Western Digital PiDrive, un disque dur conçu pour la Raspberry Pi

Très bonne idée de la part de Western Digital que ce PiDrive, un disque dur mécanique de 1 Téraoctet conçu pour fonctionner avec la carte de développement Raspberry Pi. Alors que le matériel d’origine est dépourvu de tout stockage, se contentant d’un lecteur de cartes, cette option ouvre de nouveaux usages.

L’objet est vendu 80$, un prix qui devrait rapidement être amené à baisser puisque des offres promotionnelles sont déjà en place avec 35% de remise grâce à des partenariats aux US. On peut donc imaginer une stabilisation rapide du prix de cet élément sous les 70$ sous peu.

Minimachines.net 2015-09-10 16_15_43

Pour ce prix, on découvre un disque livré avec un câble USB 3.0 adapté à la carte. D’un côté, on retrouve le double port USB 3.0 classique qui viendra s’enficher dans le corps du disque PiDrive à la place d’une interface SATA. Mais de l’autre côté du câble, Western Digital a la bonne idée de proposer une connectique d’alimentation spéciale en plus du port USB.

Minimachines.net 2015-09-10 16_15_35

Le câble permet en effet de dérouter l’alimentation originale de la Raspberry Pi au format MicroUSB vers la carte de développement et vers le disque dur. De sorte qu’avec le chargeur habituel, on alimente à la fois la Raspi et le disque tout en connectant les deux éléments pour y faire transiter des données. Western Digital livre en outre une carte MicroSDHC de 4 Go de base avec son disque de manière à garder le système sur la carte et ne stocker sur les 1 To que des données.

Compatible avec les Raspberry Pi Model B+ et Raspberry Pi 2 Model B, ce kit ouvre la porte à des usages sympathiques qui iront d’un serveur cloud personnel low-cost à la création d’une station de téléchargement Bittorrent en passant par une PirateBox grand format. On peut également imaginer un système de surveillance d’activité autonome capable de filmer de longues heures durant des événement passés devant une camera embarquée sur la Raspberry Pi. Le tout dans un encombrement minimal et avec une unique alimentation MicroUSB.

Source: Liliputing.

13 commentaires sur ce sujet.
  • rik
    10 septembre 2015 - 16 h 35 min

    J’avoue ne pas voir l’intérêt là : un drive usb 1 To de Samsung à 65 € fonctionne tout aussi bien, et s’auto-alimente tout seul avec un B+ ou une version 2, pour peu qu’on modifie légèrement la config au boot (plus d’intensité sur le port USB). Il suffit ensuite d’utiliser une alimentation 2A et tout ce petit monde fonctionne à merveille, avec un look très compact, bien plus que la solution proposée ici.

    Répondre
  • O2L
    10 septembre 2015 - 16 h 50 min

    Je trouve l’idée de la dérivation pas mal.

    @rik
    dans votre comparaison, il faut tenir compte du chargeur et de la carte SD qui sont fournis dans le kit.

    Répondre
  • Max
    10 septembre 2015 - 17 h 11 min

    Le principe de la connectique est pas mal mais cela ne rends pas les choses compactes malgres tout. Je reve pour faire des petits montages d’avoir des cables usb courts avec des prises formant un angle de 90°. Cela permettrait de garder des systèmes empilables

    Répondre
  • 10 septembre 2015 - 17 h 18 min

    En fait pour résumer l’innovation c’est le câble usb qui évite d’utiliser un hub autoalimenté :D

    A part ça on peut souligner le fait que le constructeur a eu le mérite de s’intéresser au Pi.

    Répondre
  • 10 septembre 2015 - 17 h 24 min

    Pour info aucun raspberry pi n’a de port USB 3.0 !

    Répondre
  • fpp
    10 septembre 2015 - 20 h 38 min

    Une Cubieboard avec port sata c’est plus simple et plus compact :-)

    Répondre
  • nok
    11 septembre 2015 - 10 h 47 min

    ayant déja un disque dur 2.5 pouces, mais pas de hub auto alimenté, ce qui m’intéresserait c’est le câble! en espérant qu’il soit un jour vendu séparément…

    Répondre
  • 11 septembre 2015 - 11 h 47 min

    @fpp: Bien d’accord avec toi. J’ai un disque dur 2.5″ branché sur le port SATA d’une Bananapi 2. La carte SD ne sert qu’à booter la Debian installé sur le disque dur. Idéal pour se monter un petit NAS. Dommage que je ne trouve pas un petit boitier sympa pour emballer l’ensemble.

    J’attends avec impatience une Orange Pi avec port Sata commandée il y a 10 jours.
    D’après ce que j’ai lu, on doit pouvoir booter par défaut sur le disque dur. Autre avantage, il y a une vraie prise pour l’alimentation parce que passer 2 ampères dans un port mini USB me semble un peu limite.

    Répondre
  • 11 septembre 2015 - 13 h 53 min

    @kazimetou: +1 pour le bananapi

    Et le débit est bien meilleur que sur un raspberry pi…
    Si tu sais donné un retour sur ton orange pi, ça m’intéresse. Je sais que pour le multimédia c’est à chier niveau driver, mais pour un “ptit nas” c’est bien sympa vu le prix. Surtout quid des débits en utilisation samba/NFS avec le disque en SATA.

    @X3n0:
    En gros l’innovation est plutôt d’intégrer un convertisseur SATA/USB3 sur le disque dur lui-même. Je suis curieux de voir les débits en USB3 vu qu’ils visent le bananapi en usb2, ils ont pas du se fouler sur la puce usb3…

    Sinon prenez un disque dur mécanique sata et un convertisseur sata/usb3 ne coute que ~4,5€ sans boitier… Pour un raspberry pi usb2 les débits seront suffisants.
    J’ai fais ça pour un disque dur car plus de place sur les ports sata du nas tous occupés, et ça fonctionne bien même si petite perte de débit avec ces modules chinois. Pour un bon débit usb3 il faut un convertisseur avec une bonne puce sata qui coute ~12€ sans boitier.

    Répondre
  • 11 septembre 2015 - 15 h 55 min

    Ça aurait été intéressant en terme de performances si ç’etait une Connectique interne.

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 22 h 42 min

    @rik: Quel est la config de boot à effectuer pour avoir plus d’intensité en SUB comme tu dit ? un lien m’intéresserai bcp.
    Merco

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 23 h 06 min
  • 1 octobre 2015 - 15 h 50 min

    @Belgotux,

    Désolé d’avoir mis du temps à te répondre.

    J’ai passé commande via AliExpress pour un Orange Pi, son boitier, un block alim 2A/5V avec jack, un câble sata et un boitier pour Bananapi que j’ai déjà. La commande a été dispatchée entre 3 fournisseurs.

    D’après le site http://track-chinapost.com/, l’Orange Pi et son boitier ont quitté l’aéroport de Shenzen le 20/09. Et le facteur me l’a livré seulement aujourd’hui dans un carton de 19 x 10 x 6.5cm. Et aucun suivi de tracking à la Poste.

    Les autres articles ont été livrés sous enveloppes matelassées le 14/09.

    Voici les liens vers les articles sur Aliexpress sur un tableau Google:
    https://docs.google.com/spreadsheets/d/1Z1WYL41dcIf-KG774fUq9tChVjcJzI22VuzBbz4F_gc/edit?usp=sharing

    J’ai mis quelque photos en partage sur Google de l’engin ici:
    https://goo.gl/photos/NAqe9oscnHGEpY2G7

    Dès que j’ai un moment, je teste l’engin avec un disque dur sata 2.5″

    A++

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *