Intel Comet Lake : La dixième génération sur six coeurs

Après Ice Lake tout juste annoncé, voici venir Comet Lake chez le fondeur US. Intel lance sa gamme de puces pour machines mobiles avec un processeur 6 coeurs et 12 threads et 7 autres puces déclinées vers deux cibles différentes.

Les Ice Lake sont a peine sortis, visant les machines mobiles les plus légères du marché avec leur conception en 10 nanomètres, voici que le fondeur lance ses puces Comet Lake qui restent quand à elles en 14 nanomètres.

2019-09-02 16_41_14-minimachines.net

Déclinées en deux versions, ces puces Intel Comet Lake visent également des profils mobiles avec deux scénarios différents. Des modèles “U” qui seront déclinés en 15 et 25 Watts et des modèles “Y” pouvant fonctionner de 4.5 à  9 watts avec un scénario classique de 7 Watts.

2019-09-02 17_07_14-minimachines.net

Quatre processeurs de chaque gamme seront déclinés pour le moment. On commence avec les Intel Comet Lake U les plus puissants.

 COEURS/THREADSCACHETDPsFREQ BASE/MAXFREQ MAX
Tous coeurs
FREQ GFX
i7-10710U6/1212Mo15/25W1.1/4.7GHz3.9GHz1.15GHz
i7-10510U4/88Mo15/25W1.8/4.9GHz4.3GHz1.15GHz
i5-10210U4/86Mo15/25W1.6/4.2GHz3.9GHz1.1GHz
i3-10110U2/44Mo15/25W2.1/4.1GHz3.7GHz1.05GHz

On découvre donc un Core i7 avec 6 coeurs et 12 threads qui embarque 12 Mo de mémoire cache. La puce pourra être déclinée en 15/25 Watts comme les autres de cette gamme avec plus de performances dans le modèle 25 watts mais également plus de chauffe et de gourmandise en terme d’énergie et donc moins d’autonomie. Toutes ces puces embarquent 24 EU graphique sauf le Core i3 qui n’en a, bizarrement, que 23. Les processeurs acceptent de la mémoire LPDDR4x 2933, LPDDR3 2133 et de la DDR4 2666.

Les puces Intel Comet Lake “Y” suivent avec là encore 4 modèles.

 COEURS/THREADSCACHETDPsFREQ BASE/MAXFREQ MAX
Tous coeurs
FREQ GFX
i7-10510Y4/88Mo4.5W/7W/9W1.2/4.5GHz3.2GHz1.15GHz
i5-10310Y4/86Mo5.5W/7W/9W1.1/4.1GHz2.8GHz1.05GHz
i5-10210Y4/86Mo4.5W/7W/9W1.0/4.0GHz2.7GHz1.05GHz
i3-10110Y2/44Mo5.5W/7W/9W1.0/4.0GHz3.7GHz1.0GHz

Pas trop de surprises ici avec des processeurs qui peuvent être alimentés sur 3 niveaux de TDP : de 4.5 à 9 Watts. Par défaut les puces seront probablement utilisée sur leur moyenne de 7 watts. Mais certains constructeurs pourront les proposer en 4.5 ou 5.5 watts pour réduire leur consommation. D’autres choisiront de les pousser à 9 Watts pour plus de performances. Toutes ces solutions tourneront avec de la mémoire vive LPDDR3 2133 et embarqueront 24 EU de circuit graphique.

2019-09-02 17_07_58-minimachines.net

On retrouve ici un circuit graphique Intel Gen9.5 moins performant que la solution embarquée dans les Ice Lake et leur Gen11 donc. La vision d’Intel est simple sur ce format. Si les Ice Lake sont des solutions pour une intégration extrême en 10 nanomètres totalement autosuffisantes notamment pour des machines hybrides. Les Comet Lake visent des machines plus variées pouvant faire appel à des solutions graphiques externes ce qui explique ce “choix” de la Gen 9.5. 

Cela n’empêchera pas ces dernières puces d’être sensiblement plus performantes que ses prédécesseur avec un gain estimé de 15 à 40% en particulier pour le multitâche. On retrouvera également les fonction Wifi6 avec du 802.11ax et du Thunderbolt 3.0 embarqués par défaut.

2019-09-02 16_41_55-minimachines.net

On appréciera au passage le nouveau jeu lancé par la marque. La dénomination des puces vous offrira des heures d’amusement en famille. Les codes permettant de déchiffre “simplement” les composants clés de chaque processeur.

La première partie du code est traditionnelle. Core i3, i5 ou i7, on a l’habitude. La suite est moins habituelle avec un 10 pour indiquer cette fameuse dixième génération chez Intel. Le numéro suivant indique quel processeur est concerné. Enfin la lettre finale vous oriente vers la gamme de puce. Les Ice Lake profitent de cet espace pour indiquer la génération de leur circuit graphique embarqué avec un G suivi d’un chiffre (G1, G4, G7…). Les Comet Lake annoncent leur couleur avec un U ou un Y. Cette dernière lettre vous indiquera également la consommation de chaque modèle. Les Y visant les machines ultramobiles et les U ils pourront équiper des portables plus puissants.

Là où ça se corse c’est pour deviner quel Ice Lake est un Y ou un U. Si son nombre est un multiple de 10 comme les Core i3-1030G4 ou Core i7-1060G7 alors c’est un Y. Si c’est un 5 ou un 8 à la fin comme les i5-1035G4 et Core i7-1068G7 alors c’est un Série U. Facile.

2019-09-02 17_06_25-minimachines.net

L’IFA devrait nous annoncer une ribambelle de nouveaux modèles de portables sous Comet Lake.

Un commentaire.
  • 2 septembre 2019 - 23 h 28 min

    C’est pas facile à suivre ces dénominations, surtout le coup du multiple de 10.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *