Kaiboer Q8 : Un MiniPC Android format radio réveil

Format original pour ce Kaiboer Q8, un MiniPC classique dans ses usages mais qui se présente sous la forme d’une sorte de radio-réveil. L’engin est également intéressant du fait des composants et possibilités embarquées, à commencer par son SoC, un MStar 9810 que l’on ne croise pas souvent.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Si l’idée vous venait de vous servir de ce Mini-PC comme d’un réveil matin, on n’y verrait que du feu mais ce serait probablement dommage au vu des capacités de la machine. Compact, original et bien équipé, ce nouveau venu apporte un peu de fraîcheur sur un marché dominé par des designs très copiés-collés.

2014-10-09 11_31_42-Kaiboer Q8 Android Media Player Features USB 3.0, Gigabit Ethernet, and a 2.5″ S

Le Kaiboer Q8 est un engin qui ne vise pas la plus extrême des compacités et pour cause, c’est un des rares qui propose une baie de stockage 2.5 pouces pour y glisser un disque dur de portable ou un SSD. Aussi, au lieu de devenir un cube juste un peu plus gros, le Kaiboer Q8 se présente sous la forme d’un boitier dont l’avant propose un affichage led sur 5 chiffres et la partie supérieure une interface de boutons reprenant les raccourcis d’Android. Un design typique des réveille-matin.

2014-10-09 11_28_27-Kaiboer Q8 un nuevo TV-Box Quad Core con diseño compacto _ AndroidPC.es

A l’intérieur de l’engin, d’autres surprises avec notamment la présence d’une puce ARM que l’on ne croise pas souvent, un MStar MSO9180D1R, une puce quadruple cœur Cortex-A9 cadencée à 1.5 GHz avec un Mali-450MP quadruple cœur côté circuit graphique. une solution plutôt efficace et surtout agrémentée de quelques particularités. La mémoire vive est de 2 Go et le  stockage de base de 16 Go. Stockage que l’on pourra augmenter via une baie 2.5 pouces au format SATA II mais également grâce à un lecteur de  cartes MicroSDHC.

Une sortie HDMI mais également une entrée HDMI permet de glisser l’engin entre deux appareil existants de manière transparente, La partie audio est quand a elle exploitée via ce port HDMI en entrée comme en sortie mais également à travers une sortie S/PDIF Optique. Aucune information sur une éventuelle possibilité de travailler l’image en Overlay entre l’entrée et la sortie vidéo ni même la possibilité d’enregistrer le tout en temps réel grâce aux capacités du chipset Mali et des codecs qu’il sait gérer. Mais cela expliquerait également le choix d’un emplacement 2.5 pouces. Si le Kaiboer Q8 se révélait apte à de l’enregistrement et de la compression en temps réel sur le disque intégré, le radio réveil aurait bien plus sa place dans votre salon que sur votre table de nuit.

Les codecs listés sont nombreux : le constructeur parle d’un prise en charge vidéo jusqu’au 4K, et de la prise en charge des codecs MPEG-1/2, MPEG-4, DivX, H.264, H.265 VC-1, H.263 pour la vidéo. MPEG, WMA, WAV, APE, OGG, FLAC, ACC, Dolby Digital et DTS pour l’audio. Pas de détail de ce qui est décodé ou encodé cependant.

2014-10-09 11_32_13-Kaiboer_Q8_Rear_Panel_with_SATA_bay.jpg (541×317)

A bord de l’engin, d’autres surprises à commencer par la présence d’un port Ethernet au format Gigabit en plus du Wi-Fi de type 802.11 b/g/n habituel. Une bonne nouvelle qui colle là encore avec un scénario de traitement de gros fichiers sur le stockage 2.5 pouces. 3 ports USB sont également présents sur le côté de l’engin (visibles ci-dessus à droite) dont un en USB 3.0.

Pas d’information sur les dimensions de l’engin mais la présence de la connectique l’arrière nous donne une idée de celle-ci : Ce ne sera pas le MiniPC le plus discret mais il a d’autres atouts pour en faire une machine à surveiller. Pas de prix pour le moment et un Android 4.3 seulement pour le piloter. A voir quand sa dispo Chinoise sera annoncée.

Source : AndroidPC.es  et Kaiboer.com

9 commentaires sur ce sujet.
  • 9 octobre 2014 - 15 h 24 min

    Ahh spécial comme engin !

    Bon et un radio réveil android ça existe? ^^ Un pas cher très fiable bien entendu…

    Les umpc multimédia sont déjà légions eux…

    Répondre
  • 9 octobre 2014 - 16 h 20 min

    Quand j’ai lu miniPC, j’ai cru qu’il s’agissait d’une machine avec un Intel quelconque dedans.

    Non, un ARM.

    La fondation Raspberry Pi parle de “nano-computer” pour sa fraise : au moins il y a une différence terminologique qui de toute évidence propose une différence sémantique.

    N’y a t-il pas de terme en français, même en frangliche, qui pourrait nous indiquer la différence ?

    Sinon c’est sympa comme machin, avec la taille des cartes de nanocomputer (même ces clefs sous Android) on peut en mettre partout, et bientôt dans les frigos !

    Répondre
  • 9 octobre 2014 - 16 h 35 min

    @NonNon: Les PC sont des ordinateurs personnels. Les Mac sont des PC, les IBM PC sont des PC et les machines Android de ce format sont des PC. Il permettent le traitement de données à une échelle personnelle, c’est toute leur définition, qu’ils soient sous ARM, X86, RISC ou que sais-je encore :)

    Répondre
  • 9 octobre 2014 - 17 h 31 min

    Ce serait bien sympathique avec un linux dessus. Mais vu le soc, ça n’est pas près d’arriver.

    Un vrai affichage lcd/led à point aurait permis plus de renseignements. dommage. C’est quand même une machine intéressante. un concept qui pourrait faire des petits. ça me rappelle un peu le qube.

    Répondre
  • 9 octobre 2014 - 21 h 35 min

    On s’approche de ce que j’attends: une machine avec afficheur qui ne nécessite pas d’allumer une télé pour sélectionner et écouter un morceau de musique. Un mode de fonctionnement à ajouter à xbmc peut être.

    Répondre
  • 9 octobre 2014 - 22 h 54 min

    @Jean-Pierre
    +1
    Un petit écran Oled peu gourmand pouvant recevoir qqs widgets (horloge, météo, nb mails en attente…) et on aurait un engin aussi utile en “veille” qu’en fonctionnement.

    Répondre
  • 10 octobre 2014 - 1 h 10 min

    @aiRVB : dans le même registre, j’ai choisi mon lecteur de Blu-ray de salon parce qu’il affiche le numéro de morceau du CD en façade lorsqu’il lit un CD. Pas besoin d’allumer la télé pour lire de la musique (!).

    Le pire, c’est que non seulement la fonctionnalité n’est pas systématique, c’est difficile de savoir quels modèles le font !

    (Oui, j’ai un lecteur numérique. Mais j’ai encore plein de CD non numérisés..)

    Répondre
  • 10 octobre 2014 - 10 h 12 min

    Design original !

    Répondre
  • 11 octobre 2014 - 22 h 12 min

    Sympa comme Idée .
    J’apprécie la possibilité de mettre un disque dur dedans .
    Reste a savoir le prix de ce “réveil”
    La seule chose gênante restant son processeur chinois inconnu .
    Encore qu’avec un peut de chance cela soit un classique renommé autrement .
    C’est sur que cet appareil sort déjà du lot .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *