Compal Envision : de nouveaux concepts de portables double écran

Les deux concepts Compal Envision Duo et Compal Envision Pro devraient vous rappeler quelque chose. Ces machines double écran sont en effet assez proches dans leur concept de la solution Intel Honeycomb Glacier.

Compal présente deux nouveaux concepts originaux avec des machines à double écran. Le Compal Envidion Duo comme le Compal Envision Pro sont des portables qui exploitent deux écrans associés à une ossature différente des machines traditionnelles.

Compal Envision

Le Compal Envision Duo est un portable qui emploie deux écrans de 15.6″ à bordures fines, séparés par une charnière traditionnelle. On pourra utiliser l’écran inférieur, tactile, pour simuler un clavier virtuel. Mais la solution se déploie également sur un châssis original proposant un vrai périphérique de saisie.

Compal Envision

Si le premier moyen d’utiliser cet engin est assez traditionnel, on emploie un des deux écrans pour pianoter en capacitif, l’idée du Compal Envision Duo est de basculer l’écran inférieur sur sa base vers l’arrière afin de le surélever et de faire apparaitre un véritable clavier chiclet. Celui-ci permettra une saisie classique et laissera même apparaitre un pavé tactile à sa droite. Une zone tactile qui pourra se transformer en pavé numérique au besoin via un rétro éclairage intégré laissant apparaitre des chiffres à la manière des machines d’Asus.

Compal Envision

Dans cette disposition, l’utilisateur pourra retrouver un dispositif classique mais équipé de deux écrans l’un au dessus de l’autre au lieu d’un seul. L’idée est de pouvoir travailler , suivre une conférence vidéo sur un écran et prendre des notes sur le second ou profiter d’applications gourmandes en espace, comme les logiciels créatifs. La zone tactile inférieure permettant de piloter des applications particulières.

Compal Envision

La partie supérieure, très surélevée par rapport à d’habitude, permettra de regarder directement en face de vous dans une position assez ergonomique. A condition bien sûr que vous sachiez pianoter sans regarder vos doigts… car sinon le mouvement de cou sera très ample entre cet écran supérieur et le clavier.

L’idée est intéressante mais je me demande quel poids peut faire un tel engin, sans parler du tarif particulier de ce type de machine et des éventuelles limitations techniques qu’impose un dispositif de ce type.

Compal Envision

Le Compal Envision Pro devrait vous faire penser immédiatement au concept Honeycomb Glacier présenté par Intel en 2019. Cette  seconde solution reprend le concept du double écran séparé par une charnière classique mais avec un premier écran supérieur pleine taille et un écran inférieur plus petit, tactile et comme coupé de moitié horizontalement. Assez pour afficher des données et laisser la place à un clavier classique. La différence entre la proposition d’Intel et le concept de Compal ? Le dernier a un clavier sans fil détachable que l’on va pouvoir éloigner des deux écrans. 

Compal Envision

Là encore, on retrouve une solution chiclet avec sur la droite un pavé tactile, là encore la partie surélevée va permettre une position confortable pour la frappe et, peut être, s’aligner avec un second écran externe. Le système de béquille qui permet de positionner le Compal Envision Pro aura également l’avantage d’aider à la dissipation de ses composants.

Compal Envision

Là encore, la proposition est parfaite pour de multiples usages. Si Intel pensait son projet pour les joueurs, Compal vise plus large avec les créatifs, les programmeurs et tout autre utilisateur pouvant tirer partie de ce type de solution. L’orientation de ce genre de concept étant, par essence, très souple et malléable.

Compal Envision

Les solutions Compal Envision sont des fantasmes pour le moment, des intégrations de rendus 3D dans des photos classiques. Aucun de ces produits n’existe réellement et la marque ne cherche qu’à montrer la fertilité de son bureau d’étude. Il n’est pas sur que ces engins existent un jour, tout comme le portable d’Intel n’a, pour le moment, pas trouvé de débouché. Compal avait présenté au même concours IF Design en 2020 un concept Gemini qui présentait, lui aussi, deux écrans et qui n’a pas abouti pour le moment.

C’est néanmoins une solution originale et intéressante. Moins mobiles que des solutions classiques, elles pourraient avoir un certain intérêt pour des usages sédentaires.

Source : Liliputing


Jaune
8 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2021 - 15 h 32 min
  • to
    26 février 2021 - 17 h 16 min

    Vu la 5eme photo ou le gars a deplié son laptop en accordeon trois etages, j’ai un gros doute sur la stabilité du tout a moins d’avoir une base clavier qui pese deux tonnes…

    Répondre
  • 26 février 2021 - 20 h 15 min

    @Laurent Simon: J’ai vu, j’y réfléchi. Je suis dubitatif.

    Répondre
  • 27 février 2021 - 13 h 20 min

    @Pierre Lecourt
    @Laurent Simon

    Intéressant ce projet Framework de laptop modulaire dont l’usager peut facilement faire la maintenance, pendant du Fairphone pour les smartphones.

    Ils ont même une vidéo de présentation :

    https://tinyurl.com/33a4xu4c

    Répondre
  • 27 février 2021 - 18 h 35 min

    On a vraiment l’impression qu’ils ne savent plus quoi faire. Un peu comme les Chinois qui ont mis des leds partout depuis qu’elles existent, là on met des écrans… Bon ca à l’air extrêmement fragile et très peu portable, pour un portable. Un poil ridicule quand même.

    Répondre
  • 27 février 2021 - 21 h 30 min
  • 27 février 2021 - 23 h 16 min

    @Mohsen: Oui mais cela n’a rien à voir d’un point de vue technique.

    Répondre
  • 4 mars 2021 - 18 h 53 min

    […] aux IF Design. Après les diverses propositions de la marque que sont les Airttach, ZeroEdge et Envision, ce dernier projet est peut être le moins […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *