Asus 1015E : Le retour du netbook 10.1″ mais sous Celeron 847 !

Ce nouvel Asus 1015E qui devrait apparaître au catalogue du fabricant dés le mois prochain ressemble bien à une évolution du format et du concept netbook. Avec un écran 10.1″ qui passe au 1366 x 768 et un processeur plus puissant, il ressemble bien à une évolution naturelle du concept.

Fini l’Atom pour cette machine 10.1″ d’apparence très classique tant au niveau de son appellation, que de son aspect esthétique. Cet Asus 1015E est bel et bien un netbook mais le petit processeur entrée de gamme d’Intel a été remplacé par un Celeron 847 plus performant. Et ce n’est pas sa seule évolution.

Cet Asus 1015E ressemble quasiment trait pour trait aux appels des blogs, forums et autres plates forme de communication depuis des mois, voire des années : Garder le même encombrement mais faire sauter les verrous commerciaux limitant les engins à des composants trop basiques.

Exit donc l’Atom de base, bienvenue au Celeron 847 qui, si il n’est pas un foudre de guerre non plus, permet beaucoup d’autres usages de ce type de machine. Double coeur cadencé à 1.1 GHz, d’avant dernière génération chez Intel (Sandy Bridge), cette puce est taillée pour tous les usages multimédia, surf et bureautique.

On dirait qu’Intel cherche a changer l’image de l’Atom qui pourrait à court terme ne plus être employé que dans ds solution ultra légères du type tablette ou hybride avec la sortie des modèles Bay-Trail.

Exit la mémoire culminant à 1 Go de DDR3. On passe à 4 Go de base. De quoi travailler sereinement sans sentir un disque dur mouliner en permanence pour rattraper le manque de mémoire vive. Le disque dur n’évolue pas de son côté puisqu’on reste sur une solution 5400 tours en 320 Go ou 500 Go de 7 mm d’épaisseur. Un choix compréhensible pour rester dans une gamme de prix abordable : Reste a espérer un accès facilité à ceux ci pour permettre un remplacement du stockage par un SSD.

C’est l’affichage qui est la meilleure nouvelle de cette annonce : Un écran de 10.1″ de diagonale, qui garde la compacité du format : 26.2 cm de large pour 17.8 cm de profondeur et 3.64 cm ‘épaisseur : On reste donc sous le format A4 pour cette minimachine. Le Asus 1015E n’en est pas moins une belle évolution des 10.1″ sous Atom avec un écran qui dépasse le 1024 x 600 pour afficher en 1366 x 768 pixels. Mieux encore l’écran choisi est mat, plus exploitable en extérieur, sans les reflets d’un écran brillant. Bien sur il s’agira  d’un écran de type TN et pas  d’une technologie IPS mais c’set tout de même une belle évolution. Une webcam 0.3 mégapixel viendra coiffer l’écran.

Des regrets niveau connectique et batterie : Si le Asus 1015E embarque une bienvenue batterie 6 cellules 5600 mAh Lithium ion qui proposer 7.5 heures d’autonomie  sans trop affecter le poids de l’ensemble avec 1.25 kg sur la balance, elle restera cachée  dans son châssis, non accessible par l’utilisateur.  Sa connectique est également un peu décevante avec 3 ports USB 2.0 et aucun en USB 3.0 et un Ethernet 10/100 seulement. Pour le reste c’est parfait avec un wifi est de type N  et la connectique habituelle : VGA, HDMI et port audio jack combinant sortie casque et entrée micro.

Le clavier est un chiclet habituel de ce format 10″. Quasi sans bordure, il occupe tout l’espace disponible en largeur pour offrir un grand confort de frappe. Avec un large pavé tactile multipoint avec double boutons intégrés, l’Asus 1015E devrait offrir une bonne solution de saisie. Le tout sera vendu sous Windows 8 64 bits à partir du mois de Mai pour 299€ donc, en version 4 Go / 320 Go. Une version Ubuntu  sera commercialisée par Asus, reste à voir si un marchand la souhaitera en France ce qui pousserait la marque à la distribuer dans l’hexagone.

Asus 1015E : Le retour du netbook ?

Sauver les meubles ? Les ventes de PC sont en chute libre que ce soit  au niveau des PC de bureau ou des portables. Les marques cherchent de nouveaux moyens de séduire. Une situation paradoxale alors que le public montrait clairement sa volonté d’acheter des netbooks avant que l’offre ne se raréfie. Plusieurs marchands m’avaient contacté pour savoir ce qu’il advenait de la gamme parce que si les marques ne voulaient plus en produire, les clients voulaient, eux, en acheter.

Les marques ont clairement jeté les netbooks au feu pendant qu’ils concentraient leur attention sur les Ultrabooks et les tablettes : Les 2 autres format en ont profité pour évoluer rapidement. Peut être plus rapidement que les mentalités des uns et les économies des autres.

Mais aujourd’hui la tendance semble s’inverser pour tenter de rattraper les ventes en chute libre de PC : Cet Asus 1015E montre un vrai retour en arrière de la plupart des acteurs de ce petit monde. Il montre la volonté d’intégrer des processeurs plus puissants que les Atom dans les petites diagonales. Le Celeron 847 est un parfait exemple de cette évolution. Il montre également la possibilité de choisir Windows 8 sur un écran 10″ ce qui était impossible, hors tablette et hybride, il y a quelques semaines. Enfin il montre que toute la chaîne joue le jeu puisque cet engin 10″ est proposé au même prix que le premier netbook 7″ apparu sur le marché.

Il reste de la place sur ce créneau, avec des machines situées dans la fourchette des 249-349€ : Proposant des performances décentes pour des usages quotidiens. On m’explique souvent que pour cette gamme de prix on peut avoir des machines 11.6″. Effectivement on a pu voir des Asus X201 moins chers encore avec ce type de solution embarquée. Mais au delà de son tarif accessible, l’atout maître de cet Asus 1015E est bel et bien de fournir un excellent rapport poids / encombrement et performances.

Encore une fois, la marque qui ferait un sans fautes avec un écran de petite taille mais de grande qualité de type IPS, une batterie à nouveau amovible offrant au moins 8 heures d’autonomie, un processeur performant, de la mémoire vive en quantité et un disque dur basique mais accessible pour laisser l’utilisateur libre de ses choix… Cette marque là reprendrait probablement des couleurs dans le petits mondes des PC qui semble avoir oublié son parachute.

Épiphénomène ou nouvelle tendance, l’avenir nous le dira mais je suis prêt a parier que si Asus retrouve de belles ventes avec ce nouveau netbook-qui-ne-dit-pas-son-nom, les autres marques suivront.

Voir la fiche produit chez Asus.

51 commentaires sur ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*