Android 5 sur Nexus 7, quand Google part en sucette

Un des arguments clé de la gamme Nexus de Google c’est bien la garantie du système avec l’univers de Google. Les fameuses mises à jour des machines, mises à jour attendues comme la promesse de lendemains plus heureux. Mais la formule Android 5 sur Nexus 7 n’est pas loin de la multiplication par zéro.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Boris Vian aurait sans doute glissé une tablette Nexus dans sa complainte du progrès, sans doute. Surtout si il avait tenté, comme moi, de la passer à la dernière mise à jour de Google. La mise à jour. Voilà un fort travers qui nous poursuit sans cesse, sans que l’on ne puisse rien y faire.

Parce que voilà, la tentation multipliée par la confiance dans le système font une arithmétique délicieusement tentatrice pour le possesseur d’une tablette. Et lorsque la nuit dernière ma Nexus m’a bippé pour me prévenir que Lollipop piaffait à la porte de mon système, je n’ai pas pas pu résister. Clic, clic et reclic, trois petits mouvements du doigt plus tard et le téléchargement d’Android démarrait.

Andoid 5 sur Nexus 7

La promesse de lendemains qui chantent 

De la mise à jour comme Marathon moderne

Redémarrage, patience, application du système, Zen, à nouveau redémarrage, maîtrise de soi et mise à jour des 124 applications présentes sur ma tablette, je respire longuement. Appliquer Android 5.0 sur Nexus 7 n’est pas compliqué, c’est juste un peu long. Un peu comme le scénario d’une série télé française.

Je me réjouis en mon for intérieur, en bon fanatique possesseur de multiples joujoux, ma Nexus est ma première tablette à passer “naturellement” à Lollipop. J’ai déjà testé le système mais cette Nexus 7 de 2012 flatte mon ego d’acheteur compulsif. Une façon de se persuader d’avoir fait les bons choix à l’époque.

Tu te rends compte, pourrais-je dire au premier venu, un engin acheté en 2012 toujours au top logiciel à la fin 2014. C’est inespéré non ? Et toi tu as quoi sur ton smartphone. Rigolant d’avance d’une réponse que je connais déjà. Kit KAt ? Ice Cream Sandwich ? Jelly Bean !!!? Pire ?

Et pendant que tout se charge et se met en place sur les 7 pouces de diagonale, je place la tablette sur une autre marche de mon podium personnel, elle vaut plus. Elle a acquis une valeur nouvelle, je lui offre du crédit. Magie des mises à jour. Par sa longévité et le travail effectué par Google j’ai l’impression d’injecter une dose de renouveau dans le petit cadre lumineux que j’ai en main.

Et c’est une course que l’on a tous pratiqué, une question qui revient sans cesse. Certains forums sont remplis de dizaines de milliers de questions pointant toutes vers la même réponse. Est-ce qu’on aura droit à la mise à jour vers le prochain système ?  Comme dans une course de fond, un peu hébété par l’effort on se concentre sur un objectif à atteindre, ce poteau, ce bosquet, cet abribus, n’importe quoi et quand on le dépasse sans trop y croire on s’en fixe un autre. Pareil pour Android, on vise le prochain sans penser que c’est l’usage qui fait sens, la course au jour le jour et pas l’interface proposée.

Les obstacles de ces mises à jour s’enchaînent et avec eux, à chaque fois la promesse de mieux, la promesse du progrès. Et on fonce tête baissée, tout confiant qu’on est dans ce joli concept du plus rapide, du plus précis, du plus confortable. Comme si le logiciel altérait le materiel. Et on la clique avec délice la touche qui nous propose de redémarrer la tablette pour atteindre un nouveau Nirvana logiciel.

Android 5 sur Nexus 7, l’acharnement thérapeutique

Andoid 5 sur Nexus 7

Douche froide, le dernier redémarrage se termine et la jolie diagonale de 7 pouces qui faisait son boulot sous Android 4.4 se transforme en une très mauvaise blague. Lenteurs monstrueuses, gels d’écran, paralysie des icônes figées dans une animation que le processeur ne peut plus gérer. Mais qu’est ce que c’est que ce bordel ? Se demande l’heureux possesseur d’une tablette pleine d’avenir quelques paragraphes plus haut ? Mais c’est ingérable ce truc ?

Et voilà, d’une tablette sous Android KitKat, correctement équipée avec un processeur Tegra 3 quadruple coeur en Cortex-A9 et ses 12 processeurs graphiques signés Nvidia. On a fait beaucoup mieux depuis évidemment mais avec son petit gigaoctet de mémoire vive l’engin se débrouillait pour être fonctionnel sous KitKat. Et là, sous Lollipop, c’est le retour à l’âge de pierre, j’ai l’impression de reprendre en main ma première importation noname en Arm Cortex-A8 !

Pourquoi Google a t-il poussé Android 5 sur Nexus 7 ? Pour tenir ses engagements de longévité vis à vis de sa gamme ? Pour éviter de se faire tirer dans les pattes par une armée d’acheteurs rageant face à l’immobilisme de leur système ? Je ne sais pas ce qui les a poussés à le faire mais il ne fait aucun doute qu’il ne s’agit pas d’une bonne chose pour la tablette.

Malgré la promesse de performance, l’engin est devenu inutilisable.

Android 5 sur Nexus 7

Android 5 Vs Nexus 7 plutôt non ?

K.O technique, Android a détruit ma tablette ou du moins son confort. Qui a envie de devoir attendre plusieurs secondes entre deux gestes tactiles sur l’écran ? Qui accepterait qu’une application soit gelée pendant 3, 5, ou 8 secondes à cause d’une simple animation ? L’idée était louable mais la réalisation aurait du pousser Google à abandonner cette évolution vers Lollipop. Trop d’animation tue l’animation et je vais de ce pas repasser ma Nexus 7 sous un plus confortable Android KitKat.

Mais une question me turlupine. Que vont faire les centaines de milliers de possesseurs de cette tablette qui se seront cognés au lamparo d’un Android 5.0 si rutilant ? Si les plus techniciens d’entre nous auront les moyens de se retourner vers une version précédente, la plupart des utilisateurs seront coincés dans un système rendant leur tablette quasi inexploitable.

Je n’ose pas croire que ce soit là le vrai objectif de Google, sacrifier la première tablette Nexus sur l’autel de la consommation via une certaine obsolescence qui, pour le coup, porterait magnifiquement bien son nom de programmée ? Le risque de voir les possesseurs se tourner vers la nouvelle Nexus 9 est plutôt ténu et je suppose que pas mal des déçus iront naviguer dans d’autres eaux logicielles.

Je ne vois donc pas vraiment l’intérêt de ce passage au nouveau système pour la tablette et j’imagine pourtant très bien le massacre qui va être opéré quand, à force de recevoir la même notification de mise à jour chaque semaine, l’utilisateur non initié va cliquer dessus. Je n’oserai jamais vous demander de répandre la bonne parole en faisant tourner ce billet autour de vous mais c’est pourtant probablement ce qu’il faut faire. Informer et changer d’état d’esprit.

 Android 5 sur Nexus 7

Informer les possesseurs de Nexus 7 qu’il ne faut pas céder à la tentation de Lollypop. Qu’il faut garder KitKat et la tête froide. Heureusement les techniques de suivi logiciel en vigueur dans les laboratoires de Recherche et Développement des constructeurs nous préserveront de nombreuses mises à jour. Déjà que la plupart des tablettes de 2012 n’ont pas eu droit à Ice Cream Sandwich, pas trop de risque de voir une armée d’ingénieurs se mettre à gratter du code pour faire le grand saut jusqu’à Android 5.0.

Mais il faut peut être également réfléchir à notre attitude vis à vis de ces mises à jour. Alors que les utilisateurs se satisfaisaient très bien d’un Windows XP de douze en d’âge, ils piaffent d’impatience face à l’annonce d’une nouvelle mouture d’Android ? La principale différence entre les deux attitudes est liée au système lui même. Passer à Android version d’après nécessite quelques clics seulement et cette mise à jour est gratuite. Passer de XP à Windows 7 ou Windows 8 demandait des compétences techniques et de délester sa bourse de quelques dizaines d’euros.

Android 5 sur Nexus 7

La frénésie médiatique apparaissant à la sortie d’un nouveau système fait artificiellement croire à l’utilisateur qu’il à besoin de celui-ci. Dans le cas de cette Nexus 7 le passage d’Android 4 à Android 5 ne change pas vraiment la donne . Les nouveaux designs sont peut être plus attrayants, l’ergonomie évolue probablement dans le bon sens mais pour l’utilisateur lambda, cette mise à jour n’apporte rien de réellement révolutionnaire. Par contre, elle empêche d’utiliser sereinement une application et force la patience de l’utilisateur jusqu’à arriver très rapidement à son point de rupture.

L’arrivée d’un nouvel OS fait croire que l’on retrouvera sur son propre materiel la même expérience théorique que celle attribuée aux dernières machines en date. Ces machines filmées en masse et partout, machines emblématiques qui font forcément figure de référence. Des vidéos étonnantes apparaissent en ligne, certains vont même jusqu’à filmer en 60 images par seconde l’interface de leur tablette pour mieux la comprendre. Ils filment un système comme on filme un exploit sportif.

Sacralisant totalement au passage le travail de Google, décortiquant les effets comme on analyse un Pixar…  Mais il n’y a pas de transfert magique de performances qui s’opère pour autant. La distance technique entre l’engin que vous avez en main depuis des mois et le smartphone qui vient de sortir reste là.

Android 5.0 est un bon système, agréable et bien construit par Google. Le voir tourner sur des machines récentes est réellement impressionnant. Mais dans l’absolu ce n’est pas le système qui compte. Ce sont les applications qu’il permet de lancer. Ne cédez pas à la tentation d’une mise à jour sans raison valable, la déception pourrait être cuisante.

Epilogue, tout est bien qui finit bien avec quelques opérations et en acceptant de devoir sauvegarder toutes ses données, il est possible de retrouver un Android 5 rapide sur la Nexus 7.

78 commentaires sur ce sujet.
  • 20 novembre 2014 - 16 h 21 min

    après attention, écrire en gros google s’est trompé … ok mais faut vraiment être sur de son coup …

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 16 h 23 min

    Je cite Pierre:
    “Mais il faut peut être également réfléchir à notre attitude vis à vis de ces mises à jour”
    Que dire? Cela me fait bien rire (gentiment). T’as atteint le niveau de mon fils quand il avait 14 ans.
    Je lui annonce triomphalement que l’on pourra upgrader son Android 2.2 (Froyo) -à l’époque-.
    Loin de s’extasier, il me demande “pourquoi faire”… Question stupide pour le geek qui habite en moi. Ni une ni deux, je cherche sur Google les superbes avantages du nouveau système… pour me rendre à l’évidence qu’il n’avait que faire des petites améliorations marginales.
    Certes, je ne parle pas ici de correction de failles de sécurité, mais j’ai eu bien du mal à défendre le dossier de l’intérêt de la manip.
    Du coup… on a investi ce temps en choses bien plus sympas et utiles!!! :-)

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 17 h 51 min

    @jorge-c

    Oui, c’est vrai que les MAj android majeures -pour moi- c’est 2.1 vers 2.2 et 2.2 vers 4.1. Depuis le Project Butter, je vois pas l’intérêt d’avoir le système à jour finalement. Les usages (applications), c’est le primordial.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 18 h 36 min

    Bref, il n’y a pas trop d’intérêt à mettre à jour ma Nexus 7 de 2012 si je comprends bien (chose que j’aurais faite si je n’avais pas lu ce billet).

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 19 h 02 min

    @Doug:
    J’ai beau faire des efforts, je trouve vraiment décevants les successifs annonces pour les superbes mises à jour Android.
    Je travaille pourtant dans l’informatique et ai fait aussi du développement, je comprends donc la difficulté de la chose,
    mais je reste avec l’impression de petites corrections mineures, un peu de maquillage et quelques corrections de bugs…
    Tout ça pour ça ?
    Ceci dit, côté hardware c’est pas la joie non plus : jusqu’à quand allons-nous rester avec des téléphones et tablettes avec
    1GB, voir 2GB pour les plus avancées ? (oui, je sais que certaines ont atteint les 3 GB …).
    Je ne cherche pas le « plus pour le plus », juste à ne pas avoir à me casser la tête à gérer les applis (je trouve que
    Android pour cela est assez moyen). Et plus d’autonomie, quitte à que ce soit plus lourd et plus grand.
    La seule chose que reste visible à mes yeux c’est que les tarifs baissent, pour peu que l’on se contente du matos
    « d’ancienne génération » (qui bien souvent, justement, ne diffère pas fondamentalement du tout nouveau tout beau).

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 19 h 06 min

    @Myke: Tu as découvert Android récemment alors ? Il n’y a pas si longtemps même les appareils avec 1Go n’existaient pas…

    Répondre
  • Alu
    20 novembre 2014 - 20 h 34 min

    @SbM:
    Bien sur mais un snapdragon 400 c’est 4 coeurs A7 pour le CPU, c’est pas beaucoup mieux que 4 coeurs A9 (c’est même pire à fréquence égale).

    Reste la partie graphique: le Adreno 305 a sûrement des drivers de meilleure qualité sous Lollipop que le vieillissant Tegra 3 et est un poil plus puissant….

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 22 h 45 min

    Drôle d’article et de conversation. La nexus 7 2012 est un bouse notoire en raison d’une nand pourrie. Il conviendrait de préciser qu’il s’agit de ce modèle dans cet article, vu que la nexus 7 2013 est une bombe atomique. PL il y a quelques semaines s’était évertué à expliquer que la N7 2013 avait été un échec pour le programme Nexus à la différence du modèle 2012. J’avais eu à l’époque de gros doute sur le bien fondé de cette affirmation. Il aurait mieux fait de se débarrasser de sa 2012 et de passer à la 2013, il aurait vu la différence.
    Ars Technica a montré avec un test un peu plus étoffé que le passage à Lollipop de la version 2012 ne corrigeait hélas pas ses piètres performances, mais n’était pas pire non plus. Apparemment l’expérience de PL est différente, mais mettre ça sur le dos de Lollipop est une contre vérité (ce que semble confirmer le full reset de la tablette).
    Lollipop tourne à la perfection sur la 2013, et la nouvelle interface est un vrai plaisir à utiliser. Les améliorations de fond sont elles aussi très nombreuses.
    Ce débat sur les maj aurait mieux été illustré par le passage à iOS8 de l’iPad2 et de l’iPhone 4S qui est une véritable catastrophe, y compris avec la 8.1.1. Mais bon, il suffit de se renseigner un peu avant d’upgrader.
    Enfin, on peut attendre d’un blogueur de qualité qu’il prenne un peu de recul. J’ai souvent l’impression que PL déverse sa frustration perso dans ses billets. Il est pourtant capable de bien mieux faire.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 23 h 45 min

    @Dim Leguique:

    “Drôle d’article et de conversation. La nexus 7 2012 est un bouse notoire en raison d’une nand pourrie. Il conviendrait de préciser qu’il s’agit de ce modèle dans cet article, vu que la nexus 7 2013 est une bombe atomique.”

    Extrait du billet : “J’ai déjà testé le système mais cette Nexus 7 de 2012 flatte mon ego d’acheteur compulsif. Une façon de se persuader d’avoir fait les bons choix à l’époque. Tu te rends compte, pourrais-je dire au premier venu, un engin acheté en 2012 toujours au top logiciel à la fin 2014.”

    C’est pourtant assez clair non ? On va pas acheter en 2012 une Nexus 7 2013 ?

    Pour la NAND pourrie, cela n’a jamais été démontré j’avais fait un billet là dessus à l’époque… Il est toujours valable aujourd’hui. Je ne peux pas affirmer qu’elle soit bonne ou mauvaise dans le temps, encore aujourd’hui je ne sais pas si elle se dégrade par rapport à d’autres modèles : http://www.minimachines.net/a-la-une/polemique-des-ssd-mediocres-au-sein-des-nexus-7-dasus-8344

    Une chose est sure, mes remontées auprès des constructeurs (Et je n’étais pas le seul) pour qu’ils indiquent les références des puces employées en stockage est restée lettre morte. Sans ouvrir l’engin, elles restent totalement invisibles. La donne est en train de changer avec l’arrivée de tablettes Windows, les outils nécessaires pour analyser les composants sont plus fins et on commence même a voir apparaître du eMMC 5.0 sur du moyen de gamme.

    “PL il y a quelques semaines s’était évertué à expliquer que la N7 2013 avait été un échec pour le programme Nexus à la différence du modèle 2012. J’avais eu à l’époque de gros doute sur le bien fondé de cette affirmation. Il aurait mieux fait de se débarrasser de sa 2012 et de passer à la 2013, il aurait vu la différence.”

    J’ai eu la Nexus 7 2013 entre les mains deux petites semaines, j’ai bien vu la différence je te rassures. Mais je ne parlais pas de performances alors, mais bel et bien de ventes. Les ventes de la Nexus 7 2012 ont été stratosphériques alors que la Nexus 7 2013 a été mal vendue, probablement à cause d’une concurrence beaucoup plus forte.

    “Ars Technica a montré avec un test un peu plus étoffé que le passage à Lollipop de la version 2012 ne corrigeait hélas pas ses piètres performances, mais n’était pas pire non plus. Apparemment l’expérience de PL est différente, mais mettre ça sur le dos de Lollipop est une contre vérité (ce que semble confirmer le full reset de la tablette).”

    Full Reset qui est une pratique barbare pour de nombreuses personnes non ? Je veux dire, tout perdre, toutes ses données, quand on a une tablette et une seule, pas d’expérience technique et personne pour vous guider, c’est assez monstrueux comme demande de la part de Google. Sans compter la peur de faire ce genre de manipulations qui paralyse certaines personnes… La vérité est que Google devrait mettre un garde fou et indiquer qu’une reinstall usine sera nécessaire dans certains cas, cela éviterait des drames.

    “Enfin, on peut attendre d’un blogueur de qualité qu’il prenne un peu de recul. J’ai souvent l’impression que PL déverse sa frustration perso dans ses billets. Il est pourtant capable de bien mieux faire.”

    L’impression d’être à l’école… Sérieusement ? Je n’ai aucune frustration avec la Nexus 7, a vrai dire elle fait plus partie de mon panel de produits de test que des appareils dont je me sert tous les jours. Il y a fort longtemps que ma Huawei l’a remplacée au quotidien et que ma famille emploie une Yoga à la place de la Nexus 7. Avec la Shield Tablet comme materiel de jeu et un Lollipop qui carbure dessus comme une fusée, je n’ai pas de soucis avec la Nexus 7. Ce soir j’installe Lollipop sur une TF101 qui dormait dans mesbarchives, pour le fun. Je n’ai pas de ressentiment non plus…

    Il serait bon parfois de comprendre que justement, je ne me met pas à la place privilégiée du testeur que je suis mais que je cherche a dépasser ce rôle pour m’impliquer dans une réflexion autour de nos usages et de nos réflexes vis à vis de cette technologie.

    La conclusion ne laisse pas trop de doute et répond à ton interrogation sur mon choix de ne pas parler des tablettes récentes comme la Nexus 7 2013 : “Android 5.0 est un bon système, agréable et bien construit par Google. Le voir tourner sur des machines récentes est réellement impressionnant. Mais dans l’absolu ce n’est pas le système qui compte. Ce sont les applications qu’il permet de lancer. Ne cédez pas à la tentation d’une mise à jour sans raison valable, la déception pourrait être cuisante.”

    Lister les appareils récents qui feront tourner sans complexe Android 5.0 serait peut être un exercice équivalent a enfoncer des portes ouvertes, réfléchir au besoin qui s’inscrit en nous sur cette peur de ne pas être à jour niveau OS est plus passionnant pour moi.

    Mais je prends ta réflexion et ton premier commentaire plutôt positivement à vrai dire, il me montre évidemment que le message n’est peut être pas bien passé mais ce n’est pas très grave au fond, ce n’étais pas forcément aux experts que je m’adressais ici.

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 7 h 10 min

    Pareil, ma nexus 7 de 2012 était inutilisable après la mise a jour. Le swipe du cache en recovery n’avait rien fait. En revanche, après avoir lu un commentaire je ne sais plus où, j’ai mis a jour Google Jeep… Et c’est la nuit et le jour ! Par contre, ça rame toujours à mort pendant des mises a jour depuis le store, mais quand elles sont finir, c’est presque tes fluide :-) en tout cas ça permet de temporiser jusqu’à une nouvelle mise a jour. My 2 cents.

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 7 h 10 min

    Correction automatique : Google jeep= Google keep :-)

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 9 h 29 min

    Marrant, à croire que vos nexus 7 2012 fonctionnaient bien avant… La mienne a toujours eu d’énormes ralentissements, au point que je ne l’utilisais plus, j’ai tenté de mettre cyanogène, c’était tout aussi inutilisable… Puis mon Nexus 5 est passé à lollypop, du coup j’ai voulu tester sur ma nexus 7 via adb : elle rame toujours, mais bcp moins finalement, du coup je suis plutôt content, et cet article m’a un peu surpris.
    D’une car ça rame plutôt moins qu’avant chez moi et de deux car je suis étonné que vos nexus 7 2012 fonctionnaient correctement chez vous…

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 9 h 50 min

    @Struddel

    Ma Nexus va beaucoup plus vite que mon Arnova !!! ;)

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 9 h 51 min

    PS : Même sous Lollipop ;)

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 10 h 17 min

    Je veux bien le croire, on tombe dans les bas-fonds de l’entrée de gamme chez Arnova…

    Mais quand je vois la qualité de mon Nexus 5 où tout répond au doigt et à l’oeil, je suis vraiment sidéré par ces lags incessants sur ma nexus 7…

    Parfois quand je veux simplement changer d’onglet sous Chrome, je suis obligé d’attendre quasiment 1 minute avant que quelque chose ne daigne bouger :

    Je suis là à essayer d’aller de haut en bas de la page sur laquelle l’écran reste figé en attendant désespérément de la voir défiler pour qu’elle m’annonce un éventuel réveil de la tablette, puis au bout d’une minute, elle va en bas, puis en haut, de façon très saccadée, et l’onglet change enfin, le tout dans la panique, on se croirait sur un Windows 98 laissé allumé depuis 2 jours…

    La mise à jour vers Lollypop lui sourit pour l’instant, pourvu que ça dure.

    Ce que j’ai changé malgré tout : j’ai désactivé la localisation automatique, j’ai l’impression que ça l’a bien aidée, mais est-ce placebo, je ne sais pas…

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 11 h 06 min

    Pierre, merci pour ta réponse et désolé pour le ton employé dans mon post qui était “donneur de leçons”.
    Il est clair que ton expérience de la migration à Lollipop sur ta N7 2012 a été desastreuse, et que même si tu as été à même de résoudre le problème, ce n’est clairement pas à la portée d’un utilisateur normal. Le choix de rendre Lollipop disponible sur cette tablette est donc très contestable, comme l’est celui de proposer l’upgrade à iOS8 sur les iPad2 par exemple. La différence c’est que d’autres expériences (cf ars technica) ont montré que la N7 2012 ne souffrait pas de dégradation sous Lollipop et que le problème de cette tablette est surtout un problème hard qui touche aussi Kitkat. Mais comme tu dis, ça l’utilisateur normal s’en tape.
    J’ai surtout trouvé que le post (et surtout son titre) manquait de clarté sur le fait que ça touchait la 2012, et que même si ton cas n’est pas forcément isolé, mettre Lollipop en cause n’est pas forcément la bonne analyse.
    Ca me met toujours en rogne d’entendre les gens dire “le nouvel OS n’apporte rien, c’était mieux avant”. J’entends ça depuis Win 98. Lollipop est vraiment canon, mais comme tout upgrade, il faut faire son homework et s’assurer que le hard suit. Peut-être qu’il faudrait que Google et Apple soient moins intrusifs sur les upgrades de façon à ne pas exposer les utilisateurs peu informés à un upgrade qui dégrade les perfs.
    Bravo pour ton travail sur MM et bon courage pour la suite.

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 11 h 12 min

    @Dim Leguique: Il est probablement peu clair. Le fait est qu’étant possesseur d’une Nexus 7 2012 je ne voit que celle-ci comme Nexus 7. J’ai d’ailleurs longuement pesté contre Google lors del a sortie de la NExus 7 2013… Ils auraient du l’appeler autrement, Nexus 7B ou autre mais pas Nexus 7… C’était dangereux.

    Pour Lollipop, ma review arrive, avec une autre tablette :)
    Merci pour les ecouragements

    Répondre
  • 25 novembre 2014 - 12 h 54 min

    c’est amusant, parce que je n’ai touours fait les mise a jour que lorsque mon apareil ne fonctione pas bien.

    par exemple mon acer a1 est toujours en 4.2, je ne vois pas l’intêrêt de changer alors que mon appareil fonctionne parfaitement.
    ^
    je ne comprendrai jamais ce besoin d’évolution, il est clair qu’il est difficile de rester en xp , vu que plus aucun pilote n’existe, et que parfois on est obligé ,

    enfin bon sauf pour certaine chinoiserie ou le root et les mises a jours sont plus que nécessaire, de nombreux ( la pluspart) appareils fonctionnent parfaitement tel qu’ils sont achetés

    enfin moi ce que j’en dit

    Répondre
  • 11 décembre 2014 - 16 h 08 min

    Bonjour,

    Disposant des deux Nexus 7, j’ai reçu la notification de mise-à-jour vers Android 5.0.1 sur ma version 2013.

    Pierre, ô grand minimachineman (!), as tu déjà fait cette bascule? J’ai lu des articles faisant mention de ralentissements encore sur ce modèle…

    Pour ma part, j’attends avant d’installer…

    Et encore bravo pour tous ces billets (pas de banque hein…) et toutes ces infos que tu distilles sur ce site.

    Répondre
  • 5 janvier 2015 - 20 h 53 min

    Personnellement sur ma Nexus 7 2013 je n’ai toujours pas reçu de proposition pour passer a Android lollipop. Si vous savez pourquoi

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 12 h 01 min

    Pas de mise à jour Lollipop proposée sur ma Nexus 7 2012 non plus. è___é

    Répondre
  • 10 janvier 2015 - 18 h 48 min

    Et aussi est ce que quelqu’un connait l’adresse email de Google, si oui pouvez vous me la dire :-)
    Merci

    Répondre
  • 16 janvier 2015 - 8 h 25 min

    N’etant pas informé je viens de faire la mise a jour et c’est la merde.

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 4 h 05 min

    La solution pour devenir a 4.4.4 eat LA
    Je l’ai fait ce soir. C est pas de la Tarte mais voilà
    C’ eat long et chiant car on butte sur des choses. et je suis experimenté pourtant.
    Mais ça à fonctionné.
    https://docs.google.com/file/d/0Bz6x7k-VkpUJZjh4SE4teV9OZ00/edit
    Anglais.

    maintenant je chercherais un moyen de stopper LA notification de proposition de upgrade. Danger.
    P etre en LA rootant.

    La nexus 7 WiFi de 2012 eat in excellent appareil
    Ceux qui dissent que c est une bouse ont tort.
    L idée c est de faire acheter toujours du neuf
    Pas d accord
    Bon courage

    Répondre
  • 25 janvier 2015 - 9 h 17 min

    Ma compagne a fait la mise à jour sur sa nexus 7 2012 et c’est horrible, les ralentissements sont considérables.

    J’ai fait la mise à jour sur ma nexus 7 de 2013 et elle refuse tout simplement de redémarrer, je crois qu’elle est foutue, je n’arrive même pas à faire un hard reset

    Franchement google c’est honteux, 2 tablettes, 2 tablettes inutilisables, ils ont intérêts de solutionner le problème rapidement car j’ai pas l’intention de me laisser voler de plus de 500 € comme ça.

    Répondre
  • 23 mars 2015 - 4 h 53 min

    Lollipop a tué tout le plaisir que j’avais avec ma Nexus 7 2012 ! Je suis vraiment en colère car on n’a pas tous les moyens d’acheter une tablette aux 2 ou 3 ans…J’aimais vraiment la mienne et je riais de mes amis qui avaient payé des fortunes pour leur IPad…Je me sens trahie par tous ses bugs,ses gels, ses lenteurs qui n’existaient pas avec Android 4.4 ou Kit-Kat…Honte à cet affreux Lollipop !

    Répondre
  • 30 mars 2015 - 20 h 59 min

    La nexus 7 est restée sur le buffet! depuis la mise a jour lolopop ! Je suis passé a la concurrence, la concurrence sait faire des os qui fonctionne sur des anciens appareils’ adieu Android

    Répondre
  • 12 mai 2015 - 8 h 15 min

    […] complet de ses capacités mais il semblerait qu’on ne soit plus dans le cas de figure de la dernière mise à jour proposée par Google. Les ralentissements et autres problèmes de gel d’écran, voir de plantages en série, ne […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *