Le Microsoft Wireless Display Adapter passe à l’UltraHD

Vous vous souvenez du Microsoft Wireless Display Adapter ? Cette solution de transfert de signal vidéo sans fil lancé en 2015 par Microsoft ? elle vient de passer à la 4K.

Le Microsoft Wireless Display Adapter est une bonne solution. Si elle n’a pas trop investi le grand public pour d’assez évidentes raisons, elle a bien fonctionné dans le monde de l’entreprise. Là où l’on cherche avant tout des moyens simples et efficaces qui ne demandent pas trop de ressources. 

wireless

Le gros point fort du Microsoft Wireless Display Adapter , c’est qu’il peut être utilisé depuis n’importe quel PC sous Windows 8.1 ou supérieur nativement. Sans avoir à rajouter le moindre bout de pilote ou à installer de programme. L’outil est naturellement pris  en charge par votre système Microsoft et personne n’a besoin d’appeler quelqu’un du service informatique pour venir vous dépanner pendant la première demie heure de votre réunion. Quelqu’un qui débarque dans votre salle avec une présentation à vous diffuser sur grand écran ? Si son PC est sous Windows, cela se fera sans aucun problème, naturellement.

Sous Windows 10, la détection de l’appareil ouvre une bulle d’informations qui signale la présence de l’adaptateur et vous demande qu’en faire : vous pouvez alors choisir de l’ignorer ou de diffuser dessus comme si vous aviez un écran branché à votre PC. En mode clone ou en bureau étendu. Aussi simplement que cela. Ce gros point positif a fait de ce petit adaptateur une solution appréciée du monde des entreprises. Utilisant le protocole Miracast, n’importe quel smartphone ou tablette peut également profiter du dispositif, un autre argument pour cette solution souvent jugée plus “sérieuse” que les Chromecast de Google. Plus transparente surtout.

Microsoft Wireless Display Adaptater

Reste qu’elle était limitée, si en 2016 Microsoft sortait une nouvelle version de l’appareil, il demeurait en 1080P et ne permettait pas de profiter de très hautes définitions. De l’Ultra HD qui est beaucoup plus courant quatre ans plus tard et qui est même devenu un standard sur pas mal d’appareils professionnels. En 2020, c’est donc une troisième version de l’adaptateur qui est présenté par Microsoft, une version UltraHD annoncée au même prix que la précédente aux US, soit 69$.

La version V2

Les connecteurs du Microsoft Wireless Display Adapter V2 en 2016, trop gros pour certains appareils

Le principe est toujours le même avec un port HDMI à connecter sur votre écran, votre vidéoprojecteur ou un téléviseur et un port USB pour l’alimenter. L’engin est désormais un poil plus imposant avec 10.5 cm de long pour 2.5 cm de large et 11 mm d’épaisseur. Mais ses connecteurs sont par contre moins épais que la précédente version pour pouvoir se positionner plus facilement dans les prises des téléviseurs ou de se glisser entre d’autres connecteurs. 

Il est surtout compatible UltraHD avec la gestion des protocoles HDCP 1.4 et HDCP 2.2 qui sont désormais pris en charge. Petit détail, le format Miracast pouvant être sujet à des ralentissements ainsi qu’une certaine latence, l’objet n’est évidemment pas destiné aux usages demandant un affichage instantané comme le jeu. Les films ne sont pas affectés par le problème car si le contenu peut être décalé entre l’émission et la réception, l’image et le son restent parfaitement calés. Cette nouvelle version UltraHD affiche donc une limitation dans la vitesse de l’affichage qui ne dépassera jamais les 30 images par seconde.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
10 commentaires sur ce sujet.
  • 5 octobre 2020 - 15 h 01 min

    Bonjour,
    Article intéressante, savez vous si l’on peut utiliser cette solution avec un PC sous Linux ?

    Sinon, j’ai vue une erreur de typo “Les connecteurs du Microsoft Wireless Display Adaptater ” Adapter plutôt que Adaptater.

    Merci encore pour vos articles.
    Laurent

    Répondre
  • 5 octobre 2020 - 15 h 01 min

    J’ai toujours la 1ère version chez moi ! Jamais utilisée ^^ quel gâchis de ma part pour le coup…
    Je l’avais acheté car je voulais projeter le contenu de ma Surface Pro 2, que j’utilise régulièrement d’ailleurs.

    Répondre
  • 5 octobre 2020 - 17 h 18 min

    @prog-amateur: peu d’intérêt à la maison on a tous des box TV ou presque.
    Ça ne me servirait que pour montrer une ou 2 conneries issu d’un navigateur en fait.
    Les photos, le multimédia tout est géré sous un nas pour moi donc accessible sur ts les écrans de la maison facilement.
    Je vois bien l’utilité en monde pro par contre, se balader avec sa surface pdt une présentation c’est la classe.

    Répondre
  • 5 octobre 2020 - 20 h 13 min

    Je possède les 2 versions précédentes qui s’emploient encore parfaitement à rendre des videoproj autonomes à recevoir du signal vidéo.
    L’avantage du cast est que Windows gère très bien la distinction audio d’un côté (vers hifi) et vidéo (vers cet adapteur).
    La vraie limitation vient des DRM Netflix ou autre AmzPrime,qui interdisent l’envoi du flux par miracast.

    Répondre
  • 5 octobre 2020 - 23 h 31 min

    @Lorenzolalas: et oui ! je me suis rendu compte de ce problème bien trop tard malheureusement.
    @AceT: alors ça je ne m’y attendais pas du tout ! C’est abusé, si quelqu’un veut projeter sa série ou documentaire, en quoi est-ce un mal ? Quelle folie ces DRM…

    Répondre
  • 5 octobre 2020 - 23 h 46 min

    @prog-amateur: j’ai la v1 depuis 3 ans et je l’utilise à chaque vacance pour “stream” sur les TV de location saisonnière. ça marche super depuis ma surface et aussi depuis nos tel Xiaomi… 10 fois plus stable que les autres merdes Miracast et plus efficace qu’un chromecast…

    Répondre
  • 6 octobre 2020 - 2 h 13 min

    @pierrot: merci pour le retour !

    Répondre
  • 6 octobre 2020 - 14 h 10 min

    Je confirme, cet objet est vraiment magique.

    Une bête TV non connectée, un open-space de 3 bureaux et un besoin d’afficher depuis n’importe quel PC pour faire une réunion de travail.

    C’est simple comme bonjour, aucun ordi à déplacer, aucun écran à débrancher, aucun fil à triturer ; affiche qui veut sur le grand écran.

    Répondre
  • CHP
    7 octobre 2020 - 17 h 04 min

    Je croyais ces produits en fin de vie…
    J’en ai un aussi que j’utilise quand je vais faire des présentations chez les clients.Souvent en 1080p.C’est trop top car on peut “partager” ce dongle entre plusieurs participants.

    Je l’ai aussi utilisé pour des soirées ou on projetait des vidéos et photos sur écrans géants ainsi que des effets vidéos au travers de VirtualDJ.

    Seul bémol : Gare à la bande passante WiFi.

    Répondre
  • 11 octobre 2020 - 12 h 43 min

    > sujet à des ralentissements ainsi qu’une certaine latence

    La latence je confirme sur Surface pro en bureau étendu c’est quasiment inexploitable : bouger la souris ou taper au clavier est un calvaire !
    En clone RAS il faut juste penser à regarder son propre écran et pas l’écran “projeté”.

    Sinon c’est vrai que la solution miracast est largement au-dessus de la concurrence, ça marche ! Tout le temps ! Sans trimballer des câbles et des adaptateurs, ou essayer de faire fonctionner ces cochonneries de ClickShare! (qui ont les mêmes pb de latence)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *