Intel embauche Jim Keller, l’un des créateurs des processeurs AMD Ryzen

Les intentions d’Intel semblent être de plus en plus précises et le faisceau d’indices devient tellement fort qu’il illumine le futur de manière éclatante. L’embauche de Jim Keller, ex-AMD, pour grossir ses rangs, ajoute encore de la clarté au futur du marché.

Jim Keller c’est un des visionnaires responsables de la conception des processeurs AMD Ryzen, la nouvelle génération de puces d’AMD. Il vient, après Raja Koduri recruté en Novembre dernier, rejoindre les laboratoires de Recherche et Développement d’Intel.

Le mouvement débuté avec les Kaby Lake-G et l’intégration des processeurs graphiques AMD sur le même SoC qu’une puce Intel Core ainsi que le développement d’une puce graphique indépendante avec Arctic Sound résonnent de cette annonce.

Le CV de Keller est impressionnant, il faut dire qu’il a la bougeotte. Il prit un rôle actif dans le développement du design des DEC Alpha puis a dirigé une bonne partie de la Recherche et Développement de l’AMD Athlon puis de l’Athlon 64. Chez Apple, ensuite, il a participé au développement des puces ARM de la marque à la pomme avant de retrouver AMD pour développer Zen. Petit passage chez le coréen Samsung puis embauche chez Tesla où il travaillait sur la partie matérielle mais aussi l’Intelligence Artificielle d’Autopilot.

L’embauche de Jim Keller chez Intel n’est pas encore officielle mais les témoignages concordent. C’est un très beau CV que s’offre le fondeur puisque Keller est l’un des principaux artisans de la solution Zen . L’architecture des processeurs AMD Ryzen. Cela montre la volonté d’Intel de se projeter dans un scénario similaire aux APU : Des processeurs à la fois forts en calcul mais également performants sur leur partie graphique.

Pour Intel, c’est une recrue de choix qui va venir travailler avec Raja Koduri et les équipes en place pour changer profondément la manière dont les puces de la marque sont conçues.

On peut s’attendre à de nouveaux circuits graphiques plus performants au sein des processeurs de la marque mais également des développements de circuits indépendants et même, si l’on suit les derniers développements d’Intel, un appui de calcul du GPU pour aider le processeur à effectuer des tâches complexes.

 

20 commentaires sur ce sujet.
  • 777
    26 avril 2018 - 21 h 51 min

    Mince… Un peu déçu, mais d’un autre coté, comme AMD est en phase de détrôner Intel, il faut bien que les bleus se bougent.

    La suprématie d’Intel est grandement compromise aujourd’hui…

    Intel qui de plus à perdu le soutient “populaire” avec ses tarifs et ses pratiques, contrairement à AMD qui joue la carte du “juste prix” / performance quasi égale avec tellement moins de moyens.

    Répondre
  • 26 avril 2018 - 23 h 31 min

    @777:
    On est encore loin qu’AMD puisses détrôner INTEL,
    INTEL a vraiment de la marge au niveau technologiques !

    Disons qu’Intel a ‘bloqué’ le marché des processeurs pendants des années,
    et que maintenant leurs prix vont enfin devoir redescendre sur terre…

    Qu’Intel ‘joue’ la débauche des meilleurs têtes et concepteurs d’AMD
    peut avoir de grosses conséquences d’ici 4 ou 5 Ans pour AMD !
    Car tout les Grands Maîtres, c’est un peu comme aux échecs,
    ne sont pas interchangeables…
    Il y les Bons et Le et/ou les Meilleurs,
    et la différence peut être réellement énorme !

    J’ai fait des centaines d’inventions et d’optimisations pour le plaisir,
    mais qui est réellement capable de comprendre…
    à moins de tout expliquer point après point !

    J’aime bien me ‘moquer gentiment’ de certains qui se croient vraiment très bon…
    en leur prouvant A+B+C… qu’ils se sont plantés…
    J’ai probablement détruit certains de leurs beaux projets !!!

    Car beaucoup de beaux projets voitures électriques, trottinettes…
    ont souvent de grosses erreurs de conception comme pour la Microlino,
    ils ont placé une seule porte en face avant,
    que ce passerait en cas de crash-test à 50 Km/H en face avant ?
    Il n’y a rien pour amortir le choque et les passagers risquent
    de rester prisonnier de leur voiture…
    ce qui est une erreur de conception Majeur ou de débutant !
    Le pire c’est que cette micro-voiture électrique peut aussi atteindre les 90 Km/H !!!
    Regarde les Crash Tests à 50 Km/H de Micro-Voitures et Tu comprendras…
    https://www.youtube.com/watch?v=3yAnlpim8bw

    La Logique, qu’est ce que la Logique ?!

    Répondre
  • 26 avril 2018 - 23 h 55 min

    @JeanD: t’as pas envie d’aller poster ailleurs? si tu t’ennuies, trouve une occupation, mais s’il te plait, arrête de polluer systématiquement tous les sujet.

    Répondre
  • dja
    27 avril 2018 - 0 h 51 min

    dec alpha, j’ai encore mon AlphaStation 21264 de 2000 à la cave, il boot toujours, c’est collector à côté des Sparcs. Superbe desktop que j’ai utilisé 4 ans, je m’étais saigné pour l’acheter d’occasion.
    Trop cher le 64bits Alpha à l’époque pour l’utiliser en production classique, pas assez de volume, trop dédié sur le calcul flottant.
    Dommage que des cerveaux distruptifs comme celui-là passent chez Intel, sauf si ca fait bouger les lignes d’Intel vers de l’architecture RISC… on peut toujours rêver.

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 7 h 09 min

    c’est sur qu’il manque a INTEL pas mal de chose .
    Je pense que déjà une bonne partie graphique sur chaque processeur serait un bon début .

    Par contre ,je pense qu’un fabricant devrait aussi offrir le processeur universel , une gamme pour portable et une autre gamme pour les PC de bureaux c’est beaucoup de recherche et d’investissement que le client final paye .

    Dite moi pourquoi ,un processeur de PC doit consommer plus que celui d’un portable , un bon Socket Universel permettant de mettre un processeur AMD ou INTEL .

    L’architecture RISC promettait pas mal ,sauf que l’expérience dans le temps prouve que les promesse ne sont pas tenues .

    Le processeur ARM est incapable a ce jour de bien faire tourner un WINDOWS et limite sur pas mal de LINUX .
    C’est pas parce un ANDROID ou un iOS qui remplaceront l’universalité d’un WINDOWS ou d’un LINUX sur la machine de monsieur tout le monde .

    MARRANT que le fabricant de technologie ARM ne sorte pas de machine ,l’Archimède était un ordinateur prometteur a son époque .

    Je m’intéresse aux ordinateur depuis 1981 en lisant tous ce qui a été publié sur le sujet et ayant utilise pas mal de machines aussi .

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 8 h 12 min

    @jeanD : c’est quoi la logique entre une histoire de crash test et l’article concernant Jim Keller et Intel ?

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 8 h 37 min

    @ptitpaj: les processeurs ARM sont tout à fait capable de faire tourner Windows comme ils le font pour Linux… Ce n’est pas un problème de puissance, c’est un problème que pour faire passer des instructions x86 à arm il faut tout réécrire, l’os mais aussi les softwares !

    Et si window Microsoft n’est pas contre les développeurs ne suivent pas que par contre ce qui peut se comprendre vu le cout ce nouveau développement pour le peu d’utilisateurs présent !

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 8 h 56 min

    @Augure: Les systèmes d’exploitation sont généralement écrits en C et il y a très, très peu de code spécifique au processeur. Tu recompiles ton Linux, tu modifies tes routines spécifiques d’accès aux registres, etc et cela tourne.
    Après, il faut voir ce que le processeur a dans le ventre et c’est là que les ARM sont encore trop courts

    Répondre
  • An
    27 avril 2018 - 16 h 10 min

    À chaque fois je me demande ce que la débauche d’un ponte comme l’est apparemment ce monsieur peut changer à la donne… Ce monsieur, c’est qui ?
    Un responsable de chez AMD ? Mais si c’est un responsable, il est peut-être capable d’encadrer des équipes d’ingénieurs, mais si ça se trouve il n’y connaît rien techniquement ! En tous cas, dans les postes que j’ai occupés, la plupart des responsables n’y connaissaient pas grand-chose techniquement. Et s’il n’a pas de bons ingénieurs qui travaillent pour lui, je ne vois pas ce que son encadrement, bon ou mauvais, changera.
    Ou alors c’est un technicien, un expert dans son domaine ? Dans ce cas il peut peut-être avoir une influence sur le développement technique des produits, mais il faut que les autres ingénieurs soient également compétents, et l’encadrement.
    Je ne pense pas qu’une personne seule, quelle qu’elle soit, puisse changer quoi que ce soit à la qualité d’une équipe. C’est l’équipe tout entière qui doit être au niveau.

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 16 h 36 min

    @ An: Plus jeune je pensais comme toi, plus tard je me suis rendu compte que un grand ponte sa valeur ne tient pas dans son savoir faire technique mais dans ses capacités de s’entourer de manager qui vont arriver a l’objectif.
    L’influence d’une équipe d’ingénieur reste limité

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 16 h 50 min

    @An:
    L’important d’avoir un décisionnaire est d’avoir une bonne vue d’ensemble, globale !
    Car Tu peux avoir les Meilleurs Ingénieurs et Technologies du monde,
    encore faut-il être capable de les ‘canaliser’ sur les essentiels…

    Il suffit de regarder le monde informatique ou le monde des smartphones,
    il y a des Marques qui sont bien meilleurs que d’autres…
    et ce n’est pas obligatoirement une question de prix et de technologies !
    Il y a seulement des décideurs qui font globalement de meilleurs choix que d’autres…

    On peut tous faire des erreurs, mais on en fait plus ou moins que d’autres…
    Une erreur majeur peut-être éliminatoire, mais une somme de petites erreurs aussi…
    Très peu de personnes sont réellement capables de se projeter, mais quand
    ça a l’air facile, évident…

    C’est pourquoi, il existe des personnes stratégiques à des postes clés,
    enlevez les bonnes personnes, les personnes qui prennent les bonnes décisions,
    et quelques années plutard l’entreprise va se prendre un ‘mur’ !!!

    On peut penser à Steve JOBS ou Carlos GHOSN de Renault…
    A la base, c’est une sensibilité naturel, mais aussi des dons qu’il faut travailler…

    Comme j’ai toujours dit, à force de jouer aux moutons,
    il y a de grands risques de se retrouver à l’abattoir,
    même si derrière l’innovation, il y a presque toujours un risque…
    mais aussi de faire la Différence !

    Je trouve très blasant de voir si peu de personnes et
    de compagnies capables faire de grosses différences…

    Regarde l’Aérotrain fait par Bertin,
    ou le Concorde, échecs ou succès ?!
    Dans l’absolu un Aérotrain électrique dans les 700 Km/H serait certainement
    beaucoup moins cher et donc bien plus efficace que l’Hyperloop !
    Car il faut quand même rester sur des bases économiques pertinentes…

    C’est pareil pour les voitures électriques actuelles,
    elle sont des non-sens écologiques…
    Alors que des solutions existeraient !!!

    La Logique ! Qu’est-ce que la Logique ?!

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 18 h 30 min

    @An: Si tu lit attentivement le billet tu vas voir que j’ai bien fait attention a ne pas sombrer dans ce travers qui est de croire qu’un seul homme change la donne.

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 20 h 33 min

    la logique de cette embauche va vraisemblablement au delà de l’aspect puce graphique. Ce qui est sans doute en jeu c’est l’architecture de la future génération de processeur. les puces graphiques sont de plus en plus souvent utilisées hors de leur champ d’application de base et pas seulement à cause des cryptomonnaies et la faible taille de gravure permet d’envisager un mélange des logiques processeurs arithmétique et graphique.
    Ces stratégies sont primordiales car elles engagent sur plusieurs années et l’erreur coute cher ( Intel avec les hausses de fréquence sans fin avant la sortie des logiques pentium, AMD se plantant après les athlons et sauvé de justesse, espérons le, par les Ryzen ).
    C’est cela qui se joue vraisemblablement en ce moment chez Intel.

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 21 h 06 min

    C’est sûr qu’en technologie, le génie est difficilement quantifiable ou mesurable,
    alors que pour le Jeu d’échec ou le Jeu de Go !
    Il n’y a aucun doutes…
    On es sûr une et des victoires claires et nettes !

    En technologie, il y a 2 solutions pour montrer qu’on est en principe meilleur,
    prouver à quelqu’un ses erreurs par logique et déduction sur ses propres projets,
    en principe, ça ce finit mal… car personne n’aimes avoir tort !
    L’autre possibilité, c’est d’apporter des solutions logiques résolvant des problèmes
    stratégiques ou bloquants !
    Simplement, on risque aussi fortement de ce les faire voler…
    car c’est toujours plus facile, une fois que l’autre connait la solution ou les solutions !

    Mais on se rend compte que même en donnant les bonnes solutions,
    la grande majorité des gens sont incapables de se projeter…
    Beaucoup d’entreprises, de personnes ont peur de la nouveauté, de l’innovation,
    car ils sont sur des terrains qu’ils ne maîtrisent pas globalement !!!

    Je penses entre autre au leader mondial de la raquette à neige…
    il serait facile de le battre, car il ne fait pas d’innovation de rupture,
    mais seulement des innovations incrémentiels !

    Je pense aussi à une entreprise dans la trottinette,
    car même avoir le Meilleur Design ne suffit pas…
    Il y a une somme de paramètres qu’il faut aussi intégrer
    et c’est là, qu’on voit vraiment leurs faiblesses,
    vendre beaucoup trop cher par rapport au marché,
    avoir utilisé l’acier plutôt que de l’aluminium,
    et dans le temps leur Design pourrait créer
    une usure structurel à la trottinette…

    En optique, j’ai expliqué une de mes solutions à un responsable d’un grand groupe Japonais,
    du genre d’Essilor et j’ai vu le gars devenir ‘blanc’, quand il a compris
    les conséquences que ça pourrait avoir pour eux…

    Le fait d’avoir raison ne suffit pas obligatoirement
    pour susciter l’intérêt ou être embauché !!!

    C’est claire qu’un homme seul ne peut pas faire grand chose,
    qu’il a aussi besoin d’une équipe compétente !
    Car on ne peut pas tout faire, ni être bon partout…

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 21 h 23 min

    @vercaud:
    Intel en achetant les technologies et FPGAs Altera, les sociétés MobilEye,
    Nervana et Movidius ont réellement fait des coups de maître au nez d’AMD !
    Car il est important au niveau des processeurs de concevoir sur du long et du très long termes…
    Intel a encore une bonne longueur d’avance sur AMD !

    Si Vous connaissez l’Anglais, faîtes-Vous plaisir de découvrir la stratégie d’Intel,
    car c’est vraiment intéressant :
    https://www.forbes.com/sites/patrickmoorhead/2018/04/26/intel-chooses-a-new-path-and-it-feels-like-the-right-one/#5b2b85545d16

    Répondre
  • poo
    27 avril 2018 - 21 h 29 min

    @ptitpaj:
    Par contre je ne comprends pas cette critique sur les cartes graphiques integrés dans les processeur intel !
    J’ai bien sûr testé i3-4030U et franchement ça fait le taff, tout tourne nickel et on peut meme lancer half life 2 !

    Si l’on veut jouer, alors on se tourne vers une vraie carte graphique !
    Puis au final les graphismes ne font pas tout, regardez la wii puis la switch, pas de 4K 60fps et pourtant on peut s’amuser dessus alors !

    Répondre
  • 28 avril 2018 - 22 h 18 min

    @JeanD:

    Indeed, mais ça reste du ” Forbes” donc ce n’est pas là qu’on trouvera grand chose comme breaking news !
    D’ailleurs on ne peut plus comparer Intel et AMD sans intégrer que ce dernier ne fabrique plus lui même ses processeurs !

    Le retard ahurissant d’Intel sur le 10nm est officiellement technique (rendement trop faible comme cela leur est déjà arrivé dans un passé récent). ça arrive même aux meilleurs, mais c’est assez préoccupant à ce niveau de retard car en fait le passage à 10nm est davantage une étape préparatoire vers le 7 nm qu’une “simple réduction” de la gravure. Cela fait appel a des technologies d’un autre ordre, prépare le passage à l’EUV qui permet de remplacer trois masques par un seul donc implique ou permet de gros changements de conception et permet, peut etre, une remise en cause de l’architecture des circuits. On parle aussi de la fin du FinFet, une ouverture de plus pour la remise en cause des architectures.

    Bref, on ne sait évidemment pas ce que planifie Intel, ont ils voulu en profiter pour intégrer des changements conséquents ? Les embauches récentes ne devraient se traduire en produits que dans deux ou trois ans.d’abord
    On verra donc en 2019 puisque c’est le nouveau délai donné pour la série 9XXX, mais on verra surtout dans les années qui suivront: cette industrie est de nouveau à un tournant et Intel n’est plus face à AMD en tant que producteur de chips mais face à plusieurs producteurs qui ne se tournent pas les pouces.

    Répondre
  • 29 avril 2018 - 0 h 09 min

    @vercaud:
    Je suis d’accord avec Toi, que c’est vraiment incroyable que Intel avec son avance
    et sa puissance financière ai pu se faire distancer d’au moins 1 An
    au niveau de la gravure, alors qu’ils ont leurs propres usines !

    Pour moi, ça reste toujours un face à face Intel contre AMD…
    car rien n’interdirai Intel d’utiliser les capacités de TSMC
    ou de Global Foundries…
    Car d’après ce que j’ai compris ce sont des formes d’enchères,
    et c’est les plus offrants qui remportent la ou les mises
    pour avoir la ou les tailles de gravures les plus réduites
    et donc aussi les plus performantes !!!

    Une solution pour Intel serait de repositionner leurs tarifs,
    afin de s’aligner sur le Rapport Puissance/Prix d’AMD,
    et de voir si AMD est prêt à faire la guerre des prix ?!
    Sachant qu’Intel a encore énormément de trésorerie,
    alors qu’AMD était au bord de la faillite…

    Pour le moment, nous vivons un rééquilibrage d’AMD vis à vis d’Intel !
    Sachant qu’AMD a encore beaucoup de retard par rapport
    au marché des CPU pour PC Portables…

    C’est à Intel de pousser son adversaire à la guerre des prix
    pour tenter d”asphyxier’ AMD économiquement !!!
    Je penses que la réduction des marges ferait plus de mal à AMD,
    car AMD a à remonter la pente et qu’AMD a besoin de temps !

    Je peux me tromper…mais à la place d’Intel,
    je ne laisserai pas AMD reprendre son souffle et des forces !
    AMD semble en très bonne position,
    il serait peut-être temps de leur ‘laminer’ les marges ?!

    Je préfère AMD, car Intel nous en a fait beaucoup trop baver,
    en bloquant le marché pendant des années…
    Et je crois que c’est un juste retour des choses pour les clients
    qu’à Puissance/Prix équivalent AMD soit choisis,
    et qu’Intel soit boycotté !!!

    Je doutes qu’Intel est l’intelligence de changé de politique commercial…
    et soit capable de devenir enfin réellement agressif !
    Mais pourquoi pas ?!

    Répondre
  • 20 juin 2018 - 14 h 35 min

    […] C’est le troisième recrutement d’importance dans cette équipe après Koduri, Tom Forsyth rejoint en effet Jim Keller qui annonçait son arrivée chez Intel en Avril dernier. […]

  • 7 septembre 2018 - 18 h 28 min

    […] pas pour proposer des circuits embarqués. L’équipe menée par Raja Koduri, Tom Forsyth et Jim Keller travaillent donc bel et bien à la création de puces graphiques […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *