Beelink EQ13 : ce MiniPC intègre sa propre alimentation

Le Beelink EQ13 est un MiniPC assez classique mais qui propose un équipement particulier avec un bloc d’alimentation intégré.

Le Beelink EQ13 est une minimachine assez classique dans son équipement puisqu’elle sera proposée sous des processeurs Intel Alder Lake-N déjà largement disponibles sur le marché.

Avec un Intel N100 ou un Intel N200 à bord entourés par 16 Go de mémoire vive DDR5-4800 et 500 Go de stockage NVMe PCIe 3.0 X4 sur un slot M.2 2280 également compatible SATA 3.0 et un slot M.2 NVMe PCIe 3.0 X1 supplémentaire libre. Cette configuration est assez habituelle. Ce qui change avec le Beelink EQ13, c’est son alimentation. La solution qui a été retenue par la marque est une intégration directe de l’alimentation dans le boitier.

En quoi est-ce utile ? Pour la majorité des utilisateurs ce n’est pas vraiment un souci, avoir un bloc d’alimentation de type portable à l’extérieur du châssis n’est pas vraiment un enjeu. Mieux, cela évite de faire chauffer le reste des composants inutilement. Mais pour certains utilisateurs c’est une excellente nouvelle. Cela règle d’abord un problème de transport. Le bloc externe rajoute du poids et de l’encombrement, plus que la machine seule. Pour certaines intégrations, la présence de ce type de bloc est également problématique. Le fait de proposer un boitier monobloc est donc une bonne solution pour certains profils.

Si vous tenez à un environnement de travail le plus propre possible, la disparition de ce bloc est également une bonne idée. En positionnant le Beelink EQ13 derrière un écran en mode VESA on se retrouve avec un simple câble d’alimentation vers une multiprise.

Pour le reste c’est un engin sans grande originalité, ce qui ne l’empêche pas d’être intéressant. En façade, il propose un port USB 3.2 Type-A, un autre en Type-C et un jack audio combo 3.5 mm. A l’arrière, deux USB 3.2, un USB 2.0k, deux sorties vidéo HDMI 2.0 et deux ports Ethernet Gigabit. Un module sans fil propose un Wi-Fi6 et Bluetooth 5.2 via un chipset Intel AX101. A noter que l’engin offre la possibilité d’un réveil via réseau Ethernet et d’un redémarrage automatique à la reprise du courant.

Avec 12.6 cm de large comme de profondeur, le Beelink EQ13 mesure 3.9 cm d’épaisseur. A noter que si l’engin est présenté sans ventilation dans certaines images, il est en réalité activement refroidi. Le constructeur a bien intégré un système classique de caloducs, un dissipateur et une ventilation bien active. Beelink précise également quelques températures en action, avec des mesures de 51°C pour le SSD et de 53°C pour la DDR5.

Pas de prix annoncé pour le moment mais une disponibilité attendue début juillet prochain.


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • hle
    5 juin 2024 - 10 h 15 min

    Enfin un MiniPC commme le MacMini avec Alim intégré. C’est beaucoup plus pratique à transporter. J’ai un câble d’alim, HDMI ainsi que souris/clavier USB sur chaque site. C’est beaucoup plus facile a transporter sans adaptateur. Déjà ceux alimenté via USB-C était un progrès, car on trouve plus facilement une alimentation de ce type. Je garde le lien, Merci Pierre.

    Répondre
  • 5 juin 2024 - 14 h 54 min

    Enfin un boitier avec des ports parfaitement agencés !
    – power, jack, usb3, usbC devant
    – tout le reste en ligne derrière
    Et l’alim intégrée est un plus pour le transport.
    (question : peut-on toutefois l’alimenter en usb-c ?)

    Avec 2 SSD inside et de la DD5 : si le prix n’est pas délirant, ça peut vite devenir de la très bonne came !

    Répondre
  • 5 juin 2024 - 17 h 42 min

    On n’est plus très loin d’une solution qui prendrait son alimentation du port usbc-thunderbold et donc d’un écran (compatible)!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *