Node Mini Server V2 : une mise à jour du serveur Raspberry Pi

Le Node Mini Server V2 est une mise à jour d’un serveur employant une Raspberry Pi 3 B+ qui pilote une solution libre et accessible pour un web décentralisé ou d’autres usages. Avec un châssis imprimé en 3D, évolutif et robuste, la solution peut s’adapter à tous vos projets.

Le Node Mini Server V2 répond à plusieurs impératifs intéressants. L’idée est de construire une solution serveur autonome et libre. Elle pourra servir aussi bien à piloter un service web qu’un serveur domotique mais pourra également se transformer en système de paiement, en VPN ou devenir le format idéal pour héberger un Pi Hole par exemple.

2019-05-22 11_36_28-minimachines.net

Un des points forts du design est la possibilité de l’adapter à différents scénarios. Le fait que le châssis soit imprimé en 3D permet de le modifier en fonction de ses besoins. On pourra donc aussi bien modifier son châssis pour pouvoir l’accrocher à un mur avec des supports adaptés ou lui faire plus de place pour lui adjoindre une dissipation passive de plus grande taille.

2019-05-22 11_36_00-minimachines.net

Tel qu’il est proposé, le Node Mini Server V2 peut accueillir des cartes Raspberry Pi mais peut également s’ouvrir à d’autres cartes du même type comme la Asus Tinker Board ou autres solutions chez Orange Pi ou Odroid. C’est également une bonne base pour imaginer des solutions pour de futures cartes.

2019-05-22 11_34_37-minimachines.net

Contrairement à d’autres solutions de ce type, le format nécessite de l’expérience en électronique et en soudure. L’idée de base du dispositif est d’utiliser deux PCB comme éléments du châssis afin de le rigidifier. La partie imprimée étant uniquement réservée à l’entourage de l’ensemble. Le premier, sur la partie haute pourra être remplacé par une plaque d’aluminium pour améliorer la dissipation. Le second, sur la partie basse, est un vrai PCB puisqu’il permet de déplacer des éléments normalement présents sur la carte Raspberry Pi. Ainsi qu’un petit support permettant d’ajouter un stockage 2.5″ via un adaptateur USB vers SATA. Il n’aura pas des performances folles mais ouvrira à de plus grands espaces de stockage indépendant de la carte MicroSDXC hébergeant le système.

2019-05-22 11_34_55-minimachines.net

Le dispositif tel que présenté nécessite donc une création de PCB sur mesures et de dessouder des composants de la carte embarquée. Ce qui ne sera pas forcément du niveau de tout le monde. Mais le jeu en vaut la chandelle puisque le châssis gagne en compacité avec 15.2 cm de long sur 8.8 cm de large et 2.5 cm d’épaisseur, stockage 2.5″ compris. Il sera possible de faire sans modifier la carte embarquée et sans adaptateur sur mesures mais au prix d’un châssis plus grand et d’un véritable casse tête de câbles. Je pense que tout l’intérêt de ce Node Mini Server V2 est dans la volonté de multiplier les engins. Si vous cherchez à réaliser un serveur ce n’est peut être pas utile. Par contre, si vous voulez déployer, 10, 30 ou 50 serveurs du même type pour un projet, le format est particulièrement bien pensé, économique financièrement et sera beaucoup moins long à construire.

2019-05-22 11_36_37-minimachines.net

Le PCB permettra également d’ajouter un petit ventilateur, piloté par le système, qui sera mis en marche en cas de montée trop haute en température. Un point important pour un dispositif destiné a tourner H24 et 7J/7. Vos pourrez également facilement l’alimenter depuis la source générale du dispositif pour qu’il soit indépendant de la carte pour tourner. Le PCB permet également de déplacer le lecteur de cartes MicroSDXC loin de la carte ce qui a pour avantage de ne faire chauffer ni l’un ni l’autre. 

Un guide de montage complet est disponible sur le site de NODE avec la liste des composants utilisés. Le créateur pense que ce type de solution pourrait servir de base à la création d’un format serveur efficace pour les cartes Pi Like dans le futur. Il s’attend à voir des développeurs proposer ce type de solution en vente prête à l’emploi. Lui même songe à ouvrir des précommandes pour une série limitée, suivant le retour des utilisateurs. Si le projet vous intéresse, vous pouvez donc laisser un petit commentaire sous sa vidéo Youtube par exemple. Et visiter son excellent site web.

18 commentaires sur ce sujet.
  • 22 mai 2019 - 14 h 11 min

    le genre de machine qui pourrait très bien fonctionner avec un RPi 3 Compute Module non?

    Répondre
  • dja
    22 mai 2019 - 14 h 24 min

    C’est du beau boulot. Par contre faire les pcb et l’appro de toutes les mini-boards et connecteurs, c’est un peu lourd quand meme.

    Pour éviter l’usb-sata du pi (…) et le temps passé, on peut aussi miser sur le Blueendless X3 pour faire la même chose en headless. Il a un ubuntu, c’est 60Euros, il était à 40 il y a quelques semaines donc ca rechutera fort probablement aux prochaines soldes aliexpress.

    Répondre
  • 22 mai 2019 - 15 h 57 min
  • dja
    22 mai 2019 - 16 h 47 min

    @manuti: tu as gagné ;-)
    Les perfs disques n’ont pas l’air terribles quand même mais ca suffirait largement pour un petit nas.

    Répondre
  • 22 mai 2019 - 17 h 33 min

    […] via MiniMachines […]

  • 22 mai 2019 - 18 h 07 min

    @dja: Merci pour la reconnaissance. Il y a d’autres puces qui sont très intéressantes mais sans le “halo effect” du Raspberry Pi.

    Répondre
  • 22 mai 2019 - 23 h 03 min

    Excellent

    encore une idée pour utiliser cette mini machine qui est géniale pour tout un tas de projets

    perso actuellement un rpi3 me sert de :
    * pihole (c’est dingue le nombre d’appareils qui tentent de sortir de la maison, à commencer par le téléviseur qui fait dans les 50000 requêtes par jour comme il ne trouve plus les serveurs de samsung, et puis également le point d’accès wifi xiaomi, les prise connectées, les imprimantes, les cameras, etc.) du coup tout ça est bloqué (merci Pierre)
    * cloud avec owncloud qui permet de se passer de google pour la gestion des contacts et du calendrier et pour héberger automatiquement les photos et vidéos dès qu’elle sont prise par les téléphones et tablettes
    * vpn
    * client mpd qui permet de lire de la musique sur l’ampli en pilotant depuis le téléphone
    * serveur ssh pour les tunnels vers les machines du réseau de la maison
    * serveur web pour site et blog
    * permet de réveiller des machines en WOL à distance

    un second sert avec octopi à piloter l’imprimante 3D avec surveillance vidéo et arrêt démarrage à distance de l’imprimante

    A dispo si quelqu’un à besoin d’un coup de main pour les usages décrits

    Répondre
  • 22 mai 2019 - 23 h 56 min

    Merci pour l’article. Néanmoins je ne comprends pas ce que c’est… Une boîte ?

    Répondre
  • 23 mai 2019 - 10 h 13 min

    @James Braun: un boitier pour Raspberry Pi oui. Mais ce modèle maximise l’ergonomie en déplaçant les composants de la carte directement sur un autre PCB.

    Répondre
  • 23 mai 2019 - 10 h 33 min

    @eugene:

    Pihole cloud vpn mdp tout ce qu’il me faut. as tu suivi un tuto particulier ou un pour chacune des fonctions ?
    as tu mis un cache DNS ?
    La description de pi-hole me fait plus penser as un proxy filtrant ?
    y as t’il une image de déploiement ou faut il configurer une raspbian ?
    existe t-il un script de déploiement ?
    comment tous ces services réagissent ils ensemble ?
    je suis assez preneur en cemoment.

    Répondre
  • 23 mai 2019 - 13 h 19 min

    @Embedded:

    Pour pi hole, ayant lu l’article de Pierre (https://www.minimachines.net/actu/pi-hole-68134) je suis allé sur https://pi-hole.net/ et j’ai suivi le tuto d’installation (cliquer sur install)

    Ce n’est pas un proxy filtrant, c’est un serveur DNS
    Tu modifies ton serveur DHCP et tu lui dit que le serveur DNS est maintenant pi hole

    Ensuite tous les appareils viennent demander à pi hole quelle est l’adresse IP de tel ou tel site. si le site est black listé, l’appareil ne pourra pas joindre le site. Donc ça te permet d’interdire les sites de pubs et les sites que tu veux. Comme tu as des rapports affichés dans l’interface, tu peux voir les comportements annormaux

    Concernant les autres produits, il y a des tutos, mais le mieux est peut être de lancer un sujet sur le forum, on pourra traiter produit par produit et je pourrai t’aider

    j’ai mis quelques totos perso ici : https://cajj.co/blog/index.php?s=articles

    Répondre
  • 23 mai 2019 - 14 h 46 min

    Ok du coup le filtre DNS agit à la racine la ou les bactérie attaque . ça suffit à faire une grande partie du TAF. super. Merci @eugene.

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 4 h 45 min

    @eugene: Eugene, je viens de lire ton tuto sur l’installation d’un VPN : ton site est super ! C’est à la fois court et simple à comprendre, j’ai pas le souvenir d’avoir lu un tuto VPN aussi simple (on nous forçais presque toujours à souscrire à un nom de domaine, ou un prestataire VPN).
    Utilises-tu Unbound, DNSSEC, ou encore DNSCRYPT ? Si oui, as-tu un tuto simple, quel sont leurs avantages ?
    Merci

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 10 h 47 min
  • 24 mai 2019 - 10 h 54 min
  • 25 mai 2019 - 7 h 00 min

    […] Via Liliputing and MiniMachines […]

  • 28 mai 2019 - 16 h 48 min

    @dja: Bonjour, le blueendless est séduisant, mais quid de l’ubuntu préinstallée ? Quelle confiance lui accorder ? Peut on réinstaller l’OS soit-même , ou une Debian ?

    Répondre
  • dja
    28 mai 2019 - 19 h 46 min

    @francosi: Malheureusement je ne l’ai pas ;-) J’ai juste vu passer cette nouveauté quand j’ai cherché un petit nas il y a quelques semaines, au final j’ai pris un terramaster f2-221 avec un proc plus puissant pour pouvoir encrypter à la volée sans perte de débit, le X8 risquait de faire un peu court.
    Le X8 a l’air cool et il y a une eMMC. Donc c’est une classique board ARM. Je ne sais pas à quel point on peut modifier ou installer une debian, mais ca ne devrait pas poser de souci (il faut avoir de bonnes notions de linux/arm), il y a la debian ESPRESSOBin.
    Pour la question sécu et confiance avec la distrib fournie, tu es root dessus donc aucune raison de ne pas pouvoir tout faire avec, couper les trucs qui ne t’interessent pas et ajouter d’autres services.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *