Le DisplayPort 2.0 annonce plus de 77 Gbps de bande passante

Le DisplayPort 2.0 vient d’être annoncé par le consortium VESA pour une disponibilité effective sur le marché à la fin 2020. Le nouveau format proposera un débit étonnant, plus de 77 Gbit/s, assez pour prendre en charge des écrans 8K.

Le DisplayPort 2.0 ne vise pourtant probablement pas la 8K “télévisuelle”. Il n’y a aucun intérêt économique à le faire. Faute de contenus et de plateformes, l’argumentaire 8K est tout juste bon à jeter du pixel aux yeux des passants sur cette branche. Le véritable intérêt du DisplayPort 2.0 est dans son usage informatique.

Premier point et rappel important, le consortium VESA pour Video Electronics Standards Association est l’entité qui publie les standards du DisplayPort. Particularité de ce standard, il est sans royalties, il est possible de l’employer, au contraire du HDMI, sans verser un centime à VESA. Autre point clé, le DisplayPort autorise l’emploi d’adaptateurs passifs – et donc peu onéreux – pour se connecter en HDMI ou DVI. Ce qui en fait à la fois une solution abordable et très ouverte.

2019-06-27 14_53_54-minimachines.net

Lancé en 2006 en V1.0, le DisplayPort passe aujourd’hui à la version 2. Cela parait être un peu lent comme évolution mais en fait il y a eu beaucoup de mouvements derrière la virgule. Les formats DP 1.2 puis 1.3 et 1.4 sont apparus avec à chaque fois une évolution de la bande passante et des possibilités intégrées à la solution. La définition et la fréquence maximales ont ainsi explosé. Par rapport à la norme DP 1.4 actuelle, qui autorise de l’UltraHD à 120 Hz et de la 8K en 60 Hz, le DisplayPort 2.0 va pousser ses définitions et fréquences encore plus haut.

La 8K sera accessible à 60 Hz en HDR, à plus de 8K à la même fréquence en SDR et la 4K atteindra 144 Hz en HDR. De quoi notamment assurer des rafraîchissements  suffisants à des solutions double ou triple écrans en UltraHD. 

Le standard pourra être exploité au travers du format USB type-C et du Thunderbolt 3.0 (Et donc de l’USB 4.0). Ce qui permettra aux fabricants de le proposer dans toutes sortes de machines sans surcoût particulier. Les fondamentaux restent les mêmes avec des possibilités de compression sans artefacts et le transport de données supplémentaires à l’image.

2019-06-27 15_23_29-minimachines.net

Attention cependant, pour profiter de la totalité des capacités théoriques du format, un équipement de pointe sera nécessaire. Soit avec des câbles actifs et alimentés, soit avec des solutions optiques. Ce qui signifie des matériels entrants et sortants compatibles. Si vous comptez pouvoir acheter fin 2020 un téléviseur 8K avec un émetteur 8K, il faut commencer à manger des pâtes dès maintenant juste pour pouvoir vous offrir le câble qui les reliera.

Le communiqué de presse de VESA donne des configurations type que le DisplayPort 2.0 pourra assumer :

  • Trois affichages 4K (3840×2160) à 144Hz pour un PC gaming très immersif (30 bpp 4:4:4 HDR avec compression DSC)
  • Deux affichages 4Kx4K (4096×4096) à 120Hz pour piloter un casque de réalité virtuelle avec deux optiques de ce type (30 bpp 4:4:4 HDR avec compression DSC)
  • Trois affichages QHD (2560×1440) à 120Hz pour un PC de bureau (24 bpp 4:4:4 sans compression)
  • Un affichage 8K (7680×4320) à 30Hz pour un affichage géant dynamique multi-écrans (30 bpp 4:4:4 HDR sans compression)
Soutenez Minimachines.net !
5 commentaires sur ce sujet.
  • 27 juin 2019 - 16 h 41 min

    J’ai découvert toute l’utilité de ce format (dans sa version actuelle) quand j’ai monté le bartop Minitel. Là où mon câble HDMI ne pouvait pas afficher le générateur de scanlines, le Displayport le faisait avec brio.

    C’est un format moins utilisé, car moins mis en avant vu qu’il ne donne pas lieu à des royalties. Mais je l’apprécie énormément pour sa multi-compatibilité et sa facilité d’utilisation (pas plus compliqué qu’un HDMI).

    Répondre
  • 27 juin 2019 - 18 h 10 min

    Ils auraient pu utiliser une échelle exponentielle/logarithmique pour l’axe y sur leur graphique, ils abusent un petit peu.

    Répondre
  • 27 juin 2019 - 23 h 40 min

    J’ai quelques doutes sur les adaptateurs passifs vers HDMI. Il y a des chipsets qui supportent plusieurs sorties vidéo numériques, qui peuvent être HDMI ou DP, mais tous les adaptateurs DP vers HDMI que j’ai essayés sont actifs.

    Et pour ces adaptateurs, il faut les choisir “HDMI V1.4” pour pouvoir supporter des formats au delà du Full HD, comme par exemple les écrans 2560×1440. Il faut aussi faire attention à la taille du bidule car certains mini-PCs ont des connecteurs DP très rapprochés. Il y a un modèle en métal avec les extrémités rouges et un marquage “4K*2K ULTRA HD” que je recommande (environ 5 à 7€)…

    Répondre
  • 28 juin 2019 - 8 h 12 min

    “Si vous comptez pouvoir acheter fin 2020 un téléviseur 8K avec un émetteur 8K, il faut commencer a manger des pâtes dès maintenant juste pour pouvoir vous offrir le câble qui les reliera.”

    Sans compter que si j’en crois la photo, les connecteurs sont beaucoup plus gros ! Je ne crois pas que ça pourra rentrer chez moi :).

    Bonne journée à tous, oui la chaleur ça attaque.

    Ivan.

    Répondre
  • 2 juillet 2019 - 5 h 46 min

    @iVamP.: Du coup, il faut ajouter le pris de location de la grue pour l’amener jusqu’à ton étage… >_<

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *