Kodlix GN41 : Un MiniPC N4100 bien équipé et fanless

Le Kodlix GN41 est un MiniPC comme les autres, enfin, comme étaient les autres il y a quelques trimestres avant que la pénurie de puces Intel s’installe durablement. Aujourd’hui, il fait figure de curiosité dans le paysage.

Maj : L’engin est passé en vente flash à 190.39€

Les MiniPC sous processeur Intel Celeron N4100 Gemini Lake sont difficiles à obtenir en ce moment et on a vu que les constructeurs se tournent vers des solutions alternatives comme des puces Apollo Lake ou des processeurs Core plus anciens. Chez Chuwi, AllDocube, MeLE, AcePC, Tanix, Alfawise, Beelink et bien d’autres petits constructeurs, c’est quasi mission impossible de trouver assez de processeurs pour lancer une production de machines.

2019-04-03 15_19_53-minimachines.net

Le Kodlix GN41 est donc une bonne surprise dans l’ambiance morose actuelle de ce marché des MiniPC. Il est bien équipé d’un processeur Gemini Lake Celeron N4100, une des meilleures puces pour ce genre de support. Pourquoi ? Parce qu’elle est particulièrement bien calibrée pour un usage “familial”. Avec 4 cœurs et 4 threads, elle propose 4 Mo de mémoire cache et un circuit graphique Intel UHD 600 suffisamment musclé pour les contenus multimédia. La puce prend en charge le HDMI 2.0 et embarque un module Wifi5 et du Bluetooth directement en son sein. C’est donc un vrai couteau Suisse pour construire un MiniPC abordable et compétent.

2019-04-03 15_11_14-minimachines.net

Comment la marque a t-elle pu mettre la main sur un lot de ces puces ? Je n’en sais rien. Cela permet en tout cas à Kodlix de construire un PC dépourvu de ventilation et donc absolument silencieux. Aucun ventilateur ne vient coiffer le processeur et ses 6 watts de TDP. Assez peu pour qu’il se débrouille avec un dissipateur passif. Le châssis est perforé sur le dessus pour laisser la chaleur s’évacuer par convection naturelle.

Autour de ce Celeron N4100, on découvre des composants efficaces. 8 Go de mémoire vive DDR4 au lieu des 4 Go habituels sont proposés. Ils sont montés en double canal sur deux emplacements SoDIMM. Un changement qui apportera du souffle à l’engin et la possibilité d’un vrai multitâches. Les usages possibles de ce type de solution sont très très larges. Le duo Celeron / 8 Go permet quasiment tous les usages. Bureautique et consultation Web confortables, retouche d’images possible dans de bonnes conditions, tri de photos en grand nombre. Lecture de contenus vidéos en UltraHD en local ou en streaming. On pourra aussi bien se servir de l’engin comme solution pour du Netflix ou du Youtube que comme lecteur multimédia classique avec une suite comme Kodi. Il n’y a que le jeu et les applications gourmandes en calcul qui ne trouveront pas leur place sur cette machine : Impossible de compter sur elle pour jouer à des titres récents, exécuter des calculs de 3D ou de venir à bout d’un rendu en vidéo de manière confortable.

2019-04-03 15_17_25-minimachines.net

Avec ces 8 Go de mémoire, on trouve une base de stockage de 64 Go en eMMC qui servira de base de stockage et sur lequel le constructeur installera Windows 10 dans une version Pro. Ce stockage étant limité, deux options supplémentaires s’offrent à l’utilisateur pour exploiter l’engin. Un premier stockage SSD au format M.2 2280 ou 2242 et un second emplacement 2.5″ classique au format SATA. Résultat, il sera possible de combiner pas moins de trois stockages pour des utilisations différentes. Le eMMC de base pourra, par exemple, servir à piloter une distribution Linux ou autre, à terme.

2019-04-03 15_17_54-minimachines.net

Le reste de l’équipement est très classique dans le monde des MiniPC : Le Kodlix GN41 propose une connectique assez complète et robuste. En face avant, on retrouve deux ports USB 3.0 type-A, un USB type-C et un lecteur de cartes MicroSD. Sur la partie arrière, on découvre deux ports USB 2.0, une sortie HDMI 2.0 permettant un signal UltraHD à 60 Hz, un port VGA plus classique et un port casque jack stéréo 3.5 mm pour brancher un casque ou des enceintes. Une prise Ethernet gigabit permettra de se connecter en filaire mais un module Wifi5 est bien évidemment disponible. Le Kodlix GN41 étant compatible avec la fonction Wake On Lan, il pourra se réveiller à distance tout comme il pourra être programmé pour démarrer à une heure précise via une fonction de son BIOS. Une option particulièrement utile pour certains usages : Il permettra de transformer le MiniPC en solution de stockage, en lecteur multimédia monté dans un endroit inaccessible comme un faux plafond ou derrière un écran.

Le prix est le dernier argument de l’engin, à 219.99€ il reste très accessible. Pour ce tarif, vous avez le MiniPC et son bloc d’alimentation externe, un support VESA pour le fixer derrière un écran, sur un meuble ou un mur, deux câbles HDMI (un petit de 30 cm pour le branchement en VESA et un de 80 cm pour le poser sur votre bureau et enfin une licence de Windows 10. En ajoutant en plus un SSD 2.5″ de 240 Go à moins de 30€, vous avez une machine parfaitement taillée pour un usage familial et inaudible. 


MiniPC Kodlix GN41 Celeron N4100 8/64 Go fanless + M.2 + 2.5"

MiniPC Fanless - Celeron N4100 - 8 Go DDR3L évolutif double canal - 64 Go eMMC - Port M.2 2280 libre - Emplacement 2.5" SATA libre - 2 USB 3.0 + 2 USB 2.0 - 1 USB Type-C - HDMI 2.0 - VGA - Lecteur MicroSD - Ethernet gigabit - Wifi5 - Bluetooth 4.0 - Livré avec windows 10 Pro.

Disponible à 204.53€


78 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mai 2019 - 11 h 42 min

    Ça fait deux mois environ que j’ai cette machine. Sous linux. Le support matériel est bon sauf peu-être sur l’écran. J’ain un écran Samsung qui est capable d’avoir une résolution verticale de 1200 pixels, que j’ai exploités avecd’autres PC sous linux.

    Ici je ne peux faire que du FHD 1620×1080. Encore faut-il pour cela être sous Ubuntu ! Car directement sur debian, je culmine à 800×600 !!! Vu le support de mon écran par debian sur d’autres PC, je pense que le problème vient du PC, pas encore assez bien supporté par linux. Mais tant pis, je fais avec le FHD en me disant qu’un de ces jours je retrouverai ma résolution native.

    Je n’ai pas d’autre écran FHD pour tester. Je peux essayer de tester avec ma télé 4K, mais je n’ai pas encore eu le temps de le faire, ça me demande du déménagement.

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 12 h 29 min

    De nouveau à 190€ jusqu’à ce soir sur Amazon…

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 15 h 09 min

    @Dathor: Merci beaucoup pour ces infos précieuses, comme expliqué précédemment j’en ai un aussi et je suis déçu de la gestion des T° qui est amha trop élevée. J’ai pas encore bidouillé, le cantonnant à du streaming TV pour ne pas qu’il surchauffe, mais ta solution de ventilo m’intéresse pour pouvoir le pousser un peu (jeux light) et tenter de le garder en vie un peu plus que ma précédente chinoiserie sous Atom (qui bien qu’ayant un TDP très faible stagnait à des températures très élevées.
    Questions : J’y connais presque rien en hardware, le ventilo dont tu parles se branche où sur la carte mère? Il n’y a rien de particulier à faire pour les voltages, les t/min? Tu l’as fixé sur le dessus du boitier, en perçant celui-ci du diamètre du rotor? Merci et désolé si mes questions semblent complètement c** !

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 15 h 27 min

    Dites-moi, j’ai acheté cette petite bête, très bien au demeurant, j’ai l’intention de cloner le Windows du eMMC vers un SSD dans le slot 2’5 – avec un truc genre AOMEI Backupper – mais j’ai plus trop l’habitude de Windows.. quand il se réveillera sur le disque cloné.. il ne sera pas content n’est-ce pas ? Il va me demander la clé d’activation ? Faut-il la demander à Kodlix ?
    Et quitte à demander la clé ne vaut-il mieux pas faire une réintall propre ?
    Quelqu’un a déjà fait la manip ?

    Répondre
  • 24 mai 2019 - 20 h 34 min

    @tegor: Rajouter un ventilo demande de sortir le fer à souder car il n’y a pas de connecteur prévu. Donc le fil rouge sur le + du connecteur d’alimentation et le noir sur le -, le 3eme fil (tr/min) n’est connecté à rien. Le ventilateur tournera à plein régime. Mais il est inaudible.

    Pour le fixer, un trou bien rond de 80 mm au centre de la partie supérieure du boitier puis tu te sers du ventilateur pour repérer le centre des 4 points de fixation et 4 trous de 3.5mm.

    C’est le minimum pour y arriver

    Répondre
  • 26 mai 2019 - 11 h 04 min

    @Dathor
    Il n’y a pas besoin de faire à souder, il y a une prise fan sur la carte mère.
    En fonction de la chaleur de la bête, je l’utiliserai peut être un jour.
    J’enverrai les photos en fin de journée.
    Sinon je confirme la RAM soudée.

    Répondre
  • 26 mai 2019 - 11 h 20 min
  • 27 mai 2019 - 8 h 18 min

    @bejeweled33:
    Merci ! Je tenterai peut-être un Clonezilla pour voir si ça marche (les AOMEI n’ont plus l’air de marcher… en version free en tout cas).
    Mais je pense finir par faire une re-install propre de toute manière.

    Répondre
  • 27 mai 2019 - 8 h 49 min

    @Micka41:

    Apparemment il existe de nombreuses versions de cette carte mère, ce qui n’est pas étonnant.
    Je serai curieux de voir laquelle tu as sous la main.

    De mon côté, j’ai bien un emplacement “SYS FAN” 4 pins juste au dessus du bouton on/off, (intéressant une régulation PWM serait-elle possible ?)
    Mais aucun connecteur n’y est soudé ; le bios ne contient aucun menu FAN (même en grisé).
    Dans mon cas, obligé de “faire une soudure” donc autant choisir un endroit facile -> l’alimentation.

    En parlant de soudure, si vous avez des problèmes de réception wifi, il est intéressant de regarder l’état de l’antenne interne (http://img.directindustry.fr/images_di/photo-g/194013-12029694.jpg), une des soudures était à refaire.

    Répondre
  • 27 mai 2019 - 12 h 49 min

    @Leroidec:
    pour le reinstall Il te faut juste une cle usb 8 Go formatée NTFS + leur utilitaire sous winpe a telecharger (lien sur le forum). Par contre un truc qu’il disent pas dans le guide il faut nommer sa cle usb “winpe” sinon le programme d’install efface la clé direct au debut du process et t’es bon pour tout recommencer.

    Répondre
  • 27 mai 2019 - 13 h 43 min

    @ bejeweled33:
    J’avais vu ce détail.. qui n’apparait pas dans le guide en effet.
    Mais est-ce aussi simple que ça ? Pas besoin d’un code / d’une clé d’activation ? Je ne comprends plus du coup pourquoi certaines personnes sur le forum demandent ce code et la personne du forum leurs propose de l’envoyer par email. Peut-être est-ce lié avec ce concept de licence numérique…

    Répondre
  • 27 mai 2019 - 18 h 40 min

    @Leroidec:
    Ben oui, j’ai pas eu besoin de cle de licence.
    Mais je ne sais pas quelle type de licence (oem, retail, vl) et si elle a une duree de validite… J’y comprends rien au systeme de licence microsoft. Tu peux acheter des licences w10 pro pour 5 euros… Je suppose que c’est des licences plus ou moins frauduleuses…

    Je m’en sert sous linux sur un ssd, j’ai juste installé et testé w10 sur le dd interne pour avoir un ordi en spare au cas ou. J’ai pu activer la licence w10pro sans pb et faire les mises ajour.

    Répondre
  • 27 mai 2019 - 20 h 24 min

    @Leroidec ; @ bejeweled33:

    Apparemment il doit y avoir un problème avec la licence liée à leur image système.

    Bcp de personnes, comme moi, ont demandé de l’aide, lors d’une installation depuis zéro avec une image officielle Win 10 et l’utilitaire Microsoft (MediaCreationTools) que ce soit sur les 64 Go embarqués ou sur un autre disque. Windows 10 ne veut pas s’activer en fin d’install.

    Pourtant avant de rajouter un SSD, j’avais d’abord testé la machine avec sa config d’origine, je voulais être sûr que la licence numérique soit enregistrée chez Microsoft. Dès mon premier accès internet, Windows s’était bien activé.

    Mais comme bcp d’installations “constructeur”, il y a des choses inutiles voire inconnues qui sont incluses, c’est plus rapide (sûr ?) de repartir de zéro que de commencer à virer ce qui te plait pas.

    Ce problème de non activation ne devrait normalement pas survenir si tu utilises l’image et la méthode qu’il propose sur le forum.

    Répondre
  • 27 mai 2019 - 21 h 37 min

    @Dathor: super, merci beaucoup Dathor, peut-être que j’essayerais la manip si j’en ai le courage, j’ai pas fait bcp de soudures dans ma vie et c’était vraiment pas beau, mais fonctionnel… J’ai coupé les pattes d’un connecteur d’alim sur un pc portable, puis ressoudé un nouveau dessus, a la place. Un carnage qui grâce a un miracle a fonctionné. C’était ça ou la poubelle donc bon, là c’est une machine neuve!

    Répondre
  • 28 mai 2019 - 13 h 16 min

    @bejeweled33 ; @Dathor :
    Merci des précisions ! Finalement ça sera Windows sur un M.2 – et un Linux sur le 2’5 probablement qui (je croise les doigts) devrait s’installer en deux temps trois mouvements.
    Pareil pour moi, Windows c’est ponctuel… d’abord pour garder le minimum de connaissances vitales dans le monde windowsien et aussi… pour utiliser un scanner.

    Répondre
  • 28 mai 2019 - 19 h 50 min
  • 29 mai 2019 - 9 h 32 min

    @Micka41:
    J’ai exactement la même carte mère ! mais ils ont oublié de souder le connecteur :( ; comme pour la pile.

    Au fait dans ton BIOS tu as le menu FAN spécifique ?

    Répondre
  • 30 mai 2019 - 21 h 19 min

    @Dathor:
    Ah dommage, en même temps, je n’ai pas vérifié s’il y avait une tension.

    Pour le menu, je n’en ai pas le souvenir et vu qu’il est “sans écran”, je n’ai peux pas vérifier cela “rapidement”.

    Répondre
  • 31 mai 2019 - 2 h 21 min

    @Dathor: Bonsoir Dathor, serait-il possible de voir une image ou deux de votre montage qui m’intéresse beaucoup ?

    Répondre
  • 31 mai 2019 - 2 h 25 min

    @Nylan: A priori la GN41 ne supporte pas le nvme. Le port intégré est un m.2 sata. Dommage

    Répondre
  • 9 juin 2019 - 23 h 32 min

    @Jean-Pierre:

    Bonjour
    J’ais entendu parlé de problème de support du Wifi sur les machines N4100 sous Linux.
    Est-ce que cela fonctionne pour vous ?

    Merci

    Répondre
  • 10 juin 2019 - 10 h 00 min

    @Barbudor:
    Le mien tourne sous LinuxMint 19.1 et le Wifi fonctionne parfaitement. Je n’ai pas fait de paramétrage particulier pour ça. Aucun pilote propriétaire n’est activé.

    Répondre
  • 10 juin 2019 - 10 h 04 min
  • 11 juin 2019 - 15 h 56 min

    @Barbudor:
    Pour info, sous Proxmox j’ai dû installer les pilotes Wifi et Bluetooth.

    Répondre
  • 11 juin 2019 - 16 h 33 min

    @Micka41: merci
    Mais proxmox n’étant pas une distribution à usage général ça ne me surprend pas plus que cela. Je pense rester sur du classique type Debian ou Ubuntu

    Le but n’est pas de faire des VM mais par contre du docker pour des services type influxdb, node-red, grafana, VPN…
    Ca sera donc une config headless sans écran.
    Je vais certainement rajouter tout de suite un HDD ou SSD de 256GB

    Commandé hier à 190€ sur Aliexpress

    Merci à tous pour vos retours d’expérience. Je reviendrais partager d’ici 1 mois ou 2 après la mise en service.

    Répondre
  • 4 juillet 2019 - 23 h 52 min

    @Barbudor:

    Bonjour
    J’ai reçu mon Kodlix le week-end dernier et je viens d’installer une Lubuntu 19.04
    Comme indiqué précédemment mon but est de l’utiliser comme mini-server et je cherche dans le setup un moyen pour qu’il démarre dès que l’alim est présente comme par example après une coupure de courant.

    C’est un réglage que l’on trouve de manière assez standard sur les desktops et les serveurs mais là je ne trouve pas l’équivalent

    Merci d’avance si vous l’avez trouvé.

    Barbudor

    Répondre
  • 5 juillet 2019 - 7 h 37 min
  • 5 juillet 2019 - 22 h 57 min

    @Micka41:

    Merci, ca a marché nickel (un peu compliqué à ouvrir la boite).
    J’ai ainsi découvert l’emplacement pour les disques M.2.

    On verra plus tard si j’étends le stockage par un SSD SATA ou M2.

    Maintenant il faut que je réfléchisse à une solution de mini-onduleur et l’idée de l’intégrer directement à l’intérieur dans l’emplacement SAT me fait de l’oeil…

    Encore merci à tous

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *