TopJoy Falcon : Un netbook 8 pouces lancé à 399$

TopJoy Falcon, ça sonne comme un mix entre un héro de Big Jim et un Pokemon mais c’est le nom choisi pour cet engin de 8 pouces qui fleure bon le netbook. Construit autour d’un Pentium Silver N5000, il est désormais lancé en financement participatif sur KickStarter.

Mise à jour : La campagne de financement participatif du  TopJoy Falcon est lancée sur Kickstarter. La somme demandée est déjà atteinte et la livraison est bien prévue pour le mois de Février prochain.

Billet original du 29 Août 2018 : Ce sont donc bien les petits constructeurs Chinois qui ont compris que l’engouement autour des petites diagonales n’avait pas totalement disparu. Le constructeur TopJoy, inconnu au bataillon en Europe mais apparemment riche d’une gamme de produits de tous poils, rejoint le petit club formé par GPD et ses sbires1 dans le monde merveilleux des engins à charnières fixe de moins de 10 pouces. Le TopJoy Falcon annonce des caractéristiques très alléchantes même si il ne semble pas exempt de défauts.

Falcon topJoy

Annoncé à 399$ pour son prix de lancement sur Kickstarter, le TopJoy Falcon est, ma foi, très alléchant de part ses caractéristiques. L’écran 8 pouces est attendu comme un IPS tactile en FullHD qui se déploiera sur une charnière 360° pour l’utiliser comme une tablette. Le Pentium N5000 choisi est un brave petit processeur quadruple coeur cadencé de 1.1 à 2.7 GHz avec 4 Mo de mémoire cache et 6 watts de TDP. Il propose un circuit graphique Intel HD 605 et peut accepter officiellement 8 Go de mémoire vive. Un choix respecté à la lettre pour cette machine qui devrait proposer exactement cette capacité.  Le stockage, quant à lui, est annoncé comme étant un SSD de 256 Go.

Falcon topJoy

Vous avez remarqué les grosses moufle employées pour parler de ce TopJoy Falcon. Du conditionnel bien épais pour définir les caractéristiques de l’engin. Pas que je sois d’un naturel méfiant mais le listing des composants est tel que le prix annoncé me parait bien trop bas.

Falcon topJoy

Deux scénarios sont possibles. Soit le TopJoy Falcon est un énième Vaporware et ne verra finalement jamais le jour. Soit le prix de 399$ est un prix réservé à quelques machines qui seront en “early bird” avant de voir d’autres modèles un peu plus chers être présentés pendant la campagne. Un prix d’appel donc puisque le tarif estimé de l’engin lors de sa commercialisation future est de 699$. Il est possible que ce second tarif soit également légèrement sur évalué de façon à bien “vendre” la campagne Kickstarter. Le “vrai prix” de l’engin devrait donc se situer entre les deux, probablement plus proche des 600$ que des 700 à mon sens.

Falcon topJoy

Un tarif qui pourrait fonctionner pour un engin de ce type, avec un Pentium N5000 et 8 Go de mémoire vive et autant de stockage, le TopJoy Falcon est un couteau suisse intéressant pour de nombreux usages. Le reste des se composants semble viser juste : Des ports USB type-A et Type-C, une sortie HDMI et un classique port jack 3.5 mm stéréo. La batterie est annoncée comme une 6000 mAh avec 8 heures d’autonomie. La recharge se fait via l’USB Type-C et avec 3 heures de jus pour 30 minutes de charge.

Falcon topJoy

L’ergonomie globale ne semble pas mauvaise. Le clavier QWERTY est plutôt complet et on retrouve un système de pointeur géré par un capteur optique accompagné de deux boutons de souris. Tout n’est pas parfait donc dans cet engin, et il se peut même qu’il ne voie jamais le jour. Les bordures d’écran sont énormes sur les côtés même si celle du dessus est plutôt fine. La connectique est un peu chiche et distribuée sur un seul côté et on ne sait pas trop si l’objet est autre chose que de la 3D.

Pourtant, le TopJoy Falcon me donne le sourire avec sa diagonale 8 pouces et sa formule complète processeur-ram-stockage. Le fait qu’un tel engin soit présenté, fût-il un projet hypothétique, montre que ces engins reviennent dans l’air du temps. Il ne manque plus qu’un poil de courage à de grandes marques pour reboucler la boucle et profiter de l’excellent matériel disponible aujourd’hui sur le marché pour reconquérir le coeur et le portefeuille de nombreux aficionados du format netbook. Amen.

Source : Ogadget et Liliputing

Notes :

  1. GPD semble construire des machines en OEM pour d’autres constructeurs, à se demander si ce nouvel engin n’est pas également une de leurs productions.
20 commentaires sur ce sujet.
  • yan
    30 août 2018 - 7 h 23 min

    A mon sens, le dispositif de pointage ne fait pas l’affaire. Ce n’est certes pas sans rappeler celui d’un Nokia E72 de l’époque netbook, mais il ne s’agissait alors pas vraiment de balader le pointeur sur un écran HD…

    Un poil plus gros, format canonique EeePC 901, permettait encore une fois de caser un touchpad multipoint correct (+ les possibilités d’évolution à mon sens minimales RAM+SSD, ce qui permettrait aussi de le proposer en 4Go au départ, suffisant sur ce type de machine et permettant de contenir le tarif… mais néanmoins upgradable quand les prix de la DDR seront redescendus sur terre).

    Il manque par ailleurs à mon sens au moins un USB à gauche, de même qu’un RJ45 (toujours utile, même en mobilité bien des hôtels étant équipés avec une qualité de connection incomparable au wifi également proposé, quoiqu’on en dise), pour en faire un vrai mini-PC et non une simple tablette à clavier revenue au format charnière.

    Et là même au format présent il y avait la place.

    Au pire, avec un USB-C, je pense qu’on se passe plus facilement du HDMI sur ce type de machine (évitant aussi la redevance HDCP qui ajoute au coût de la machine) que d’un USB de plus et d’un RJ45: L’usage n’est vraiment pas fait pour être sédentaire et les dispositifs de projection en entreprise etc sont passé direct du VGA au Wifi dédié. Le HDMI a été quasiment zappé (comme un peu partout dans le monde des machines pro d’ailleurs, HDCP coûteux et inutile là encore…).

    Répondre
  • 30 août 2018 - 8 h 21 min
  • 30 août 2018 - 9 h 32 min

    Encore un X projet qui ne suivra pas chez nous .

    Si ,je me réfère au frileux succès de machines sous Linux ou Chrome OS ,je pense pas que ce type de machine ai une bonne chance .

    Le prix est bon ,c’est sur disons qu’a 400/450 euros même si je sais pas vraiment le prix des composants ,ce type de machines aurait une chance .

    Reste qu’au dessus ,ce type de portable déjà testé par SONY a un prix exorbitant n’a jamais percé sur le marché .

    Sur le plan matériel ,il manque certainement un appareil entre le smartphone et le portable classique 13 ou 15 pouces .

    A ce titre un PC de 8 a 10 pouces bien conçut et déjà performant a une chance sur le marché .
    Reste aussi l’inconnu du marché ,car un PC se vends aussi grâce au succès du bouche a oreille .

    Je pense pas qu’un nouveau mini PC puisse se vendre aussi bien qu’une GPD XD qui cible vraiment un public averti et qui dispose une communauté ouverte sur de nombreux forum .

    Certes GPD a réussi avec sa console grâce a l’absence d’un SONY & MICROSOFT absent de ce type de marché ,je pense qu’il fallait quand même osé ce produit sur le marché et que la réussite de la console XD a certainement fait une renommée internationale aux produits de chez GPD .

    Répondre
  • 30 août 2018 - 9 h 39 min
  • 30 août 2018 - 11 h 08 min

    @fdufnews: Nope : Il s’agit d’un 7″ dérivé du GPD Win que tu linke (et dont j’ai déjà parlé ici https://www.minimachines.net/actu/one-mix-yoga-64203 ) mais pas d’un 8″. Le processeur, la mémoire; la connectique et le périphérique de pointage ne sont pas les même non plus.

    @ptitpaj: Les VAIO C1V de Sony, excellents au demeurant, étaient vendus entre 14 et 20 000 francs en 2000 avec un materiel qui ne collait pas aux besoins et sous Windows Millenium. Soit avec l’inflation environ 2700€ aujourd’hui. Tu m’étonnes qu’ils n’aient pas réussi a percer. Aujourd’hui il serait possible de faire un VAIO CIV tout aussi haut de gamme pour 800€ avec un processeur 5 watts performant et des capacités autrement plus redoutables. Et là je pense que le succès serait au rendez-vous.

    @yan: On va dire que c’est pas parfait mais que ça va dans le bon sens !

    Répondre
  • 30 août 2018 - 14 h 12 min

    ah je l’avais perdu de vue celui là….j’hésite maintenant avec le GPD win 2 (mais ce n’est pas le même tarif…)

    Répondre
  • 30 août 2018 - 14 h 50 min

    @philippe:
    500 $ pour le GPD Pocket 2 sinon, avec un meilleur CPU que ce nouvel engin.

    Pour le moment si je devais remplacer mon Pocket 1, je me tournerais plutôt vers la Win 2 effectivement.

    Pierre, bientôt un bon plan sur la Win 2 ? ;_)

    Répondre
  • 24 octobre 2018 - 15 h 04 min

    Il y a juste 10 ans… le Eee PC901, 8.9″, c’était parfait.

    Répondre
  • fat
    24 octobre 2018 - 19 h 17 min

    sur cette plateforme on a des garantis d être remboursé en cas de problème non?

    Répondre
  • 24 octobre 2018 - 22 h 27 min

    @fat:

    Ahahah

    Non

    Sinon laissez tomber cette machine daubesque et achetez un Pocket 2

    Répondre
  • 25 octobre 2018 - 0 h 36 min

    @Nkekev: Cette brillante démonstration s’appuie sur quoi ?

    @fat: Nope. C’est du financement participatif.

    Répondre
  • 25 octobre 2018 - 10 h 45 min

    Au moins, sur la page Kickstarter il y a des vidéos de personnes testant des prototypes, et ces protos ont l’air assez bien finis. Au moins, l’appareil existe pour de vrai, ça n’est pas que des rendus 3D. C’est déjà bien plus rassurant !

    Autre point sympa, il est disponible sous Ubuntu 18.10, et bien que tout ne soit pas parfait (notamment le testeur indique que le stylet est moyennement performant sous Ubuntu), ça indique tout de même que les composants sont un tant soit peu compatibles Linux. Chouette attention.

    Répondre
  • fat
    25 octobre 2018 - 11 h 02 min

    merci pour les precisions
    je me dit que normalement sur cette plateforme c est loin risquer et 350 balle la machine c est rentable comparer a poket

    Répondre
  • 25 octobre 2018 - 11 h 28 min

    @fat: KS demande un prototype fonctionnel pour autoriser le lancement de la campagne. ce qui ne veut poas dire que la campagne arrivera a son terme non plus. Le financement a toujours un risque.

    Répondre
  • 25 octobre 2018 - 11 h 33 min

    Pour info, je devrais recevoir cet engin en Novembre si tout va bien.

    Répondre
  • 25 octobre 2018 - 13 h 28 min

    Je trouve que cet engin est bien mieux positionné que le Pocket 2 niveau prix. Pour moi, même si les composants et l’intégration peuvent expliquer le prix de la machine de GPD, il est bien trop cher pour ce qui pourra être fait d’une machine de cette taille.
    Cet appareil me paraît très intéressant sur le papier. Il me tarde de lire le retour qu’en fera Pierre s’il le reçoit bien en novembre.

    Répondre
  • 25 octobre 2018 - 22 h 13 min

    @Pierre Lecourt: Je serai très intéressé, comme beaucoup j’imagine, par un test de cette machine.
    Personnellement, je pense que c’est un produit très prometteur, très mobile, mais avec beaucoup plus de potentiel qu’un smartphone ou qu’une tablette. À condition d’arriver à s’en servir : l’absence de touchpad m’inquiète un peu, en fait c’est le seul aspect qui ne m’inspire pas vraiment confiance pour le moment, mais je demande à voir.

    Hé hé, ça rappelle l’époque de Blogeee avec tous ces tests de nouveaux netbooks :)

    Répondre
  • JCo
    30 octobre 2018 - 20 h 04 min

    Bonjour et merci pour l’info, une action halloween 48h a débuté à 489$ pour la version 256Go (sans stylo) avec pochette + un hub usb/lecteur de cartes SD (mais malheureusement sans ethernet).

    Répondre
  • 5 novembre 2018 - 11 h 14 min

    […] engins 9″ ou 10″ en vente. Un concurrent de GPD a repris grandement son design avec les Falcon TopJoy en […]

  • 8 novembre 2018 - 23 h 46 min

    […] mini machines : tablette + clavier ou UMPC (GPD Pocket, GPD Pocket 2, le Falcon 8” à 400$) […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *