Lenovo ThinkBook Plus G3 : un « portable » hors du commun

Le ThinkBook Plus G3 de Lenovo est un engin hors-norme. Il présente un écran de 17.3″ de diagonale « classique » qui surmonte un clavier et un second écran de 8″.

Le Lenovo ThinkBook Plus G3 est un engin hors norme. Proposé à partir du mois de mai prochain à 1399$, ce 17.3 pouces offre une proposition nouvelle en terme d’usage. Reste à savoir si elle a du sens ou si il s’agit d’une manière d’attirer les regards. Savoir si Lenovo veut en faire un vrai produit dans sa gamme ou si l’engin n’est qu’une autre vitrine technologique.

Avec son écran de 17.3″ de base, en 3072 x 1440 pixels dans un format ultra large. Avec un ratio 21:10 et un rafraichissement en 120 Hz, cet écran se distingue déjà dans des choix spécifiques. Mais c’est surtout cet écran secondaire, en lieu et place d’un pavé numérique, qui crée la différence. A droite du clavier, on retrouve donc un écran de 8 pouces dans une définition en 800 x 1280 pixels. Un second affichage qui justifie son existence par sa dimensions tactile et son support d’un stylet actif. Stylet qui viendra se loger dans le châssis via un emplacement dédié situé à l’arrière de la machine.

L’idée est d’avoir sous la main un écran permettant d’afficher des données supplémentaires mais également un espace ou dessiner, retoucher ou signer des documents. Une application baptisée « Magic Launcher » prendra également cet affichage en compte pour proposer des interactions avec la machine. L’idée d’un centre de raccourcis et autres suggestion d’applications depuis les plus utilisées qui seraient regroupées à portée de la main. Enfin, des outils comme une calculatrice ou une solution permettant de retrouver l’affichage de votre smartphone dupliqué sur cet écran secondaire, seront proposés.

Avec 41 cm de large pour 22.87 cm de profondeur et 17.9 mm d’épaisseur, cet engin étrange de 2 kilos n’est pas spécialement plus encombrant qu’un 17″ classique. Il est livré avec une batterie 69 Whr et un chargeur 100 watts qui l’alimentera via USB Type-C. Son clavier est assez classique pour un Lenovo avec un toucher chiclets Accufeel et un retro éclairage blanc. On retrouvera une webcam FullHD avec un système de reconnaissance faciale et un système d’œilleton de confidentialité pour obturer celle-ci. Une paire d’enceintes stéréo Harman Kardon 2W avec prise en charge Dolby Atmos sonorisera l’ensemble et le constructeur a ajouté un lecteur d’empreintes dans le bouton de démarrage de l’engin. 

Une bonne partie de la connectique est située à l’arrière de la machine

Les puces embarquées n’ont pas été explicitement détaillées mais l’engin pourra accueillir jusqu’à 32 Go de LPDDR5-5200 MHz et un stockage M.2 2280 NVMe PCIe 4.0 jusqu’à 1 To. La connectique comprend un port Thunderbolt 4, un USB Type-C, deux ports USB 3.x Type-A, une sortie HDMI et un port jack audio stéréo 3.5mm. Pas d’Ethernet natif, la connexion au réseau se fera donc au travers d’un module Wifi 6 et de Bluetooth 5.1.

A l’intérieur du châssis du Lenovo ThinkBook Plus G3, on retrouvera des processeurs Intel Alder Lake mobiles, jusqu’à 32 Go de mémoire vive et 1 To de stockage NVMe PCIe. De quoi piloter des applications lourdes donc mais sans circuit graphique secondaire. Impossible d’imaginer un usage professionnel de l’engin avec des logiciels de création ou de conception par exemple. Le 17″ se limitera donc à des exercices non spécialisés. Un graphiste, un monteur vidéo ou un designer n’achèteront pas cet engin a priori.

Alors pour qui cette drôle de machine ? En réalité beaucoup de métiers sont à la recherche non pas d’un portable mais plutôt d’une solution de PC sédentaire avec des fonctions originales. Pour des raisons techniques ou esthétiques. Je pense aux métiers où la signature de documents est d’importance : avocats, huissiers, notaires. Mais également des postes plus classiques où il peut être pratique d’avoir de quoi noter quelque chose avec un stylet. Ce sera également peut être le nouvel engin préféré des postes d’accueil ou de dialogue avec des clients. Une solution capable de lancer une application plein écran mais également des outils secondaires sur un écran déporté.

Est-ce à dire que cet engin est vraiment pertinent sur le marché ou qu’il est spécifiquement utile ? Je n’en suis pas sûr. Je pense qu’il s’agit surtout d’une vitrine technologique de la part de Lenovo et que l’espoir engagé par la marque n’est pas d’en faire un best-seller. C’est, comme beaucoup d’autres machines présentées sur ce type de salon, un engin conçu pour attirer le regard et se vendre à quelques exemplaires tout au plus. Même si, ici, l’engin pourrait faire mouche avec un prix relativement doux pour une solution vraiment originale, je ne suis pas sur que le marché suive vraiment cette idée. 

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

11 commentaires sur ce sujet.
  • 11 janvier 2022 - 16 h 34 min

    Je lis ,je relis et non ,il me semble bien lire a partir de 1400 dollar .
    Le meme prix en euros certainement + la TVA chez nous .
    Perso ,j’aurais bien vu la suppression du Touch-PAD et vu l’écran tactile faire calculatrice et Touch-PAD en plus d’écran secondaire .

    Après c’est sur si cela permet le copier/coller directement de l’écran du smartphone affiché a l’ordinateur .

    Pas mal recherche chez LENOVO ,pas mal de trucs sympas uniquement sur le marché Asiatique ou Américain .
    Je reconnais que l’on a pas mal de constructeurs et que l’innovation n’est plus aussi évidente qu’avant .

    J’aime assez l’idée de ce portable bien que la taille 17 ne soit pas mon format .

    Répondre
  • 11 janvier 2022 - 21 h 12 min

    Autant j’ai critiqué plusieurs fois le prix des portable, autant, là avec les fonctions et le matériel, on revient sur du raisonnable, même si c’est encore assez cher

    J’ai toujours trouvé désagréable sur un portable d’avoir à déporter la main sur le trackpad qui inévitablement se trouve sous le clavier, et comme le dit @ptitpaj, si le second écran peut devenir un track pad, alors là on commence à voir une utilité

    Il y a plein d’usage à inventer alors qu’on est un peu dérouté par l’architecture inhabituelle de ce PC
    Il m’est très fréquent d’avoir besoin de regarder une partie du code sur un deuxième écran, lorsque l’on fait du développement
    Surveiller la compilation d’un programme, la construction d’une vidéo
    Changer de titre d’écoute musicale sans avoir à quitter son écran, etc.

    Mais comme dit Pierre, peu de chance que ça prenne en masse, si l’offre logicielle ne suis pas

    Dommage, pour une fois qu’on quitte le classique :-)

    Répondre
  • JCB
    11 janvier 2022 - 21 h 14 min

    Pour les Étudiants fortunés pour la prise de notes , c’est une arme fatale.

    Répondre
  • 11 janvier 2022 - 23 h 19 min

    On est mal si on est gaucher!!!

    Répondre
  • 12 janvier 2022 - 9 h 24 min

    @alamaven: Carrement, il faudrait le modèle inversé :)

    Répondre
  • 12 janvier 2022 - 9 h 59 min

    @eugene

    « Surveiller la compilation d’un programme, la construction d’une vidéo… »

    … sur un écran secondaire.

    Un très bon utilitaire permet de faire cela sous Windows et sur un seul écran : OnTopReplica.

    Sous MacOS, on trouve PiP.

    Deux utilitaires gratuits qui permettent de garder un oeil sur tout ou partie d’une fenêtre cachée.

    Répondre
  • 12 janvier 2022 - 10 h 36 min

    Cela aurait plutôt canon pour moi avec un écran à encre numérique.
    Et les gauchers …

    Répondre
  • 12 janvier 2022 - 11 h 55 min

    Pas mal pour coder! Sauf que, comme trop souvent, les touches flèches sont ridicules et que la touche Esc et les touches de fonction sont riquiquis.

    En corrigeant ça, ce serait intéressant.

    Répondre
  • 13 janvier 2022 - 15 h 13 min

    J’aurai préféré un pad externe, que l’on peut placer où l’on veux, à gauche, à droite, sur un autre PC…

    Répondre
  • 16 janvier 2022 - 19 h 35 min

    @Jean-Pierre: ça me semble parfaitement inadapté : pour coder sérieusement il faut un écran à bonne hauteur, donc soit un clavier/souris et un support pour portable pour mettre l’écran au bon endorit, soit un vrai écran et une souris.

    Franchement le mieux est un mini PC 12/13″ -facile à déplacer pour déboguer sur le terrain- et une station d’accueil avec grand écran clavier / souris pour être réellement efficace sans se tuer (physiquement) à la tâche.

    Ce truc a les bons ingrédients mais j’ai peur que comme souvent il manque le plus important :
    – pas de GPU sur un 17″ ?! exit le travail multimédia qui aurait eu un intérêt avec l’écran secondaire
    – et l’ergonomie / le logiciel ? les photos paraissent photoshopées ? Comment est géré l’écran secondaire ? Ça risque de rapidement finir « en truc allumé avec le fond d’écran windows parce que j’en ai un peu marre de glisser/redimensionner mes apps dessus ».

    Répondre
  • 1 février 2022 - 12 h 08 min

    Ou alors il faudrait imaginer une tablette un peu boosté (le M1 devient une facilité pour parler d’ARM sérieux) comme cerveau du clavier de l’écran un OS bien équipé en bureautique

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *