Aya Neo Air : un vrai PC dans un format Switch

Troisième épisode de la série, la console-PC Aya Neo Air se veut plus fine, plus compacte et plus légère sans rien sacrifier au monde PC.

Passé l’électrochoc de l’annonce du Steam Deck, le petit – tout petit – monde des consoleux PC se réveille avec des propositions alternatives. C’est peut être le truc le plus revigorant provoqué par Valve. Forcer les acteurs de ce marché à se remettre en question. GPD, One Netbook et AYA pour ne citer que ces trois acteurs principaux du monde de la console-PC, doivent réagir.

Leurs modèles sont proposés à des tarifs élevés et ne jouent pas du tout à armes égales avec Valve. Là où le Steam Deck a eu droit à un processeur sur-mesure fourni par AMD, un système d’exploitation bénéficiant des attentions d’une équipée d’ingénieurs triés sur le volet et des bonnes grâces de nombreux studios de développement. Les autres se battent avec des processeurs classiques, un système d’exploitation développé par d’autres et des jeux qui misent avant tout sur la puissance brute des machines pour être jouables.

La bataille est elle perdue d’avance ? Pas si sûr. Si les réactions ne sont pas du tout les mêmes chez les différents constructeurs, celle de AYA est peut être une des plus intéressantes. La marque annonce la AYA Neo Air, sa nouvelle console plus compacte, plus légère et toujours équipée d’un processeur x86 capable de faire tourner tout système d’exploitation classique.

Aya Neo Air et Nintendo Switch

Avec un poids de 420 grammes, cette nouvelle console serait presque du même gabarit que la Nintendo Switch lite. Un très bon point de base pour le design retenu par la marque. Si il y a une chose dont je suis sûr, c’est que Nintendo n’a absolument pas décrété les dimensions de sa console portable de manière arbitraire. Les équipes de design de la marque ont du passer en revue des milliers de solutions avant d’aboutir au format final de la Switch. Reprendre son format est probablement la meilleure chose à faire pour un constructeur qui n’a pas les moyens d’opérer de telles études d’ergonomie. 

Aya Neo Air et Nintendo Switch Lite

La Switch Lite mesure 20.8 cm de large pour 9.11 cm de profondeur et 13.9 mm d’épaisseur. Elle pèse 275 grammes. Cela donne une bonne idée de l’offre d’AYA. A l’intérieur de la nouvelle console, on devrait retrouver un processeur AMD Ryzen 5000 dans un TDP de 12 watts dont on n’a pas de détail pour le moment. Mais au vu du positionnement de celle-ci et des impératifs de prix et de performances, il est fort probable que la marque ne choisisse pas une solution trop haut de gamme. Ce qui n’est pas un mauvais calcul. Il vaut mieux un Ryzen 3 accompagné d’une mémoire vive solide et d’un écran correct plutôt que de choisir une puce très haut de gamme qui augmenterait le tarif de manière importante pour un résultat graphique pas fondamentalement différent.

La Aya Neo Air se cache ici sous une Nintendo Switch Lite

La solution devrait proposer un écran de 6 pouces en FullHD OLED avec une colorimétrie travaillée respectant le panel NTSC à 107%. La connectique comprendrait un ISN Type-C pour charger la console et transferer des données. Un lecteur de cartes MicroSDXC permettrait d’augmenter ses capacités de stockage et un port jack combo d’y brancher un casque-micro. Une conférence de presse, un jeu dont Arthur Zang, le CEO d’AYA est friand, devrait avoir lieu en mai. On devrait avoir alors plus de détails sur la solution avec des infos de disponibilité, de tarif et le détail de ses différents composants.

Valve a un peu cassé les règles du jeu avec son Steam Deck et il va être très difficile pour la concurrence de déborder l’offre de la marque. Si, pour le moment, il existe quelques portes de sortie c’est uniquement parce que l’éditeur a du mal à produire en quantités suffisantes pour satisfaire la demande. Si les Steam Deck étaient disponibles sous quelques jours pour tout un chacun, il est probable que la partie serait déjà largement perdue pour la concurrence. Il ne fait pas grand mystère que les grandes marques gardent un œil intéressé sur l’offre de console PC. Si pour le moment nous n’avons pas eu d’échos de solutions concurrentes au Steam Deck, le succès de celle-ci va être analysé et décortiqué en profondeur par les différents acteurs du marché.

Je suppose qu’avec l’arrivée de solutions Ryzen 6000, le marché devrait apporter un niveau de performances et une consommation parfaitement calibrés pour une console de jeux mobile. Pas forcément en FullHD, mais avec un 720P plus que décent. Les grands constructeurs classiques attendent peut être un alignement de planètes un peu plus complet pour se jeter à l’eau.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

8 commentaires sur ce sujet.
  • 26 avril 2022 - 17 h 39 min

    Bonjour Pierre.

    Je suis curieux, mais je pense toujours qu’une plateforme Android, plus légère et moins chère qu’un OS Windows pourrait rendre de meilleurs services, et à un prix plus contenu.

    Je ne dis pas que ces machines ne valent pas leur prix, je comprends que la miniaturisation des composants et l’intégration de qualité pour éviter la chauffe, cela a un prix.

    Mais le grand public n’achètera pas une console portable à 700 €, et encore moins à 1500 € (AYA NEO).

    Avec l’avènement de la fibre et bientôt je l’espère, de la 5G, on n’obtiendra un résultat aussi bon, voire meilleur graphiquement, sur un écran FHD de 6 ou 7 pouces quand VALVE et AYA sont obligés de faire des concessions sur la résolution/définition pour que le jeu tourne à 30 FPS. De plus, je pense que la barrière psychologique du prix d’une Switch 300-350 euros va dissuader beaucoup de clients potentiels. Je sais, ça n’est pas du tout la même chose, je suis le premier à détester cette comparaison idiote, ce ne sont pas les mêmes usages/publics/IP, mais toujours est-il que nos smartphones actuels Android à 300 euros font parfaitement tourner les jeux en cloud, avec un résultat satisfaisant, pourquoi payer le double pour avoir visuellement moins bien.

    Si AYA fait un modèle ANDROID, ça pourrait changer beaucoup de choses. Tout comme LENOVO, ou QUALCOMM d’ailleurs, dixit les leaks de l’année dernière.

    Je suis utilisateur Series X, je ressens un gros manque concernant le cloud. Parfois, pouvoir jouer loin de chez moi serait un vrai plus. Sans parler du fait que certains jeux sont vraiment calibrés pour une portable, notamment les indies, plateformers, storytelling (TUNIK, HADES, LIFE IS STRANGE …)

    A suivre.

    Répondre
  • 26 avril 2022 - 20 h 21 min

    Kevin, je pense que les deux options sont pas incompatibles.
    La console Odin en est un parfait exemple : prix contenu (<300$), android, cloud et émulation d'ancienne console en local. Il me semble qu'on peut installer un windows dessus mais on va peut être pas lancer un Witcher 3 ou un Elden Ring dessus non plus ….

    Par contre autant le cloud gaming je dis oui, autant en console portable on se retrouve souvent à l'utiliser dans des endroits avec une faible couverture réseau ou sans réseau stable et performant (train, salle d'attente, en vacances à l'étranger, …). C'est pourquoi ce genre de produit pouvant faire tourner des jeux offlines sont à mon sens toujours très intéressant, et qui peut le plus peut le moins… donc si ta console peut faire tourner elden ring en 30fps, alors elle peut le faire tourner aussi en cloud gaming.

    Répondre
  • 26 avril 2022 - 20 h 47 min

    @Kevin VINCENT: Après les consoles Android t’as un constructeur chinois qui en annonce une toutes les semaines, comment se démarquer sur ce marché

    Répondre
  • 27 avril 2022 - 0 h 39 min

    @Kevin VINCENT: Je crois que @lechinois a en partie répondu. Ce n’est pas incompatibles et les publics seront différents. Je pense comme toi qu’une solution Android de qualité à du sens avec le game streaming. Mais cela reste encore une pratique marginale, trop peut être pour qu’un acteur majeur ne se lance vraiment dans ce business.

    L’arrivée du Steam Deck montre par contre l’appétit du public pour le gaming « PC » traditionnel et autonome. Cela devrait donc débouler assez vite et assez fort de ce côté. D’autant que Valve n’a aucun intérêt a conserver son SteamOS pour lui et a donc prémâché le travail pour d’autres constructeurs. Je me demande quand HP, Lenovo ou autres vont lancer leurs consoles PC et si ils vont le faire. Un point déterminant serait de connaitre la marge de Valve sur le Steam Deck. Car je doute qu’elle soit élevée. Valve doit probablement se moquer de ce détail puisque les retombées secondaires liées à son magasin d’application seront là pour épauler financièrement la suite. Mais ce n’est pas le cas des autres.

    Si c’est pour vendre un PC console concurrent à la version 64 Go du Steam Deck à 400$ en tarif de base mais dans gagner de quoi faire vivre la chaine alimentaire de HP ou Lenovo, cela n’a aucun intérêt pour eux. Sans bénéfice assuré, ils ne se lanceront pas.

    Alors la solution pourrait venir d’une machines sous Android avec un materiel ultrabasique servant juste a afficher les données de streaming. Cela peut revenir à 60/70$ de materiel et être vendu à 200 sans trop de soucis. Avec en plus la possibilité de trouver un contrat intéressant avec un partenaire comme Nvidia. Négocier un abonnement moins cher pour les clients de la solution contre un engagement de XX mois par exemple.

    @Le Breton: Si Samsung, HP, Lenovo, Asus ou autre sortait une belle console 6″ bien finie avec un hardware décent sous Android en profitant d’un partenariat pour le streaming de jeu solide et un materiel 4/G efficace, ce serait probablement un évènement. Au contraire des produits « noname » qui fleurissent et qui fânent sans cesse dans l’indifférence générale.

    Répondre
  • 27 avril 2022 - 11 h 55 min

    ca va couter 1500 balles voir 1800 (un ecran oled damn !) donc la question c’est on prend ca ou un pc gamer portable
    pour moi c’est le meme public visé
    le steamdeck est intouchable en terme de tarif actuellement

    Répondre
  • 27 avril 2022 - 20 h 55 min

    @ Le Breton : Pierre le dit bien, quand ce sera une grosse marque asiatique connue qui s’y penchera, tu auras plus de garanties sur la qualité finale du produit et sur le SAV en cas de soucis.

    @ haruhi : le prix de l’écran OLED est ridicule sur le prix final, c’est une augmentation de 10 € sur le prix d’origine. Le Steam deck est un prototype vendu cher et à delai déraisonnable. Le résultat est discutable sur le plan ergo / autonomie / qualité écran. Pour les joueurs PC qui possèdent un compte STEAM, je ne nie pas l’intérêt. Pour les autres, et pour le grand public, c’est une autre histoire. Je réviserai mon jugement quand la machine sera  » irréprochable  », ouverte à tous et facile à utiliser dans divers usages (local/cloud/retrogaming) sans avoir à mettre les mains dans les entrailles de la bête, ce qui est loin d’être le cas.

    Alors comme le dit le chinois, cette belle promesse du cloud ne peut exister qu’avec un réseau présent, puissant, et stable, je reconnais que sans cela, tu te retrouves avec une boîte vide.

    Mais dans de bonnes conditions, tu peux avoir la même chose voire mieux, pour deux fois moins cher (AYN Odin par exemple). Je pense que le grand public se tournera plus facilement vers une plateforme Android, qu’il utilise au quotidien sur son smartphone, cela inclus justement la possibilité de jouer à des jeux Android natifs, même si on n’est hors couverture réseau (GENSHIN IMPACT, autre exemple)

    Le Steam Deck et la AYA NEO sont des machines de niche, le prix et le fonctionnement n’en font pas des game changer pour le commun des mortels.

    Répondre
  • 30 mai 2022 - 10 h 18 min

    @Kevin VINCENT:

    Oui une compatibilité avec les jeux Android serait un plus pour ce genre de console, mais faire tourner des Jeux PCs Linux/windows et avoir un mode bureau est maintenant le minimum a attendre d’une telle console.

    J’ai la steamdeck depuis un mois et je vois le potentiel de ces solutions comme un outil a tout faire.

    Répondre
  • 30 mai 2022 - 13 h 22 min

    @Ekimia: salut :) je serai intéressé par une review complète par un utilisateur de ton calibre =)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *