Les pénuries de composants poussent le prix des Raspberry Pi à la hausse

La fondation Raspberry Pi fait un mouvement parfaitement à l’inverse de ses habitudes avec l’annonce d’une augmentation de tarif de ses Raspberry Pi.

D’habitude la fondation fait l’inverse, sabrant au mieux les prix des nouveaux Raspberry Pi tout en diminuant les plus anciens.  La toute première carte Model B 1 Go de la gamme est sortie à 35$ en 2012, la toute dernière en 2 Go est sortie à 45$ avant d’être basculée au même tarif que la 1 Go peu de temps après sa sortie. Une baisse effectuée de bon coeur par la fondation suite au tassement des prix de la mémoire vive au début 2020 qui donnait des modules 1 Go et 2 Go sensiblement au même tarif.

Raspberry Pi 4

Depuis, il s’est passé pas mal de choses comme une petite pandémie mondiale et un marché qui fait grise mine au niveau de ses composants. Des évènements qui poussent aujourd’hui la fondation à revoir à la hausse les tarifs de ses cartes. La version 1 Go de la carte est à nouveau disponible et reste à 35$ prix public. Le modèle 2 Go remonte à 45$ face à l’augmentation de la mémoire vive.

Raspberry Pi 4

D’autres éléments sont sous la pression des évènements mondiaux et notamment les cartes employant des composants gravés en 40 nanomètres. Ce qui risque de rendre certains produits, notamment le Raspberry Pi 3, plus difficiles à obtenir. La fondation a donc mis l’accent sur certains produits et, en particulier, les Compute Module 3 et Compute Module 3+ qui sont au coeur de partenariats avec de nombreuses entreprises. Ainsi que le Raspberry Pi 3B qui reste un élément important de l’offre.

Le Raspberry Pi 3B+ est, par contre, mis en retrait au profit du Pi4. Les deux solutions profitant du même chipset Wifi ce qui permet aux personnes ayant besoin de ce type d’ordinateur de faire une transition d’une carte à l’autre sans trop de soucis. Gravée en 28 nanos, la puce Broadcomm du Pi4 est moins problématique et sera donc moins affectée par ces problèmes. Autant lui réserver les puces Wifi réellement disponibles. Le fait que la puce des Pi 3B+ et Pi 4 soit certifiée FCC est également un élément important. Contrairement aux Compute Module 3 et 3+ qui ont nécessité un agrément de la FCC pour les produits finaux l’employant, ils ne nécessitent pas ce genre de contraintes. Les investissements consentis par les partenaires de la fondation sont donc préservés.

Ces ajustements sont temporaires et les cartes devraient retrouver leurs tarifs dès que possible. 


secret
8 commentaires sur ce sujet.
  • bob
    21 octobre 2021 - 21 h 48 min

    C’est pareil pour les autres, genre Orange Pi, les tarifs ont doublé en six mois.

    Répondre
  • 21 octobre 2021 - 23 h 59 min

    @bob: Oui, pareil partout… Et sur des trucs critiques comme sur des éléments triviaux.

    Répondre
  • Alu
    22 octobre 2021 - 14 h 07 min

    J’avais justement un besoin qu’un pi aurait pu remplir à merveille:
    -Lancer un script pyhton régulièrement
    Un petit tour pour voir le prix d’un kit raspberry pi 4: ~150 euros…

    Puis je me suis souvenu que j’avais mon ancien HTPC…un zotac zbox AD06 datant de 2014 avec un AMD E2-1800 qui traînait à la cave…

    C’est sur qu’il consomme un peu plus que le pi (~11W en idle vs 3-4W idle chez le pi)…mais un rapide calcul m’a montré qu’il me faudrait payer plus de 10 ans d’électricité en le faisant tourner h24 pour me payer le Raspberry…

    Je me suis empressé d’installer une debian 11 headless pour faire tourner mes scripts…

    Répondre
  • 22 octobre 2021 - 14 h 17 min

    @Alu: Bon constat, le fait de réemployer un produit déjà existant plutôt qu’en acheter un neuf, ce sera toujours positif en terme écologique dans 10 ans…

    Répondre
  • bob
    22 octobre 2021 - 23 h 31 min

    Sinon une Orange Pi c’est quand même pas cher. Une Zéro 2 c’est vraiment bien, le tarif a bien augmenté mais pour 30€ c’est formidable.
    Et sur le form factor, c’est la seule carte avec tous ses connecteurs du même côté : un reglz à intégrer d’un point de vue mécanique.

    Répondre
  • 23 octobre 2021 - 0 h 19 min

    @Alu: Hello, très bonne idée merci d’avoir partagé ton idée et tes calculs, comme quoi faut toujours vérifier pour éviter les idées contre-intuitives !

    @Pierre Lecourt: Hello! d’ailleurs, y a pas mal de topics sympas de réutilisation d’anciennes minimachines sur le forum (en NAS ou serveur dédié par exemple). Je suis perso sur un projet de recyclage d’un vieux NUC présenté sur ton site et d’un boîtier Akasa pour en faire une vieille console rétro fanless.
    Pour la touche déco, j’ai voulu changer la couleur des LED et décorer sa façade avant métallique avec un bois laqué d’une résine epoxy qui lui donne un style Atari VCS.
    J’espère en venir à bout pour idéalement partager mon aventure.

    Répondre
  • 24 octobre 2021 - 12 h 51 min

    @prog-amateur: « J’espère en venir à bout pour idéalement partager mon aventure. »

    On attend le résultat avec impatience.

    Répondre
  • 28 octobre 2021 - 17 h 37 min

    […] Raspberry Pi Zero 2 W est une petite surprise, il y a quelques jours à peine, la fondation expliquait ses difficultés d’approvisionnement qui la forçait remonter le prix …. Aujourd’hui c’est l’annonce d’une nouvelle version de sa carte Zero W qui […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *