Acer Vero : une galaxie d’écomachines en partie recyclées

Après la présentation de sa gamme Aspire Vero plus tôt cette année, la marque revient avec toute une gamme de solutions employant du plastique recyclé.

Le succès de la première gamme Vero a poussé  la marque Acer à poursuivre ses efforts dans le développement de produits employant des composants recyclés. Ce qui est une excellente nouvelle puisque lorsque je vous présentais le premier modèle en mai dernier, j’avais peur que le marché ne suive pas cette intention et qu’Acer abandonne là son concept.

Aspire-Vero-AV15-51-05

Il n’en est rien et la réponse des clients de la marque a été au contraire enthousiaste. Ce qui a poussé à la création de nouveaux produits dans une gamme beaucoup plus large que le premier modèle annoncé. Vero englobe désormais des portables, des MiniPC mais également des écrans et accessoires. Tous ces éléments font appels à des plastiques en partie recyclés et respectent un cahier des charges visant à faciliter leur réparabilité, baisser la consommation globale d’énergie tout en améliorant leur propre recyclage. 

Si on pouvait souhaiter une chose pour cette démarche, c’est qu’elle suscite un engouement du public plutôt qu’un rejet. Tout le monde semble trouver pertinent d’employer des matériaux recyclés quand c’est possible et que cela ne pose pas de soucis d’un point de vue usage du produit. Acer a donc retroussé ses manches et planché sur une nouvelle gamme de produits plus écologiques.

Aspire-Vero-AV15-51-04

Acer Aspire Vero 

Le portable lancé en mai est reconduit avec le même châssis employant du plastique recyclé mais en poursuivant la logique écologique avec quelques additions. Les touches du claviers sont désormais composées de 50% de plastique recyclé. La marque poursuit son engagement à proposer des emballages en carton recyclés et recyclables mais va plus loin en proposant d’en exploiter une partie de manière assez inattendue. En repliant le carton suivant un  patron imprimé, on pourra utiliser celui-ci comme un support pour son portable. 

Aspire-Vero-AV15-51-02

On reste sur une solution 15.6″ assez standard avec un affichage classique en FullHD IPS avec 250 nits de luminosité. Particularité de cet écran, il est recyclable à 99% et pourrait donc ne pas finir incinéré inutilement. Plusieurs versions de cette machine seront disponibles avec des puces Intel Core de 11e génération. Les Core i3-1115G4, Core i5-1155G7 et  Core i7-1195G7 seront proposées avec un chipset Intel Xe intégré. De 4 à 8 Go de mémoire soudée à la carte et un slot SoDIMM de DDR4 seront disponibles pour pousser l’engin jusqu’à 24 Go de mémoire vive au maximum. Le stockage est intégré sur un slot M.2 2280 PCIe NVMe en 256 Go, 512 Go ou 1 To. On retrouvera un module Wifi6  et Bluetooth 5.1, des enceintes stéréo, deux micros, deux USB 3.0 Type-A  et un USB Type-C.

Aspire-Vero-AV15-51-01

Acer met en avant un logiciel système qui permet d’adapter la vitesse et la consommation de la machine suivant ses besoins. C’est quelque chose de très connu mais l’approche est ici faite à l’inverse d’habitude. De nombreux constructeurs mettent ce genre de système en avant pour étalonner les performances en fonction de ses besoins mais également proposer une meilleure autonomie à la machine. Ici, Acer veut que l’on choisisse un profil énergétique par rapport à son usage. Même en mode sédentaire, branché à une prise de courant. L’idée est de ne pas engager toute la puissance de ce Vero quand on n’en a pas besoin. Une différence subtile que la marque veut faire peser en mettant en avant le poids de son parc installé. 

TravelMate-Vero-TMV15-51-01

Acer TravelMate Vero

Le TravelMate Vero est une version de la même machine orientée vers les professionnels. On retrouve donc un engin très semblable avec la même idée de recyclage à bord, un écran 15.6″ FullHD, deux choix de processeurs avec les Intel Core i5-1155G7 et Core i7-1195G7 et jusqu’à 16 Go de mémoire vive associé à un maximum de 1 To de stockage. 

TravelMate-Vero-TMV15-51-02

Pour se différencier, la marque propose quelques ajustements comme un châssis noir et non plus gris – vert comme sur le modèle grand public. Acer proposera, en outre, de modifier facilement le logo de démarrage de l’engin pour le mettre à l’image de son entreprise et de protéger au maximum les accès au BIOS de la machine. On retrouve également les impératifs de recyclage avec 30% de plastique recyclé et une réparabilité facilitée.Veriton-Vero-Mini-VVN4690G-01

Acer Veriton Vero

L’Acer Veriton Vero est une surprise, il s’agit d’un MiniPC qui reprend la même problématique de recyclage. Certes ses éléments plastiques sont moins importants que dans les portables puisqu’une bonne part du châssis est en métal mais ils restent composés à 25% de matériaux recyclés. 

Veriton-Vero-Mini-VVN4690G-02

On retrouvera à leur bord des puces allant jusqu’au Core i9, 8 à 64 Go de mémoire vive DDR4 et deux stockage avec un SSD PCIe NVMe M.2 2280 et un emplacement 2.5″ SATA. Un module Wifi6 et Bluetooth 5.1 sera proposé en plus d’une connectique classique comprenant Ethernet, USB 3.2 Gen2 en USB Type-C et Type-A mais aussi deux sorties Display Port, jack audio et ce qui semble être un port modifiable au dos de l’engin. Acer proposera des outils de gestion de parc complet pour les entreprises.

Pas beaucoup d’infos pour le moment sur ce modèle, ni date de sortie ni spécifications exactes. Il faudra vraisemblablement attendre encore un peu pour en avoir le détail. Probablement parce que les processeurs choisis sont des puces de Intel Alder Lake de 12e génération.

Minimachines-10-2021

Acer Vero BR2777

Pour accompagner ce MiniPC ou tout autre machine, la marque annonce l’écran Acer Vero BR2777. Une solution de 27″ de diagonale en FullHD dont la coque est réalisée avec 50% de matériaux recyclés. Ajustable en hauteur, avec une dalle pivotante et inclinable, la dalle propose un traitement anti reflets et anti scintillement. Un produit très classique dont on n’a pas encore le détail technique complet. Aucune info sur la connectique ou un éventuel équipement USB ou audio, par exemple.

Le prix annoncé est de 299€ pour un produit qui ne sera pas disponible avant mars 2022.

Minimachines-10-2021

Vero Macaron

Enfin, le constructeur annonce une souris Vero Macaron construite, là encore, avec du plastique recyclé. Un produit à 25€ qui viendra parfaire un ensemble de machines construites dans cette optique et qui conclut cette nouvelle gamme du constructeur.


Rivière
16 commentaires sur ce sujet.
  • 13 octobre 2021 - 20 h 08 min

    Là j’aime bien. L’aspect carré sans fioritures, mais avec des gravures et des petites inclusions de plastique plus clair, c’est stylé. J’ai un peu peur du prix, mais si en plus on a un accès facile aux composants ce sera tentant.

    Répondre
  • Xo7
    13 octobre 2021 - 23 h 47 min

    Que fera t’on lorsque on n’utilisera plus de bouteilles en plastique ? Tout le monde veut recycler mais uniquement du plastique de bouteille. De la polaire aux lunettes tout le monde réutilise la même matière. Tout le monde fait une fixette sur ce type de plastique mais quid du reste ? Avec quoi réalise t’on les nouvelles bouteilles si le plastique recyclé est utilisé pour d’autre équipements ? Des hydrocarbures ! Avec une filiale de recyclage non maîtrisée on se retrouve au final avec encore plus de plastique dans le nature car recyclé ou pas il pollue tout autant ! Chaque filière devrait tourner sur son propre stock de matière recyclée, ce qui obligerait tous les manufacturiers de réellement penser au recyclage présent et futur de leur production. Le plastique transparent peut servir indéfiniment a faire des bouteilles, mais qui recyclera des plastiques teintés ou comportant des adjuvants ? Qui recycle les polaires ? Personne, on les brûle ou on les cache … dans l’isolation de nos maisons.Entre temps on nous dit que c’est pas bien pour la planète mais rien n’est fait réellement car de nombreuses filières attendent nos pseudos déchets ! On va dans le mur et pourtant je ne suis pas un écolo acharné.

    Désolé pour cet écart mais fallait que ça sorte ! Bon vent a tous

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 1 h 10 min
  • 14 octobre 2021 - 7 h 13 min

    @Xo7: « Le plastique transparent peut servir indéfiniment a faire des bouteilles […] »

    …ou presque en réalité (d’après ce que j’ai lu sur le sujet) il y a de la perte à cause du nettoyage des impuretés. Et donc une partie est brûlée ou rejetée.

    Pour le type de recyclage dont parle l’article, la transparence des PET n’est pas nécessaire. Le plastique peut venir d’autres déchets que les bouteilles transparentes.

    Mais nous sommes d’accord. Le recyclage n’est qu’un pis aller en attendant que les mentalités évoluent et que la consommation diminue. En aucun cas il n’est une solution pérenne. Dans ce sens, si ces machines permettent dans un premier temps de différer l’élimination de tonnes de plastique, elles sont les bienvenues.

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 8 h 41 min

    Les objets sont beaux, de mon point de vue. J’aime les matières brutes qui ne gardent pas les traces de doigts ou de paumes. J’ai aussi que ça n’accroche pas la poussière comme les surfaces lisses de la plupart des ordinateurs portables. J’aime aussi les formes simples et fonctionnelles. Bon. À part ça, l’utilisation de produits recyclés, en partie, ne change rien au problème des déchets. Déjà parce qu’il s’agit d’une initiative sur une gamme de produits et que dans l’océan de plastiques et de composants électroniques non recyclables et non recyclés dans lequel on baigne, ce n’est même pas une goutte d’eau. Ensuite parce que c’est juste un argument marketing, pas une politique générale. L’objectif d’Acer c’est de fabriquer une gamme de machines à dstination d’une clientèle de niche qui pourra accomoder sa machines avec son style de vie à écologie bonne conscience.

    Ce n’est pas l’avenir de l’informatique.

    L’avenir ce sont des machines dont tous les composantes sont upgradables facilement, donc des machines moins fines avec des composants standards. Ça demanderait une entente sur ces standards de la part des fabricants. Et c’est possible si on met en place des normes environnementales. Ça passe donc par la volonté politique. C’est aussi la possibilité de downgradé logiciellement ce qui n’est pas le cas avec des O.S comme ceux de Microsoft et Apple qui rendent obsolètes des machines toujours en parfait état de fonctionnement. L’avenir c’est donc la possibilité de garder un ordinateur portable – ou pas – le plus longtemps possible, au moins dix ans et d’avoir une filière derrière qui permette d’en recycler la plus grande partie des composants.

    Tant qu’on n’obligera pas l’industrie à moins polluer, tant qu’on n’obligera pas le commerce à moins pousser à consommer, tant qu’on ne regardera pas en face les problèmes qu’engendrent cette production sans fin et cette consommation sans objet, cette montagne d’objets encore en état de marche mais pas assez récent pour être trendy, le genre d’initiative à la Acer avec ses ordinateurs au look recyclé et aux gadgets cartonnés seront les seuls avancées écologiques auxquelles on aura droit. Autant dire, rien.

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 9 h 18 min

    C’est tout de même un pas dans la bonne direction ! En quoi l’application du profil energétique lorsque le PC est branché est une idée nouvelle ? Il est déjà possible de basculer en mode éco (au moins) sur Windows 10.
    @Pierre avez-vous vu les machines proposées par le constructeur Framework ? L’approche modulaire semble également aller dans le bon sens également.

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 12 h 27 min

    @Baudum: Ironie de la chose, ce que tu décris comme l’avenir de l’informatique, est en fait (malheureusement) son passé… Parfois, certaines choses « étaient mieux avant ».

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 13 h 00 min
  • 14 octobre 2021 - 13 h 40 min

    Hello, je comprends toutes les sonnettes d’alarmes en commentaires. Mais je pense que ce que vous demandez à juste titre est une politique long terme. Il est tendance (financièrement ?) de proposer des machines non recyclables, non évolutives, certains diraient que le but d’une entreprise est de s’enrichir, le reste… L’évolutivité, le recyclage, dans un tel contexte, doit être contraint par la politique écologique des dirigeants pour recadrer cette course folle à la vente/consommation ignorant les problématiques écologiques.

    Or, ici Acer propose des PC portables fabriqués à partir de composants recyclés, moi je dis que c’est déjà un bon point, au moins pour le court terme : ils auraient pu proposer les mêmes en matière non recyclable/recyclés. En plus, ce sont des modèles sympa, on aurait pu avoir un truc rebutant.

    Le marché des PC est quand même costaud, si tous les appareils étaient comme cela, on pourrait espérer avoir une réelle avancée à grande échelle. Mon avis est qu’Acer a eu une très bonne idée, surtout le parc entreprise. Même si on imagine bien une composante marketing dernière tout ça, je pense qu’on doit encourager ces initiatives.

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 15 h 27 min

    @Kikimoo et Xo7:
    Ce n’est pas un problème d’impureté, mais de viscosité, perte des propriétés mécaniques des plastiques lorsque la chaîne de polymère est transformée. Donc on ajoute du polymère neuf pour essayer de sauver les caractéristiques que l’on cherche. Pour éviter cela, on ne fabrique pas de plastique recyclé avec du plastique recyclé, car c’est une difficulté, et que la ressource est immense. 91% des plastiques (les chiffres divergent, on m’a dit 99% dernièrement) ne sont pas recyclés (à l’échelle mondiale), et sur le % restant le recyclage ne consiste pas forcément à fabriquer des objets avec.
    Enfin donnée importante, le plastique recyclé est émetteur de plus de micro-particules plastique, car il a perdu une partie de sa résistance aux agressions mécaniques, donc quand on fait une polaire avec, ok ça fait des bouteilles qui n’arrivent pas au fond des océans, mais cela fait des particules qu’ont retrouve dans l’eau de lavage, dans l’air, puis car tous les chemins mène à l’océan, en passant par toutes les voies possibles dont notre appareil digestif, dans le continent plastique.
    Hein ? Mais alors il n’y a pas de solution ? Si : arrêter de fabriquer des plastiques, surtout tous ces films transparents, super fin pour ne rien coûter, que l’on retrouve partout autour de nos légumes, de nos périphériques d’ordi et d’une fragilité incroyable. Autant j’ai déjà râlé sur l’utilisation sans protection des cartons de nos achats pour l’envoi, autant l’absence de films plastiques ou de polystyrène de calage ne me dérange pas tant il existe d’autres matières vraiment recyclables.
    Sources :
    https://www.nationalgeographic.fr/environnement/91-des-dechets-plastiques-ne-sont-pas-recycles
    https://www.futura-sciences.com/maison/questions-reponses/recyclage-fois-plastique-peut-il-etre-recycle-15650/
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/plastique-poids-carte-credit-semaine_fr_5d009ab0e4b0e7e7816f6467
    Des gens qui s’investissent en faisant du voilier : https://www.wingsoftheocean.com/le-centre-de-tri/

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 17 h 48 min

    Je trouve le look des laptops plutôt sympa en fait, mais un écran 250 nits c’est pas un peu minable ?

    Répondre
  • 14 octobre 2021 - 17 h 52 min

    A quand des machines comme le thinkpad x230 où il y a des trappes pour accéder à la ram ou au disque dur. Et je ne parle pas des pièces plastiques que l’on peut changer , l’écran , avec des tutos complets …

    Si on me proposait ça, tanpis pour l’épaisseur de la machine mais au moins, on a un vrai truc durable.

    J’ai envie de m’en prendre un d’occaze (de x230), il est joli avec son look un poil rétro.

    Répondre
  • Xo7
    14 octobre 2021 - 17 h 52 min

    @Bernique bleue: Merci de ces précisions, et désolé pour tout le monde pour ce hors sujet, hier soir j’ai comme qui dirait pété les plombs !

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 14 h 04 min

    @Bernique bleue: Merci pour ces précisions. La remarque de Xo7 portait surtout sur le PET qui compose les bouteilles. Ton second lien indique qu’on le recycle effectivement en nouvelles bouteilles… avec la perte de viscosité. (D’autres sources indiquent qu’on perd aussi du plastique à l’affinage, d’où ma remarque.)

    @Xo7: Moi, je ne trouve pas ça hors sujet puisque Acer affiche le recyclage comme intérêt pour ses machines.

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 14 h 42 min

    Pour moi la vrai écologie serait de favoriser le re-conditionnement…

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 17 h 21 min

    @Antoine: Oui mais pour Acer ce serait suicidaire.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *