ASRock DeskMini, un PC Mini-STX en collaboration avec Intel

Frileux, pour ne pas dire totalement congelé. Le marché PC est clairement sur la réserve ces derniers temps, ce qui ne pousse aucun constructeur à tenter de nouvelles aventures techniques. Le format Mini-STX annoncé par Intel en Aout 2015 n’a ainsi pas beaucoup fait parler de lui. Un MSI Cubi 2 Plus a été annoncé et désormais un Asrock DeskMini également. Ce dernier se présente comme un des plus petits PC au monde.

A voir la machine qui vient d’être dévoilée par ASRock on s’étonne. Comment cet engin pourrait t-il être classé parmi les plus petit PC jamais créé alors que Zotac et ses solutions Nano sont beaucoup, beaucoup plus compactes ? Que les MiniPC sous Atom BayTrail lui dament le pion sans difficulté et surtout comme pourrait t-il faire face au cléPC HDMI qui ne font qu’une fraction de son volume ?

ASRock DeskMini

Le ASRock DeskMini cache une différence de taille et la marque joue sur cet aspect  pour le décrire comme un des plus petit PC au monde. Le format 5×5 ou Mini-STX qu’il emploie permet d’embarquer des composants standard et non pas des éléments soudés à sa carte mère.

Avec un vrai socket LGA 1151, il sera possible d’acheter un barebone de ce type constitué d’un boitier et d’une carte mère et de lui intégrer les composants de son choix : Processeur, mémoire vive, stockage et cartes MiniPCIe éventuelles pourront être choisies par l’utilisateur. L’idée est d’avoir un vrai PC sur mesure dans un encombrement minimal à défaut d’avoir le PC le plus compact du marché.

ASRock H110M-STX

La carte mère ASRock H110M-STX

L’ajout d’un socket de ce type permet d’embarquer des processeurs de bureau plus efficaces que les puces pour solutions mobiles. Un Intel Core i3-6100 met ainsi à l’amende un Intel Core i7-6500U sur de nombreux logiciels de test. Ce qui est logique puisque le premier n’a pas les mêmes contraintes de TDP et de consommation d’énergie que le second.

ASRock DeskMini

Le format dévoilé par ASRock pour ce DeskMini a beau être d’un volume inférieur à deux litres, il permet d’embarquer un processeur de son choix, un dissipateur officiel Intel et deux emplacements 2,5 pouces pour du stockage.

ASRock DeskMini

ASRock s’est associé avec Intel pour parvenir à ce résultat, le fondeur a en effet besoin de partenaires pour parvenir a développer ce format de machines pour le moment encore au ralenti. Même si le fondeur doit pour cela créer une concurrence avec ses propres puces ultramobiles.

Le format montre qu’il existe désormais de quoi fabriquer des solutions réellement très compactes avec de belles capacités d’évolution. Un DeskMini à suivre donc même si le plus intéressant à commenter sera probablement lié aux réponses des concurrents sur ce segment.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 29 avril 2016 - 15 h 36 min

    Compacité ET évolutivité.. ca change du NUC et c’est très bien.

    Tant qu’on y est, une carte graphique dédié de laptop ne pourrait elle pas trouver place dans un tel produit ?

    Faudrait peut etre juste faire encore qqch pour le look, car là, on dirait un peu une alim ATX ;-)

    Répondre
  • 29 avril 2016 - 16 h 50 min

    Ils ont recyclé un bloc d’alim ATX ?!

    Répondre
  • 30 avril 2016 - 11 h 17 min

    A propos, elle est où l’alimentation ?
    Parce que si on utilise les mêmes composants qu’un ordinateur de bureau, il faut aussi utiliser la même alimentation. Et je ne pense pas qu’il y ai la place de l’intégrer dans le boitier.
    Peut être qu’il existe une alimentation assez puissante et hyper-miniaturisée, mais elle doit couter beaucoup plus cher…

    Répondre
  • 30 avril 2016 - 12 h 41 min

    Il me semble que sur les photos la présence d’une prise jack indique clairement l’usage d’une alimentation externe .

    C’est sur que pour le fun parfait ,une alimentation type bloc de portable c’est pas cela .
    Reste qu’une alimentation se basant sur du Pico ATX est beaucoup plus chère .

    Pour l’évolution ,faut pas rêver ,si le fabricant offre ce type de carte ,il va pas faire concurrence au format ITX pour autant .

    Je pense que ce type de mini carte PC est surtout dédiée a des fabricant apte a sortir de mini PC de Salon .

    Au regard du manque de connectique et d’évolution de ce matériel cela me fait penser au mini machine a base d’AMD Socket F1 .

    Pratique pour un usage dédié mais sans réel usage multimédia .

    A mon humble avis ,une solution NUC ou ITX offre plus de possibilité .

    Répondre
  • 1 mai 2016 - 0 h 35 min

    “Pratique pour un usage dédié mais sans réel usage multimédia .”

    Je ne comprends pas. Un processeur de son choix, avec chipset intégré pour afficher/décoder, de la ram et un stockage et on a un pc complet. Qu’est-ce qui lui manque ?

    Répondre
  • 2 mai 2016 - 10 h 20 min

    les tours compactes en mini ITX permettant des configs gamer sont encore relativement grosses, avec ce format on peut espérer par la suite réduire encore l’espace, faut aussi réduire l’espace utilisé par les cartes graphiques mais j’ai pas trop de doutes à ce sujet :)

    pour les alims je pense que l’espace utilisé est grand à cause d’un défaut de conception dû aux formats tour : le ventilo d’une alim aspire la chaleur d’une tour vers l’exterieur, ce qui demande plus de rendement que refroidir uniquement le transfo, on peut donc encore réduire l’espace en pensant différemment la dissipation, ou de l’externaliser, je me demande d’ailleurs si les alims à refroidissement passif ne pourrai pas proffiter du flux d’air de la tour pour garantir son refroidissement (à condition d’avoir une température intérieure basse)

    perso dans ma tour ce qui chauffe le plus c’est la carte graphique en utilisation, ensuite ce sont les disques, le gpu a son propre ventirad, rarement silencieux, et un ou 2 ventilos pour le rack de disques, le reste à des températures très correctes

    Répondre
  • 25 mai 2016 - 16 h 50 min

    […] non évolutives grâce au format Mini-STX qui commence à prendre une certaine ampleur. Après le ASRock DeskMini et le MSI Cubi 2 Plus, ce nouveau format poussé par Intel sous la norme 5×5 commence à […]

  • 20 juillet 2016 - 13 h 33 min

    […] On a déjà parlé du concept de l’Asrock Deskmini par le passé, un boitier construit pour coller à la proposition Mini-STX de la marque sous le regard bienveillant d’Intel. L’idée est de pouvoir mettre en place dans ce type d’engin compact des solutions de bureau et non pas des puces mobiles. […]

  • 13 octobre 2017 - 12 h 53 min

    […] i7 et des solutions graphiques de type GeForce GTX 1080. Il reprend des éléments du précédent DeskMini mais change totalement de dimensions en terme de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *