AYA Neo Next : le PC-Console mobile évolue vers un Ryzen 7 5800U

La future AYA Neo Next a été dévoilée et la marque semble vouloir monter en gamme avec un processeur Ryzen 7 5800U.. pour le moment.

Avec un processeur AMD Ryzen 7 5800U, la console mobile évolue en performances. Sortie sous Ryzen 5 4500U, puis passée à un Ryzen 7 4800U, elle poursuit son cheminement logique en suivant les offres d’AMD. Evidemment, entre temps, les Ryzen 6000 sont sortis mais Aya, comme beaucoup d’autres petites marques de ce type, n’a pas les reins assez solides pour les obtenir pour le moment. Plutôt que d’attendre passivement le constructeur passe donc par une solution 5800U encore tout à fait pertinente.

Le passage d’une puce Zen2 à une puce Zen3 apportera plus de performances globales mais le circuit graphique n’évoluera pas spécialement, il faudra attendre le modèles Ryzen 6000 pour gouter aux joies du RDNA2 et non plus du VEGA.

La nouvelle AYA Neo Next proposera avec ce changement quelques évolutions majeures comme une évolution vers 32 Go de mémoire vive LPDDR4x et jusqu’à 2 To de stockage PCIe NVMe. Le reste est plus classique puisque la console conserve son écran de 7 pouces de diagonale, son format portable et ses mini joysticks et boutons propres au monde des solutions mobiles de ce type. 

Malgré tout, les efforts de la marque ne se sont pas arrêtés à un portage de puce et à l’ajout de composants comme de la mémoire ou du stockage. Elle indique avoir redesigné l’ensemble de ses contrôleurs pour une meilleure expérience de jeu. Les Joysticks sont désormais facilement remplaçable par l’utilisateur et le moteur de vibration intégré a été amélioré. D’autres détails comme le passage à un Wifi 6E et Bluetooth 5.2 font également leur apparition ainsi que l’ajout – très gadget – d’un capteur d’empreintes digitales également intégré au bouton de démarrage. 

On retrouvera plusieurs modèles de console pour sa sortie prévue en mars prochain. A des prix… élevés.

La AYA Neo Next de base avec 16 Go de mémoire vive et 1 To de stockage est annoncée à 1315$ en magasin et 1265$ en financement participatif. 
La AYA Neo Next Advance passera à 2 To de stockage NVMe PCIe pour 1465$ en magasin et 1365$ en financement.
La AYA Neo Next Advance Signature Edition aura les mêmes caractéristiques que la précédente mais sera vendue plus chère à cause d’un design particulier et de son édition limitée à 300 exemplaires 1465$ en magasin et 1345$ en financement participatif. 
Et enfin la AYA Neo Pro avec 32 Go de mémoire vive et 2 To de stockage sortira à 1565$ et 1465$ respectivement. Ce modèle sera limité à 500 exemplaires.

Difficile de voir ces prix autrement qu’un mauvais investissement dans la perspective d’une sortie future d’un modèle en Ryzen 6000. Avec des puces en Zen3+ et surtout l’arrivée de solutions graphiques RDNA2 beaucoup plus puissantes. Dépenser plus de 1000 dollars pour une machine quand on sait qu’une version plus musclée sera disponible à terme ne parait pas être une excellente idée. Et cela d’autant plus que le Steam Deck sera alors commercialisé1. Pour rappel, la solution de Valve sera de son côté équipée d’un chipset graphique RDNA2 avec un processeur sur mesures proposé par AMD. Si l’offre de Valve s’avère plus efficace que celle d’AYA la société aura un petit soucis.

D’autant que, comme d’habitude, cela passera d’abord par une phase de financement participatif / réservation qui devrait débuter le mois prochain. Qui va vouloir réserver une solution en importation à ce prix quand elle risque de se retrouver plus chère et moins compétente qu’une machine distribuée à l’international par une marque comme Valve ? Une machine dont on pourra changer le SSD relativement facilement.

Reste l’argument de la mémoire vive puisque la AYA Neo Next sera la seule à proposer jusqu’à 32 Go. Mais je ne suis pas bien sûr que cela soit un vrai plus pour une solution de jeu. Le bénéfice à l’usage sur un engin avec une définition de 1280 x 800 pixels comme la AYA Neo Next n’est pas si évident que cela.

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Si tout va bien

 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

7 commentaires sur ce sujet.
  • 11 janvier 2022 - 16 h 34 min

    Rien que de voir se pouce contorsionné sur le stick droit me fait penser que l’ergonomie aura besoin être revue, il faut vraiment qu’ils arrêtent de placer des commandes si bas.

    Répondre
  • 11 janvier 2022 - 16 h 45 min

    Encore une jolie machine .
    Le petit HIC ,a force de voir des écran de taille défini pour le jeux en HD ,la taille et le poids font perdre en ergonomie .

    J’aime bien ma 3DS XL peine un peu a la longue sur ma SWITCH .

    La technologie évolue vers le beau et le bel écran mais perd souvent sue l’ergonomie .

    Je rejoins aussi l’idée que la machine de VALVE semble plus pertinente ,un poil dommage que ce soit VALVE qui ose.
    J’attends depuis longtemps que MICROSOFT sorte une machine de jeux entre une Super VITA et une SWITCH plus légère.

    Un truc que je comprends pas non plus ,les processeurs de type Ryzen ou ARM sont t’il nécessaire pour jouer .
    Ne serait t’il pas facile pour un constructeur d’utiliser un processeur x86 moins puissant mais couplé a une solution graphique dédiée .

    Répondre
  • 11 janvier 2022 - 17 h 35 min

    @cinos:
    Je suis d’accord, le design de la switch n’est pas parfait, c’est un compromis daté, il y a d’autres formes possibles, surtout avec des joycon fixes et le clapet manque.
    Si y à que nintendo et apple qui pensent des produits et pas seulement des caractéristiques techniques

    Répondre
  • 11 janvier 2022 - 22 h 19 min

    1300 € pour jouer à un jeu local en 720p à 20 ips ?!? J’ai un peu de mal à comprendre.

    Par contre le même en Android sous un gros CPU Qualcomm pour faire du cloud gaming, je dis oui.

    Ou alors NINTENDO ouvre sa Switch au cloud Stadia et GamePass. Mais faut pas rêver …

    Répondre
  • 12 janvier 2022 - 9 h 46 min

    @Kevin VINCENT:
    Même constat. Jouer en 720p me paraît bien dépassé aujourd’hui.

    Répondre
  • 12 janvier 2022 - 15 h 30 min

    j’ai goute depuis peu au streaming local avec Moonlight depuis n’importe quel appareil iOS ou Android, et je me regale a me faire des jeux AAA en full qualite dans mon pieux avec une tablette et des joystick a la switch, le tout ne chauffe pas, la batterie ne se vide pas en 15 secondes et j’ai une super qualite. en plus le tout ne m’a quasiment rien coute

    Répondre
  • 16 mai 2022 - 13 h 31 min

    @cinos:

    Oui et plus haut ça devient impossible à atteindre pour les petites mains.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *