reMarkable change de modèle avec des fonctions sur abonnement

En exigeant un abonnement payant pour accéder aux fonctions avancées qu’elles proposent, les liseuses reMarkable se glissent dans un nouveau modèle économique.

Les liseuses reMarkable sont des solutions assez haut de gamme qui proposent des fonctions avancées comme la reconnaissance d’écriture, la prise de notes et le stockage de celles-ci dans les nuages.

reMarkable

L’idée est d’avoir un objet complet. Une liseuse standard avec toutes les fonctions habituelles liées à un écran à encre numérique. Mais les solutions reMarkable permettent également, grâce à un stylet actif, de prendre des notes, de souligner ou de commenter des documents directement à l’écran. Le propriétaire achète une de ces liseuses pour profiter de l’ensemble de ces fonctions, c’est pour cela qu’il investira ici trois ou quatre fois le prix d’un modèle entrée de gamme.

reMarkable

Sauf que cela vient de changer puisque la marque demande aux nouveaux clients de ses liseuses de passer par un abonnement mensuel pour pouvoir profiter de toutes les fonctions de l’objet. Cela ne concerne pas les anciens propriétaires de la liseuse. Si vous avez acheté celle-ci avant le 12 Octobre, rien ne change. Mais désormais vous devrez payer entre 4.99€et 7.99€ par mois pour profiter de toutes les fonctionnalités.

Si vous décidez d’acheter la liseuse sans abonnement vous aurez droit aux fonctions basiques de l’objet. En passant par un premier abonnement à 4.99€ vous pourrez en plus profiter d’un stockage dans les nuages illimité de vos données et prises de notes. Ce qui, à moins d’avoir la capacité à écrire une tonne de documents quotidien, aura bien du mal à dépasser quelques mégaoctets par semaine.

Pour 7.99€, par contre, vous pourrez bénéficier de tous les services de l’offre. A savoir ce même stockage, une intégration avec des stockages en ligne tiers comme Google Driver ou DropBox,  d’un service de reconnaissance d’écriture permettant de transcrire vos notes en documents texte éditables, d’une solution de partage d’écran via le réseau et de rabais sur d’éventuels autres achats.

reMarkable

Si vous comptiez acheter une liseuse reMarkable pour la totalité de ces fonctions, elle vous coutera donc son prix d’achat mais également 95.88€ par an pour pouvoir l’utiliser. Ce qui fait une somme assez importante très rapidement. Pour compenser ce changement, reMarkable propose un rabais de 100€ pour l’achat de sa liseuse avec un abonnement  d’un an à 7.99€. Ce qui gomme la totalité de son coût pour la première année. 

Evidemment, ce changement de politique va faire grincer des dents. reMarkable va surement indiquer que cela est dû au coût d’entretien de ses serveurs et à la gestion de ceux-ci.. Ce qui me parait un peu gros car les éléments stockés par les liseuses se résument à des fichiers basiques en niveau de gris ne pesant que quelques octets sur un serveur. Le coût en infrastructure du stockage proposé ne doit pas être faramineux. Il pourrait être sous traité pour un investissement minimal.

reMarkable

Les possibilités auparavant offertes et aujourd’hui disparues de se connecter à des services de stockage tiers n’ont aucune autre raison technique, ni de coût, ni de bande passante, que celle de viabiliser l’offre se stockage de la marque. C’est même pire, en enlevant cette possibilité de stocker chez Google Drive ou DropBox, la marque oblige à s’abonner à leur offre. Mais, paradoxalement, en s’abonnant à leur offre, il est plus pertinent de ne pas utiliser leur stockage puisqu’il est plus pratique d’utiliser un outil multiplateforme bien intégré comme ce que proposent les concurrents. En gros, on paye pour ne pas utiliser leur service. La reconnaissance d’écriture à du sens, tout comme le partage d’écran numérique, ce sont de vraies valeurs ajoutées au service, reste a savoir si pour l’obtenir vous accepterez de payer la somme demandée à reMarkable.

L’autre point qui me fait un peu peur dans ce changement d’approche, c’est la possibilité pour la marque et ses concurrents de faire de cette approche une norme. Est-ce que dans un an l’abonnement ne pourrait pas passer à 8.99€ ? 9.99€ ? A partir de combien un acheteur de cet engin décidera que le coût des services annexes n’est plus rentable par rapport à son investissement initial ? 

J’ai un peu de mal avec cette approche, de savoir que les éléments techniques sont là, disponibles, mais inaccessibles sans passer par un paiement qui dépossède l’utilisateur du produit qu’il achète. Cette location permanente me fait un peu peur. J’imagine si demain les constructeurs d’écrans haut de gamme ne proposaient qu’une colorimétrie imparfaite et qu’il faille payer mensuellement pour avoir droit à une colorimétrie 100% sRGB ou autre… Ca a l’air tiré par les cheveux mais cela ressemble un peu à ce que propose reMarkable aujourd’hui.


Pas de Pub
23 commentaires sur ce sujet.
  • 15 octobre 2021 - 17 h 46 min

    Je me posais la question depuis un moment pour investir sur ce produit qui me plaisait beaucoup…
    Bin du coup tant pis je laisse tomber ! Juste pour envoyer les fichiers automatiquement dans le dropbox, je vais pas payer 8€ par mois !

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 17 h 51 min

    Il faut des liseuses pour tous les goûts.
    Tandis que Onyx Boox maintient des prix élevés avec une grande ouverture logicielle via le Play Store, reMarkable propose un prix d’accès réduit mais enferme dans un écosystème avec services payants ?
    Je serais davantage convaincu par possibilité de louer intégralement la liseuse 12 € par mois…
    A suivre !

    Répondre
  • Sÿ
    15 octobre 2021 - 17 h 55 min

    Heureusement que le PineNote sort bientot :)

    Répondre
  • Xo7
    15 octobre 2021 - 18 h 15 min

    Vaches à lait, vaches à lait, voilà ce que nous allons devenir pour ne pas dire des esclaves du numériques. Le bon vieux modèle de vente d’IBM reprend du poil de la bête ces derniers temps (vente associée impérativement à une location des services). Il faut payer pour le service rendu…. en permanence. Dans le cadre professionnel lorsque un maintien des services est proposé cela se comprend. Pour un particulier, en revanche, cela passe mal.

    Voilà pourquoi je suis passé à Affinity pour mes images numériques (merci à Pierre au passage pour ce bon plan)

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 18 h 26 min

    Du coup pour prendre juste des notes diverses et les avoir sur le dropbox, il existe quoi de simple et pas trop cher ?

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 20 h 03 min

    Le tarif était déjà bien élevé (399€ sans stylet, stylet basique à 59€, avec gomme 129€ Oo) sur un produit a priori très bon dans son usage principal mais limité dans ses fonctions péréphériques.

    Là, l’idée, c’est d’ajouter un abo mensuel pour les quelque fonctions périphériques? Ils auraient voulu se tirer une balle dans le pieds, ils auraient pas fait mieux.

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 23 h 50 min
  • 16 octobre 2021 - 7 h 42 min

    LOL.

    J’ai revendu la remarkable 1 il y’a quelques mois et je me disais que finalement elle me manquait et que j’aurai bien pris une 2. Ben tant pis. Dommage, parce que c’est un bel objet très bien conçu comme on aimerait en voir plus souvent.

    Par contre je ne suis pas entièrement d’accord avec l’article qui met en relation le prix et les besoins de stockage : pour bosser chez un éditeur de solutions SaaS, le prix n’est jamais basé sur le stockage (qui ne coûte de toutes façons que des cacahuètes à côté du coût humain) mais bien sûr le service rendu.

    Mais bon, 8 balles pour synchroniser avec Dropbox qui est déjà payant c’est un poil abusé.

    Après il faut savoir que je la remarkable est un appareil complètement et volontairement ouvert (la page « About » dans les paramètres indique le mot de passe root à utiliser en ssh) donc il y a déjà moyen de bidouiller (avec rsync ou des programmes maison) pour synchroniser ses petits avec ce que l’on veut. Espérons que cet accès ne disparaisse pas…

    Répondre
  • 16 octobre 2021 - 9 h 00 min

    @pjerem: L’abonnement à 4€99 ne concerne que le stockage d’après l’article de Pierre.

    Pour l’autre abonnement, j’imagine que les commerciaux de reMarkable s’adressent aux entreprises. (Bien que j’ai du mal à y croire.)

    @Nicolas Noël: J’ai longtemps utilisé la reconnaissance d’écriture de la Samsung Note 10.1 qui est gratuite mais peu naturelle. Cette tablette tourne sous Android. Peut-être les derniers modèles de cette marque le permettent-ils aussi.

    Répondre
  • 16 octobre 2021 - 10 h 15 min

    @Nicolas Noël: idem. J’ai déjà failli l’acheter plusieurs fois … mais à chaque c’est déjà le coût initial de l’appareil qui était rédhibitoire puisqu’avec le prix de cette appareil, on peut acheter une tablette avec écran standard et un stylet. Alors, si en plus, il faut casquer un abonnement, c’est juste pas viable ! Là, franchement, je rejoins Pierre sur le le fait que c’est prendre le consommateur pour un jambon que d’activer les fonctions standard de l’appareil, vendu initialement avec ce type d’argument et finalement, demander une rançon pour en profiter.

    Répondre
  • 16 octobre 2021 - 10 h 18 min

    La concurrence OnyxBook commencerait à vraiment de devenir intéressante côté qualité perçue, je pense que Remarkable vient de faire le faux pas de trop.
    Qui plus est, ces fonctionnalités qui deviennent payantes ne sont aujourd’hui que des extra en bêta qui ne fonctionnent que partiellement.
    J’ai une Remarkable 1, le produit en lui-même est très sympa mais en en terme de connectivité, c’est effectivement ultra limité. Je m’en sers quasiment uniquement pour faire de la prise de note et des dessins que je m’envoie par mail. La reconnaissance d’écriture en moins, ça devient quand même moins intéressant pour de nouveaux acquéreurs. Le screenshare, l’intégration cloud tiers ne sont pas des fonctionnalités clés aujourd’hui en revanche vu leur faible fiabilité.

    Répondre
  • 16 octobre 2021 - 11 h 47 min

    Je souhaite acheter une liseuse, qui permette la prise de note et qui permette aussi de lire des articles sur internet (donc la remarkable n’était pas dans ma liste…). Je regarde donc sur la Bookeen Notea. Mais il y a aussi les Onyx. Vous avez un conseil ?

    Répondre
  • 16 octobre 2021 - 16 h 26 min

    Ok, on oublie donc cette machine et on les laisse se crasher. N’est pas apple qui veut !

    Répondre
  • 16 octobre 2021 - 19 h 12 min

    J’ai aussi hesité, mais je me suis tourné vers la Boox note Air. Je suis très satisfait. La prise de notes est bluffante (pas avec le stylet qui vient par défaut. J’utilise le stylet de la samsung S6 Lite qui est 100% compatible.
    Les +: prise de notes, bonne lecture des fichiers pdf (j’en ai de plus de 500p.), organisation des notes et livres, téléchargement d’applis, dictionnaires, firmware update, transfert de fichiers très facile.
    Je vois juste un point négatif (pour moi), la taille idéale est aux alentours de 8,5 pouces. 10 pour la prise de notes sur une table, bien, mais debout ou dans les transports devient moins confortable (pour lire c’est pareil, sauf pour les pdf). Mais c’est juste mon point de vue.

    Répondre
  • 16 octobre 2021 - 21 h 43 min

    remarkable arrive a degager a peine 5 millions de dollars de benef, ce qui est tres tres peu compare au centaine de million de R and D et compagnie… la societe high tech n;est pas assez rentable, et elle disparaitra si elle ne reussis pas son coup
    c’est triste mais le monde de la high tech est comme ca, si t’es pas GAFAM et que tu as une techno inovante c’est super galere
    et je sais de quoi je parle les amis.

    Répondre
  • 17 octobre 2021 - 7 h 19 min

    Trop cher ! J’ai l’impression qu’on veut nous forcer à payer un abonnement en stockant nos notes dans le Cloud. C’est malin de leur part. Ils savent que si on stocke nos données dans le cloud (moi personnellement, je paye déjà OneDrive), ça nous forcera à rester plus longtemps.
    Franchement, je préfère utiliser une liseuse kindle sur mon portable

    Répondre
  • 17 octobre 2021 - 9 h 22 min

    Tout est réuni pour un reMarkable flop.

    Répondre
  • 17 octobre 2021 - 16 h 05 min

    @ Eiceys

    c’est leur problème. Changer de politique en court de route en limitant logiciellement les capacités de la machine pour faire payer le déblocage est une escroquerie.

    ///si t’es pas GAFAM et que tu as une techno inovante c’est super galere.

    Du coup, ils se comportent comme les GAFAM en retirant à l’utilisateur tout contrôle sur la machine qu’il a acheté. Belle mentalité.

    Tout ce qu’ils vont obtenir c’est que quelqu’un que ça agace suffisamment et qui en a les compétences va faire sauter cette limitation logicielle. Ils vont aussi perdre des clients qui vont aller voir ce qui se passe chez la concurrence. Ils vont perdre la confiance d’autres personnes parce que visiblement ils se comportent comme une plateforme numérique qui change ses CGU de manière unilatérale du jour au lendemain.

    Bref, ils ont un mauvais modèle économique dans un secteur de niche. Tant pis pour eux.

    Répondre
  • 18 octobre 2021 - 9 h 34 min

    Franchement j’ai hésité plusieurs fois à l’acquérir, mais mettre 500€ dans un objet dont je n’étais même pas certain de son utilité j’ai renoncé. Alors avec un abonnement, c’est définitivement non.
    Par contre si ils avaient lancé un abonnement comprenant la liseuse pourquoi pas …

    Répondre
  • 18 octobre 2021 - 15 h 17 min

    Je comprends le désappointement général, mais d’un autre côté…visiblement, la vente de hardware ne paye pas les factures. C’est le problème qu’ont tous les éditeurs de logiciels quand ils veulent maintenir leurs équipes, leurs savoirs-faire et investir dans la nouveauté : ils faut des rentrées régulières au delà du produit initial.
    Il est probable que la boite soit mal, pour prendre une décision qui va ne faire parler d’eux qu’en négatif.

    Répondre
  • JCB
    18 octobre 2021 - 20 h 29 min

    En effet, si on veut garder ses tablettes plus longtemps, les réparer, économiser les matières premières, l’avenir est dans l’abonnement plutôt que changer sa tablette tous les 2-3 ans. C’est l’un ou l’autre.

    Répondre
  • 18 octobre 2021 - 22 h 05 min

    @JCB
    Je ne serais pas aussi catégorique sur de telles affirmations.
    Le bon geste pour la planète est justement de ne pas consommer.
    Les abonnements ont plutôt tendance ​à nous faire surconsommer…

    En fait c’est un geste eco-responsable en diminuant drastiquement les ventes

    Répondre
  • 18 octobre 2021 - 22 h 31 min

    Même remarque que vous tous…
    J’étais attiré par le produit, mais trop cher pour un magnifique gadget dont je n’étais pas certain d’en avoir un usage long terme.
    Avec cette offre ils ont enterré toute envie de ma part… Je les oublie !

    Je pense aussi que c’est une tentative de devenir rentable, mais ils ne vont pas durer… Du coup tous les acheteurs vont se retrouver comme des cons quand les serveurs de Remarkable ne seront plus là.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *