Asus ExpertBook B9 : un 14 pouces Pro sous Intel Alder Lake

Nouveauté chez Asus dans sa gamme professionnelle, le Asus ExpertBook B9 est un modèle positionné sur un segment prix très élevé.

L’Asus ExpertBook B9, de son petit nom B9450CBA, est un 14 pouces FullHD assez classique. L’écran IPS est embarqué dans un châssis aux bordures fines qui lui offre un excellent ratio d’encombrement avec un affichage occupant 94% de l’espace.

L’écran est par ailleurs très complet, avec 400 nits de luminosité, une colorimétrie 100% sRGB et un traitement anti reflet. L’Asus ExpertBook B9 embarque un ensemble de composants performants avec une gamme de puces Alder Lake vPro allant du Core i5-1235U au Core i7-1265U. Pour vous donner une idée de ses tarifs cependant, sachez que la version Core i7-1255U, pas la puce la plus performante du monde mais un excellent compromis entre puissance et autonomie, est positionnée à plus de 1800$ HT en version 16 Go de LPDDR5 et 1 To de stockage NVMe PCIe 4.0. Comptez plus de 2250$ HT pour un modèle 32 Go de ram et 2 To de stockage. Gloups.

La raison de ces tarifs ? La gamme pour commencer. Asus ne vise pas les particuliers mais des entreprises dont la logique comptable n’est pas de se focaliser sur un prix à un instant T mais plutôt sur un amortissement sur la durée. Le fait de dépenser plus n’est pas forcément un problème, l’assurance d’un produit qui va durer l’est beaucoup plus. C’est notamment parce que les machines ne sont pas achetées par des entreprises en direct mais qu’elles passent par des prestataires que Asus peut ne pas se limiter sur un tarif. Le Prestataire va vendre la machine en même temps qu’une assistance technique. Et pour lui il est bien plus rentable de vendre une solution qui ne bronchera jamais techniquement parlant pendant toute la durée de sa prestation. 

Ici Asus emploie donc les grands moyens pour assurer une prestation de qualité. Non seulement la machine est fine et légère mais elle est également résistante aux chocs avec un châssis en alliage magnésium-aluminium copiant les normes militaires US. Le clavier résistera aux projections d’eau et l’ensemble est également sécurisé avec des fonctions de chiffrement TPM 2.0 s’appuyant sur celles proposées par Windows 11 Pro. Un lecteur d’empreintes digitales et une webcam infrarouge proposant une reconnaissance faciale et un œilleton de confidentialité sont également présents.

Le poids total du Asus ExpertBook B9 varie entre 880 grammes et 1.01 Kg suivant les options. Le 14 pouces mesure 32 cm de large pour 20.30 cm de profondeur et 1.49 cm d’épaisseur. Moins de 1.5 cm de haut pour un engin de ce calibre équipé d’une batterie 66 Whr de 4 cellules, c’est vraiment impressionnant. D’autant que l’engin propose non pas un mais deux slots M.2 2280 NVMe sous son capot pour un maximum de 4 To de stockage NVMe.

Asus annonce également 16 heures d’autonomie1 et une possibilité de charge à 60% en 44 minutes.

Pour le reste, on retrouve une panoplie très complète de services. La connectique est assez vaste malgré les choix de la marque concernant l’encombrement de l’engin. Comme quoi il est possible de mixer plusieurs type de ports dans un engin fin et à la diagonale inférieure au 15.6 pouces classiques. Même si cela doit avoir un coût. On retrouve deux Thunderbolt 4, un USB 3.2 Gen 2 Type-A et un HDMI 2.0b. Deux éléments généralement sacrifiés « faute de place » sur de nombreux portables. Un jack audio 3.5 mm est évidemment présent pour brancher casque et micro ainsi qu’un port Ethernet Gigabit au travers d’un adaptateur reprenant le format MicroHDMI… Un port antivol est également présent pour sécuriser le machine avec un câble Kensington Lock.

Le clavier est de type chiclet avec un rétro éclairage réglable, le pavé tactile est large et profond et propose le fameux « NumberPad » d’Asus. Un système qui fait apparaitre sur sa surface les touches d’un pavé numérique pour pianoter des suites de nombres plus aisément en cas de besoin. Ce pavé cache également un capteur NFC pouvant servir à sécuriser l’usage de la machine.

Enfin, on retrouve un module Wi-Fi6E, du Bluetooth 5.2 ainsi qu’un traitement sonore avancé avec une paire d’enceintes Harman Kardon proposant du Dolby Atmos mais également une réduction de l’environnement sonore via un système de micros pour piloter des vidéoconférences malheureusement toujours coincées en 720P.

Source : Asus

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Chiffre qu’il faut prendre avec les pincettes de rigueur, il est ainsi détaillé par la marque  : Tests de batterie effectués par Asus en mars 2022 avec MobileMark 2018 Office Productivity scenario. Configuration de la machine utilisée : Intel Core i5-1235U, 8 Go RAM, affichage FHD, 1 To PCIe 4.0 x4 SSD, 66 Whr. Réglages du test : WiFi actif, Bluetooth inactif, affichage réglé à 200 cd/m2, NumberPad inactif, rétro éclairage clavier inactif.

Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

13 commentaires sur ce sujet.
  • 6 décembre 2022 - 14 h 02 min

    Un peu chèrot (1800$ HT) la bestiole (16Go, 2To) !
    Quelques questions…
    Sinon, affichage bien ou faiblard en luminosité et quelle définition ? Dale mate ou brillante ?
    RAM soudée ou modifiable ? Utilisable dans le brouillard et sous le crachin breton ?

    Répondre
  • 6 décembre 2022 - 14 h 11 min

    !! Envoyé trop vite : donc PS:
    les 100nits de luminosité correspondent à combien en cd/m2 et lire 1To pour le SSD.
    Cela dit, merci pour les publications
    Autre truc : «brouillard et crachin breton» ne doivent, en principe, pas faire partie du vocabulaire des normes militaires.

    Répondre
  • SDK
    6 décembre 2022 - 14 h 34 min

    bonjour Pierre,

    C’est la première fois que j’entends parler d’un port ethernet via micro hdmi.
    Est cela nouvelle norme pour mettre des port dans des PC toujours plus fin ?

    Répondre
  • 6 décembre 2022 - 14 h 35 min

    @JeanM64: Toutes les infos sont dans le billet :)

    400 nits de luminosité, FullHD, dalle matte anti reflet, ram LPDDR5 (et donc soudée dans 99% des cas, je dirais 100% chez Asus)

    Répondre
  • 6 décembre 2022 - 14 h 42 min

    @SDK: C’est à la fois une nouveauté et également un format déjà employé… Ici Asus indique clairement le recours au MicroHDMI mais par le passé elle employait déjà ce type de connecteurs sur cette gamme : Voir ce billet sur le ExpertBook B5 : https://www.minimachines.net/actu/asus-expertbook-b5-102662

    La seule nuance c’est quelle indiquait pas qu’il s’agissait d’un connecteur standard à ce moment là.

    Je pense que c’est le côté pragmatique d’Asus à 100%. Le format existe et donc pas besoin de développer un nouveau connecteur. Le nombre de broches est suffisant, suffit de câbler correctement et tout cela fonctionnera sans soucis. C’est assez malin de leur part je trouve et cela peut en effet permettra de régler le problème des machines « pro » en 100% Wi-Fi. Certaines marques en ont fait les frais, sortir des PC portables à vocation professionnelles uniquement Wi-Fi leur a posé pas mal de soucis dans les appels d’offre.

    Répondre
  • 6 décembre 2022 - 17 h 30 min

    Machine intéressante : légère, performante et plutôt complète (ie : elle permet de « voir venir » la suite sans trop de soucis).
    Les slots M.2 sont accessibles sans trop de difficultés ?

    Certains ont utilisé ce fameux « NumPad » ? Les retours sont assez divergeant, mais j’ai l’impression que ça n’est pas très efficace…
    Faut-il « couper » le pavé tactile pour utiliser le NumPad ou les deux fonctions peuvent-elles être utilisées simultanément ?

    Répondre
  • 6 décembre 2022 - 20 h 04 min

    @Lionel: Pour les slots M.2 je doute, au vu de la finesse de l’engin ce ne sera probablement pas de tout repos d’y accéder.

    Pour le Numpad j’ai les deux échos, dans tous les cas, l’absence de retour intuitif proposé par une touche rend le dispositif moins exploitable pour des opérations répétitives ou automatiques. En clair, on peut pianoter 3 opérations en regardant où on mets les doigts mais impossible d’imaginer remplir un tableau statistique avec cet outil aussi vite qu’avec un bête pavé USB…

    Répondre
  • 6 décembre 2022 - 23 h 04 min

    Ah, si seulement mon gestionnaire de parc pouvait lire ceci et réussir à le faire comprendre par le service des achats…

    « la logique comptable n’est pas de se focaliser sur un prix à un instant T mais plutôt sur un amortissement sur la durée. »

    Répondre
  • 7 décembre 2022 - 4 h 46 min

    S’il y a un défaut que je devais relever, ce serait l’absence d’un vrai port RJ45. Là, on se retrouve encore à devoir utiliser un adaptateur (qu’il ne faut pas oublier). Après, on commence à en avoir l’habitude, mais c’est un peu dommage sur une machine qui avait fait l’effort de proposer un peu de variété dans sa connectique.

    Sinon… cet ordinateur me plaît.

    Répondre
  • JLE
    7 décembre 2022 - 7 h 09 min

    @Pass:

    pareil, dommage pour le rj45.
    Il y a plus de 8 ans, j’avais acquis un Sony Vaio Pro 13: il y avait un port rj45 sur le bloc d’alim, et ce dernier embarquait aussi un mini routeur. Le laptop se connait donc zu mini routeur, et je branchais juste l’alim au reseau. C’était super pratique.
    Dommage que Sony a cessé de faire des laptops (il en reste quelques-uns uns, tres chers…), ils faisaient de tres bonnes machines. Le Vaio Pro était même aussi fin et leger que le Asus présente ici, 8 ans plus tôt, fibre de carbone comprise.

    Répondre
  • 7 décembre 2022 - 14 h 55 min

    @Pierre Lecourt: Merci pour le retour.
    PS : je ne sais jamais si ce genre de réponse est pertinente : elle ajoute du travail (modération) et de la lourdeur à la page sans être d’un intérêt fou. Mais ne pas remercier quelqu’un qui a fait l’effort de répondre est difficile pour moi.
    Bref, @Pierre, dis-moi ce que tu préfères, je m’adapterai. ;)

    Répondre
  • 7 décembre 2022 - 14 h 57 min

    @Lionel: Je suis toujours ravi de lire les retours des gens entre eux personnellement. Qu’il s’agisse de moi ou d’un autre. Cela participe à l’ambiance générale du blog. Et cela encourage ceux qui font un effort a continuer a le faire ce qui est positif pour tout le monde.

    Répondre
  • 7 décembre 2022 - 22 h 22 min

    @JLE : Je devais justement avoir le Vaio 11, et je me souviens bien du port RJ45 sur le bloc d’alimentation !

    D’ailleurs, si je ne me trompe pas, les Vaio continuent dans cet état d’esprit, même si ce n’est plus Sony qui mène la barque : des machines fines et légères avec une connectique fournie.

    En tout cas, cet Asus me plaît bien. Mais je persiste, j’aurais aimé (et j’aimerais) ne pas avoir à sortir un adaptateur à chaque fois…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *