Qualcomm prévoit un SoC au niveau des solutions Apple pour 2022

Le papa des Snapdragon ne compte pas abandonner le marché PC et annonce des puces ARM proposant les mêmes performances que celles d’Apple.

Qualcomm propulse les PC sous Windows 10 ARM depuis les débuts de cette aventure chez Microsoft. Mais, pour le moment, on ne peut pas dire que le résultat soit très convaincant. Les Snapdragon sortis jusqu’alors ne proposent pas des performances suffisantes pour donner envie de basculer du monde x86 des solutions AMD et Intel aux versions ARM.

Cela pourrait changer en 2022 indique Christian Amon, le tout nouveau CEO de la marque. Dans une interview à Reuters, il indique que Qualcomm sera en mesure de proposer une puce capable de rivaliser avec les solutions M1 d’Apple. Sans expliquer toutefois comment la marque compte y parvenir. Un indice nous vient peut être du tout récent rachat de Nuvia, contre la coquette somme de 1.4 milliard de dollars. Une startup constituée d’anciens designers ayant écumé les principales boites Hight-Tech du monde : Broadcom, Apple, ARM, Google et AMD. Une acquisition qui devrait apporter de nouvelles possibilités aux puces de Qualcomm.

Snapdragon 8cx

Reste quelques questions en suspens par rapport à cette information. La première étant à quelle puce Qualcomm fait référence ? Si il s’agit de rivaliser en 2022 avec les puces M1 de 2020 d’Apple, cela risque de poser un premier problème. Apple ne vas pas attendre sagement qu’on le rattrape et de nombreuses rumeurs circulent déjà sur la prochaine étape de ses puces. Il est fort possible que la solution Apple de 2022 fasse sérieusement de l’ombre à la solution actuelle.

Autre questionnement, l’évolution continuelle des concurrents x86 d’Intel et AMD. Concurrents qui rendent le travail de Qualcomm difficile à force de gagner en performances et en services tout en diminuant leur propre consommation. Le match est compliqué pour les Snapdragon car il existe une vraie concurrence entre AMD et Intel et que les deux éternels ennemis se battent notamment sur le terrain des prix.

Dernier point enfin, on a vu ce qu’on donné trois générations de puces ARM qu’on nous a promis comme le fruit d’une collaboration intense entre Microsoft et Qualcomm. Trois génération au mieux décevantes quand il s’agissait de proposer une émulation des circuits x86. Un pari qu’a pourtant magnifiquement réussi Apple. J’ai tendance à croire que la branche Apple logicielle a moins de secrets pour la branche Apple matériel que Microsoft n’a de secrets pour Qualcomm. Les synergies entre les deux groupes sont moins appuyées. Il serait totalement suicidaire pour Microsoft de faire table rase des processeurs AMD et Intel pour pivoter vers ARM comme a pu le faire Apple.

La suite des évènements risque d’être intéressante à suivre.


Jaune
15 commentaires sur ce sujet.
  • 2 juillet 2021 - 21 h 29 min

    Windows 11 passe très bien sur un smartphone de 2015 avec un Snapdragon 810 pas prévu pour cet OS, je pense que n’importe quel SoC de Qualcomm pour ordinateur de l’an prochain devrait proposer de très bonnes performances.

    Répondre
  • 3 juillet 2021 - 18 h 04 min

    La preview de Win 11 en version ARM64 tourne même en natif sur un RPi4, niveau logiciel ils ont bien avancé.

    Répondre
  • 3 juillet 2021 - 18 h 08 min

    @Le Breton:

    Je pense également que les progrès reposent plus sur microsoft que sur le papa des Snapdragon. Les premiers retours de la version arm de windows 11 sont des plus positifs, la nouvelle brique d’émulation à l’air efficace. En plus la nouvelle approche est très attractive côté dev avec la possibilité de faire de l’adaptation à la carte.

    Répondre
  • 3 juillet 2021 - 18 h 09 min

    De même une version ARM d’Office vient de sortir, il ne serait donc pas étonnant de voir des pcs à usage bureautique sous ARM parfaitement fonctionnels avec une autonomie d’une vingtaine d’heures dès l’année prochaine.

    Répondre
  • 3 juillet 2021 - 19 h 19 min

    @Fred:
    Il serait même possible d’avoir des Pc portables soux x86 à usage bureautique
    avec une autonomie d’une vingtaine d’heure dés l’année prochaine !

    Car AMD et Intel pourrait lancer des processeurs suffisamment performant
    avec un TDP de 5 Watts en 5 nm, ce sont plus des choix marketing…

    Toujours comparer à niveau de gravure égale,
    ce qui permet de remettre les choses en places…

    Il faut bien comprendre que le CPU M1 d’APPLE est déjà en 5 nm,
    ce qui est déjà un avantage important par rapport
    aux CPU ARM et x86 !
    Et un des autres principaux avantage des Soc M1, ce sont surtout
    ces 8 Go ou 16 Go de mémoire RAM unifiés et intégrés !

    Les Soc (CPU + GPU + Neural engine) avec une grosse mémoire unifiée
    semblent bien être l’avenir de l’intégration informatique…
    aussi pour l’architecture ARM et x86 !

    Répondre
  • 3 juillet 2021 - 21 h 59 min

    Erreur à la fin de l’article « Quamcomm »

    Répondre
  • 5 juillet 2021 - 9 h 52 min

    @JeanD: Ce sont les amoureux de la modularité, de l’évolutivité et de la réparabilité qui vont être aux anges. Manque plus qu’un bon blob de code bien obfusqué dans le bootloader du bordel et je peux ajouter « et de la transparence »

    Répondre
  • 5 juillet 2021 - 10 h 23 min

    @Bastien B.:
    Je suis assez d’accords avec toi !

    Mais c’est malheureusement un peu l’évolution
    logique de l’informatique…

    D’ici à 7 ans, l’informatique sera devenu complètement différente
    de ce que l’on a pu connaître dans le passé…
    J’ai un copain qui travail sur un certain nombre de solutions déportées,
    et honnêtement, il y aurait de quoi à avoir peur !!!
    C’est génial, mais ça change tout…

    Répondre
  • 5 juillet 2021 - 11 h 07 min

    @JeanD: « C’est génial », Euh oui, je suppose que si je sortais d’école de commerce je dirais ça aussi, mais mon cursus est tout autre

    Je suis moi même suffisamment impliqué dans ce monde là pour savoir que ça n’a absolument rien de génial, surtout en regard d ela gestion des ressources

    Je crois que ce petit monde a flippé dans les années 95 à 2005 face à la génération à un mouvement de réappropriation des technologies dont l’open source n’était qu’un axe , mais que un changement de paradigme marketing vers le registre émotionnel de la « technologie magique et merveilleuses pour tous qui vous rend la vie plus facile et plus intense grâce aux ingrédients magiques et merveilleux que sont le cloud, L’IoT et L’IA » a permis de remettre l’utilisateur à sa place, avec sa bénédiction qui plus est

    Répondre
  • 5 juillet 2021 - 11 h 45 min

    @Bastien B.:
    « C’est génial ! », l’ensemble des convergences technologiques,
    et ce qu’il est et sera possible de faire, « dés » demain…

    Évidement, ce ne sera pas une plus grande ouverture…,
    mais bien l’inverse, un verrouillage de plus en plus grand…
    de ce « monde magique et merveilleux » selon « Disney », les GAFA !!!
    Mais si on te dis que c’est pour ton bien et ta sécurité…

    Ne devrais-Tu pas croire aveuglément dans le Père Noël,
    comme la grande majorité des gens ?

    Mon copain A. ne m’a pas dit, pour qui il travail, mais probablement
    des société comme Google, Amazon, Microsoft, Nvidia, APPLE, AMD, Intel…
    Ce sont les seuls qui ont les moyens financiers réellement suffisants !
    C’est dommage, mais c’est comme cela…
    Et comme dit le proverbe, on ne prête qu’aux riches !!!

    Répondre
  • 5 juillet 2021 - 13 h 07 min

    @JeanD:
    Quand tu fais du Business, quelque soit la nature de celui ci, si tout chez ton client dit « vas y, rend moi débile & vends moi du rève, j’ai la flemme de réfléchir », tu aurais tors de t’en priver
    L’utilisateur est irrécupérable pour son immense majorité, je suis plus inquiet par le manque de cohérence et de structuration des pouvoirs publics, qui doivent pouvoir cadrer ces évolutions.

    Répondre
  • 5 juillet 2021 - 14 h 16 min

    @Bastien B.:
    « Si tout chez ton client dit “vas y, rend moi débile & vends moi du rêve,
    j’ai la flemme de réfléchir”, tu aurais tors de t’en priver ! »,
    malheureusement, c’est comme ça !

    « Je suis plus inquiet par le manque de cohérence et de structuration des pouvoirs publics,
    qui doivent pouvoir cadrer ces évolutions. », même dans les pouvoirs publics,
    qui comprend vraiment ce qui se passe ?!
    Et parmi ceux qui comprennent, la plupart ont les pieds et les mains liés…
    même quand ils ont de super-projets entre les mains !!!
    C’est vraiment du grand n’importe quoi…
    du grand bazar…

    Un exemple en France ont a la technologie de rupture GaN pour faire
    réduire la taille des alimentations, il y aurait énormément d’opportunitées,
    et pourtant, je dirais que les pouvoirs publics ne font que le minimum vital
    pour le développement de cette technologie clé…
    Ce n’est ni logique, ni normal !!!

    En France, on a la chance d’avoir un certain nombre d’ingénieurs de très hauts niveaux,
    mais on ne leurs donne pas les moyens de se développer,
    de pouvoir réellement faire La et Les Différences…

    Et les GAFA peuvent quasiment tout s’acheter, d’une manière ou d’une autre…
    Et comme, Tu as pu le constater en France et un peu partout dans le Monde,
    il n’y a plus aucuns grands médias libre, ils appartiennent tous à de fortunés
    entrepreneurs, qui ont le pouvoir de faire la pluie et le beau temps,
    surtout et même en politique…

    Et ça crée tellement de confusion, qu’à la fin, on ne sait plus,
    ce qui est « Fake » ou « True » news…
    Et la politique, c’est justement le contrôle des médias !

    En tout cas, l’annonce de concurrents à l’APPLE M1 est une très bonne nouvelle,
    que cela soit Qualcomm ou l’architecture Neoverse V1 d’ARM…

    Répondre
  • 5 juillet 2021 - 19 h 08 min

    « En tout cas, l’annonce de concurrents à l’APPLE M1 est une très bonne nouvelle,
    que cela soit Qualcomm ou l’architecture Neoverse V1 d’ARM… » ça n’aura d’intérêt que si ça « casse » littéralement la dynamique gafa et qu’un produit chinois noname fait aussi bien qu’un produit « madjiik », une « wévoloucheune »
    Si ça n’alimente que des grands qui ne vendent (à grand coup d’émotion et d’affect) que des produits madjeeks et « wévoloucheunary » aussi chères que ceux du « péché originel » à la mère michu toute contente d’avoir un truc beau et harmonieux qui va lui dire comment faire, l’intérêt est néant.
    Et je reste dubitatif face à la multiplication des neuroprocesseurs dans des machines grand publics, qui plus est quand l’utilisateur n’y a pas accès. On est en train d’habituer les gens à la présence de trucs opaques auxquels ils ne pompent rien.
    Je crois que si ce bon vieux clark, lorsqu’il écrivait « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie » avait su qu’il définissait une stratégie commerciale, il s’en serait étranglé

    Répondre
  • SGT
    6 juillet 2021 - 13 h 10 min

    Force est de reconnaitre qu’Apple avec le M1 a fait bouger les lignes ; reste comme le soulignent ici certains leur marketing détestable, mais bon c’est dans leur ADN.

    J’espère surtout que les futurs processeurs Qualcomm nous permettrons de monter des PC sur mesure.

    Perso je viens de passer à un mini ITX AMD 5600X/ 64 Go/Corsair MP600, essentiellement parce que mes 16 Go de ram commençaient à être un peu justes. Si l’ensemble est ultra performant l’enveloppe thermique, même si elle n’est pas énorme pour un PC, nécessite l’emploi de divers Noctua réputés pourtant silencieux mais que j’entends quand même.

    Un des intérêts de ces futurs processeurs seraient également, à puissance égale, de nécessiter moins de refroidissement et être plus agréables en environnement de travail. Avec des prix normalement plus contenus.

    Donc souhaitons que l’on puisse, pour ceux qui en ont besoin, avoir des solutions ouvertes sur ces bases futures Qualcomm et non pas une architecture de plus en plus fermée à la Apple.

    Répondre
  • 7 juillet 2021 - 14 h 40 min

    […] dans mes billets. Les technologies proposées ou annoncées ne sont pas a considérer dans le vide. Quand une marque comme Qualcomm annonce un SoC capable de rivaliser avec les solutions M1 d’Ap… il ne faut pas oublier qu’Apple ne va pas se croiser les bras jusqu’à l’année […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *