Android 5 sur Nexus 7, quand Google part en sucette

Un des arguments clé de la gamme Nexus de Google c’est bien la garantie du système avec l’univers de Google. Les fameuses mises à jour des machines, mises à jour attendues comme la promesse de lendemains plus heureux. Mais la formule Android 5 sur Nexus 7 n’est pas loin de la multiplication par zéro.

Boris Vian aurait sans doute glissé une tablette Nexus dans sa complainte du progrès, sans doute. Surtout si il avait tenté, comme moi, de la passer à la dernière mise à jour de Google. La mise à jour. Voilà un fort travers qui nous poursuit sans cesse, sans que l’on ne puisse rien y faire.

Parce que voilà, la tentation multipliée par la confiance dans le système font une arithmétique délicieusement tentatrice pour le possesseur d’une tablette. Et lorsque la nuit dernière ma Nexus m’a bippé pour me prévenir que Lollipop piaffait à la porte de mon système, je n’ai pas pas pu résister. Clic, clic et reclic, trois petits mouvements du doigt plus tard et le téléchargement d’Android démarrait.

Andoid 5 sur Nexus 7

La promesse de lendemains qui chantent 

De la mise à jour comme Marathon moderne

Redémarrage, patience, application du système, Zen, à nouveau redémarrage, maîtrise de soi et mise à jour des 124 applications présentes sur ma tablette, je respire longuement. Appliquer Android 5.0 sur Nexus 7 n’est pas compliqué, c’est juste un peu long. Un peu comme le scénario d’une série télé française.

Je me réjouis en mon for intérieur, en bon fanatique possesseur de multiples joujoux, ma Nexus est ma première tablette à passer « naturellement » à Lollipop. J’ai déjà testé le système mais cette Nexus 7 de 2012 flatte mon ego d’acheteur compulsif. Une façon de se persuader d’avoir fait les bons choix à l’époque.

Tu te rends compte, pourrais-je dire au premier venu, un engin acheté en 2012 toujours au top logiciel à la fin 2014. C’est inespéré non ? Et toi tu as quoi sur ton smartphone. Rigolant d’avance d’une réponse que je connais déjà. Kit KAt ? Ice Cream Sandwich ? Jelly Bean !!!? Pire ?

Et pendant que tout se charge et se met en place sur les 7 pouces de diagonale, je place la tablette sur une autre marche de mon podium personnel, elle vaut plus. Elle a acquis une valeur nouvelle, je lui offre du crédit. Magie des mises à jour. Par sa longévité et le travail effectué par Google j’ai l’impression d’injecter une dose de renouveau dans le petit cadre lumineux que j’ai en main.

Et c’est une course que l’on a tous pratiqué, une question qui revient sans cesse. Certains forums sont remplis de dizaines de milliers de questions pointant toutes vers la même réponse. Est-ce qu’on aura droit à la mise à jour vers le prochain système ?  Comme dans une course de fond, un peu hébété par l’effort on se concentre sur un objectif à atteindre, ce poteau, ce bosquet, cet abribus, n’importe quoi et quand on le dépasse sans trop y croire on s’en fixe un autre. Pareil pour Android, on vise le prochain sans penser que c’est l’usage qui fait sens, la course au jour le jour et pas l’interface proposée.

Les obstacles de ces mises à jour s’enchaînent et avec eux, à chaque fois la promesse de mieux, la promesse du progrès. Et on fonce tête baissée, tout confiant qu’on est dans ce joli concept du plus rapide, du plus précis, du plus confortable. Comme si le logiciel altérait le materiel. Et on la clique avec délice la touche qui nous propose de redémarrer la tablette pour atteindre un nouveau Nirvana logiciel.

Android 5 sur Nexus 7, l’acharnement thérapeutique

Andoid 5 sur Nexus 7

Douche froide, le dernier redémarrage se termine et la jolie diagonale de 7 pouces qui faisait son boulot sous Android 4.4 se transforme en une très mauvaise blague. Lenteurs monstrueuses, gels d’écran, paralysie des icônes figées dans une animation que le processeur ne peut plus gérer. Mais qu’est ce que c’est que ce bordel ? Se demande l’heureux possesseur d’une tablette pleine d’avenir quelques paragraphes plus haut ? Mais c’est ingérable ce truc ?

Et voilà, d’une tablette sous Android KitKat, correctement équipée avec un processeur Tegra 3 quadruple coeur en Cortex-A9 et ses 12 processeurs graphiques signés Nvidia. On a fait beaucoup mieux depuis évidemment mais avec son petit gigaoctet de mémoire vive l’engin se débrouillait pour être fonctionnel sous KitKat. Et là, sous Lollipop, c’est le retour à l’âge de pierre, j’ai l’impression de reprendre en main ma première importation noname en Arm Cortex-A8 !

Pourquoi Google a t-il poussé Android 5 sur Nexus 7 ? Pour tenir ses engagements de longévité vis à vis de sa gamme ? Pour éviter de se faire tirer dans les pattes par une armée d’acheteurs rageant face à l’immobilisme de leur système ? Je ne sais pas ce qui les a poussés à le faire mais il ne fait aucun doute qu’il ne s’agit pas d’une bonne chose pour la tablette.

Malgré la promesse de performance, l’engin est devenu inutilisable.

Android 5 sur Nexus 7

Android 5 Vs Nexus 7 plutôt non ?

K.O technique, Android a détruit ma tablette ou du moins son confort. Qui a envie de devoir attendre plusieurs secondes entre deux gestes tactiles sur l’écran ? Qui accepterait qu’une application soit gelée pendant 3, 5, ou 8 secondes à cause d’une simple animation ? L’idée était louable mais la réalisation aurait du pousser Google à abandonner cette évolution vers Lollipop. Trop d’animation tue l’animation et je vais de ce pas repasser ma Nexus 7 sous un plus confortable Android KitKat.

Mais une question me turlupine. Que vont faire les centaines de milliers de possesseurs de cette tablette qui se seront cognés au lamparo d’un Android 5.0 si rutilant ? Si les plus techniciens d’entre nous auront les moyens de se retourner vers une version précédente, la plupart des utilisateurs seront coincés dans un système rendant leur tablette quasi inexploitable.

Je n’ose pas croire que ce soit là le vrai objectif de Google, sacrifier la première tablette Nexus sur l’autel de la consommation via une certaine obsolescence qui, pour le coup, porterait magnifiquement bien son nom de programmée ? Le risque de voir les possesseurs se tourner vers la nouvelle Nexus 9 est plutôt ténu et je suppose que pas mal des déçus iront naviguer dans d’autres eaux logicielles.

Je ne vois donc pas vraiment l’intérêt de ce passage au nouveau système pour la tablette et j’imagine pourtant très bien le massacre qui va être opéré quand, à force de recevoir la même notification de mise à jour chaque semaine, l’utilisateur non initié va cliquer dessus. Je n’oserai jamais vous demander de répandre la bonne parole en faisant tourner ce billet autour de vous mais c’est pourtant probablement ce qu’il faut faire. Informer et changer d’état d’esprit.

 Android 5 sur Nexus 7

Informer les possesseurs de Nexus 7 qu’il ne faut pas céder à la tentation de Lollypop. Qu’il faut garder KitKat et la tête froide. Heureusement les techniques de suivi logiciel en vigueur dans les laboratoires de Recherche et Développement des constructeurs nous préserveront de nombreuses mises à jour. Déjà que la plupart des tablettes de 2012 n’ont pas eu droit à Ice Cream Sandwich, pas trop de risque de voir une armée d’ingénieurs se mettre à gratter du code pour faire le grand saut jusqu’à Android 5.0.

Mais il faut peut être également réfléchir à notre attitude vis à vis de ces mises à jour. Alors que les utilisateurs se satisfaisaient très bien d’un Windows XP de douze en d’âge, ils piaffent d’impatience face à l’annonce d’une nouvelle mouture d’Android ? La principale différence entre les deux attitudes est liée au système lui même. Passer à Android version d’après nécessite quelques clics seulement et cette mise à jour est gratuite. Passer de XP à Windows 7 ou Windows 8 demandait des compétences techniques et de délester sa bourse de quelques dizaines d’euros.

Android 5 sur Nexus 7

La frénésie médiatique apparaissant à la sortie d’un nouveau système fait artificiellement croire à l’utilisateur qu’il à besoin de celui-ci. Dans le cas de cette Nexus 7 le passage d’Android 4 à Android 5 ne change pas vraiment la donne . Les nouveaux designs sont peut être plus attrayants, l’ergonomie évolue probablement dans le bon sens mais pour l’utilisateur lambda, cette mise à jour n’apporte rien de réellement révolutionnaire. Par contre, elle empêche d’utiliser sereinement une application et force la patience de l’utilisateur jusqu’à arriver très rapidement à son point de rupture.

L’arrivée d’un nouvel OS fait croire que l’on retrouvera sur son propre materiel la même expérience théorique que celle attribuée aux dernières machines en date. Ces machines filmées en masse et partout, machines emblématiques qui font forcément figure de référence. Des vidéos étonnantes apparaissent en ligne, certains vont même jusqu’à filmer en 60 images par seconde l’interface de leur tablette pour mieux la comprendre. Ils filment un système comme on filme un exploit sportif.

Sacralisant totalement au passage le travail de Google, décortiquant les effets comme on analyse un Pixar…  Mais il n’y a pas de transfert magique de performances qui s’opère pour autant. La distance technique entre l’engin que vous avez en main depuis des mois et le smartphone qui vient de sortir reste là.

Android 5.0 est un bon système, agréable et bien construit par Google. Le voir tourner sur des machines récentes est réellement impressionnant. Mais dans l’absolu ce n’est pas le système qui compte. Ce sont les applications qu’il permet de lancer. Ne cédez pas à la tentation d’une mise à jour sans raison valable, la déception pourrait être cuisante.

Epilogue, tout est bien qui finit bien avec quelques opérations et en acceptant de devoir sauvegarder toutes ses données, il est possible de retrouver un Android 5 rapide sur la Nexus 7.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

78 commentaires sur ce sujet.
  • 20 novembre 2014 - 9 h 04 min

    Ah, la compulsion qui nous pousse à mettre à jour… (j’en suis)

    J’ai donc fait moi-même la mise à jour de ma Nexus 7 2013 et je ne constate aucun ralentissement. Ceci dit, rien de *visible* dans cette mise à jour me fait dire que je ne pourrai plus revenir à kitkat. Certes, les évolutions sur les notifications sont sympathiques mais rien qui change vraiment le confort d’utilisation – de mon utilisation – de la tablette. J’imagine en revanche, que des tas de modifications *invisibles*, corrections de bug ou de trou de sécurité notamment agissent dans l’ombre.

    En ce qui concerne la Nexus 7 2012, je suis un peu étonné de ce que tu décris : la nouvelle machine virtuelle n’est-elle pas plus performante que Dalvik ? La faute à plus d’effets visuels alors ? J’ai lu une manip quelque part permettant de les désactiver :

    Allez dans le menu Paramètre
    Cliquez sur le menu Options pour les développeurs
    Activez l’option en haut à droite
    Désactivez les animations et les transitions
    – Appuyez sur la case Echelle animation fenêtres et choisissez Animation désactivée
    – Appuyez sur la case Echelle anim. transitions et choisissez Animation désactivée
    – Echelle durée animation et choisissez Animation désactivée

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 06 min

    Pierre, une remise à zéro de la tablette et la non réinstallation de Facebook me l’a rendue aussi réactive sous Lollipop que sous KitKat.
    Après, en effet, il est assez agaçant de devoir tout réinstaller à partir de rien…

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 08 min

    Ah une dernière chose, les jeux marchent mieux (je ne pouvais plus jouer à Real Racing 3 par exemple, aujourd’hui c’est franchement agréable).

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 08 min

    C’est jeudi, c’est permis.

    Finalement c’est génial, Android rattrape IOS dans sa capacité à ralentir les équipements précédent.

    :o)

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 09 min

    Ah, et tant qu’à faire, avant de revenir en kitkat, tu devrais essayer un reset de l’appareil : nombreux témoignages sur internet pour dire qu’après une maj OTA, des ralentissements sérieux peuvent apparaître.

    Car pour moi, ça reste bizarre : la nouvelle machine virtuelle est plus performante que Dalvik.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 12 min

    Merci Pierre pour ce billet.
    Tu parles bien de la Nexus 7 2012.
    Quels sont les retours sur la Nexus 7 2013???
    Impatient de voir la mise à jour OTA apparaître mais réticent à l’installer suite à ce billet….

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 12 min

    Juste une question, j’avais lu qu’ils avaient forcé le chiffrement des données.
    Déjà, est-ce vraiment le cas ? si oui, ne serait-ce pas une raison pour des ralentissements inutiles ?

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 20 min

    J’ai toujours cru que Go de RAM sur un systeme tel que Android faisant tourner des appli JAVA bouffeuse de RAM, ca ne pouvait jamais le faire!

    Donc l’avis que j’ai sur Android ne changera jamais :P
    Android est un bon systeme mais seulement avec 2 Go de RAM mini.
    Et c’est bien pour cela, que quand on me demande si tel ou tel tablette vaut le coup, je leur demande combien de RAM?
    Si on me repond 1 Go, je lui dit de passer son chemin (pour ne pas dire c’est dla merde)

    J’ai toujours conseillé 2Go de RAM mini, et je n’ai jamais eu de retour me disant que ca bug, lag, etc…

    Comme quoi :)

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 22 min

    Pas testé sur ma nexus 7 2012 mais sur nexus 5 c’est parfait pour l’instant. Merci pour l’info même si ça se trouve c’est un cas isolé. Il faudrait avoir le retour d’autres utilisateurs. Au passage la première partie de l’article est un bonheur à lire :)

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 27 min

    J’ai les deux Nexus 7, j’ai poussé (via adb) la mise à jour sur la 2013 d’abord, pour un résultat plus que satisfaisant.
    Confiant, je la pousse sur la 2012 et là, l’horreur totale.
    Une réinitialisation lui a redonné vie.
    Lollipop fonctionne bien sur la N7 2012 mais Google aurait du imposer (en prévenant le possesseur de la tablette) qu’après la mise à jour, un full wipe serait fait.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 27 min

    Coucou Pierre,
    Je ne pense pas que Google laisse sciemment cette situation durer, je pense et j’espère qu’il vont proposer un patch ou je ne sais quoi pour améliorer les performances sur la nexus 2012.
    Cela me semble vraiment « abusé » de proder une chose pareille…

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 30 min

    Hello
    Même constat que Pierre sur mon ipad 2 avec iOS8, lenteur, lag…. attention aux updates qui rendent votre matériel obsolète….

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 31 min

    @RaVage: lors d’une mise à jour OTA, l’appareil reste non chiffré. Le chiffrement n’intervient que cas de reset usine.

    Par ailleurs il semble que sur les appareils restant, le chiffrement ne réduit que légèrement les performances mais ça serait à tester sur un N7 première génération ou un N4…

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 32 min

    @Myke:

    comment tu décides que les ralentissements proviennent de la ram ?

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 32 min

    Je précise qu’au delà du cas particulier de la Nexus 7 c’est la course à la maj dont j’ai voulu parler. Je vais essayer une remise à zéro voir si cela améliore vraiment les choses. ET désactiver des anims également. Si ça marche je ferais un autre billet.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 34 min

    @RaVage: non, le chiffrement n’est activé par défaut que sur les nouveaux appareils Nexus.

    Autre chose dont j’ai oublié de parler, c’est la possibilité de copier la configuration complète d’un appareil sous lollipop depuis un autre appareil sous lollipop.
    J’ai d’abord mis à jour la N7 2013 (sans wipe), lors de la configuration initiale de la 2012 après full wipe, Android propose de copier la config (avec les applis) d’un autre appareil.
    J’ai ainsi récupérer une config valable (sans même à avoir à rentrer mes identifiants Google) sur la Nexus 2012 sans rien faire (si ce n’est attendre le téléchargement et l’installation des applications).

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 49 min

    @Pierre Lecourt:

    J’ai le même souci. La tablette est très ralenti,plante … Je vais tenter la remise à zero aussi et chercher le menu pour désactiver les animations

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 50 min

    Mis à jour de ma N7 2012 depuis la factory image, donc avec un full wipe.
    Aucun ralentissement, si ce n’est une demi-seconde pour passer d’un jeu à autre chose et y revenir.

    A mon avis, les ralentissements, s’ils ne sont pas réglés avec un wipe, doivent venir d’une appli qui n’a pas été mise à jour pour Lollipop.
    Il y a eu tellement de changements sur l’OS qu’une appli, mal faite, accédant aux API du système peut tout faire ralentir.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 51 min

    Rhaaa, la haine, moi qui comptais sur ma nexus pour jouer à hearthstone dessus le mois prochain, c’est mal barré.

    Ceci dit, les lenteurs que tu décris, j’avais les mêmes sous kitkat, j’ai fini par réinitialiser la tablette et depuis ça va mieux.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 51 min

    Pile

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 52 min

    @Pierre Lecourt:
    > Je précise qu’au delà du cas particulier de la Nexus 7 c’est la course à la maj dont j’ai voulu parler.

    Oui, mais comme cette réflexion semble très largement nourrie par la mise à jour de ton Nexus 7 2012, elle n’est sans doute pas très objective. La plupart des mises à jour que j’ai eu la chance de pouvoir appliquer sur mes appareils se sont révélées positives. Sans parler de ce qu’on ne voit pas : la correction des trous de sécurité (il est d’ailleurs scandaleux que les fabricants ne s’en occupent absolument pas ne serait-ce que sous forme de patches).

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 56 min

    merci Pierre pour cet article, très agréable a lire comme d’habitude.

    En fait on ne devrait quasiment jamais faire de mise a jour de l’OS (parfois on y est contraint car de nouvelles appris ne sont plus compatibles) car ceux-ci ont une certaine tendance a la complexification (ceci est valable pour tous les OS, pas seulement Android). Ainsi un software a été conçu et vendu a un moment t pour fonctionner parfaitement sous une version d’un OS (configuration minimale, reduction des couts oblige) …. puis la nouvelle version de l’OS, nécessairement plus complexe et gourmande, rendra l’engin plus poussif.

    Par ailleurs, a titre perso, je n’installe JAMAIS la version X.0 d’un OS. J’attends toujours les man X.1 ou X.2 pour éviter dans la 1ere version tous les bugs qui n’ont pas été corriges.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 9 h 57 min

    edit (désole): je voulais parler de ‘hardware’, pas de ‘software’

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 13 min

    Plusieurs connaissances sont très content de Lollipop sur N7 2012 mais c’est vrai que certains sont passés par une remise à zéro.

    Ceux qui ont « resettés » m’ont dit qu’ils avaient déjà des lenteurs avant l’upgrade.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 19 min

    Pour avoir tester la maj sur la Nexus 7 2012, je me suis rendu compte d’un bug franchement dégueulasse, et c’est Facebook qui me faisait ramer tout le système (en plus de Force close comme un goret).

    J’ai virer l’appli et depuis la tablette tourne comme un charme et ne mets plus 8 ans à lancer le reste. Essayer, c’est garanti.

    Répondre
  • I4U
    20 novembre 2014 - 10 h 22 min

    @romain: Pas toujours, le butter project (4.3 ou 4.4) a permis de faire tourner confortablement Android avec 512mo de RAM.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 28 min

    Bonjour, je viens de faire la bascule ce matin (avant de partir au boulot)et j’ai le même retour que pierre : ça rame à mort, la moindre action fait laguer la tablette , voir carrément planter les applications.
    Vous proposez de réinitialiser la tablette afin de retrouver les pleines capacités de la tablette mais n’étant pas un expert, je serais bien preneur d’un petit article sur les manipulations à effectuer.
    merci d’avance

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 31 min

    certainement un besoin de mettre à zéro la tablette. Concernant android, je fais mon mea-culpa comme vue plus haut je pensai que le système avait besoin de plusieurs go de mémoire pour fonctionner mais en faite ce sont les constructeurs qui foutent des surcouches qui pause problème un peu comme un windows xp avec norton et plein d’autre merde comme dit pierre ce n’ai pas le bon système et même les logiciels le problème mais ()

    * ce qui y a entre la chaise et l’écran ou ceux qui achètent du matériel dont la marque ce fou complétement du client.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 35 min

    @Clad56: Il n’y a besoin d’aucune expertise : il suffit d’aller dans les paramètres, item Sauvegarder et Réinitialiser, rétablir la configuration usine.

    Attention à bien sauvegarder les éventuelles données qui ne sont pas dans le cloud (inutile à contrario de sauvegarder gmail, l’agenda google, etc… tout ce qui est lié au compte gmail en fait).

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 38 min

    Pierre, il faut arrêter la drogue avant d’écrire.

    Sinon, Google est vraiment en avance sur Apple.
    Ils mettent deux ans à rendre obsolète un produit quand Apple met en moyenne trois ou quatre ans.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 38 min

    Merci, Pierre, pour ce rappel de bons sens !

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 10 h 39 min
  • SbM
    20 novembre 2014 - 10 h 39 min

    Je ne peux que confirmer les propos de Pierre sur la mise à jour Android 5.0 sur Nexus 7. J’ai fini par désactiver certains services, ce qui a un peu amélioré les choses, mais c’est pas encore ça : de temps en temps, sans qu’on comprenne bien pourquoi, des lags et des blocages apparaissent. J’en ai profité pour consigner mes réglages sur mon blog : http://zbeum.zyns.com/computersdontbyte/?p=478

    J’ai tout de même remarqué que si l’on tuait les tâches inutilisées (via le menu du bouton « carré »), la tablette retrouvait un peu de pep’s (ce qui confirmerait peut-être que c’est un souci d’engorgement de la RAM).

    À suivre…

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 11 h 12 min

    […] pour la tablette d’Asus et son Tegra 3. En effet, de nombreux utilisateurs (François Simond, Pierre du site Minimachines ou encore des utilisateurs du forum XDA) se plaignent de lenteurs et de freeze lors de […]

  • 20 novembre 2014 - 11 h 22 min

    Merci pour ce retour très instructif. Pierre, si tu reviens à 4.4, tu peux nous faire un article pour montrer la marche à suivre ? Ça m’intéresserait et je ne pense pas être le seul.

    Concernant le wipe : mon 4.4 est très lent, mais je n’ai pas fait de reset. D’une façon ou d’une autre, je vois bien que je vais devoir le faire !

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 11 h 27 min

    @Jean-Pierre: Je vais essayer de « réparer » Lollipop avant. Sinon oui je ferais un tuto back to the future

    Répondre
  • al
    20 novembre 2014 - 11 h 29 min

    J’ai fait la mise à jour avant toi, Pierre, sur ma Nexus 7 de 2012 et après avoir lu http://arstechnica.com/gadgets/2014/11/lollipop-on-the-2012-nexus-7-not-great-but-not-much-worse/ . Je m’étais dit que ça irait et que je sentirais surtout la lenteur au démarrage mais j’ai constaté la même chose que toi: des lenteurs désagréables.
    Je n’avais pas pensé à réinitialiser la tablette n’ayant jamais eu de problèmes lors des mises à jour précédentes mais je vais le faire cette fois-ci.

    Je suis d’accord et pas d’accord avec toi concernant les mises à jour. D’ailleurs, en anglais on parle d’update et d’upgrade. On ne devrait pas changer de versions de n à n+1 mais on doit le conseiller de n.m à n.(m+1) pour corriger les bugs et les failles de sécurité.
    J’attire d’ailleurs ton attention sur les failles heartbleed et Shellshock qui n’ont pas reçu de correctifs sous Android en dehors de la version 5.0. Il est dans ce cas difficile de conseiller à quelqu’un de ne pas mettre à jour de 4.4 à 5.0 alors que des failles énormes sont connues dans le système.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 11 h 34 min

    Sur les 124 applications, il suffit d’une qui tourne en tache de fond et qui n’a pas bien supporté la mise à jour et ça peut suffire.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 11 h 48 min

    @al: C’est sur, si on se retrouve a abandonner la tablette sur une étagère à cause de sa lenteur, on ne souffrira pas de Heartbleed :D

    Répondre
  • Alu
    20 novembre 2014 - 11 h 58 min

    Ce qui est marrant c’est qu’un moto G 2014, qui a sensiblement les mêmes performances s’en sort très bien…

    MaJ à l’arrache pour Google?

    Répondre
  • SbM
    20 novembre 2014 - 12 h 04 min

    Le Moto G n’a pas /du tout/ le même proc.

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 12 h 39 min

    ça me rappelle l’info et les vannes sur xp et les nouvelles versions de windows cette article (pas que moi d’ailleurs vu que c’est cité dans l’article)
    à l’époque j’avais l’habitude de dire « faut mieux un ancien top qu’un nouveaux bof » (y compris niveau matos, pas que soft)
    les gens comprenaient (ah, vista, quel blague ce truc, j’en connais qui s’en servent encore ! ;)
    après je viens juste d’avoir mon premier smartphone android, un xiaomi 1S, toujours sous version miui os android 4.3.quelque chose
    ben je vais attendre les mises à jour de rom patiemment parce que cette version d’android est vraiment LA chose qui m’a fait changer d’avis sur android que je trouver mal foutue et pas super agréable niveau interface (et j’aime pas que tous change à chaque version)
    après, pour les mise à jour de secu, oui c’est inadmissible, mais quand on sait que de toute façon des outils type computrace sont présent sur tous les matériels depuis 2005 et rarement dé-verrouillable (lenovo sur ces pc oui, mais c’est le seul que je connaisse et encore, pas sur que ça soit suffisant)
    cette merde marche sous tous les os en plus (j’ai bien dit tous) et si on connaît et sait s’en servir, c’est cuit pour ses données et son profil quoi qu’il arrive et qu’on fasse
    donc sécurisé vos données (back up), chiffré ce que vous pouvez, utilisé un vpn pour vos connexions wifi hors de chez vous (macdo ou hotels par exemple, la blague dans certains pays lors de voyage, j’en rigole encore) et après, qu’une aplli facebook fasse planter une tablette ou un tel ne m’étonne qu’a moitié
    (quand je pense qu’on gueulait contre le fichage lors de certaines lois sur les fichiers en france, et paf, tous le monde colle sa vie sur internet via ça avec une conception du respect de la vie privée tout américaine nsa-like ah la la)
    si firefox os avait été plus aboutis (et avec plus d’outils dont j’ai besoin) je l’aurais pris (dev, vite un firefox os 2 please)
    perso je rejoins ceux qui attende la version X.X.1
    au moins les bugs du départ sont corrigés
    les nouvelles anim, perso je comprends pas le truc
    les mises à jour de secu je pourrais comprendre, mais quand on voit certaines failles qui seront quoi qu’il arrive jamais corrigées, ça relativise le truc (malheureusement)
    allez, je retourne imprimé toute ma vie sur papier et effacer toute trace de moi sur le net ;)
    plus sérieusement, bon courage à ceux qui galère après la mise à jour
    m’étonnerais pas qu’un article à la « back to the futur » ramène du trafic et fasse connaître le site à des nouveaux

    Répondre
  • al
    20 novembre 2014 - 12 h 40 min

    Arstechnica accuse la rapidité du stockage.

    Répondre
  • RV
    20 novembre 2014 - 12 h 46 min

    Ca me fait drôlement penser à mon passage à iOS8 sur mon iPad 2 de 2011: le CA-RNAGE!Par contre Apple à réagit hier avec sa maj 8.1.1 qui dans sa description stipule « apporte des améliorations à l’iPad 2 et l’iPhone 4s en matière de stabilité et de performance ». Wait&see mais si mon iPad redevient utilisable je saluerai quand même le jusqu’auboutisme d’Apple.
    A part ca, l’OTA sur mon Nexus 5 est passé comme une lettre à la poste :), si ce n’est une autonomie en baisse mais c’est une autre histoire…

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 13 h 03 min

    Étonnant, car j’ai fait l’upgrade sur nexus 4 et je trouve ça limite plus rapide que kit kat

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 13 h 12 min

    si vous voulez plus de vos nexus 2012 qui rament je vous les prends à pas cher …enfin 2 ou 3, pas plus

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 13 h 35 min

    @Pierre
    A mon sens, la « soif d’update » n’est pas uniquement due à l’attrait de la nouveauté. Pardon de le dire comme ça (de toute façon on commence à le savoir, ici, que je ne jure que par WebOS) mais Android reste à mon sens bourré d’imperfections au plan ergonomique, dans la gestion du multitâche, et dans quelques autres secteurs qui conditionnent directement l’expérience utilisateur.

    Chaque version améliore un peu les choses (à la façon d’Apple qui sortait sciemment des iPhones aux fonctions incomplètes, histoire de pousser facilement ses acheteurs à acheter la version suivante -par exemple pour avoir la 3G… sic !), ce qui nous pousse immanquablement à installer la nouvelle version (dans mon cas, et avec la même expérience amère que toi sur ma nexus 7, j’espérais par exemple un multitâche enfin amélioré, et finalement, lollipop n’apporte rien, même le Rolodex me semble mal foutu à l’usage ; idem : on ne peut toujours pas créer de dossiers dans le drawer, les applis y sont toujours accumulées par ordre alphabétique, à croire que Google n’apas compris qu’on en avait des centaines par appareil). La profusion des launchers alternatifs ne prouve rien d’autre que cette insatisfaction générale vis-à-vis de l’OS, et comme c’est (à mon avis), l’architecture de base d’Android qui pêche…

    Comme dans toute crise, on a tendance à tout attendre du petit nouveau qui arrive. Donc on l’accueille avec des lauriers, et puis la réalité nous rattrape…

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 13 h 55 min

    J’attendais la MAJ pour ma Nexus 7 2012 et mon Nexus 4 (même si j’utilise un iPhone 5 pour le moment)… tout en me préparant à ce problème. Finalement je n’ai pas encore fait les mises à jour.

    J’avais déjà été confronté au problème avec mon Nexus S cependant… Je me disais que j’étais bon avec chaque Nexus pour me retrouver avec un appareil inutilisable avec la dernière version de l’OS à chaque fois.

    Avec mon Nexus S, j’avais essayé de remettre à zero l’appareil/wiper, etc… J’avais suspecté des applications de ralentir le système, enlevé certaines, j’avais tenté pas mal de choses, et parfois il semblait redevenir rapide au début, mais retombait vite fait dans une lenteur le rendant inutilisable.

    Par contre après avoir acheté un autre smartphone, j’avais tenté de remplacer l’Android stock de Google du Nexus S par une ROM Custom, et c’était le jour et la nuit, le Nexus S était redevenu « utilisable »… à priori, parce que ayant un nouveau smartphone, je n’ai pas poussé l’utilisation du Nexus S très longtemps. (Mais disons que ça me semble un truc à envisager avec un/une Nexus devenu trop lente sous Android stock.)

    Du coup j’ai un peu peur de MAJ ma Nexus 7 2012, pas envie de flasher une nouvelle ROM (surtout vu que la mienne à le fameux défaut du bouton power), mais je vais peut-être tenter un WIPE avant même d’envisager une MAJ à 5.0, vu qu’elle rame déjà pas mal depuis les précédentes mises à jour. Car là je laisse jamais tourner plus de 2, 3 apps en fond/au total…

    Répondre
  • 20 novembre 2014 - 14 h 04 min

    Bonjour à tous,

    ça me rappelle ce Dilbert: http://dilbert.com/strips/comic/2002-06-11/

    Sérieusement, je me sers très peu de mon smartphone, à telle enseigne que les seuls usages que j’en avais, c’était faire les mises à jour. Je pense avoir en tout et pour tout une dizaine d’applis en plus de celles d’origine (Galaxy Nexus), et il ne se passe pas une semaine sans qu’il y en ait au moins une à mettre à jour. Une vraie plaie. Est-il vraiment nécessaire pour les développeurs (j’en suis) de faire des mises à jour si souvent ? Une fois par trimestre ça ne suffirait pas ? Depuis j’ai arrêté, trop de temps consommé. Tant pis pour les failles, les nouvelles fonctionnalités sûrement fabuleuses dont je n’ai que faire, etc…

    Répondre
  • Ted
    20 novembre 2014 - 15 h 31 min

    mais que dit logcat??? Rien de suspect avec greenify ou watchdogs? Je pense que Google a quand meme un lot de nexus 7 pour tester sa mise à jour avant de la deployer.
    Donc pour moi, soit ya un truc pas propre dans la mise à jour, tester avec un wipe all. Soit c’est un soft qui pénalise tout, mais dans les logs Pierre aurait vu quelque chose. Ou alors c’est un défaut sur le stockage, on n’en parle jamais assez.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *