EZbox i3, EZbox N4 et EZbox Z8, 3 MiniPC pour Jumper

Trois modèles, trois processeurs différents et des gabarits en fonction. Jumper se relance sur ce marché des MiniPC avec des propositions pas forcément très originales dont le EZbox i3 qui a déjà débarqué en magasin.

On connait Jumper pour ses PC ultraportable en tous genres, la marque se réinvite sur le marché des MiniPC après une première expérience qui ne s’était pas forcément bien passée. En  2016, en effet, la marque annonçait un Jumper NUC qui n’a finalement jamais vraiment vu le jour. Peut être qu’ils y étaient allés un peu fort sur la ressemblance avec les productions d’Intel, ce qui a pu froisser ce dernier qui fournissait aussi la puce prévue dans l’engin…

Ce retour sur le marché des MiniPC est un choix logique au vu des excellentes ventes de ces produits en Chine. C’est également, il faut bien le reconnaître, devenu très facile de proposer ce genre d’engins sur le marché.

2019-05-22 18_39_01-minimachines.net

Le Jumper EZbox i3 est un très bon exemple de la situation actuelle du marché des MiniPC. Ce petit boitier au format NUC embarque une solution qui devrait avoir un air de déjà vu. L’engin est en effet construit autour d’une puce Intel Broadwell Core i3-5008U. Un processeur que l’on a vu apparaître récemment dans divers MiniPC comme le Beelink U55 et le Chuwi GT Box.

Cette puce, bien que sortie en 2015, vient de revenir sur le marché à cause, je suppose, des pénuries d’Intel sur les processeurs entrée de gamme. Beaucoup de marques qui proposent le même processeur avec des options quasi identiques, cela veut dire qu’un fabricant de carte mère de ce type en marque blanche propose ce type de produit “prêt à l’emploi” à tout intégrateur souhaitant vendre ce type de machine. Il suffit de choisir un design ou de proposer le sien, d’avancer le montant nécessaire à la mise en production de l’engin par rapport aux diverses options retenues, et on peut se retrouver à la tête d’une minimachine clé en main.

2019-05-22 18_02_27-minimachines.net

Le Jumper EZbox i3 semble avoir été développé autour du concept de NUC d’Intel et en reprend les principaux codes esthétiques. Le boitier est recouvert d’un couvercle en verre et cerclé d’un châssis en métal. Il mesure 11,1 cm de large pour 12,4 cm de profondeur et 4,2 cm d’épaisseur. A l’intérieur du châssis, en plus du processeur, on retrouve 8 Go de mémoire vive en DDR3L et un SSD non détaillé en 128 Go. Un port SATA III permet d’ajouter un stockage 2.5″ directement dans le boitier. 

2019-05-22 18_01_40-minimachines.net

On retrouve sur le EZbox i3 un Wifi5 et du Bluetooth 4.0 et une connectique classique : Quatre ports USB Type-A dont deux en USB 3.0, un port USB Type-C, deux ports HDMI 1.4, un port Ethernet Gigabit, un lecteur de cartes MicroSDXC et une prise audio jack de 3.5 mm… Soit la même connectique que le Beelink U55. L’engin est livré avec Windows 10 et se trouve déjà en vente à 234€. Pas mal, surtout qu’on devrait tomber sur les mêmes fonctions que les autres modèles du genre, à savoir un SSD et une mémoire vive extensibles.

MiniPC Jumper EZbox i3 i3-5005U 8Go / 128Go + 2.5" SATA 3198€
MiniPC Jumper EZbox i3 i3-5005U 8Go / 128Go + 2.5" SATA 3
Core i3-5005U - 8Go DDR3L - 128 Go SSD - emplacement 2.5" SATA III - Wifi5 - Bluetooth 4.0 - Ethernet gigabit - 2 x USB 2.0 - 2 X USB 3.0 - 2 x HDMI - Lecteur MicroSDXC - Jack 3.5 mm - 12.40 x 11.16 x 4.25 cm.
VENTE FLASH

2019-05-22 18_16_02-minimachines.net

Le Jumper EZbox N4 propose un boitier un peu plus plat tout en conservant la possibilité de proposer un stockage 2.5″ SATA secondaire. Il mesure 17 cm de large sur 13 cm de profondeur et 3.4 cm d’épaisseur et peut s’accrocher en VESA. Le MiniPC propose un processeur Gemini Lake Celeron N4100 et son chipset Intel UHD Graphics 600, tous deux épaulés par 4 Go de mémoire vive DDR3L et d’un eMMC de 64 Go. A la grosse différence du modèle précédent, celui-ci est dénué de ventilation et son processeur est dissipé passivement. 

2019-05-22 18_16_15-minimachines.net

Le EZbox N4 embarque un Wifi5 et du Bluetooth 4.0 ainsi qu’une connectique plus classique : Toujours quatre ports USB Type-A, deux en USB 2.0 et deux en USB 3.0 mais aussi un USB Type-C. Deux sorties vidéo sont disponibles avec un port VGA mais aussi un HDMI 2.0 qui épaulera bien les capacités UltraHD du circuit graphique. Une prise Ethernet est visible et prendra en charge un débit Gigabit. Enfin, l’engin propose une prise audio combinant casque  et micro au format classique d’un jack 3.5 mm et un lecteur  de cartes MicroSDXC. Cet engin, très semblable au Kodlix GN411 est proposé pour le moment à 180 euros sur GearBest.

2019-05-22 18_37_54-minimachines.net

Enfin, le Juper EZbox Z8 est le MiniPC le plus léger de la liste. Plus petit avec un châssis de 12 cm sur 12 et 2.5 cm d’épaisseur, et livré avec un support VESA, il intègre un processeur Intel Atom Cherry Trail X5-Z8350 épaulé d’un circuit graphique Intel HD 500. Une puce que je ne peux plus vraiment conseiller à l’achat en neuf à moins de tomber sur un tarif vraiment très très bas. Performant, intéressant, souvent fanless comme ici mais malheureusement un peu dépassé et souvent accompagné d’un matériel non évolutif, ce processeur pensé pour les solutions les plus mobiles, ne fait plus vraiment l’affaire aujourd’hui. A moins de piloter un projet très précis, ce type de puce vous laissera sur votre faim pour des usages classiques les plus modestes. Ici, il est lié à 2 Go de mémoire vive DDR3L et seulement 32 Go de stockage eMMC. Cette mémoire non extensible est trop juste pour un usage de Windows 10 aujourd’hui. 

Le ZEBox Z8 est livré avec un WiFi4 et du Bluetooth 4.0. Il propose une connectique comprenant deux ports USB 2.0, un port USB 3.0, un port HDMI et un VGA, Le Wifi4 sera compensé par la présence d’un Ethernet Gigabit et on pourra connecter casque et micro sur une prise audio 3,5 mm. Proposé à presque 120€, ce n’est pas une bonne affaire puisqu’on a connu des engins de ce type sous la barre des 80€ par le passé.

Bref, Jumper se lance sur ce nouveau marché avec trois engins mais peu d’ambitions de créer une quelconque réelle nouveauté. Le EZbox i3 est évidemment le plus intéressant des trois surtout à son tarif de “lancement” mais il n’apporte rien de plus que les modèles précédents si ce n’est un design très “NUCien”.

Source : NotebookItalia

Notes :

  1. Il est d’ailleurs possible qu’un port M.2 2280 soit également disponible sur ce modèle
4 commentaires sur ce sujet.
  • 22 mai 2019 - 21 h 09 min

    Ca fait bizarre de voir le ventirad à l’envers (en même temps ils sont à l’envers aussi sur une carte graphique)

    Répondre
  • 23 mai 2019 - 18 h 59 min

    C’est dingue le nombre de mini PC à base de i3 i3-5005U qui sortent en se moment!
    De plus ce CPU même s’il est puissant, ne décode pas le x265, il faut attendre un intel 7eme génération pour cela :(
    La pénurie Intel est toujours d’actualité :(

    Répondre
  • 23 mai 2019 - 19 h 16 min

    @Bzels: “Tous les circuits graphiques Broadwell prennent intégralement en charge les instructions DirectX 11.2 mais aussi OpenCL 2.0. Le moteur vidéo peut maintenant décoder du H.265 matériellement en faisant appel aux instructions du processeur et des unités shaders. Il est possible d’y connecter jusqu’à trois moniteurs via les sorties DisplayPort 1.2/eDP 1.3 (résolution maximale de 3840 x 2160 pixels à 60 Hz) et HDMI 1.4a (résolution maximale de 3840 x 2160 pixels à 24 Hz). Le nouveau standard HDMI 2.0 n’est pas officiellement pris en charge.” cf Intel HD Graphics 5500 sur Notebook
    Check.

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 13 h 27 min

    Pas mal de machines sympas en ce moment sur ton site de mini machines .
    Pas vraiment d’accord avec toutes ces conceptions mais certaines sont pas mal du tout quand même .

    C’est sur qu’a 120 euros un Atom Z-8350 avec un minimum syndical c’est cher .
    Je pense par contre que Chinois et Autres devrais un jour penser a vendre des machines sans OS .

    Les NUC coûtent un certain prix en RAM supplémentaire et HDD ,sauf que maintenant un SDD de base coûte 50/70 euros auquel on rajoute 80 pour de la RAM .

    Reste a savoir si il est intéressant d’acheter un MINI PC Chinois quand un vrai NUC peut faire le boulot .
    En gros un mini PC chinois a 250 euros est t’il plus économique qu’une bonne solution NUC a 300/400 euros .

    Techniquement parlant ,j’ai besoin d’une solution ou le HD 600 Intel suffit en GPU et 8 Go de RAM serait un LUXE et l’utilisation d’un i3 en ferait une ROLLS et d’un i5 une FERRARI .
    Cette solution étant destiné de surcroît a une longue existence .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *