Comment choisir une tablette tactile Android ?

Comment choisir une tablette tactile Android ?

Alors que les tablettes tactiles connaissent un engouement toujours plus fort auprès des Français, la plupart de celles mise en vente sont au mieux médiocres et au pire inutilisables. La frontière entre un bon produit et une mauvaise affaire est mince et le marché en profite pour lâcher dans la nature des engins d’une autre époque : Comment choisir une tablette tactile Android ? 5 points techniques a prendre en compte.

C’est les fêtes, la tablette va être un cadeau à la mode cette année et, au contraire de l’année dernière où l’iPad a encore régné en maître sur  ce segment, l’arrivée des dernières versions d’Android a bouleversé le marché qui s’est étoffé de nombreux modèles de tablettes à tous les tarifs. La grande distribution l’a compris, les revendeurs l’ont compris et se sont emparés de cette opportunité pour proposer un peu tout et n’importe quoi. Sachant pertinemment que le grand public lui ne sait pas encore vraiment comment choisir une tablette Android.

Les confidences de certains grossistes ou revendeurs font froid dans le dos. « Je n’ai plus rien en stock, tout vendu. Je cherche des tablettes, n’importe quoi. » La tablette est le produit qui tracte le reste du marché aujourd’hui en ligne en informatique. Avec des modèles à 39, 49, 79 et 99€ cela en fait un cadeau à la fois à la mode et abordable. Du moins cela y ressemble parce qu’a y regarder de plus prêt, c’est tout sauf un beau cadeau de Noël.

exemple_tablette_pourrie

Exemple de descriptif de mauvaise tablette vendue à 59.90€ aujourd’hui : :

  • En haut les fonctionnalités mise en avant.
  • Mémoire de stockage indiquée de manière à faire croire qu’il s’agit de mémoire vive.
  • Processeur ARM11 avec fréquence gonflée artificiellement en additionnant celle de tous ses composants
  • Ecran à technologie non détaillée et de basse définition
  • Système d’exploitation Android obsolète

Des marques quasi oubliées ou parfaitement inconnues surgissent au détour d’une publicité dans un catalogue de grande surface ou tombe dans votre boite email et vous LA tablette de Noël de la même façon qu’on vous vendait des ordinateurs portables, des  appareils photos numériques ou des lecteurs MP3 bas de gamme il y a quelques années.

Un élément technique est mis en avant, gonflé sur la présentation du produit, jusqu’à ce qu’il apparaisse comme l’élément clé qui détermine la qualité globale du produit. En procédant ainsi, une tablette médiocre voire inexploitable peut devenir LA tablette référence du moment. En collant à coté un tarif très attractif vous pouvez craquer et dépenser votre argent pour un produit qui, transposé dans un domaine technique que vous connaissez mieux, vous paraîtrait totalement invendable.

Comment choisir une tablette tactile Android ? 5 points a vérifier absolument avant de faire votre achat.

1 : L’affichage

L’écran est le principal élément à prendre en compte dans l’achat d’une tablette. Vous pouvez avoir la meilleure tablette du monde, si son écran est médiocre, elle n’aura pas le confort minimum pour être utilisée correctement et vous semblera bien vite inexploitable. Vous aurez beau avoir un moteur de Ferrari dans votre tablette, si son affichage mauvais, si vous ne voyez rien à travers le pare brise, vous ne vous en servirez jamais.

Le point technique : Exigez de votre revendeur le détail de la technologie utilisée dans votre tablette. Ne regardez pas uniquement la diagonale de l’engin exprimée en pouces ou en centimètre. Il faut impérativement comprendre ce qui permet à la tablette d’afficher  des données. IPS, PLS, AMOLED, autant de termes importants mais que vous n’avez pas besoin de saisir d’un point de vue technique du moment qu’un de ces élément est indiqué sur une fiche technique. Si rien est indiqué, ou juste une diagonale et une définition exprimée en pixels, vous risquez d’acheter une tablette avec un écran TN, une technologie d’affichage conçue pour les ordinateurs portables qui se révèle rapidement désagréable voire inexploitable sur les tablettes.

La définition de l’écran doit être de 1024 x 600 au MINIMUM même si ce n’est pas toujours très confortable. La norme actuelle sous Android est de 1280 x 800, les définition de 800 x 480 et autres en dessous de 1024 x 600 sont à proscrire.

Le point On vous prends pour des cons : La différence actuellement entre un écran 1024 x 600 TN et un écran IPS 1280 x 800 est de l’ordre de 20$ en usine.

2 : Les performances

Le marché profite actuellement des vieux réflexes d’achats qui correspondent aux ordinateurs classiques. Pendant longtemps la majorité des publicités poussaient en avant des PC avec des mentions indiquées en gros autour de la mémoire vive, du stockage et du processeur. C’est ainsi qu’on pouvait voir des fréquences en gigahertz manger un quart d’une publicité sans pour autant faire de la machine qu’ils animaient une configuration décente. Les processeurs intégrés dans les tablettes ne sont pas connus du grand public et les marchands en profitent parfois pour jouer à ce petit jeu.

Le point technique : Les processeurs intégrés aujourd’hui dans les tablettes sont des ARM. Ce sont des processeurs conçus par la sociétés ARM qui en établi les bases et vend des licences aux fabricants pour les produire. Les nom des processeurs et leurs marques sont donc ceux choisis par ces fabricants qui achètent ces licences pour les fabriquer ensuite, les améliorer ou non et les distribuer. Toutes les tablettes actuellement sur le marché Français sont équipées d’un processeur ARM. Mais cette famille de puce à ses brebis galeuses et ses bons éléments. Le repère à prendre en compte pour votre achat n’est donc pas la fréquence de la puce exprimée en gigahertz mais leur famille. Oubliez les Cortex-A8, ce n’est plus assez performant pour Android, il faut impérativement un Cortex A9. La mémoire vive embarquée est également importante, les tablettes proposant 256 Mo sont bonnes à mettre à la poubelle. 512 Mo semble être vraiment le minimum et 1 Go est franchement plus confortable.

Exigez au minimum un ARM Cortex-A9. Il peut être dérivé en plusieurs coeurs, c’est à dire plusieurs unités de calcul qui travaillent ensemble. En simple coeur il suffira pour des usages basiques comme le surf simple, la lecture de films ou de musique et comme liseuse de documents. En double coeur il proposera des performances suffisante pour le jeu, le montage de vidéo, le surf avec prise en compte du flash et le jeu. En quadruple coeur, votre tablette sera à même d’effectuer toutes les tâches proposées par les applications actuellement au catalogue d’Android.

Le point On vous prends pour des cons : La différence actuellement entre un processeur Cortex-A8 simple coeur et un Cortex-A9 double coeur est de l’ordre de 4$ en usine. Un processeur ARM CORTEX-A9  quadruple coeur coûte entre 12 et 25$ au fabricant suivant sa marque. 1 Go de mémoire vive coûte entre 4 et 8$.

3 : L’autonomie

Une tablette se doit de proposer une autonomie correcte, même si l’appareil ne va pas quitter votre maison. Exigez 7 à 8 heures d’autonomie pour votre engin entre 2 recharges, cela semble être un minimum. Avec un fil tendu jusqu’à une prise électrique parce que votre tablette ne tiens que 4 heures en continu, la magie de l’écran portable disparaît totalement. Pour un engin ultra mobile, il faut une belle autonomie.

Le point technique : Les capacités des batteries sont exprimées en milliampères par heure ou mAh. Une batterie 1000 mAh pourra fournir 1 mA par heure pendant 1000 heures, ou 10 mA pendant 100 heures etc. Plus le chiffre est important, meilleur il est même si il est à relativiser par la consommation des éléments intégrés à la tablette. un écran d’une diagonale de 7″ consomme moins d’énergie qu’un écran d’une diagonale de 10″. Il est donc normal qu’une batterie de tablette 7″ soit moins importante qu’une batterie d’une tablette plus grande. il est important de vérifier si la fiche technique du produit contient la mention de cette capacité, si rien n’est indiqué c’est TRES mauvais signe. Comme ces chiffres sont plus ou moins clairs, je vous encourage vivement à fouiller sur le net muni de la référence du produit d’un côté et du mot clé autonomie de l’autre afin d’avoir des avis utilisateurs ou des tests des engins pour connaitre l’autonomie proposée par les tablettes. Certains fabricants indiquent une autonomie pour un scénario d’usage moyen, ces modèles là sont souvent issus de grandes marques et on peu leur faire relativement confiance.

Le point On vous prends pour des cons : Une batterie sans marque, d’une capacité basique comme 3 ou 4000 mAh coûte une douzaine de dollars. Une batterie de très grande marque, avec une capacité de 9000 mAh culmine à 26$.

4 : Le système

Android est un immense chantier en cours, Google le maintient et une armée de développeurs y travaillent sans relâche. Mais au contraire d’un bâtiment qui gagne des étages, on peut considérer chaque version d’Android comme une maison témoin, une maquette à taille réelle. Ainsi l’appareil que vous achetez aujourd’hui ne pourra pas forcément passer à une version ultérieure du système.  Plusieurs versions d’Android sont en vente aujourd’hui sur le marché Français : Android 2.2, 3.0n 4.0 et 4.1 sont les principales.

Le point technique : Faites une croix sur les versions 2.2 ou 3.0 à moins que la fiche technique de la tablette 3.0 vous indique noir sur blanc qu’une mise à jour vers Android 4.0 est possible. Il faudra juste faire une manipulation simple qui sera proposée par la tablette. Les versions Android 4.0 « Ice Cream Sandwich » ou 4.1 « Jelly Bean » sont les dernières et sont également les plus adaptées au format tablette. Assurez vous également que votre tablette aie un accès à l’Android Market : Google Play. Sans ce sésame vous aurez un lecteur de films et une machine de surf mais pas une tablette Android. Vous ne pourrez pas installer d’applications récentes ni de jeux. Préférez également des tablettes ayant un suivi. Les marques totalement inconnues, voire oubliées, ne proposent pas de mise à jour de votre système. Avec une marque plus reconnue vous aurez une chance de pouvoir vous glisser dans la maison témoin suivante et profiter des améliorations apportées par le systeme.

Le point On vous prends pour des cons : Android est totalement gratuit mais pour obtenir un accès au Google Play il faut montrer patte blanche auprès de Google. Sans présentation du produit, sans un processeur validé par Google, impossible d’avoir accès à ses applications, c’est un indice important sur la qualité de votre tablette.

5 : Les fonctionnalités.

Stylet, double camera, GPS, 3G, enceintes stéréo, sortie HDMI et autres connecteurs en pagaille. Tous ces éléments font le charme et la diversité des tablettes. Mais cela ne reste qu’un élément annexe des principaux critères qui vont déterminer votre choix. Vous ne pouvez pas choisir une tablette parce qu’elle à une oaire d’enceintes ou une sortie HDMI alors que son écran est médiocre ou son processeur anémique.

Le point technique : Vérifiez bien l’homogénéité de l’offre proposée, a quoi sert une tablette avec GPS si son autonomie est médiocre ? Comment profiter d’une sortie HDMI si votre processeur n’est pas capable de décoder un film HD ? Si la fonction qui vous tape dans l’oeil n’est disponible que sur une tablette bancale, patientez encore quelques mois, des modèles plus efficaces sortiront sans aucun doute.

Le point On vous prends pour des cons : Une webcam 720P coûte 2$, une paire d’enceintes quelques centimes, une sortie HDMI moins d’1$ et un lecteur de cartes MicroSDHC moins de 2$. Si ces éléments ne sont pas présents dans une tablette de marque, c’est généralement pour des raisons plus commerciales que techniques.

Pour conclure :

Il n’est pas possible de créer aujourd’hui une tablette de bonne qualité à 49€, ce n’est pas faisable techniquement. A 79€ ce sera juste médiocre et il faudra faire des concessions entre 100 et 170€. A 199€ il y a des modèles excellents en 7″ comme la Google Nexus 7. En 10″ il faut compter 249€ au minimum ou 299€ en moyenne pour obtenir une bonne tablette. Ces prix ont fondus par rapport au début de l’année ou le marché était environ 80% plus chers pour des produits moins bons. N’hésitez donc pas a repousser votre achat après les fêtes si rien ne vous satisfait aujourd’hui. En cas de doute, demandez conseil à un ami « qui s’y connait », épluchez les fiches techniques, posez des questions à votre revendeur ou laissez un commentaire pour avoir une réponse. N’allez pas acheter une tablette à l’aveuglette, la fleur au bout de la carte de crédit. Vous le regretteriez,

67 commentaires sur ce sujet.
  • 16 mars 2013 - 18 h 42 min
  • 10 avril 2013 - 8 h 55 min

    […] un dossier technique qui permet de choisir sa tablette […]

  • 11 avril 2013 - 12 h 19 min

    D’accord avec cet article, la piece maitresse d une tablette cest son ecran. Une belle image est primordial pour un confort optimum lors de son utilisation. Ensuite viens la fluidité lors de son utilisation… Une tablette qui rame, c’est énervant ;)

    Répondre
  • 12 avril 2013 - 23 h 31 min

    j’aimerais acheter une voir deux tablette(s) selon l’utilisation.

    une 7″ pour: Gps en voiture, internet nomade (téthering via téléphone mobile), jeux émulateur. je pense a la Hyundai T7s quand pensez-vous ?

    une autre au quotidien: Internet, mail, jeux société,combat,course,éducatif pour enfant, regarder quelque vidéo/photos. mais ne ces quel format prendre ?

    ou bien est-ce qu’une 8″ fera l’affaire pour remplacé les 2!
    par exemple la ifive MX, pas facile a faire le bon choix ?
    merci de me donnez votre avis.

    Répondre
  • 26 avril 2013 - 18 h 16 min

    Bonjour,
    Je voulais tout simplement remercier Monsieur Pierre Lecourt pour son excellent article et vidéo. Tout est très clair de A-Z. Et la vidéo très agréablement expliquée sans musique et bruitages inutiles.
    Un réel plaisir à vous lire. MERCI.
    E.Melliard.

    Répondre
  • 27 avril 2013 - 10 h 45 min

    Merci pour ces éclaircissements salvateurs pour un non-initié.

    Répondre
  • 12 mai 2013 - 10 h 13 min

    Bonjour Pierre,

    Super vidéo tout est trés clair et vous expliquez vraiment trés bien.

    Si il vous prend l’envie de me répondre pourriez vous me conseillez une tablette (budget 300€) et ormis le surf et les mails c’est surtout les applis gratuite Android.
    Où me faut il augmenter augmenter mon budget et aller vers MAC (les applis y sont payantes en plus je crois).

    En vous en remercians par avance ou Merci au réponse

    Répondre
  • 21 mai 2013 - 17 h 32 min

    […] […]

  • 5 juin 2013 - 18 h 24 min

    […] Comment choisir une tablette tactile Android ? […]

  • 3 novembre 2013 - 19 h 20 min

    Salut isatchignia.

    Voici la tablette que j’ai commandée pour 130 Euros , Tablette Ramos W21, Android Version 4.1 , très bon rapport qualité prix .

    Répondre
  • 3 novembre 2013 - 19 h 21 min
  • 26 novembre 2013 - 19 h 01 min

    […] Comment choisir une tablette android ? […]

  • 8 janvier 2014 - 10 h 44 min

    […] Comment choisir une tablette tactile Android ? 5 points en vidéo à vérifier impérativement avant votre achat de tablette.  […]

  • 13 février 2014 - 16 h 29 min

    […] DLNA), cette MPMan n’offrira que l’accès au Google Play et non pas son usage. La liste des minimums vitaux pour l’achat d’une tablette Android est loin d’être …. C’est le genre de tablette qui se négocie aujourd’hui entre 19 et 25$ en Asie pour un […]

  • 14 février 2014 - 14 h 58 min

    Salut
    La meilleure tablette 7″ au budget de 150€ environ est la ASUS MeMO Pad HD 7
    un très excellent Rapport Qualité-Prix

    Répondre
  • 4 mai 2014 - 23 h 16 min

    […] Comment choisir une tablette tactile Android ? […]

  • 22 novembre 2015 - 10 h 20 min

    Bonjour,
    les descriptifs faits par ce monsieur sont très clairs mais sont-ils appropriés fin 2015?Je vous remercie, slts

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *