Nvidia MX550 : des traces d’un GPU plus performant

Alors que les circuits graphiques embarqués dans les processeurs Intel et AMD montent en puissance, Nvidia pourrait lancer une contre offensive avec un MX550 plus musclé.

Alors que le CES 2022 se profile, Nvidia pourrait lancer son nouveau circuit graphique mobile destiné à épauler les portables classiques d’une solution plus nerveuse en terme de 3D. Le MX550 serait, si l’on en croit les fuites Geekbench repérées par ITHome, un circuit plus puissant que l’actuel MX450.

Les puces graphiques MX de Nvidia ont connu des jours meilleurs. Pendant longtemps, avoir un de ces circuits était l’assurance de fonctionnalités avancées maitrisées par la marque. En terme de 2D, d’accélération vidéo et de décompression de codecs mais également en terme de 3D, les puces de ce type offraient de bien meilleures prestations que celles intégrées aux processeurs. Mais depuis quelques années la donne a changé. Les MX450 se sont ainsi retrouvés dans très peu de portables sur le marché, leur présence étant bien moins utile qu’auparavant. Les puces Intel Core et AMD Ryzen modernes fournissent, par défaut, un niveau de performances suffisant pour de nombreux usages. Les constructeurs ne jugent pas forcément nécessaire d’embarquer plus performant sur les machines grand public. Ou alors ils choisissent des solutions vraiment plus performantes avec des circuits plus haut de gamme.

Minimachines-12-2021 Minimachines-12-2021

Le MX550 serait la solution trouvée par Nvidia pour revenir en force sur ce terrain en proposant un niveau de performances plus intéressant que les solutions intégrées d’Intel et AMD. Cette solution est apparue dans un test Geekbench d’une machine inconnue mais équipée d’un processeur Intel « Core i7-1260P ». Une solution Alder Lake développant 12 coeurs (4+8) et 16 Threads avec 18 Mo de cache et dont les performances devraient être très intéressantes à suivre. Le circuit graphique associé serait un MX550 de Nvidia qui proposerait, de son côté, un circuit basé sur la génération Ampere GA107,  avec 16 Compute Units et 128 coeurs CUDA. 

Le tout serait associé à 2 Go de mémoire vive très rapide GDDR6. Une solution qui proposerait une augmentation de 15% des performances de l’actuel MX450 d’un simple point de vue calcul GeekBench. On peut également s’attendre à des améliorations significatives sur d’autres postes techniques mais ce boost porterait la solution au niveau d’une carte GTX 1050 Ti mobile. Pas forcément la puce la plus extraordinaire aujourd’hui mais un circuit efficace pour des machines grand public. 

La GTX 1050 était encore jusqu’à peu une solution que j’utilisais au quotidien. En début d’année, mon PC principal était un Core i5 de 5e génération associé à une de ces GeForce GTX 1050 avec 16 Go de mémoire vive. Et cela me suffisait pour tous les usages du blog : rédaction, veille numérique (c’est à dire de nombreux onglets ouverts, retouche d’images (légères pour du web) et montage vidéo. Le rendu était parfois effectué sur cette machine mais le plus souvent sur un PC externe. Ce n’était clairement pas une machine de jeu mais il m’arrivait de tester des titres sans grandes prétentions graphiques ni en détail ni en définition… Et je dois dire que si mon PC n’avait pas tout simplement cramé, je l’avais monté à la sortie des puces Core de 4e génération, il serait toujours sous mon bureau. L’arrivée de ce niveau de performances au sein d’une machine grand public qui devrait être abordable est donc une excellente nouvelle. Cela veut dire que de nombreuses machines abordables seront à même de répondre à des cahiers des charges très complets pour un investissement minimum. 

Nvidia a, de toutes façons, tout intérêt à développer ce type de circuit de manière à le rendre à nouveau intéressant face aux solutions intégrées Core et Ryzen. Sans un vrai gain de performances, le paysage restera identique à celui du MX450, c’est à dire presque désert de toute solution MX. Le MX550 associé à des fonctions du type DLSS implantées dans son architecture pourrait être une solution intéressante sur le marché du portable milieu de gamme. On devrait en savoir plus rapidement, le MX550 sera probablement au programme des présentations de Nvidia lors du CES 2022.


Jaune
6 commentaires sur ce sujet.
  • 14 décembre 2021 - 11 h 37 min

    Quelle serait la puissance électrique demandée par cette MX550 ?

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 11 h 42 min

    @Cinos: Aucune idée pour le moment.

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 16 h 26 min

    J’ai quand même peur que ce soit peu efficient VS des apu énergétiquement et économiquement, rien que le fait de devoir conserver deux types de mémoires différentes au lieu d’un

    Quand on voit la puissance d’une puce M1 ou d’un steam deck, j’ai un peu de mal à voir le positionnement de ce type de puce.

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 17 h 14 min

    @snakesolid: Oui il y a un arbitrage a faire entre performances et consommation. Il a été raté pour le MX450 mais Nvidia peut y remédier.

    les puces M1 et le Zen2 du Steam Deck ne sont pas vraiment des concurrents pour Nvidia ici, ils ne sont pas destinés au marché PC.

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 21 h 23 min

    Après je me dit qu’avec des solutions comme FSR (ou équivalents), de plus en plus de jeux devraient devenir plus accessibles même aux configurations d’entrée de gamme.

    Répondre
  • bob
    14 décembre 2021 - 23 h 37 min

    Un Mac c’est pas un PC ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *