T-Bao TBook MN59 : un passage au Ryzen 9 5900HX

En novembre, la marque lançait un modèle identique sous Ryzen 7 4800H, le T-Bao TBook MN59 bascule aujourd’hui vers le Ryzen 9 5900HX.

Rien de neuf d’un point de vue esthétique, le T-Bao TBook MN59 utilise le même châssis que son prédécesseur. Un boitier en métal très classique de 19.8 cm de côté et 4.8 cm d’épaisseur. A l’intérieur, une carte mère positionnée sur des entretoises et un ventilateur qui vient coiffer un dissipateur très classique.

T-Bao TBOOK MN59

L’engin ne propose pas grand chose de neuf d’un point de vue technique, seule l’évolution de sa puce lui confère un certain intérêt par rapport à l’ancien modèle. Le T-Bao TBook MN59 embarque en effet un Ryzen 9 5900HX au TDP de 45 Watts en moyenne. La notion de 45+W d’AMD étant assez floue, le processeur peut grimper à une consommation et une dissipation plus importante par moment et plus faible à d’autre. AMD le classe comme un 35-54 watts, comme le précédent processeur employé par la marque dans ce même châssis.

T-Bao TBOOK MN59

Cette image n’a aucun sens logiciellement parlant :D

Cette puce mobile délivre d’excellentes performances. Il s’agit d’un processeur comprenant 8 coeurs Zen 3 et 16 Threads, fonctionnant à une fréquence maximale de 4.6 GHz et une fréquence de base de 3.3 GHz. Avec 16 Mo de mémoire cache L3 et un circuit graphique interne Vega 8 à 2.1 GHz, cette puce Zen3 est capable de faire à peu près n’importe quelle tâche correctement. Il ne s’agira pas d’un processeur de bureau haut de gamme bien sûr mais j’ai pu réaliser avec des engins ainsi équipés tout ce que je peux faire au quotidien : retouche d’images, bureautique, surf, multimédia, création 3D et impression 3D, dessin numérique, montage et rendu vidéo… Il n’y a que le jeu qui a des limites avec cette solution puisque le temps réel en 3D gourmand ne suit pas forcément les compétences de cette solution. Tout ce qui demande du temps réel est toujours un peu problématique pour ce type de processeur mobile mais, on finit par s’y faire et trouver des parades. La seule contrainte possible sur ce genre d’engin, c’est le refroidissement. Soit il ne sera pas suffisant, mais je n’ai pas eu d’échos de ce type sur ce genre de machine pas plus que sur les portables qui embarquant ce Ryzen 9 5900HX, soit il sera bruyant.

T-Bao TBOOK MN59

Et c’est peut être là, l’intérêt réel de ce type de boitier. Son accessibilité est excellente et le dispositif choisi permet des montages plus élaborés que celui livré : le recours à des ventilations différentes, de grandes marques type Noctua, réputée pour leur faible bruit, des solutions surdimensionnées mais tournant à faible vitesse voir même un dispositif fanless. 

A l’intérieur du châssis, on retrouvera deux emplacements pour de la mémoire vive DDR4-3200 et on pourra donc monter facilement jusqu’à 32 Go de ram, un port M.2 2280 PCIe NVMe et un emplacement M.2 2242 équipé d’un module Wifi6 et Bluetooth 5.2.  Le châssis propose également un emplacement 2.5″ natif pour ajouter  un second stockage mais la carte mère dispose de deux ports SATA 3.0 ce qui incite évidemment là encore à réfléchir à quelques bricolages.

T-Bao TBOOK MN59

La connectique proposée est assez complète avec en façade deux ports USB 2.0 Type-A et un bouton de démarrage. Et, sur la face arrière, un Ethernet Gigabit, deux USB 2.0 supplémentaires, deux USB 3.0 Type-A, un USB Type-C avec données et DisplayPort, un HDMI 2.0 et un DisplayPort. Des ports jack audio double sont disponibles également. Le premier  pour brancher un casque micro combiné classique et le second pour une sortie audio vers des enceintes.

T-Bao TBOOK MN59

Si vous préférez le son via Bluetooth, une paire d’antennes externes permettra de profiter au mieux du Wifi6 et du module Bluetooth 5.2 intégré. Cela manque de lecteur  de cartes SDXC et le choix d’autant de ports USB 2.0 face à l’USB 3.0 pose question. On pourra régler cela avec des accessoires mais c’est dommage de ne pas avoir conservé que deux ports USB 2.0 sur un engin de ce type. L’engin permettra de piloter trois affichages en simultané au besoin.

Le T-Bao TBook MN59 propose des fonctions de redémarrage automatique après une coupure de courant, de Wake-On-Lan également, de sorte qu’on peut le faire disparaitre facilement derrière un meuble. Il est donné comme compatible Windows 10 et 11 ainsi que Linux.

Reste un souci, son tarif. L’engin est proposé pour le moment à 841.68€ sur Banggood dans une version 16 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage PCIe NVMe et à 930.28€ en version 32Go et 1 To. Des prix importants qui vont calmer pas mal les ardeurs de nombreux lecteurs mais qui sont classiques avec ce type de dispositif. Pour le MN48H sous Ryzen 7 4800H, le prix de base était de 750€ en version 16/512 Go. Un tarif qui a rapidement fondu ensuite à moins de 560€ grâce à un code promo qui s’est répété plusieurs fois. On peut donc espérer des baisses de ces modèles et, pourquoi pas l’apparition d’une version barebone à l’avenir.

Cela d’autant plus rapidement que le T-Bao TBook MN59 n’est pas le seul sur ce segment de MiniPC sous Ryzen 9 5900HX, on a déjà aune assez forte concurrence sur ce secteur avec le Minisforum HX90 et le Beelink GTR5.

T-Bao TBook MN48H : Du Ryzen 7 4800H dans un MiniPC (MAJ)


Pas de Pub
Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*