simple petit changement de processeur.

Asus T100 Chi

C’est ce que promet cet Asus Transformer Book T100 Chi, une version qui ne change pas l’essence de base de cette excellente minimachine mais qui en corrige pas mal de défauts tout en ajoutant une belle série de nouveaux équipements.

Asus T100 Chi

Au premier abord, ce reboot du T100 ressemble à une blague. Ça n’a pas loupé d’ailleurs hier, alors que je posais la question à une personne en charge de le présenter à la presse : Il est bien plus joli ! M’a-t-on répondu en premier lieu. Et si effectivement il y a eu un changement cosmétique dans la machine, ce n’est pas fondamentalement ce qu’il y a de plus important.

Dans l’esprit on garde la même proposition : Une tablette Windows 8 équipée d’un Intel Atom qui se docke sur un clavier amovible. Une solution à mi chemin entre la tablette et le netbook et qui s’avère très efficace sur de nombreux points.

Asus T100 Chi

L’ensemble a effectivement des évolutions cosmétiques avec un changement de robe pour commencer. Là où le premier T100 proposait une robe brillante, le nouveau Chi débarque avec une finition mate, comme poudrée, assez agréable à l’oeil comme au toucher. Problème récurrent de ce type de finition, le châssis s’encombre très vite de nombreuses traces de doigts.

Asus T100 Chi

Quand l’atmosphère est remplie de journalistes gloutons et de petits fours, cette tendance s’accélère encore et au bout de quelques minutes la machine ne ressemble plus à rien. Pourtant, sous la couche de peinture et ce design un peu plus strict au lignes plus tendues, un changement de taille puisque la caisse est désormais en aluminium et non plus en polycarbonate couverte d’une couche transparente en relief. La peinture poudrée est posée sur le métal et la dissipation naturelle de celui-ci permet de conserver un fonctionnement sans ventilation et sans chauffe particulière.

Asus T100 Chi

La tablette mesure désormais 26.5 cm de large pour 17.45 cm de profondeur et propose une épaisseur de 7.2 mm. Le dock clavier reprend le même gabarit avec  26.5 par 17.45 cm sur 13.2 à 14.8 mm d’épaisseur. Le poids reste correct, tablette à 570 grammes et clavier à 510 grammes. Un total de 1,08 kilo ce qui reste parfait pour un format netbook.

Asus T100 Chi

Autre différence esthétique, le contour du châssis de la partie tablette comme de la partie clavier changent en passant d’un côté arrondi assez souple pour une découpe plus nette et plate de la coque.

Asus T100 Chi

Pour le reste peu de changement, on garde le format précédent de l’écran 10.1 pouces inséré dans son châssis clavier. Difficile de faire évoluer l’objet, même si on aurait pu espérer des bordures plus fines autour de la tablette.

Asus T100 Chi

Le clavier est également identique, même disposition, même nombre de touches et surtout même réactivité à la prise de notes. Pour avoir un T100 original depuis la première heure, l’objet n’a pas bougé d’un iota en interne comme dans sa proposition de frappe.

Asus T100 Chi

Le pavé tactile diffère quelque peu suite au changement de matériaux employé pour le châssis. Une légère, très fine, découpe en débord laisse apparaître la surface métallique du corps en aluminium autour de la surface tactile. Surface qui ressemble, là encore, trait pour trait à la machine de 2013-2014.

Asus T100 Chi

Mais pour le reste, c’est une petite révolution interne… A commencer par l’écran, les 10.1 pouces ne sont plus cantonnés à un 1366 x 768 pixels mais sautent au 1920 x 1200 pixels, soit un 16:10 Full HD très classique. Je ne suis pas sur d’adorer cette proposition pour plein de raisons, j’ai peur que cela influe sur l’autonomie du modèle et certains logiciels souffriront de cette haute définition sous Windows 8 dans un format 10 pouces. Difficile d’imaginer faire tourner les mêmes jeux qui fonctionnaient en 1366 x 768 sur la machine en version FullHD sans changer fondamentalement de processeur.

Asus T100 Chi

Evidemment cela a également ses bons côtés : Les jeux pourront être adaptés en définition non native et on pourra lire un film FullHD sans l’altérer sur l’écran. Un affichage aux belles couleurs, aux noirs profonds et aux grands angles de vision. La dalle est bien entendu brillante puisque tactile et capacitive mais elle ne souffrait pas trop de sa dalle brillante sous les feux de la rampe. Il faudra l’examiner en détail, mais apparemment Asus n’a pas choisi une mauvaise dalle IPS pour son nouvel engin. Elle permettra d’afficher des pages Web confortablement, de lancer des applications gourmandes en barres en tous genres, et vous laissera la possibilité de faire côtoyer 2 fenêtres l’une à côté de l’autre sans problèmes.

Asus T100 Chi

D’autres évolutions intéressantes sont apparues. Asus a changé sa charnière pour un modèle magnétique. Fini le système d’éjection via un bouton sur la base clavier, une prise en main ferme suffira à manipuler la machine.

Asus T100 Chi

Est-ce suffisant pour maintenir solidement l’ensemble, à priori oui. Il est du moins possible de saisir l’Asus Transformer Bokk T100 Chi par le clavier et soulever le dock avec lui. Secouer le tout ? Le dock ne bronche pas. En fait pour que la prise magnétique se relâche, il faut exercer un effet de levier pour décoller un des aimants sur le côté de la base puis l’autre vient tout seul.

Fini la partie mécanique dans la charnière et bienvenue à un système ergonomique, un bon choix pour l’ensemble qui s’altérera moins dans le temps.

Asus T100 Chi

Conséquence de cette évolution, le dock n’est plus physiquement relié à la tablette. De ce fait, les 2 entités communiquent via Bluetooth ! Je n’ai aucune idée de la portée de ce mode, mais c’est une excellentissime nouvelle pour le concept. Très cohérente avec la suite, vous allez comprendre.

Si le Bluetooth offre une portée logique et moyenne située à 5 bons mètres, le dock clavier devient une sorte de télécommande géante et parfaite pour utiliser la tablette. On pourra alors dépasser un des soucis posés par le T100 d’origine en mode sédentaire.

Asus T100 Chi

Conséquence de cette apparition du Bluetooth dans le clavier, un bouton pour le gérer.

Positionner la partie écran à bonne hauteur, de manière ergonomique et employer le clavier à distance. En mode mobile, évidemment, les deux seront reliés de manière classique ou on n’utilisera que la tablette.

Asus T100 Chi

Mais comme Asus a eu la bonne idée de mettre intelligemment à jour la connectique du T100 Chi, la  solution devient vraiment exploitable en mode bureau. Ce que vous voyez ci-dessus, c’est la connectique de la machine niveau alimentation. Je n’ai pas le détail exact de ses usages mais je suis sur de l’un d’eux. Ces 2 connecteurs MicroUSB permettent de recharger les 2 éléments. Il y a désormais une batterie dans la partie clavier mais elle ne servira pas à alimenter l’ensemble, uniquement le module Bluetooth.

Au dessus, on retrouve le port MicroUSB de charge de la tablette en elle même. Juste à côté le port jack 3.5 mm pour y brancher un casque. La charge nécessitera donc 2 ports USB pour le clavier et la tablette, à moins qu’Asus ait la bonne idée de proposer un chargeur permettant de recharger les 2 à la fois.

Je ne sais pas si ces connecteurs offriront la possibilité d’y connecter divers appareils.

Asus T100 Chi

De l’autre côté, par contre, une excellente nouvelle, la tablette offre désormais un second port MicroUSB 3.0. Il sera donc possible de charger le T100 Chi et de l’utiliser en même temps via un adaptateur MicroUSB de l’autre. D’y connecter un disque dur externe MicroUSB 3.0.

Asus T100 Chi

Une prise Micro HDMI est toujours présente et là, si vous avez bien suivi, vous comprenez d’emblée l’avantage du clavier Bluetooth. Avec ce dispositif, il est possible de poser la tablette près d’un téléviseur, de brancher celle-ci à un câble HDMI via un micro adaptateur MicroHDMI et de pianoter à distance avec le clavier : Lecture de films FullHD, travail de PréAO ou bien jeu. Il est également possible d’imaginer le dispositif en double écran sur une mini station de travail.

Asus T100 Chi

Le problème de l’ancien Transformer Book T100 était lié au fait qu’il n’était pas possible d’alimenter la tablette et d’y brancher un périphérique en même temps. On était donc limité à la durée de vie de la batterie.

Ce dispositif est donc bien plus abouti que celui d’origine à ce niveau. Si on perd la prise USB plein format du dock, il est probable que l’on puisse l’employer tout de même via un adaptateur MicroUSB vers USB.

Asus T100 Chi

D’un point de vue performances, on ne change pas réellement de gamme. La machine est sous Atom Bay Trail Z3775. Un quadruple coeur cadencé de 1.46 à 2.39 GHz associé à un chipset graphique Intel. C’est la solution qui équipe déjà les derniers Transformer book T100 de la marque.

Asus T100 Chi

L’engin dispose de 2 go de mémoire vive et sera livré en 2 versions 32 et 64 Go de stockage eMMC. Un modèle 128 Go est également annoncé mais ne sera pas disponible en France à priori. Aucune version ne sera plus livrée avec un stockage mécanique dans le dock indique Asus France. Des informations à prendre avec du recul car le succès du T100 d’origine a amené la marque à pas mal d’évolutions.

Asus T100 Chi

On note que c’est Windows 8.1 avec Bing qui équipe l’engin, une version livrée avec un abonnement de 1 an à Office 365, là encore comme sur les dernières machines sorties dans cette gamme.

Le système reste en Wifi 802.11 b/g/n et en Bluetooth 4.0. µUn lecteur de carte MicroSDHC est présent.

Asus T100 Chi

Quelques autres surprises sont intégrées dans ce nouveau modèle : Si une webcam frontale est présente en 2 mégapixels comme avant. Un second capteur dorsal est également présent sur la partie tablette. Situé à droite de celle-ci, il offre une prise de vue en 5 mégapixels à l’ensemble.

Asus T100 Chi

Les prix annoncés des Transformer Book T100 Chi sont de 399€ pour la version 32 Go et 449€ pour la version 64 Go de eMMC. Des tarifs qui font assez mal par rapport aux anciens modèles.

Asus ne brade pas son concept qui est désormais placé sur un segment plutôt haut de gamme. Pour l’instant ? Oui car Asus applique la politique de tarif qui va sévir dorénavant sur toutes les annonces produits. Cette machine est née sous un dollar fort et comme toutes les autres à venir, elle va être proposée plus chère que les modèles actuels. Le “pour l’instant” ne signifie pas que le prix de la machine va chuter bientôt mais bien que le reste des machines va grimper au niveau de cette minimachine.

33 commentaires sur ce sujet.
  • 31 mars 2015 - 17 h 24 min

    du coup à 400 euro, et avec une office valable seulement un an
    je me dit qu’il va bien moins marcher, la mauvaise nouvelle c’est que le premier t100 ne baissera pas impossible de trouver un truc quasi neuf pour un prix intéressant

    personnellement à 400 euros je passe. c’est un bon produit mais a ce prix j’attends plus

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 17 h 27 min

    @adel10: Il va bien moins marcher tant que les prix du marché seront sur des produits sortis avec un dollar faible. Quand les machines de la rentrée scolaire auront toutes grimpé en moyenne de 50 à 200€ à materiel égale, le T100 Chi sera a nouveau considéré comme une option valable :)

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 17 h 35 min

    Comme avec toutes les mises à jour certaines choses ne me plaisent pas : perte du port usb plein format : quelle erreur, c’est un point capital du confort d’utilisation qui disparaît. C’est même un non sens : avoir un objet hyper nomade et se trainer des adaptateurs avec, pour lire la moindre clé usb.

    Enfin, mise à jour mais toujours cet abominable port micro usb pour la recharge, pire, il en ont doublé le nombre pour charger la tablette et le clavier.

    Ce que j’aurais aimé :
    – un port de charge standard,
    – conservation du port usb : pas d’arrangement sa disparition est un motif pour ne pas acheter,
    – port usb moderne genre réversible qui s’annonce,
    – rétro éclairage du clavier,
    – port microSD protégé pour éviter d ela perdre, de se la faire voler ou de l’éjecter par erreur.

    Comme tous les reboots, cinéma y compris, on gagne certaines choses mais on perd aussi une parte du concept original.

    Vous avez compris, j’achèterais pas.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 17 h 59 min

    Merci Pierre pour cet article … à quand l’analyse du T90 ???

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 19 h 17 min

    @Pierre Lecourt:

    Un autre produit fabriqué sous le dollar fort. La Surface 3 (pas Pro) qui vient d’être annoncée avec le nouveau Atom Cherry Trail Z 8700.

    $499: 2GB de RAM, 64GB Disque
    $599: 4GB de RAM, 128GB Disque
    $599: 2GB de RAM, 64GB Disque / LTE
    $699: 4GB de RAM, 128GB Disque / LTE

    Ecran 3:2 (1920×1080), stylet Surface (50$ env.), clavier Cover (130$ env.), USB3, Mini DP etc etc.

    Si on compare, avec la T100 Chi, la différence est de 230$ (629$ pour la Surface avec un Cover hors de prix à 130$). Une différence sans doute justifiée (ou pas..) par le niveau du produit.

    Pierre, un test possible de la Surface 3? Voir un face à face?

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 19 h 23 min

    @Dadoo: Je pense a peu pres exactement le contraire:
    – chargement USB = super, le chargeur que je trimbale deja pour mon tel pourra faire double emploi, un chargeur de gagné.
    – port µUSB: il faut un cable pour se brancher dessus de toutes façons, y’a qu’a prendre le nouveau bon cable, ca change rien. Pour les clés USB, il y en a plein mixtes USB/µUSB
    – USB-C: pour le coup ca, ca me demanderait un cable spécifique a trimballer ^^
    – rétro-eclairage clavier: d’accord.
    – port µSD protégé… pour le cas ou on vole la carte, mais pas la machine ? C’est deja arrivé ca ? Idem ejection par erreur, faut quand meme appuyer franchement dessus, perso ca ne m’est jamais arrivé et je n’en ai jamais entendu parler…

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 19 h 24 min
  • 31 mars 2015 - 19 h 44 min

    @Obarthelemy : oui j’ai perdu la carte microSD 64go sans doute en mettant la pochette spécifique de la machine qui a appuyé dessus et je ne l’ai pas retrouvée, pas plus qu’on ne me l’a ramenée donc oui je l’ai perdue et ensuite on me l’a volée sur place !

    Ensuite je reproche au port de chargement sa fragilité.

    Mais mon plus gros problème avec cette mise à jour c’est le retrait du port usb plein format qui m’a beaucoup servi.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 22 h 08 min

    Je suis déçu de ne pas voir de mise à jour à 14 nanomètres sur ce modèle.
    La Surface3 (Atom) reste donc la seule 14nm pour l’instant sur ce segment de marché, et le port usb plein format y est présent aussi. Seul son prix fait hésiter.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 22 h 12 min

    Etonnant de voir qu’Asus propose ce nouveau modèle toujours avec avec 2gb. Le nouveau Smartphone Asus, le Zenfone 2, est proposé dans sa version haut de game avec 4gb de ram (et un Intel Atom Quad Core Z3580 à 2.3GHz) pour un prix (de lancement) de 299€.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 22 h 37 min

    @Joe Guillian: Je ne suis pas sur de la cascade d’événements qui découleraient d’un passage à 4 Go. Probablement une augmentation de tarifdu à la RAM, une licence Windows a payer en prime autre que Bing qui n’aime pas les machines au dessus de 2 Go, plus d’Office 365 et un équilibre a chercher probablement entre 60 et 100€ de plus… Pour 2 Go de ram supplémentaires sur un engin de 10 pouces de diagonale, c’est compliqué à gérer.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 22 h 40 min

    @zhir: Ca viendra peut être, pour le moment c’est encore trop cher. Et puis comme dit plus haut le soucis cascade… Atom X( avec 2 Go ? Pas possible pour 150€ à 200€ de plus.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 22 h 59 min

    Noooooonnnnnnn, mais pourquoi?!
    moi qui les croyais sur la bonne voie avec le T100 TAM, avec ses 4go de ram!
    L’alu, super, ça aurait évité que je fende l’écran en baladant l’engin dans un sac avec une pochette souple. Bon, j’aurai pu faire attention, mais avec l’alu on gagne en solidité et c’est tant mieux.
    L’aimant? Je demande à voir. Pas encore vu de système fiable. Je suis du genre à pas me poser de question. Avec un système mécanique, ça tient et puis c’est tout.
    le clavier bluetooth? WTF? Super ergonomie, maintenant faudra faire attention à ce que l’ordi soit chargé, et la tablette soit chargée. Déjà qu’il mettait une plombe à se charger, maintenant dan sle meilleur des cas il mettra encore plus longtemps si on a un cable dédoublé, dans le pire il faudra se balader avec deux chargeurs.
    Et la perte du port usb plein format, là je comprends pas. L’intéret de ce t100, c’était de ne pas avoir à se balader avec des adaptateurs: le clavier tenait la tablette tout seul, on pouvait brancher un disque dur dessus, recharger son telephone avec n’importe quel cable, n’importe où et n’importe quand.
    Tout ça pour quoi? Pouvoir l’utiliser plus facilement en mode SEDENTAIRE parcequ’on peut détacher le clavier. C’est bien la peine de l’avoir rendu plus solide si c’est pour le laisser branché à coté de la télé.
    Et justement, on pouvait facilement l’utiliser en même temps qu’on le rechargeait, justement parcequ’il avait un port usb plein format sur le clavier.

    En perdant ces signes distinctifs, plus rien ne le sépare de n’importe quelle tablette à laquelle on colle un clavier bluetooth.

    Répondre
  • 31 mars 2015 - 23 h 49 min

    @guiguinou: Je peux comprendre mais il ya quelques trucs a revoir. L’USB plein format je suis plus tout à fait d’accord puisqu’avec un adaptateur à pas cher dans un petite boutique que je connais bien, tu as une solution que tu peux laisser sur le port USB plein format pour le transformer en port MicroUSB. Donc ça c’est pas un gros problème.

    Pour la différence avec un couple clavier Bt + tablette on a quand même l’ergonomie d’une vraie charnière inclinable.

    Pour le reste je suis plutôt d’accord. C’est une machine différente. Avec d’autres avantages et d’autres inconvénients.

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 8 h 19 min

    Jolie mini machine ce t100 chi.
    Mais pour mon usage, contrairement a la version precedente qui me donnait envie ( mais j ai achete le t200 ;) ) Celle ci ne pourrait jamais etre a moi.

    La nouvelle connectique dic empche tout simplement l existance d un doc avec disque dur ou on peu rever, avec seconde batterie.
    C etait ce plus, la version avec disque dur qui fesait le plus de cette machine par rapport a la concurence.

    Il s agit pour moi d un retour en arriere (malgre les quelques ammeliorations accessoire comme l ecran) et asus ne se differencie plus du tout de la concurence avec cette version.

    Surtout que mucrosoft sort une surface 3 avec la nouvelle generation d atom X7. Plus puissant pour par beaucoup plus cher.
    Dommage car asus etait la marque se differenciant et ils rerentrent dans le rang des autres : Des machines identiques sauf le design.

    Esperons qu un eventuel t200chi ne suive pas le meme chemin que le t100.

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 12 h 20 min

    Je suis d’accord avec les commentateurs. ASUS a supprimé les spécificités de sa T100. La première étant que le clavier n’était pas seulement un clavier mais un vrai dock.
    La T100 Chi ressemble trop à une tablette associée à un clavier BT. Et il existe des concurrents sérieux sur ce segment. A ce prix, je n’achète pas.

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 12 h 38 min

    @DotNet:

    La surface pro aussi ‘est du dollars fort,

    499$ ===> 600 Euros !!

    donc Asus se situe sur un autre segment de prix en Europe du moins.

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 13 h 17 min

    @Pierre Lecourt: en fait tu as raison , je dirais juste qu’il y’a les geek et les autres disons que pour les autres c’est vrai , mais pour 400 euros tu peux et pourra trouver des super produits,

    après 399 euro c’est une somme, et pour les retours que j’ai, peu de gens investiron ce prix dans un mini pc, qui ne peux pas faire tout ce que peux faire un pc, ce n’est que mon avis

    rien ne dit d’ailleurs qu’asus arrive a maintenir ce prix , ceci dit maintenant qu’il y’a de bon truc android pour prendre des notes, et peut être un jour des chromebook, la xs2 d’archos fait super bien le boulot par exemple.

    reste que je préfère la version 1, sauf si comme pour la xs l’appairage et automatique

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 13 h 40 min

    Je m’attendais a mieux, c’est pour moi une déception cette nouvelle formule.

    Avec un clavier Bluetooth que’est ce que cela va donner en autonomie, est ce que les souçis de la puce wifi/bluetooth du T100 ont été résolu ?

    j’aurais préféré un ecran plus grand, vu la largeur des bord il y a de la place sans pour autant changer les dimensions.

    J’aurais aussi aimé avoir un RJ45 sur le clavier en plus du port USB.

    qu’est ce que cela va donner maintenant pour ce qui est de la stabilitée avec tout ses fils reliés sur l’écran au lieu du clavier ?
    devoir utiliser un adaptateur pour micro usb ->USB

    Plus de disque dans le clavier.

    Et puis pour finir;
    Avoir des aimants, cela va être la joie pour les poussière métalliques.

    Déçu je suis :/

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 18 h 52 min

    Les faiblesses de la T100 aujourd’hui selon moi :
    – port de chargement fragile à la longue. Je dois incliner le cable vers le haut dorénavant pour être certain de retrouver ma tablette chargée le lendemain matin.
    – un seul port usb sur le doc, deux ça aurait été bien plus pratique, pour une souris et un DD par exemple pour les jeux, sans avoir besoin de se trimbaler 3000 cables, hub et autre.
    – le clavier ne peut pas être vendu séparément, et il n’y a pas de version avec batterie supplémentaire.
    – je commence à détecter un problème de contact parfois dans l’unique port usb et j’ai un peu peur à long terme, mais c’est sans doute du à mon utilisation intensive, journalière et nomade de l’engin. Je ne sais pas si on peut remplacer la connectique du clavier facilemenet d’ailleurs.

    Dans ce que je lis sur cet article, je ne vois que des désavantages ou des points qui renforceront les problèmes que je rencontre sur ma T100… Enfin à part l’alu, c’est vrai.
    C’est très franchement une mise à jour qui ne répond pas du tout à mes attentes, et j’irais sûrement voir à la concurrence avec regret le jour ou la tablette rendra l’âme.

    – Le bluetooth ? Pas vraiment l’utilité, quand je l’utilise en mode tablette pas besoin et sinon c’est sur un bureau ou sur mes genoux en transport. Si en plus ça enlève le port Usb et rajoute un truc à charger sans offrir d’autonomie supplémentaire, ma charnière solide avec un peu de jeu me conviens beaucoup plus.
    – Comme souligné plus haut, le système sera plus chiant à charger, sans réelle plus-value (au vue de mon utilisation), avec deux fois plus de problème de fragilité de la connectique. Surtout que ma T100 à toujours eu des soucis avec le bluetooth…
    – L’écran rend le tout plus cher, avec sûrement une baisse d’autonomie à la clé.
    – L’appareil photo m’aurais servi quelques fois pour scanner des documents, mais avec l’alu c’est vraiment le seul point positif pour moi.
    – Le prix plus élevé n’est pas forcément rédhibitoire, j’aurais volontiers payé plus si les améliorations correspondaient à mes attentes. (et je rejoins dadoo, le retro éclairage sur le clavier, alors qu’il à une batterie maintenant, me parait un minimu)

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 11 h 02 min

    Quel genre de soucis avec le BT avez-vous eu sur la T100 ?
    Je prévois d’acheter un clavier Bluetooth pour libérer un port USB et surtout soulager la demandé électrique sur le HUB USB 3.0/

    Il y a des soucis de stabilité avec la connexion au clavier ?

    Je rejoins beaucoup d’utilisateurs, la disparition du port USB plein format est une grosse perte, le clavier via BT est gadget et alétera l’autonomie alors que la charnière est super costaud !!

    Par contre c’est quoi cette station d’accueil sur les photos ?
    Si Asus sort ça avec toute la connectique qui manque (alim secteur, ports USB, µHDMI ou HDMI, RJ45), je prends tout de suite !!!

    Tablette + clavier en mode mobile puis dépose sur station d’accueil en mode sédentaire, double écran et pas de problèmes d’USB sous-alimentés, le pied…

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 18 h 38 min

    Pareil que Dadoo. La disparition d’un vrai connecteur USB 3 plein format est un gros moins. Et je partage son envie de connecteurs plus trapus. Les micros connecteurs sont fragiles. J’ai flingué la prise HDMI qui a nécessité le remplacement carte mère de mon Asus T100. La rigidité du câble HDMi avec des effets de torsion lié aux déplacements de la tablette sur le bureau ont aidé à bousiller le petit embout du câble qui a du provoquer un court-circuit dans la minuscule prise.

    Je partage les réserves de Pierre Lecourt sur la fin des disques durs dans le clavier, et sur la résolution Full HD qui sera probablement pénalisante en mode Windows classique avec un certain nombre d’applications. Pas facile d’avoir le beurre et l’argent du beurre.

    Plutôt que copier chez Acer la fixation magnétique de la tablette sur le clavier, il auraient mieux fait de recopier le confort de frappe de ce dernier et son design. A ce propos l’Acer concurrent du T100 semble n’avoir jamais été testé sur Minimachines ? Une vieille querelle avec la marque ? Il a même un grand frère en 13 pouces. J’ai perdu une touche du clavier Asus (si quelqu’un a une adresse sur Paris pour ce type de réparation, merci). Et celui du petit nouveau a toujours l’air aussi merdique. A-t-on droit encore aux gros clics du trackpad qui font qu’en Bibliothèque, les gens me toisent parfois du regard ?

    Moins emballé par cette variante Bluetooth du clavier du nouveau T100. A commencer par une source de consommation de batterie nouvelle. Pour libérer un Asus T100 en mode tablette connecté à un moniteur, il y a des claviers Bluetooth dès 15 Euros qui font bien le Job.

    Le mien est un comme clui-ci en version Azerty, et la frappe est autrement plus confortable qu’avec le clavier originel du T100. :
    http://www.amazon.fr/kwmobile%C2%AE-clavier-bluetooth-Android-Windows/dp/B00DVN0NP0/ref=sr_1_3?s=computers&ie=UTF8&qid=1427991540&sr=1-3&keywords=clavier+bluetooth+blanc

    Enfin après avoir lâché un iPad 3 pour le premier Asus T100, je suis mitigé quant aux usages en tactile.

    – Désert des tartares en applications de création audio dignes de ce nom. La liste est impressionnante sur iPad dont le fameux Garageband d’Apple (gratuit !).

    – Désert des tartares ou presque en applications de création vidéo. Rien d’équivalent au iMovie (gratuit !), Microsoft ne proposant pas une version tactile de son Movie Maker. Et une boîte comme Pinnacle connue pour son Studio sur Windows ne propose un équivalent que sur iOS.

    – Rien ou presque en produit Adobe en tactile. Pas de Photoshop Touch, et la firme vient de lancer un Adobe Comp (gratuit !) pour de la création de maquettes graphiques qui n’est disponible que sur iOS*.

    – Toujours pas de suite bureautique tactile Android ou Microsoft Office (attendre Windows 10 pour ce dernier; ce qui ne me rend service en rien depuis plus d’un an…. Et les versions en ligne ne sont pas très maniables au doigt. Sur iPad : Pages, Numbers, et Keynote (tous gratuits pour ces petits frères de Word, Excel, et Powerpoint) productifs.

    – Pas de zoom global natif à deux doigts sur l’interface et l’ensemble des logiciels. Va-t-on devoir encore se farcir la loupe anti ergonomique de Windows 8 sur Windows 10 ??? Personne n’en parle.

    Mais bon comme ici l’iPad est un produit aussi absent ici que les smartphones, chainon éditorial manquant entre les inutiles montres (pourtant tributaire des smartphones), et nos tablettes, notebooks / netbooks ou PC… Les visiteurs risquent peu d’apprécier les différences d’usages comparés. C’est un avis qui n’engage que moi et ne retire rien à l’énorme travail réalisé en solo sur ce site.

    • Adobe comp
    http://www.macg.co/logiciels/2015/03/adobe-comp-une-app-pour-les-maquettistes-et-designers-88101

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 20 h 55 min

    @MaxiMachinChose

    Le clavier que tu mets en lien, tu le trouves où en AZERTY ?
    Merci !

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 20 h 56 min

    @ Dliryc : Ma tablette (T100 64 Go) à toujours eu des problèmes de reconnaissance et de connexion aux appareils bluetooth(déconnexions intempestives, problème de détection…), sans que je trouve de moyens pour les résoudre (je dois avouer que je n’ai pas beaucoup cherché non plus). Je ne sais pas si ce problème est généralisé par contre.

    Je pense malheureusement que ce n’est qu’un socle de présentoir, car il ne devrais plus avoir de connectique, seulement des aimants du coup. Mais c’est clair que ça changerais tout x)

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 23 h 44 min

    @Pierre Lecourt:
    Laisser un adaptateur sur un port, mini de surcroit, lors du transport, c’est un coup à flinguer direct le port en question. Quand je balade mon T100, j’ai pas envie de me balader en plus une pochette d’adaptateurs. Déjà que la moitié du temps j’avais pas l’adaptateur hdmi->VGA quand j’en avais besoin, parceque c’etait pas prévu que j’en ai besoin…
    Exemple typique: petite présentation la semaine dernière, il n’était pas prévu que j’intervienne.Finalement il restait du temps à la fin, ducoup on m’a demandé de causer d’un de mes projet en cours. Ah oui, mais désolé, j’ai bien l’ordi, dont je me servais pour prendre les notes, mais l’adaptateur est resté au bureau. Pour les 5 minutes qui restaient, on s’est pas fait chier à aller chercher l’adaptateur ou à transférer les docs sur un autre ordi, on a utilisé directement le T100.
    Donc oui, quand on est prévenu, on peut toujours s’en sortir avec des adaptateurs. Mais mon concept de la mobilité, c’est celui du couteau suisse. Tout avoir sur le même instrument, et facile à transporter.
    Force est de constater que déjà le T100 ancienne generation était pas au top car pas de vga ni de rj45, mais l’autonomie et le port USB3 plein format rattrapait le coup. Là, avec une possible baisse d’autonomie, deux chargeurs, pas de port plein format… Le super écran et l’alu ne suffiront pas à rattraper le coup pour moi, j’irai voir ailleurs.

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 23 h 54 min

    @ Dliryc

    Mon clavier Bluetooth (utilisé) avec mon Asus T100 est un Bluestork. Seul défaut, plutôt conçu pour iPad, les touches normales d’un clavier Azerty ont parfois le motif d’une autre touche. Celui-ci, son frère quasi jumeau de chez TnB a l’air d’avoir un layout normal (cf la touche Windows). 20 € aux deux adresses ci-dessous.

    http://www.conforama.fr/p/540580/miniFiche

    http://www.ebay.fr/itm/TNB-clavier-compact-bluetooth-pour-pc-ordinateur-/271379186063

    http://www.cdiscount.com/informatique/clavier-souris-webcam/tnb-clavier-compact-bluetooth-pour-pc-ordinateur/f-1070215-tnb3303170066423.html

    Répondre
  • 3 avril 2015 - 9 h 20 min

    @Dalleux et @MaxiMachinChose

    Merci infiniment pour vos retours.

    Répondre
  • Gab
    5 avril 2015 - 21 h 18 min

    J’ai une T100 et c’est vrai que j’aime bien le port USB plein format.
    Par contre, j’ai un gros problème dessus. Un certain nombre de touche du clavier ne fonctionnent plus (au moins 3-4). C’est arrivé à quelqu’un ? Je n’ai pas trouvé de solution. Et cela semble pas simple du tout de racheter un clavier…
    Avoir une finition métal, c’est bien sur la T100 Chi. Mais je regrette vraiment qu’il n’y ait pas eu d’évolution du processeur. Un Atom bay trail, c’est quand meme pas un foudre de guerre. Meme pour aller sur internet. Peut être que le 2Go de mémoire et un eMMC pas hyper rapide peuvent aussi expliquer que la tablette ne soit pas hyper réactive (on va dire qu’elle est correcte mais pas top). Est ce que cette T100 Chi est plus compatible Ubuntu que la précédente ? Je crains que non…

    Répondre
  • 9 avril 2015 - 17 h 11 min

    […] ces définition, j’avoue que c’est un des point qui me fait encore tiquer sur l’Asus Transformer Book T100 Chi récemment […]

  • 6 août 2015 - 20 h 39 min
  • 25 août 2015 - 8 h 09 min

    Bonjour,
    Pour ma part je suis satisfait de mon T100 acheté il y a 1 an.
    Cependant, j’ai 1 pble avec le clavier base:
    les touches ne fonctionnent plus
    sur le port usb les clefs usb sont lues mais pas les souris
    j’ai interchangé le clavier base avec 1’autre sans résultat:la base est bonne.
    merci de votre aide
    jacques ph

    Répondre
  • 8 mars 2016 - 11 h 00 min

    Bonjour,

    Acheté depuis quelques mois, je suis contente de cette tablette hybride qui me sert pour mes cours + pour des réunions où je ne prends que la tablette. Mais depuis le début, un seul problème : le bluetooth du clavier, qui fonctionne une fois sur deux … Pensez-vous que je doive ramener la machine là où je l’ai acheté ?

    Répondre
  • 9 avril 2016 - 1 h 23 min

    Peut-être ma réponse est tardive , mais au cas où sachez qu’effectivement si vous êtes toujours sous la garantie d’un an , l’idéal est de rapporter votre T100 là où vous l’avez acheté ; j’ai eu le même problème et je l’ai ramené chez Darty , d’ailleurs je vais le rapporté une seconde fois car suite à une refonte totale de windows 10 le clavier n’accroche plus le bluetooth de la tablette (comme la 1ère fois). Cordialement

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *