Epad X : Une tablette double écran qui mélange encre numérique et IPS (maj)

La Eewrite Epad X mélange les genres. Double face, elle propose d’un côté une solution classique en 9.7 pouces IPS qui affiche en 2408 x 1536 pixels. Et de l’autre un affichage à encre numérique en 1200 x 825 pixels.

Mise à jour du 13/05 : L’engin s’appellera finalement “Janus” en hommage mythologique au dieu Romain à deux têtes. Elle sera commercialisée à 399$ en précommande avant de sortir commercialement à 699$ nous apprend Liliputing. Evidemment, comme d’habitude je pense que ce tarif est a prendre avec de grosses pincettes. A 699$ l’engin est à mon avis totalement invendable et ce prix de 399$ semble déjà plus réaliste commercialement parlant. Il me semble donc très clair qu’il s’agisse d’un prix servant a “encourager” les précommandes ou le financement participatif de l’engin. Au final, comme souvent, la Janus tablet sera sans doute rapidement commercialisée à 399$ en magasin ou un peu au dessus. 

Billet original du 9/05 : La Epad X n’est pour le moment qu’un prototype et Eewrite va lancer un financement participatif pour commercialiser l’engin mais l’idée est originale et pourrait faire mouche auprès de certains utilisateurs. C’est d’ailleurs une idée qui est dans l’air du temps depuis un moment puisque des fabricants de smartphones ont déjà travaillé sur ce concept avec plus ou moins de bonheur commercial d’ailleurs.

 

La solution Epad X tourne sous Android et un bouton physique permet de basculer le contenu que vous regardez vers l’un ou l’autre des écrans. De telle sorte que vous profiterez de la solution IPS classique pour surfer, regarder un film ou jouer et, après avoir ouvert un PDF en pièce jointe ou lancé un ebook, vous enverrez le signal vers le second écran à encre numérique pour le lire dans de bonnes conditions. Il sera également possible de lire un email plus facilement en extérieur avec cette seconde technologie sans problèmes. 

2019-05-09 13_00_20-minimachines.net

Mieux encore, la partie encre numérique  sera compatible avec une solution de stylet actif Wacom à 4096 niveaux de pression. Vous pourrez donc prendre des notes, écrire ou gribouiller sur votre tablette. Le matériel embarqué est très classique puisque le coeur de la machine est un SoC ARM Mediatek MT8176, une solution six cœurs employée, par exemple, dans les Mi Pad 3. Cette solution est composée de deux Cortex-A72 cadencés à 2.1 Ghz et quatre coeurs Cortex-A53 à 1.6 GHz. Cet ensemble est associé à un circuit graphique PowerVR GX6250. Le tout est très convaincant sur la tablette de Xiaomi. La mémoire vive grimpera à 2 Go et le stockage sera confié à 32 Go de eMMC en interne, secondé par un lecteur de cartes MicroSD.

2019-05-09 13_00_36-minimachines.net

La Epad X proposera un port USB Type-C pour se charger et transmettre des données, d’une paire d’enceintes stéréo et offrira bien entendu du Wifi et du Bluetooth ainsi qu’un GPS. On peut supposer que EeWrite profitera du circuit compagnon de la puce Mediatek, le MT6630 qui propose un Wifi5 même si la marque n’a pas précisé ce détail.

2019-05-09 12_59_28-minimachines.net

2019-05-09 12_59_17-minimachines.net 2019-05-09 12_59_54-minimachines.net 2019-05-09 12_59_02-minimachines.net

L’idée est bonne mais… j’ai peur que l’épaisseur de la tablette Epad X soit un frein à son adoption. L’engin a l’air d’être sacrément imposant et doit être lourd en main. Autant l’épaisseur d’un ultraportable ne me gène pas1, autant celle  d’une tablette est plus problématique car elle enlèvera beaucoup de confort à l’usage.

2019-05-09 13_00_46-minimachines.net

Autre souci… le prix. EeWrite n’en a pas parlé mais je suppose que la combinaison des deux éléments aura un impact important sur le tarif. Si l’engin devient plus cher en solo qu’un duo tablette et liseuse… Je suppose que les utilisateurs se tourneront dans la majorité des cas vers des achats séparés. Pour pouvoir  en profiter à deux en même temps et compter sur deux batteries séparées. L’avantage d’autonomie proposé par l’encre numérique étant ici gommé par l’usage d’un écran IPS classique et d’un système Android.

Bref, à voir. Aucune date de commercialisation n’a encore été donnée.

Source : Notebook Italia.

Notes :

  1. Enfin il faut rester raisonnable…

Soutenez Minimachines.net !
16 commentaires sur ce sujet.
  • 9 mai 2019 - 13 h 06 min

    @PierreLecourt Petite coquille dans le chapô : “2408 x 156 pixels”

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 13 h 31 min

    yotaphone power ;)

    ça à l’air plutôt pas mal !

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 13 h 34 min

    Qule ets l’intéret d’un stylet à 4096 niveaux si c’est uniquement pour le coté e-ink ? Pour ma part j’y vois un interet en entreprise pour faire signer des doc mais dans ce cas wacom a déjà des solutions.
    et sinon pour dessiner, la face couleur serait plus intéressante.

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 14 h 47 min

    Personnellement, je trouve que c’est une excellente idée.

    J’ai été un très heureux propriétaire d’un Yotaphone. C’était un produit génial mais on ne peut s’en rendre compte qu’en en utilisant un au quotidien. Dommage que la société ait dû fermer. Elle a tout de même durée de nombreuses années.

    J’ai hâte de voir la campagne de financement participatif sortir. J’espère que tu va suivre l’affaire. Mon seul soucis avec ce produit est qu’il ne propose pas un écran e-ink couleur. Cela aurait été le top. J’aurais enfin pu lire mes bds sur la tablette.

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 14 h 57 min

    Que de souvenir, ça me rappel le flop de l’Adam de Notion Ink en 2010 !!!

    Répondre
  • Xo7
    9 mai 2019 - 15 h 14 min

    Plus fin et moins lourd…. D’accord mais le stylet on le range où ? Quid des housses de protection et de leur système d’accrochage ? Personnellement je préférerai un format livre avec une charnière (détachable) entre les deux écrans avec un écran de consultation (ips) et un deuxième de prise de note ou de saisie clavier.

    Au vu des prix des écrans elink il ne va pas être donné…. On en est où des écrans passifs ?

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 17 h 51 min

    Pourquoi ne pas faire de ces écrans e-ink des coques personnalisables pour le grand public ?

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 18 h 47 min

    Bientot disponible dans toutes les maisons de retraite medicalisées. :-))

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 23 h 59 min

    yotaphone est en faillite il me semble.
    j’avais acheté un yotaphone 2.
    le snapdragon 801 chauffait telement qu’il faisait griller l’ecran e-paper…
    la gestion logicielle était pourrie…la minuscule batterie tenait pas une journée…avec les dernières mise a jour…

    le confort de lecture sur e-ink était incomparable cela dit, en cela il me manque.
    un mi max avec dos e-ink ce serait intéressant

    Répondre
  • 10 mai 2019 - 2 h 36 min

    Question connexe : je cherche un fournisseur d’écran e-ink en grand format (minimum du A3, du A2 serait parfait). En connaissez-vous ?

    Répondre
  • 10 mai 2019 - 8 h 25 min

    y a un moment ou des fois je comprend plus si on prend le pilier de la terre livre de poche 522 g , et nous parlons d’un poche la
    alors dire qu’une tablette de 300 g pour lire on dirai un gag ,

    c’est un rève de pouvoir avoir une tablette qui sert aussi de liseuse m^me pour 300 g de plus on est toujours largement en dessous du poid d’un livre standard de poche

    je comprend que nos ancêtre étais des surhomme mais enfin il y a un moment il faut arrêter , porter mars la rouge en grand format n’a jamais tué personne et envoyé quelqu’un a l’hopital pour foulure luxation ou autre

    Répondre
  • 13 mai 2019 - 15 h 28 min

    Au risque d’Être Idiot ,je comprends mal que la technologie actuelle permette a la fois la création d’écran haute définition en couleur et soit incapable de créer un écran de qualité qui soit aussi bon en couleurs qu’en noir et blanc.

    Prenons une télévision LCD de prix moyen ,il est possible de regarder une vidéo moderne en couleur HD ou un vieux film noir et blanc des années 50/60 .

    Serait t’il possible de créer un écran qui puisse se lire facilement sans etre trop brillant .

    Répondre
  • 13 mai 2019 - 15 h 40 min

    @ptitpaj: Les télés ne sont pas tactiles capacitive. Cette techno demande une dalle de verre qui est, par essence, brillante.

    Répondre
  • 13 mai 2019 - 16 h 43 min

    @Pierre Lecourt: le galaxy fold est tactile et capacitif et pourtant l’écran est en polymère qui peut être mat. certains portable comme le Lenovo x1 carbon sont tactile et la dalle est mat!

    Répondre
  • 14 mai 2019 - 7 h 11 min

    @ptitpaj: La technologie moderne n’est pas “incapable” de cela mais le commerce moderne n’y voit pas forcément d’intérêt. Tout dépend du prix de revient et de ce que les commerciaux perçoivent de l’attente des acheteurs potentiels. (Pas le grand public, uniquement les acheteurs.)

    Je ne sais plus où j’ai appris qu’une dalle brillante flatte le contraste. Elle ne l’améliore pas, il s’agit juste d’une illusion d’optique. Quelqu’un de mieux formé que moi en optique pourait-il infirmer ou confirmer cela, s’il vous plait ?

    Répondre
  • 14 mai 2019 - 13 h 44 min

    a 699 dollars l’intérêt est très discutable

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *