Logitech G Cloud : la console dans les nuages

La Logitech G cloud est une console de jeu différente. Elle n’embarque pas des composants haut de gamme mais fait confiance au Cloud.

La solution proposée par la console Logitech G Cloud est différente de ce que propose Valve avec le Steam Deck, différente des solutions alternatives que sont les Consoles PC qui embarquent des composants – plus ou moins performants – issu du monde PC mobile. Ici, l’idée n’est pas de piloter des jeux depuis la machine mais de les lire en streaming depuis le web. Une console dans les nuages.

Logitech et Tencent aux commandes

Logitech n’est pas seul dans cette aventure et il semble que sans Tencent, cette offre ne pourrait pas exister. Je me demande même si ce n’est pas Tencent, le géant Chinois du jeu vidéo, qui n’est pas le commanditaire de cette console et Logitech son fournisseur. Tencent propose du Cloud Gaming, au même titre que Google avec Stadia, Nvidia avec GeForce Now ou d’autres encore. On se connecte à leur serveurs, peu importe avec quel type de matériel, et on joue à des jeux qui ne sont que calculés en ligne avant d’êtres affichés sur votre matériel.

Le public Chinois utilise massivement des outils mobiles pour jouer avec un confort assez modeste en général. Ce qui explique pourquoi des produits permettant d’ajouter boutons et manettes sur des mobiles se vendent aussi bien sur place. Pour Tencent, cette  dématérialisation est un atout. Ils peuvent s’adresser à un public énorme sans avoir à gérer l’aspect matériel du problème. Chacun se connecte comme il peut et joue comme il veut. Beaucoup des titres sont gratuits mais proposent des éléments payants. C’est une énorme, on parle de centaines de millions de joueurs, machine à cash.

Mais il semble venu le moment de penser à l’avenir et au confort des joueurs. Parce que jouer sur un smartphone est parfois compliqué, le choix de s’intéresser aux consoles mobiles semble être la voie à suivre. Reste que monter une machine comme le Steam Deck ou construire toutes sortes de Consoles PC est un gros chantier. Un énorme chantier. Avec autant de clients potentiels que le marché chinois le laisse supposer, le rythme de production d’une console de ce type serait très compliqué.

Mais il existe des partenaires possibles et Logitech est un de ceux là. La société Suisse a de l’expérience, des ingénieurs très qualifiés et les reins assez solides pour produire à l’échelle mondiale toute sorte de matériels. Associer Tencent et Logitech devient une solution évidente pour éviter de chopper une StreamDeckite, la maladie qui consiste à ne pas pouvoir livrer ses clients potentiels au moment où ils veulent acheter un gadget « coup de tête ».

Les choix faits ici s’expliquent tous très simplement. Logitech a construit une console assez classique autour d’un écran de 7 pouces1 en FullHD. La densité de pixels semble être de 320 ppp, ce qui suggère une diagonale de 6.9 pouces. Il est important de proposer un écran confortable pour éloigner l’offre visuelle de ce que propose un smartphone moderne milieu de gamme en terme d’affichage.

Car à l’intérieur de l’engin on retrouve un SoC ARM assez classique, pas vraiment une puce haut de gamme mais une puce suffisamment vivace pour proposer une interface performante et faire tourner une solution… Android. Le Snapdragon 720G de Qualcomm est ainsi embarqué dans l’aventure. Il ne sera probablement pas mis ici à rude épreuve mais pourra se déployer suffisamment confortablement pour les tâches demandées : Afficher l’interface de pilotage de l’ensemble, lancer des jeux dans le Cloud via l’application de Tencent, lire des films et autres  musiques en streaming ou en local et éventuellement lancer des applications plus ou moins gourmandes en local également.

Le contrat passé entre le produit et l’acquéreur étant surtout orienté Cloud Gaming, le fait que la puissance de la console soit limitée n’est donc pas vraiment un obstacle. Ainsi ses 4 Go de mémoire vive ou la prise en charge d’un Wi-Fi5 seulement n’entrent pas vraiment dans la problématique de Tencent. La marque ne finance pas une console pour que ses clients puissent jouer à des jeux Android classique. Le SnapDragon 720G sait, par exemple, prendre en charge du Wi-Fi6 mais l’équiper ainsi aurait sans doute un impact sur le tarif sans avoir un réel intérêt pour le public visé.

L’objectif de Tencent est clair, il s’agit juste de pouvoir lancer des jeux sur leurs serveurs moyennant un abonnement. Recourir à des composants moyen de gamme permet donc de conserver un prix d’achat assez bas, ce qui est plus incitatif pour les joueurs accédant pour le moment aux jeux via leurs smartphones. Ce qui importe ici, c’est donc plus la connectivité de l’objet, le fait que le SnapDragon 720G embarque un modem Snapdragon  X15 LTE qui pourrait permettre de jouer n’importe où.

Youpi, la Logitech G Cloud va débarquer chez nous !

Les images publiées – puis dépubliées à la demande des détendeurs de copyright – de la console, montrent que celle-ci est prête pour d’autres services que ceux de Tencent. On peut y voir des liens vers des services Xbox, Nvidia ainsi qu’une grosse icône Google Play Store. On peut donc facilement imaginer que la Logitech G cloud sera capable de piloter d’autres types de services de Streaming de jeu que ceux de son partenaire Tencent. 

Reste à savoir dans quelles conditions. La console doit être relativement abordable à fabriquer. Outre son écran et ses composants, elle profite d’une interface double joystick, de gâchettes et d’un ensemble de boutons et croix directionnelle. On peut faire confiance à Logitech pour maitriser son sujet et proposer une solution solide. Sur le marché chinois, la solution devrait sans doute être assez abordable. L’étendue de la clientèle et le revenu moyen font que Tencent ne va pas réclamer un tarif trop élevé. Plus les consoles seront vendues en amont et plus la marque pourra faire fructifier ses jeux et abonnements en aval.

Mais, dans le reste du monde le développement de cette offre sera quelque peu différent. Si Tencent est à la fois éditeur de jeux et aux commandes de ses services de streaming, ce n’est pas ou peu le cas des offres du marché Européen, par exemple. Microsoft développe certains jeux de son offre Cloud Gaming, Stadia et Luna également mais la majorité des titres sont, en réalité, juste portés par ces offres. Si Tencent peut supporter le prix de la console voir même ne pas chercher à gagner de l’argent dessus pour pousser des abonnements, ce ne sera pas le cas chez nous.

Il peut bien entendu exister des offres, par exemple une remise sur un GamePass XBox ou un abonnement GeForce Now pour l’achat de la console, mais il est vraisemblable que le tarif restera plus élevé que celui proposé en Chine.

Pour le moment, on ne sait rien du prix de l’engin. Les marges de manœuvres sont malgré tout assez étroites. Entre une Switch de Nintendo et une solution comme le Steam Deck, il existe des marges de manœuvres mais elles restent malgré tout assez étroites. On imagine l’impact que pourrait avoir ce type d’engin avec le support d’un éditeur en Europe ou en France. Si il existait une structure capable de co-financer la machine autour d’une offre de jeu dans les nuages déjà existant.

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. environ, on ne connait pas la diagonale exacte

Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

23 commentaires sur ce sujet.
  • 2 septembre 2022 - 14 h 42 min

    Encore un futur presse-papier comme la Stadia pour ce qui est du Cloud-gaming.
    Au moins il devrait être possible de transformer cette machine en console portable android, sauf que la marché est déjà saturé.

    Trop tôt pour le cloud-gaming, et trop tard pour une portable android. Logitech fait une erreur monumentale.

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 15 h 07 min

    Avec le Gamepass, Gforcenow… y a clairement un public pour ça. Des gens qui on pas envie de l’inconfort d’un smartphone plus une manette mal attachée dans le métro ou dans le bus. En partage de co (ou mieux si y a une évolution qui accepte la 4G) cette solution Logitech/Tencent peut devenir un best seller. Surtout que ca peut réellement arriver dans les carrefours et les Walmart. Et être offert à autre chose qu’un public de niche sur internet.

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 15 h 10 min

    Si ça coute entre 150 et 175 euros, que l’ergo et les inputs me plaisent ça sera dans ma collection de consoles c’est certain.

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 15 h 18 min

    Le problème de cet article c’est « logitech », car Logitech fait du très bas de gamme, du très très bas. Bien sur aucune mise à jour et même les fonctions de base de sa dernière série de téléphones et smartphones ne fonctionnent pas. Le GPS présent mais autiste, la connexion du mobile clignote comme les guirlandes de noël et si la batterie tient bien quelques heures que dire du son sinon qu’il est digne de Ushuaia. Bref, ça donne pas confiance ou alors les prix seront très bas ?

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 15 h 37 min

    @Da Doo: Ils font des smartphones Logitech ?

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 16 h 18 min

    Tu as raison j’ai un doute là ! En plus je peux pas vérifier le l’ai tej !!!

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 16 h 21 min

    @Da Doo: Logicom plutôt non ?

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 16 h 40 min

    vu la taille de l’ecran ca veut vraiment lorgné du coté du steamdeck, se balader avec ca dehors ca doit etre compliqué
    sinon la conccurence va etre rude la retroid pocket 3 est à 119$ en preco, certes moins puissante mais suffisante pour du streaming
    mais au moins sur la logitech on profitera mieux de l’image

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 18 h 36 min

    Enfin un gros qui se penche sur une solution portable en Cloud Gaming.
    Il manque juste la capacité de la batterie (ou l’autonomie de l’engin).

    Pour le Wi-Fi, je trouve dommage de ne pas avoir intégré la norme 6. Je ne vois pas vraiment quel impact ça aurait eu sur le tarif puisque le SoC l’intègre. Et il me semble que le passage à cette norme améliore sensiblement la latence, point essentiel pour un Cloud Gaming confortable.

    Enjoy !

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 19 h 56 min

    @Lionel: Pour le wifi 6, dans la mesure où ça risque surtout d’être utilisé en mobilité en partage de connexion avec le tél, je suis pas sûr que ça ait un grand intérêt. Je ne crois pas que les tél partage la connexion en wifi 6 (même si ils ont le wifi 6 pris en charge, est ce qu’ils partage la connexion en wifi 6? J’ai un gros doute), en tout cas si y en a je pense pas qu’ils soient nombreux à le faire, et sûrement surtout des téls hauts de gamme.

    Répondre
  • 2 septembre 2022 - 21 h 12 min

    @Neurobioboy: je voyais plutôt cet objet comme une console plutôt sédentaire, à portee de Wi-Fi vu les volumes de données demandéspar le streaming de jeux vidéos.
    Mais effectivement, avec ce cas d’usage ça fait sens.

    Répondre
  • PY
    2 septembre 2022 - 23 h 30 min

    Je pense aussi que le facteur différenciant sera le prix.
    Entre un smartphone avec un contrôleur du type Razer Kishi, une Switch et un Steam Deck il faudra bien se situer niveau prix.
    J’ai quand même l’impression que le cloud gaming n’est pas si développé que ça et que le marché est un peu de « niche ».

    Répondre
  • 3 septembre 2022 - 1 h 52 min

    @Lionel: oui c’est vrai que le streaming mobile demande un très gros data plan. Du coup ouai, ça va finir dans le canapé… oui le wifi6 aurait été bienvenu là… même si bon, le 5 est amplement suffisant pour streamer du 720p ou du 1080p ;)
    (Pour les lattence en revanche y a peut être un petit plus en effet)

    Répondre
  • 3 septembre 2022 - 13 h 01 min

    Je n’ai jamais cru au cloud gaming de base.
    Comme le souligne un autre commentaire, ce genre d’appareil n’est pas mobile mais sédentaire, le cas d’usage se limite à l’appartemment ou à la maison, ça n’a pas grand intérêt.

    Et alors avec la crise énergétique et la sobriété de fait qui va s’installer pendant au moins dix ans (le temps de construire et mettre en service une vingtaine de réacteurs nucléaires), ça devient carrément hors sol.

    Dommage parce que sur le papier, plutôt confiance en Logitech niveau hardware pour faire quelque chose de très correct.

    Répondre
  • 3 septembre 2022 - 15 h 04 min

    @Haruhi:

    Il faut arrêter avec ce prix hors taxes hors frais de port. La console revient à 161€ en réalité quand tu la (pré-)commandes.

    Répondre
  • 5 septembre 2022 - 14 h 45 min

    @Voljega: Et l’alternative consiste en quoi ?
    Acheter un gros PC ou une grosse console avec un prix de revient 5 fois (ou plus) supérieur et un « coût d’usage » (comprendre une consommation énergétique puisque c’est le sujet abordé) au moins 10x plus élevé ?

    Au contraire, je vois un avenir radieux pour ce type de solution. Il va falloir se « serrer la ceinture » et certains budgets seront rabotés. Quand on voit les tarifs des cartes graphiques et des composants informatiques, le jeu vidéo est clairement une cible de choix. L’alternative raisonnable pour continuer à jouer dans de bonnes conditions ? Un terminal correct et un abonnement à un service en ligne.
    Une RTX-3080 coûte aujourd’hui plus de 900€ (sans parler du reste de la machine). L’abonnement annuel (2x6mois) à GeForce Now offrant un service équivalent revient à 200€. Plus de 4 ans de jeux avant d’avoir amorti l’achat d’UN composant.
    Sans parler de la consommation dépassant les 300W, toujours sur UN composant à mettre en face des 10W d’une NVidia Shield Pro.

    Donc même si le coût de ces services augmente (ce qui arrivera), ça reste une alternative raisonnable pour les particuliers.

    Et je t’assure qu’il y a une cible pour ce type de produit : pouvoir jouer dans mon canapé avec ce type de terminal (léger, ergonomique, autonome et silencieux) est un rêve qui commence à prendre forme.

    Enjoy !

    Répondre
  • 5 septembre 2022 - 17 h 19 min

    @Cinos:

    Bonjour,
    Pas d’accord, il y a un public pour ce genre de machines, j’en fait partie. Jouer sur smartphone au cloud gaming est hyper frustrant, mauvaise ergonomie, image rognée à cause du delta entre 21/9 et 16/9, une machine dédié me paraît intéressant. Je reconnais cependant qu’ils ont vu un peu juste sur les capacités techniques, j’aurais aimé Wifi 6 et carte SIM intégrée ou possible à mettre. Un bon CPU mobile aurait également permis de se rabattre sur du jeu local Android dans le cas ou la connexion serait nulle à l’endroit où l’on se trouve.

    Répondre
  • 5 septembre 2022 - 17 h 40 min

    @ dadoo : euh LOGITECH bas de gamme, n’exagérons rien. J’ai plutôt confiance en eux.

    @ Haruhi : je ne crache pas sur les consoles Android qui font essentiellement du retro gaming, mais ce n’est pas tout à fait le même monde et pas la même fonction. Je n’ai plus les données en tête, mais question confort visuelle de l’écran (5 pouces contre 7 pouces) et qualité générale, on devrait être un peu au dessus.

    Sinon perso, typiquement la machine que j’attendais, même si le cahier des charges me parait un peu léger. Admettons qu’elle sorte APACHERE avec des fonctions limitées, j’aurais préféré mettre un peu plus pour un modèle haut de gamme dans le domaine du cloud gaming, une machine qui peut faire un peu de tout, jeux android en local, jeux en cloud, jeux en stream de sa console … Je m’attendais à un CPU fleuron de Qualcomm par exemple. Et quid de la présence d’une carte SIM ou pas. Avec un partage de connexion de la 5G de son téléphone, je crains que la latence entre deux appareils rajoute à la latence native du système.

    A voir. On aurait pu s’attendre à ce qu’ils profitent de l’IFA BERLIN pour le révéler officiellement, mais toujours rien à ce jour.

    Répondre
  • 5 septembre 2022 - 22 h 19 min

    @Kevin VINCENT: « Je m’attendais à un CPU fleuron de Qualcomm par exemple. »
    Mais pour quel tarif ? Se positionner à un tarif comparable à un Steam Deck perd tout son sens. D’ailleurs, il répond parfaitement à ton cahier des charges a priori (mis à part la carte sim) non ?
    Déjà que face à une Switch Lite il va falloir être clair dans sa communication pour se différencier…

    Perso, je trouve le choix d’un milieu de gamme « Gaming » Qualcomm parfait. C’est suffisant pour faire du jeu local sur 90% des titres Android dans des conditions correctes.
    Je préfère qu’ils boostent plutôt le poste de l’écran : bien calibré, avec de bons angles de vues et un taux de rafraichissement correct.

    Mes 0.02 cents

    PS : l’ergonomie et l’autonomie étant bien évidemment, pour moi, les critères fondamentaux.
    PPS : une prise casque, non visible sur les photos, serait une bonne chose également. ^_^

    Répondre
  • 5 septembre 2022 - 23 h 57 min

    @Lionel
    Tu as la Switch, ça consomme 17w en docké, moins en portable, tu as un support physique pour tes jeux, pas besoin de box et de connexion permanente. Vendue avec deux manettes pour 270€ ou 330€.

    Cette console n’aura aucune bibliothèque de jeux. Elle n’a pas la 4g, donc il faut être à portée de sa box wifi. Ou faire un partage de connexion depuis ton smartphone… qui fait plus de 6 pouces, sert à autre chose qu’à jouer, et dispo de jeux adaptés (sur ton store), d’émulateur, et sert également au cloud gaming, même hors de ton logement.

    Autant jouer sur un ipad. Ou sur ton smartphone.

    Quand à l’intérêt d’avoir l’écran en main en jouant, il est nul. Une switch en mode « table » est plus ergonomique. Et tu retrouves une manette de « salon » dans les mains.

    Répondre
  • 6 septembre 2022 - 8 h 35 min

    @Arpenteur: « Cette console n’aura aucune bibliothèque de jeux. » Avec un abonnement type Geforce Now elle aura une bibliothèque importante, avec des titres AAA.
    Je suis d’accord, il faut y ajouter un service en ligne pour qu’elle trouve un intérêt réel, mais il est bien présent.

    « Quant à l’intérêt d’avoir l’écran en main en jouant, il est nul. Une switch en mode « table » est plus ergonomique. Et tu retrouves une manette de « salon » dans les mains. » Le succès de la Switch Lite démontre le contraire. Et personnellement, je préfère avoir la Switch en mains pour jouer plutôt que de la poser soit sur une table basse et avoir le dos cassé en deux, soit sur une table et être assis sur une chaise inconfortable.

    Le public est, à mon avis, différent et ça sera une vraie difficulté pour les constructeurs de ne pas se positionner « face » à la Switch.
    J’ai aujourd’hui un PC portable qui n’est pas adapté (ou mal) au jeu PC. Je n’ai pas envie (ni les moyens) d’acheter un autre PC (ou une console) pour ça. Je n’ai qu’un téléviseur chez moi, il n’est donc pas question de le squatter 3h pour y jouer à des heures raisonnables. Quelles sont mes options ? Le retrogaming et La Switch. Ça fait une ludothèque importante, mais ça reste très différent de ce que propose un PC récent.

    J’ai essayé de jouer sur smartphone et j’ai beaucoup de mal avec les commandes tactiles, sans parler de l’autonomie qui en prend un méchant coup.
    Reste enfin l’option d’utiliser mon smartphone pour faire du streaming de jeux, avec un adaptateur de type « Kishi ». Ça pourrait le faire, si la batterie ne fond pas trop vite.
    Il faudra que j’essaie, mais comme tu l’as dit, le smartphone sert à d’autres choses et voir passer des notifications du boulot pendant une partie risque de casser l’immersion… ^_^
    Et comme le dit @Kevin VINCENT: le passage du format 16/9 vers celui de l’écran du smartphone risque d’être douloureux.

    Bref, Le Graal serait pour moi un mix entre le Steam Deck et cette G Cloud : un Steam Deck qui ne cherche pas à être un PC, mais simplement un terminal pour un service de jeux en ligne.

    Répondre
  • 7 septembre 2022 - 15 h 16 min

    @Lionel: la solution est toute simple, achete un autre téléphone ou une autre tablette et t’y met une manette
    La t’aura la qualité d’écran, la puissance et la batterie

    Répondre
  • 21 septembre 2022 - 20 h 13 min

    349 dollars ! Les termes sont posés

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *