One Xplayer : la console PC Tiger Lake annonce ses tarifs

La One Xplayer, la superbe petite console de One Netbook, va débuter sa commercialisation d’ici quelques jours sur Indiegogo avec un premier prix démarrant autour de 680€.

C’est le 10 mai que la One Xplayer débutera sa carrière commerciale au travers d’une campagne de financement participative sur Indiegogo. La petite console survitaminée de One Netbook va être proposée à des tarifs assez intéressants, ce qui est une bonne nouvelle pour la suite de sa carrière… et pour nous.

Petit rappel de ses caractéristiques, la One Xplayer est une console mobile au format très proche d’une Nintendo Switch. Elle est construite autour d’un écran tactile capacitif de 8.4 pouces de diagonale affichant en 2560 x 1600 pixels de type IPS. Autour de cet écran qui propose 358 points par pouce se déploient des contrôleurs de console : Mini joystick, boutons, gâchettes et croix directionnelle. Rien que de très classique puisqu’on retrouve ce type de dispositif dans de nombreuses solutions hybrides, entre le PC portable et la machine de jeu, depuis des années.

Ce qui différencie la One Xplayer des autres console, c’est peut être ce qu’il y a sous son écran. En l’occurrence, des processeurs Intel Core Tiger Lake U de onzième génération. Puces qui proposent des circuits graphiques Intel Xe aux performances 3D et 2D très honorables. Cette intégration d’un circuit graphique ayant réussi à augmenter en performance, notamment au niveaux des jeux, dans un processeur Core permet de profiter d’une solution ludique adaptée à ce type de machine. 

Depuis quelques semaines, One Netbook propose des compte-rendus de sessions de tests de sa console sur sa chaine Youtube. On y voit des joueurs expérimenter différents titres PC classiques dans différents lieux : Shenzhen, Shanghai et Beijing. C’est sans conteste la plus grosse opération de la marque et on sent que la One Xplayer est un gros pari pour l’entreprise. L’investissement en recherche et développement ne doit pas être aisé et le choix de puces Intel Core de dernière génération ne doit pas faciliter ce pari. Il faut bien se rendre compte que le marché d’un engin de ce calibre, avec ce type d’équipement et ce tarif, est très petit. Peu nombreux seront les gens qui investiront dans une console-PC de ce type. Même si, dans l’absolu, il s’agit d’un engin sous Windows 10 capable d’énormément de choses, le caractère radical de l’objet, son interface particulière, n’en feront pas un produit grand public.

One Xplayer

La console a bien une béquille pour se positionner debout afin de lui connecter un clavier optionnel mais ce ne sera évidemment pas le même confort qu’un portable traditionnel.  

One Xplayer

Avec un TDP qui pourra jongler entre 12 et 28 watts, ces processeurs déploieront une performance adaptée à l’usage ludique de ce type d’engin tout en permettant de conserver un certain confort et une belle autonomie. En 12 watts, mode que l’on peut activer à la volée sur les machines de la marque, ce type de solution ne fait pas beaucoup de bruit et conserve d’excellentes performances. En 28 watts, la puce interne révèle alors tout son potentiel et permet d’utiliser des jeux récents et gourmands sans problèmes. La ventilation est assurée par un système de caloducs couplés à des ventilateurs adaptatifs.

One Xplayer

La console proposera deux port USB 4.0 Type-C, un plus classique USB 3.0 Type-A, un lecteur de cartes MicroSDXC et un port jack audio 3.5 mm stéréo. La batterie embarquée est une 60 Whr 15300 mAh mais aucune autonomie n’a été annoncée. Au dos de l’engin, on découvre également un lecteur d’empreintes digitales pour profiter de fonctions biométriques.

One Xplayer

Trois configurations ont été retenues par One Netbook. La première emploie un Core i5-1135G7 associé à 16 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage PCIe NVMe sur un slot M.2 2280. Elle sera proposée à quatre tarifs différents. Le premier sera de 819$ soit 680€. Cela ne concernera que quelques machines qui devraient être vendues instantanément. Viendra ensuite le prix de 879$ (730€) pour quelques machines de plus avant d’arriver au prix de 899$ (745€) pour le financement participatif d’Indiegogo. Le prix de vente normal de la solution étant annoncé à 1059$ (880€).

La seconde version de l’engin sera équipée d’un Core i7-1165G7 avec 16 Go de ram et 1 To de SSD. Ses prix respectifs seront de 899$ (745€) pour les tous premiers exemplaires, 959$ ( 795€ )pour la suite et un prix de financement de 999$ ( 830€ ). Le prix public indicatif étant de 1159$ ( 960€ ).

Enfin, le modèle le plus haut de gamme est équipé d’un Core i7-1185G7 avec 16 Go de DDR4 et 2 To de SSD PCIe NVMe. Ce beau bébé sera pour le moment proposé à un prix de 1499$ ( 1240€ ) pour quelques pièces seulement pendant la campagne de financement participatif. La marque n’a pas communiqué sur ses autres tarifs ni sur son prix public.

Je ne vous rappelle pas toute la défiance que j’ai pour ce système de financement et vous encourage juste à prendre votre mal en patience. Vous pouvez d’ores et déjà oublier les prix les moins élevés de ces listings. Il s’agit en général d’un tarif qui ne concerne quelques dizaines de pièces et dont le but n’est que d’augmenter l’attractivité de l’offre. On met en avant un prix de base très alléchant tout en sachant que cela ne concernera que 20 ou 30 machines seulement. Le prix peut être inférieur au prix de revient pour la marque qui a tout intérêt à utiliser cette méthode pour mettre en avant son produit. Les entreprises exploitant un système comme Indiegogo ayant le choix entre dépenser des milliers d’euros dans de la publicité ou quelques centaines dans ce genre de baisse de tarif. Leur calcul est assez rapide.

Ce qui est intéressant au final, c’est le prix mis en avant de manière classique sur la plateforme. Les tarifs que payeront la majorité des investisseurs et donc ici 899$ et 999$ pour les deux premiers modèles. C’est, contrairement à ce que sous entendent les services de financement participatif de ce type, le prix qui sera demandé par les revendeurs dans la plupart des cas. J’ai souvent vu, au gré des bons plans et des promotions, des prix d’export qui s’avéraient moins cher au final que les prix demandés en financement participatif. Avec quelques avantages au passage comme une garantie, un meilleur support et la possibilité d’obtenir une machine révisée matériellement. 


secret
8 commentaires sur ce sujet.
  • 7 mai 2021 - 17 h 19 min

    En effet, passer par Indie-“gogo” est toujours mauvais signe.
    Surtout avec de tels tarifs.
    28watts dissipés dans un tel format me rend nerveux.
    Batterie de 60Wh ont peut faire l’estimation rapidement, autonomie comprise entre 2 et 5 heures pour le CPU uniquement. Il faudra ensuite prendre en compte tout le reste (Wifi, écran etc.).

    Répondre
  • 7 mai 2021 - 17 h 22 min

    Chose amusante, montre une tablette, aussi puissante soit elle, de plus de 15mm d’épaisseur et la tu entend “ahahah une tab de plus 15mm, c’est n’importe quoi!!! pouhahaha”, met lui un joypad de chaque cotés et tout d’un coup, ça déchire!!!
    Toujours est il que cette compression des composants, avec cette puissance, c’est impressionnant.
    Maintenant, entre cet Xplayer et leur autre machine, le OneGX1 Pro, ça ne va pas faire beaucoup pour un seul fabricant sur tel marché de niche?

    Répondre
  • 7 mai 2021 - 23 h 15 min

    @Madwill: la différence est qu’une tablette classique n’a pas la même puissance, ni la même prise en main.

    Les trois défauts principaux d’une tablette pour un joueur sont le manque de boutons physiques, la maigreur du catalogue de jeu dû au système Android/iOS, et le manque de puissance. Là, ce sont trois problèmes qui devraient être (en théorie) réglés.

    Répondre
  • 8 mai 2021 - 8 h 32 min

    @Clément Nerma: C’est pour ça que j’ai precisé “aussi puissante soit elle”. Je dis ça car c’est le genre de com, sur d’autres sites, que j’ai pu lire a propos d’une console de ce type lorsque les joypads étaient retirés et ça, sans prendte en consideration ce qu’il y a à l’intérieur.
    Evidemment, je ne parles pas des tablettes Android (quoique, maintenant pour certains, a partir de 7mm ça devient une brique…).

    Répondre
  • 8 mai 2021 - 12 h 19 min
  • 10 mai 2021 - 10 h 17 min
  • 12 mai 2021 - 20 h 45 min

    […] écran de faible définition, certains concurrents proposent des dalles très très denses en pixels2, permet à la machine de proposer de très bonnes performances en définition native. Elle évite […]

  • 26 mai 2021 - 15 h 39 min

    […] SteamPal, un compagnon pour votre compte Steam ? C’est ce nom de code qui semble être retenu par Valve pour concrétiser un projet de console PC mobile. Un engin qui viendrait se positionner auprès de produits déjà existants comme la Aya Neo, la GPD Win 3 ou la OneXPlayer.  […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *