Les Zotac ZBox Edge MI626 et MI646 passent au Tiger Lake

Minimachines très spécialisées, les Zotac ZBox Edge MI626 et Mi646 changent de gamme de processeurs pour des puces Tiger Lake.

Les ZBox Edge sont une gamme de solutions ultrafines et discrètes destinées à tous les usages du marché. Aussi bien pour les particuliers que les professionnels avec, tout de même, un angle autour des applications métier. Ce sont typiquement les engins qui piloteront des outils spécialisés dans une usine, des systèmes de monitoring ou qui serviront à alimenter une borne d’informations.

Gros point fort de cette offre, son côté Barebone. La marque ne vend pas les ZBox Edge pré-équipées mais laissent les clients adopter le matériel dont ils ont besoin. Un plus pour de nombreux partenaires qui se servent de cette base pour répondre à des appels d’offre de leurs clients finaux. La première version de cet engin est sorti avec un parti pris intéressant et je ne sais pas si elle va perdurer. Il s’agissait d’un modèle sous Celeron N4100 qui avait la particularité d’être totalement dépourvu de système mécanique et qui ne faisait donc aucun bruit. 

Les ZBox Edge tout juste annoncés basculent vers des puces Core Tiger Lake. Ils offriront donc beaucoup plus de possibilités et d’usages. Le Zotac ZBOX Edge MI646 embarquera un Intel Core i5-1135G7 qui proposera quatre coeurs, huit threads, 8 Mo de cache dans un TDP fonctionnant de 12 à 28 watts. Une solution qui embarque surtout un circuit graphique Iris Xe aux possibilités très étendues. Le ZBOX Edge MI626 propose une puce moins performante avec le Core i3-1115G4 qui est un double coeur et quadruple thread embarquant 6 Mo de cache mais avec un circuit graphique Intel UHD pour le même TDP.

Les deux machines proposeront deux slots SoDIMM de DDR4 en double canal avec la possibilité de monter jusqu’à 64 Go de mémoire vive. Le stockage sera confié à deux slots M.2. Le premier est un 2242 NVMe PCIe tandis que le second, un M.2 2280 proposera une interface NVMe PCIe et SATA 3.0. De quoi monter diverses solutions de stockage facilement.

Zotac insiste sur le fait que ces machines peuvent facilement être mises à jour. Trois vis suffisent pour dégager le plateau supérieur de l’engin et non seulement changer la mémoire vive et le stockage mais également dépoussiérer éventuellement le ventilateur. La carte mère présente tous les éléments sur une seule face, ce qui évite les opérations de maintenance fastidieuses.

La connectique est excellente avec deux sorties vidéo en HDMI 2.0 et DisplayPort 1.4, un lecteur de cartes MicroSDXC, un port jack audio combo, trois ports USB 3.1 Type-A, deux ports Ethernet Gigabit,  et un Thunderbolt 4 !

Gros avantage de ce passage au Tiger Lake, l’arrivée de ce Thunderbolt 4 qui ouvre beaucoup de possibilités à l’engin. Il offre 40 Gbps  de bande passante, permet une alimentation Power Delivery 15 watts, et peut piloter des écrans externes en UltraHD. Ce qui offrira à ces machines la possibilité de gérer du triple écran.

Plus décevant, l’usage d’un module Wifi5 et Bluetooth 5 dans une machine qu’on aurait pu espérer en Wifi6. Mais je suppose qu’au vu du reste de l’équipement et de la cible de ces minimachines, le Wifi5 est largement suffisant. Il est couplé à un support d’antenne externe. On note également la présence d’un port Antivol Kensignton lock sur le côté gauche de la machine.

Le tout mesure 14.95 cm de large et de profondeur pour 2.85 cm d’épaisseur seulement. Compatible VESA, livré avec un adaptateur, c’est le genre de machine qui peut facilement disparaitre derrière un écran. Avec leurs bords arrondis et leur design ultraplat, ces nouveaux Zotac peuvent être intégrés facilement partout.

Les nouveaux ZBox Edge perdent évidemment leur côté fanless et sont ventilés grâce à un système classique pour une machine de ce type. Une aspiration d’air frais au travers du châssis alvéolé de l’engin pour repousser l’air réchauffé en passant dans des ailettes au dos de la machine. Simple et en général efficace.

Est-ce qu’on va pouvoir toucher du doigt ces machines ? Difficile à dire, le premier ZBox Edge n’a pas eu beaucoup de succès en Europe auprès des particuliers. Les pros ont eu la chance de les prendre en main mais en général sans véritable mention qu’il s’agissait de matériel Zotac. Chaque intégrateur professionnel ayant pour habitude de les présenter à sa sauce. 

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*