RGBeeb : Un BBC Micro dans un boitier ATX RGB ? đź‘€

RGBeeb est un montage assez Ă©tonnant d’un ordinateur BBC Micro des annĂ©es 80 intĂ©grĂ© dans un boitier ATX avec RGB.

Le RGBeeb est un nom original construit autour de l’acronyme RGB qui caractĂ©rise les LEDs pouvant changer de couleur par juxtaposition de rouge, de vert et de bleu. Beeb est un sobriquet attribuĂ© au BBC Micro, un ordinateur distribuĂ© Ă  tous les Ă©coliers anglais dans les annĂ©es 801. BBC Micro Ă©tant long a prononcer, les utilisateurs ont vite rĂ©duit cette appellation aux deux premières lettres du nom. « BB » qui sont rapidement devenues Beeb. RGBeeb dĂ©signe donc un BBC Micro sous LEDs RGB.

Et bien, aussi surprenant que cela puisse paraitre, c’est exactement cela. Le RGBeeb est un montage d’un Micro Bit de l’Ă©poque, ajustĂ© dans un boitier ATX et alimentĂ© par une solution de PC standard classique par un certain DekuNukem. A partir d’un BBC Micro Ă  vocation professionnelle, probablement montĂ© Ă  partir d’un Kit, achetĂ© sur Ebay, l’auteur de ce mod a pu procĂ©der au montage qu’il dĂ©sirait.

Première chose intĂ©ressante Ă  noter, la carte mère employĂ©e pour ce montage n’a subi aucun dommage. Elle a simplement Ă©tĂ© extraite du boitier, mesurĂ©e et l’auteur s’est  aperçu qu’elle mesurait quasiment les mĂŞmes dimensions qu’une carte ATX standard. 305 x 244 mm pour l’ATX, 310 x 250 mm pour la BBC Micro.

CrĂ©dit photo : 2001 l’OdyssĂ©e de l’espace

De lĂ  est venu l’idĂ©e de monter la carte dans un boitier ATX classique plutĂ´t que de la laisser dans le boitier fait maison d’origine. Après pas mal d’hĂ©sitation autour du boitier Ă  choisir pour faire ce montage, l’auteur du RGBeeb a dĂ©cidĂ© d’y aller Ă  fond et de non seulement faire ce changement de châssis mais de jouer en plus la carte de la LED colorĂ©e Ă  1000%. Il fallait donc trouver un châssis au format ATX avec des LEDs RGB et un panneau en verre pour qu’on puisse admirer la carte. Après une phase de recherche compliquĂ©e, le choix s’est portĂ© sur un boitier ouvert de Thermaltake.

Il a fallu ensuite découper au laser un panneau acrylique pour adapter les fixations de la carte au standard ATX afin de pouvoir la monter dans le boitier.

Il fallait encore dĂ©tourner une alimentation de PC, largement surdimensionnĂ©e, pour pouvoir alimenter la carte. Celle-ci se contente d’un +5 et d’un -5 Volts. Mais les alimentations modernes ne proposent pas les voltages adaptĂ©s.

Aussi, pour pouvoir dĂ©marrer la carte mère, l’auteur a dĂ©cidĂ© de concevoir une carte dĂ©diĂ©e Ă  cet usage dont toutes les informations sont documentĂ©es sur cette page. Cette petite carte allait ĂŞtre utile pour alimenter la carte mais Ă©galement les lumières intĂ©grĂ©es Ă  l’engin. La première phase du travail Ă©tant terminĂ©e, il Ă©tait temps de se pencher du cĂ´tĂ© des LEDs. Parce que lĂ , il ne s’agit encore que d’un Beeb et pas d’un RGBeeb. Il manque toute la partie RGB. 

OMG

Impossible d’ajouter un ventilateur RGB ou de la mĂ©moire vive pleine de LEDs inutiles dans ce montage, cela n’aurait servi Ă  rien. Heureusement la carte mère du BBC Micro est ancienne. Elle vient d’une Ă©poque oĂą les composants Ă©taient imposants, montĂ©s sur des supports et assez Ă©loignĂ©s les uns des autres. Une Ă©poque oĂą la densitĂ© de composants et le câblage nĂ©cessaire entre eux ne nĂ©cessitait que des pistes assez simples et non pas des couches de cuivre en sandwich dans le PCB. Autrement dit, la carte BBC Micro est… translucide.

L’idĂ©e est alors Ă©vidente, en Ă©quipant la plaque d’acrylique translucide qui permet d’adapter la carte sur le châssis de 168 LEDs RGB programmables, on a un support parfait pour diffuser de la lumière derrière la BBC Micro ! Le RGBeeb est nĂ© !

OMFG !

Il ne manque plus qu’Ă  l’auteur d’ajouter les accessoires nĂ©cessaires pour piloter l’ensemble avec un couple clavier et souris en USB pour retrouver un PC presque normal. Une idĂ©e pas si simple qui a nĂ©cessitĂ© le dĂ©veloppement d’un autre produit baptisĂ© USB4VC qui permet de connecter de l’USB sur des machines anciennes. Et, dernier « petit » dĂ©tail Ă  rĂ©gler, ajouter de la mĂ©moire Ă  l’engin. Quelle mĂ©moire pour cette machine ? L’idĂ©e est ici d’intĂ©grer deux lecteurs de  disquettes 5.25″ classiques Ă  l’ensemble.

On se dit facile, des Ă©querres en mĂ©tal intĂ©grĂ©es au châssis, un coup de perceuse et le tour est jouĂ© ? On a tort. Avec les nappes en place, il Ă©tait impossible de fixer la carte mère ! Quelques millimètres de trop. Il a fallu se rĂ©soudre Ă … modifier la carte mère.

Rien de grave Ă©videmment mais tout de mĂŞme, quelques gouttes de sueurs et de fil de soudure ont du perler dans le laboratoire de ce docteur Frankenstein. Il a Ă©tĂ© Ă©galement nĂ©cessaire de retirer les broches plastiques grises de la carte mère pour que tout cela puisse fonctionner. Au passage, un adaptateur permettant d’exploiter une carte MicroSD a Ă©tĂ© ajoutĂ© sur la carte.

Après quelques ajustements donc, le boitier est prêt, câblé, paré pour la grande aventure. Le RGBeeb est né !

Sans la vitre…

…et avec.

Et le résultat est incroyable ! Si je résume la situation, ce RGBeeb propose une carte mère de BBC Micro parfaitement exploitable, deux lecteurs de disquettes, un stockage sur cartes MicroSD et une connectique USB permettant de brancher divers périphériques. 

L’auteur est parti d’un constat simple, le rapport de taille entre une carte mère ancienne et un standard Ă©tabli 14 ans plus tard… Il a du se creuser les mĂ©ninges pour trouver une solution adaptĂ©e puis concevoir des Ă©quipements sur mesures pour venir Ă  bout de son projet. Cet homme Ă  trop de loisirs me direz vous ? C’est bien possible mais le rĂ©sultat est assez spectaculaire.

Si vous voulez plus de détails, tout est sur sa page Github !

Grand merci Ă  ClĂ©ment pour l’info !

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Je vous ai parlé de cela lors de la présentation des cartes Micro Bit en 2015.

Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

GĂ©rez votre abonnement

9 commentaires sur ce sujet.
  • 14 octobre 2022 - 17 h 47 min

    ça me rend tout nostalgique encore une fois :D

    Ă  l’Ă©poque c’Ă©tait facile de se lancer dans la programmation d’un jeu, d’un utilitaire (toujours très limitĂ©, mais… le plaisir n’Ă©tait pas lĂ  !)

    Je suis admiratif ce ce que certains peuvent faire. Ce montage est magnifique.

    RĂ©pondre
  • 14 octobre 2022 - 21 h 28 min

    Très joli…
    Mais j’espère que la carcasse d’origine Ă©tait HS/cassĂ©e, sinon c’est un peu dommage de sacrifier une vĂ©nĂ©rable machine comme ça…

    RĂ©pondre
  • 14 octobre 2022 - 22 h 02 min

    @eeegr: Si tu vas jeter un oeil sur la page Github, il indique preqsue dès le début que tout est non-destructif et réversible.

    Merci Pierre, c’est aussi pour ce genre d’infos que j’aime vraiment Minimachines, la prĂ©sentation de ce projet est vraiment chouette :-) !

    Et j’avoue que pour ceux qui lisent l’anglais, la page Github vaut le dĂ©tour.

    RĂ©pondre
  • 14 octobre 2022 - 22 h 40 min

    @McBerd: merci de l’in

    RĂ©pondre
  • 14 octobre 2022 - 22 h 41 min

    @Eeegr: de l’information

    RĂ©pondre
  • 15 octobre 2022 - 0 h 06 min

    @eeegr: Comme indiquĂ© dans le billet, la carte n’a pas subit de dommage et, surtout, le montage d’origine n’est pas officiel. Il s’agit d’une adaptation de la carte dans un boitier « homemade » probablement pour une entreprise.

    RĂ©pondre
  • 15 octobre 2022 - 5 h 24 min

    Ah s’il y a du RGB alors ça change tout … mon dieu.

    RĂ©pondre
  • 15 octobre 2022 - 12 h 40 min

    Allez sur le github du gars, c’est trop gĂ©nial son « touche-Ă -toutisme » !

    (en plus, il fait un clin d’oeil Ă  Quinn Dunki dans son projet FAP80, vraiment cool)

    RĂ©pondre
  • 15 octobre 2022 - 13 h 30 min

    Superbe réalisation, avec un usage que je trouve intelligent du RGB dans un boitier de PC.

    Après, pour l’usage du BBC … je pense que ça a bien vieilli, et que ce dĂ©venu quasi inutilisable.

    Parfois, souvent, je regrette certaines fonctionnalitĂ©s n’existant plus dans les produits technologiques actuels, malgrĂ© la course Ă  toujours plus de puissance de calcul.

    RĂ©pondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *