Iriver WOWtab, une tablette Tegra 3 7″ IPS à 170€

Les amoureux de musique connaissent la marque Iriver souvent remarquée pour ses baladeurs mp3 de qualité. Le Coréen se lance dans la tablette avec la Iriver WOWtab, une sorte de Nexus 7-like qui reprend beaucoup des éléments de la tablette de Google mais avec quelques améliorations et un prix intéressant de 170€

La Iriver WOWTab ressemble beaucoup à la Nexus 7 au premier abord : Même diagonale d’écran 7″; même technologie d’affichage IPS, même processeur Nvidia Tegra 3 quadruple coeur Cortex-A9 cadencé à 1.2 GHz, même gigaoctet de mémoire vive et même stockage. Mais la petite tablette propose aussi quelques changements.

 

La présence d’un lecteur de carte mémoire MicroSDHC est le premier, un choix qui permet de compléter facilement les 16 Go d’origine. du Wifi de type 802.11 b/g/n est également présent ainsi qu’un bluetooth 4.0 ainsi que’un port Micro USB. Evidemment la Iriver WOWTab n’aura pas les mêmes mises à jours logicielles que la Nexus et reste pour le moment annoncée en Android 4.1 Jelly Bean.

Le poids total de la tablette est de 338 grammes et elle embarque une batterie 4000 mAh qui lui offre 7 heures d’autonomie selon le fabricant. Ses dimensions sont de 12.2 cm de haut pour 19.4 cm de large et 10.6 mm d’épaisseur. On découvre au dos 2 enceintes 1.2 watts.

Aucune mention particulière n’est faite au sujet du son chipset son, j’espère qu’Iriver a soigné cette partie là, c’est par ce détail que la marque pourrait se faire une place dans ce marché ou les contre propositions sur le segment 7″ commencent a être très nombreuses. Le prix devrait également jouer en sa faveur car la Iriver WOWtab est proposée en Corée pour 248 000 Wons soit l’équivalent de 170€. Un tarif a manier avec précaution car il n’est pas dis que l’engin soit distribué en France ni en Europe à ce tarif. Les divers frais d’importation devraient gonfler son prix et même en importation directe les chances de se faire taxer par la douane sont importantes.

Reste que le marché glisse encore plus vers le bas et que la proposition “prix coûtant  de Google pour la Nexus 7 est en train de devenir la norme d’autres marques avec de la marge. La réaction de Google va t-elle être de modifier encore une fois sa tablette pour une nouvelle version ? Google avait décidé de faire disparaître les Nexus 7 8 Go proposées à 199€ au début pour des versions identiques en 16 Go pour le même tarif. La nouvelle étape sera t-elle l’apparition d’une Nexus 7 Full HD comme le suggère la rumeur ?

Source : Kbench et Iriver

Merci à Subyf pour l’info.

78 commentaires sur ce sujet.
  • 19 février 2013 - 16 h 26 min

    Désolé j’ai perdu mon sang froid… Mais sérieux, vérifie ce que tu dis. 151.75$ c’est le coût des composants seuls. Cela n’inclue pas le coût de la main d’oeuvre, ni des machine. Et encore moins les coûts annexes de marketing, R&D, etc, etc, etc. S’il te plaît ,fait un effort. Regarde sur le wiki ce que veux dire cout de production. Il est de 184$ (€/¥/£ finalement, on s’en fout…). Tout cela reste des estimations. Verifie et renseignetoi, pas pour moi, mais pour toi, pour ne pas dire autant de bêtise…

    Répondre
  • 19 février 2013 - 16 h 36 min

    Pierre c’est quand que tu met un système de “+1 et -1” pour les commentaires ???

    Répondre
  • 19 février 2013 - 17 h 25 min

    @A Le prix public de 1600 $ pour le ThinkPad Hybrid est tout à fait raisonnable et dans la fourchette de prix de leur gamme pro, sachant que dans la réalité ils se négocient generalement 20 % moins cher lorsqu’on est un peu habitué à leur circuit (un peu particulier) de vente.

    Répondre
  • A
    19 février 2013 - 18 h 05 min

    @Nytho0:

    “Je crois que tu as raison.”

    Je sais.

    “Comment ai-je pu être autant aveugle!”

    Je ne sais pas.

    “Merci de m’ouvrir les yeux avec ton savoir et tes connaissances d’économiste et de gestionnaire.”

    Mais, de rien.

    Au passage, la valeur ajoutée (et les marges) dégagée(s) par toute la chaine n’a rien à voir avec le fait de savoir et comprenre qu’Asus fait de la marge et des profits sur sa (ses) Nexus, de même que samsung (sur la N10) et LG (sur le N4).
    Et que, donc, ces OEMs peuvent vivre de ces marges.

    Oui, ils en aimeraient de plus importantes, comme toujours. Ils n’arrêteront pas d’essayer. Et alors?

    Après, quand on fait des analyses, c’est bien de partir de faits réels et pas de ce qui nous fait plaisir et nous arrange pour développer des théories sur des opinions préconçues et dans un but donné en mélangeant tout et n’importe quoi pour donner à ces idées une illusion de cohérence et de logique.

    Mais ça ne tient pas à l’analyse des faits… Enfin, à moins de les nier.

    Quand tu (ou Pierre) pourras me démontrer qu’Asus, Samsung et LG sont des menteurs et font des pertes (et non des profits comme ils le publient dans leurs comptes officiels – en tout cas Asus -) sur les modèles Nexus et que ces pertes sont compensées par un apport financier de Google, je dirais ok et je verrai le marché différemment.

    Autrement, c’est de la science fiction et n’a aucun intérêt. A part celui de vous faire plaisir à raconter des contes de fées et créer un monde imaginaire dans lequel le méchant Google a tué le marché ou le fait vivre de manière artificielle. (Tout en achetant ses produits quand même, hein… La, c’est normal).

    Je ne dis pas que ce ne serait pas possible, je dis juste que tout indique le contraire ici.

    Et pour le “ouvrir un blog”, on a le droit de poster que quand et si l’on est d’accord, c’est ça? Autrement, on doit ouvrir son blog.

    Donc si on suit ta ‘logique’, et contrairement à ce que tu dis, il faudrait bien etre tous des moutons qui suivent le berger Pierre. Pas le droit au moindre avis divergeant.
    La seule chose que tu prouves en disant ça c’est que tu es bien un mouton parce que tu es tout le temps en accord avec ton berger Pierre. La preuve, tu postes sur son blog.

    Merci pour ta participation en tout cas.

    Répondre
  • A
    19 février 2013 - 18 h 21 min

    @Nytho0:

    Ah, je viens de voir ce commentaire.

    Non, mais… C’est moi qui te le dis que les 151$ ce n’est que le cout des composants.

    183$, c’est le prix de revient pour Google (facturé par Asus) quand TOUT a été intégré (marge Asus comprise).
    Et ça c’est pour la 8, devenue 16 Go. Sur l’autre la marge est plus importante pour Asus et existante pour Google.

    Et pour le fait que ce soit des couts exprimés en dollars et pas en euros, t’as raison, on se fout d’un différentiel de 30%. Et c’est moi qui ai besoin de cours en gestion financière?

    @Angry Bird:

    Non, mais si tu trouves raisonnable de quasimment payer le double (700€ de plus!) de la Surface (qui n’est déjà pas donnée) pour 1″ de plus, un clavier en dur (avec batterie c’est vrai), un stylet en plastique (la Surface a aussi une dalle exprès et intègre la technologie Wacom mais n’est pas vendue avec le stylet en plastique je crois) et un bouton rouge, ben tant mieux pour toi.

    Qu’est-ce que tu veux que je te dise?

    Répondre
  • 19 février 2013 - 18 h 24 min

    Autant j’aprécie les vrais échanges de point de vue même bien râpeux, même bien mâtinés de mauvaise foi du moment que tous les participants prennent leur pied et que ça envahit pas tout, autant là ça me ferait vraiment suer si le blog devait partir en sucette comme à la fin de blogeee, à la grande époque blond cerroni et Cie, avec technique de troll appliquée à la lettre, en particulier l’alternance de trucs pertinents (parfois plusieurs fois d’affilée) et de phrases délibérément mensongères et contradictoires, flood massif y compris en HS etc … A partir du moment où c’est facile à prouver par un simple copier coller comme pour l’exemple donné qui parle de Google et pas d’Asus en plus, ce serait vraiment liberticide d’envisager des avertissements avant ban temporaire dans ce genre de cas ? (si pas de vpn bien sûr). Juste pour que les mecs soient obligés de repasser par la phase de mise en confiance avec commentaires sympas même s’ils changent d’email et que ça nous fasse un break …

    Répondre
  • uko
    19 février 2013 - 18 h 44 min

    @A:
    Tu axes tout ton argumentaire sur l’hypothèse de départ que Pierre aurait affirmé qu’Asus ne faisait pas de marge sur la Nexus. Pour le moment, aucune des références que tu as apporté n’étaye cette hypothèse, au contraire. Dans tous les exemples que tu mets en avant, il fait clairement référence à Google.

    Bref, vous êtes tous les deux d’accord sur le fait qu’Asus se fait une marge (comme tous les intermédiaires de la chaîne de production), alors que Google non. Fin du débat ?

    Répondre
  • 19 février 2013 - 20 h 05 min

    [A
    19 février 2013 – 15 h 51 min –
    @Nytho0:

    Encore une fois, tu te trompes. Ton prémisse est encore faux, et donc les conclusions qui en découlent aussi.

    Les 183$ (et pas euros) inclus tous ces couts même la marge d’Asus.
    Le cout de fabrication avait été calculé à 151$ (et encore avec des prix composants vendus par milliers. Là on est à des échelles de quelques millions. Donc pas les mêmes prix).]

    Puis ->

    [A
    19 février 2013 – 18 h 21 min –
    @Nytho0:

    Ah, je viens de voir ce commentaire.

    Non, mais… C’est moi qui te le dis que les 151$ ce n’est que le cout des composants.

    183$, c’est le prix de revient pour Google (facturé par Asus) quand TOUT a été intégré (marge Asus comprise).
    Et ça c’est pour la 8, devenue 16 Go. Sur l’autre la marge est plus importante pour Asus et existante pour Google.]

    Répondre
  • 19 février 2013 - 21 h 28 min

    @A
    900 $ c’est le prix de la la Surface en version de base, c’est à dire avec seulement 25 Go disponibles et sans le clavier. Le Thinkpad est autrement plus complet

    Répondre
  • A
    19 février 2013 - 23 h 02 min

    @uko:

    Ouais, on va faire ça. Mais je vais essayer une dernière fois. Peut-etre que je ne m’exprime pas de façon assez claire car c’est evident pour moi, mais pas pour les autres apparemment.

    Pierre dit que la N7 est vendue à prix coutant (il le dit encore dans cet article), des fois à perte (l’article que j’ai quoté), ou à une marge minimum (même article quoté).

    Il se sert de Google pour dire ça. Et ça lui permet de développer l’idée que Google tue le marché et que la N7 ne peut pas etre comparé à d’autres produits (comme l’iPad Mini dans l’article que je quote) puisque ce ne serait pas juste de comparer un produit sans marge à un produit ‘normal’ (avec une marge donc).

    Je répète qu’il dit que l’iPad Mini ne peut etre comparé à la N7 car celle-ci est vendue sans marge. Je le quote (ses propres mots), mais vous continuez à croire qu’il ne parle que de Google?
    S’il intégrait vraiment la Marge d’Asus dans son raisonnement, il ne pourra pas dire cette phrase! C’est pas compliqué à comprendre pourtant.

    Asus, fait une marge, Apple fait une marge. On compare les produits.
    Apple fait une marge, Asus ne fait pas de marge, là on ne peut pas.
    C’est bien ça qu’il dit.

    Parce que Darty fait une marge (sur l‘iPad Mini), Google ne fait pas de marge (sur la N7), ça ne change rien à rien sur le fait que la N7 peut être comparée à l’iPad Mini. Les 2 CONSTRUCTEURS de ces produits (Apple et Asus) font des marges. Et c’est ça qui doit être pris en considération.

    Dans l’histoire Google c’est un distributeur comme Carrefour, LDLC, RDC, Darty, Auchan… Et on s’en fout de savoir s’ils font une marge ou pas!
    Ca ne rentre pas en ligne de compte pour comparer les produits et déterminer la marge de l‘OEM.
    Il confond aussi marge fabricant et marge distributeur d’ailleurs et je l’ai déjà souligné dans un post précédent.

    Et c’est comme ça qu’il arrive à des propos qui n’ont pas de sens comme:
    « Google ne fait pas de marge sur la N7, Apple fait une marge sur l’iPad Mini, donc on ne peut pas comparer les produits ».
    Il compare un distributeur avec une OEM.
    Mais ils ne sont pas au même niveau dans le circuit commercial. Il faudrait comparer Asus à Apple et Google à Darty. Et là, sa théorie s’écroule.
    Vous comprenez maintenant?

    Si vous ne voyez toujours pas la confusion qu’il opère entre Asus et Google, fabricant/distributeur, tout en disant des fois “Mais si, Asus fait de la marge, mais là il a un rôle d’assembleur…” pour se couvrir, ben je peux pas faire plus tu as raison. Donc autant arréter.

    Mais Nytho0 va plus loin. Lui, il dit carrément qu’Asus (et Samsung et LG) fait des pertes sur la N7 et que Google les comblent.
    Enfin, encore une fois, tu as raison, j’ai dit ce que j’avais à dire. Vivement d’autres sujets avec lesquels, cette fois, je suis sur que je serais d’accord.

    @Nytho0:
    C’est l’emploi du terme “cout de fabrication” au lieu de “cout des composants” qui t’empêches de comprendre.
    Je reconnais que ça peut préter à confusion, mais quand j’ai dit cout de fabrication, je ne parlais que des composants. C’est pour ça que je fais bien la différence avec les 183$ qui eux, correspondent à tous les couts + la marge d‘Asus.

    Ca change rien à ce que TU dis par contre et qui reste pour partie faux, et pour partie totalemnt infondé et le contraire de ce que dit Asus. Mais bon, si tu préfères croire que Google sponsorise Asus et les autres OEMs pour vendre la gamme Nexus qui ne dégage aucune marge… C’est ton choix.

    Ce n’est étayé par rien de réel, mais c’est pas grave. Pourquoi s’encombrait de détail comme des preuves ou la réalité.

    @Minette:
    Il n’y a rien de mensonger dans mes propos.

    Je quote pour, justement, démontrer que Pierre a bien dit ce qu’il affirme n’avoir jamais dit. C’est peut-etre trop subtil pour toi et d’autres et il n’y a que moi qui le voyais. Mais j’espère qu’après la dernière explication que je viens de donner tu le verras (et d’autres) aussi.

    Tu pourras même t’excuser.

    Bonne nuit à tous.

    Répondre
  • 20 février 2013 - 0 h 13 min

    Des excuses, lol. Tu comprends tout de travers et mélange tout. ^^
    Et du coup remix les propos des uns et des autres.
    Moi j’ai dis qu’Asus fait des pertes et google les combles? 0_o

    […] la strat de google va empecher et/ou décourager les autres acteurs d’intervenir. D’une part parce qu’ils ne vont pas pouvoir subventionner les lourds investissements (google les subventionnent avec les benefs fait d’autres activitées) pour des faibles/nulles bénéfices. […]

    Cela veut dire que google (la marque, google n’est pas le distributeur comme tu dis, c’est l’entreprise qui fait la commande, c’est le maître d’oeuvre ce qui est différent de carrefour…) met en place une strategie d’attaque par les prix via la diminution voir la suppression de ses marges a elle. De ce fait elle va devoir financer les frais de commercialisation ( distribution, offre de 20€ play store, marketing, etc, etc, etc.) autrement puisqu’elle ne fait pas de marge, donc pas de bénéfice. Ainsi elle va devoir financer ces frais par un autre moyen, qui va etre de le financé par des résultats bénéficiaires d’autres activités.
    D’où, les autres acteurs, qui eux vont vouloir faire des bénéfices en vendant leurs tablettes, ne vont pas suivre parce que l’investissement est trop élevé pour ce que cela rapporterait.
    Voila ce que cela voulait dire, et encore, je ne suis pas sûre que tu comprennes…
    J’ai pas envie de poster, mais j’aime pas que l’on torture mes propos et me fasse dire tout et n’importe quoi.

    Maintenant, mélange tout dans ce que j’ai dis si tu veux. Je n’interviendrais plus. Je pense être a même de comprendre le marché et le jeu des différents acteurs du secteurs sinon je ne serais pas la où je suis, et mon directeur aurait du soucis a se faire… ^^

    Répondre
  • uko
    20 février 2013 - 1 h 17 min

    @A:
    Je vois ce que tu veux dire, mais je ne rejoins pas ta position. Le cas est assez particulier, mais voilà la situation telle que je la perçois. N’hésite pas à me corriger si un point te semble incorrect:

    => Ici, il s’agit d’un produit Google, fabriqué par Asus. Google a déposé un cahier des charges à Asus, qui en retour a du proposer un devis à Google. Les deux parties ont trouvé un accord, et Google a passé une commande d’une certaine quantité de tablettes à Asus pour les commercialiser sous sa marque.

    => Asus n’a pris aucun risque. La marque a simplement accepté de fabriquer des tablettes sur commande pour Google, et Google achètera toute la production comme convenu. Asus n’engage aucun frais publicitaire, aucune gestion ni distribution des stocks. Asus prend ni le risque de ne pas vendre ces tablettes, ni le risque de devoir les brader. C’est pour cette raison que sa marge est extrêmement faible (15%?): Il s’agit d’une simple marge constructeur, qui ne sert qu’à payer la fabrication du produit.

    => Google paye les tablettes 183$ à Asus, pour les revendre 200$. Sa marge opérationnelle de moins de 10% ne couvre certainement pas les frais de promotion, de distribution, de retour, de SAV, d’invendus, etc. C’est pour cette raison que Pierre se permet d’indiquer que Google vend la tablette à prix coûtant, voire à pertes.

    => S’il fallait comparer ce fonctionnement à celui d’Apple, Asus serait Foxconn (le constructeur qui vend avec une marge constructeur), et Google serait Apple (qui passe des commandes fermes avec un cahier des charges établi auprès du constructeur). Apple prend à sa charge les frais promotionnels et de distribution, les risques d’invendus, le SAV, etc.
    La différence c’est qu’Apple se prend une marge de 30% à 70% sur le prix de vente de ses produits, Google aucune.

    => Google n’est pas un revendeur comme Darty: Google à défini un cahier des charge et passé commande auprès d’Asus. Google prend à sa charge le marketing, le branding, les promotions, le SAV, les risques etc.
    Bref, tout les éléments qu’Apple prend à charge sauf *peut-être* le design du produit, qu’il a pu confier aux ingénieurs d’Asus plus experts sur ce terrain.

    Bref, pour Asus cette activité n’avait rien à voir avec la sortie d’un de ses propres produits. Asus produit pour google, n’assume aucun risque ou frais supplémentaire et donc se contente d’une petite marge constructeur probablement similaire à celle de Foxconn.

    Répondre
  • A
    20 février 2013 - 2 h 15 min

    @uko:

    Ce que tu dis est vrai (je suis d’accord avec tout, même la partie ou tu assimiles Google à Foxconn dans une certaine mesure) si on applique ce raisonnement à la Nexus 7 à 199€.

    TOUT cela change pour celle à 249€ qui, elle, ne rentre pas dans ce schéma. Et c’est bien une Nexus 7 aussi.
    De plus, pour que Google ne soit pas nécessaire et que son investissement (distribution, marketing, gestion du stock au plus près -la véritable raison pour les ‘sold out’ – et donc risque d’invendus et de baisse de prix), il suffirait d’augmenter le prix de la N7 16 Go de 30€. Là elle pourrait passer dans un circuit de distribution classique.

    La couverture médiatique et l’effort marketing seraient moindre mais équivalent à ce qui se fait usuellement par Asus et d’autres.
    Pareil pour les risques normaux liés à toute production et mise sur le marché de quelque produit que ce soit.

    Pour plus, voire la suite et ma réponse @Nytho0.

    @Nytho0:

    Effectivement, j’avais mal compris. Je pensais que le “les” dans la phrases que tu quotes représentait les OEMs avec lesquelles Google travaille pour sa Gamme Nexus.

    Pour ce qui est de Google distributeur ou maître d’oeuvre, ça n’a que peu d’importance car il se comporte comme un distributeur pour la commercialisation de la N7 (8 puis, maintenant, 16 Go. tandis que la 16, et maintenant 32 Go suit un canal de distribution plus classique).

    Effectivement, il prend en charge les couts de commercialisation, ce qui représente plus que les simples couts de distribution.

    Mais il les amortie grace aux revenus qu’il tire des nouveaux produits qu’il met lui-même dans les mains d’acheteurs (tous les produits Google présent dans l’Android vendu avec les machines Nexus) et pas nécessairement des produits d’autres activités (sous entendu non liés à la vente de hardware).

    Google prévoit une hausse de ses revenus liés à Android (browser, maps… et donc pub et collecte de données) du fait de vendre ses machines Nexus (et donc, de diffuser plus largement ses produits présents dans Android), donc il effectue un investissement.

    Enfin, cette discussion, bien qu’intéressante, et malgré le fait que j’ai effectivement simplifié mon propos en comparant Google à un simple distributeur, ne change pas le fonds du problème.

    On peut, à la rigueur, imaginer qu’il n’y ait pas de modèle à 199€ (Asus, sans l’aide de Google, pourrait le vendre à 229€ et faire du profit) mais le modèle à 249€ qui, lui est commercialisé par Asus qui prend donc en charge les couts liés (mis à part la pub) à cette commercialisation, existerait bel et bien.

    Et là on ne parlerait pas de Google qui tue le marché.
    En gros vous etes en train de dire que pour 30€ de plus (différence nécessaire pour une distribution par un canal classique pour la N7 16 Go), voire 50€ (si la 16 Go n’était pas vendue par Asus du fait d’un choix de marge supérieure sur la version 32 Go), tout le marché est bloqué par la présence de Google.

    Ma position est de dire que:

    – Asus fait bien de la marge et que toute OEM vendant le même produit (la version 32 Go en tout cas), ferait aussi de la marge et ce, sans l’implication de Google. La tablette décrite dans cette article en est l’exemple parfait.
    Et n’oublions pas qu’Asus avait prévu de lancer un modèle similaire à la N7, la Memo Txxx. Elle était prévue avec une cam arrière, un port µSD, un hdmi mais avec une res 1024*600, le tout au même prix de 249€.

    – Dans les faits, il n’y a jamais eu autant de modèles de 7″. Bizarre car si on considère ce que tu dis comme vrai, les OEMs auraient du fuir ce segment par abscence de marge. Or c’est out le contraire qui se passe. Car il y a du volume à faire et que c’est un marché encore très jeune. Donc le marché n’est pas mort et n’est pas en passe de l’être.

    – Cela oblige les OEMs à innover ou, au moins, à offrir des features supplémentaires (µSD, hdmi, stylet…) pour justfier d’un prix supérieur à la Nexus et, donc, des marges satisfaisantes pour elles.

    – En tout cas, cela a permis de baisser les marges et les prix sur ce segment (et maintenant le 10″). Les OEms auraient été obligées de le faire de toute manière car leurs tablettes ne se vendaient pas. Elles avaient un prix gonflé.
    Cela a simplement accéléré le phénomène, tout en les obligeat à vendre de la qualité quad même.
    Car, sans Google, les prix aurait quand même baisser mais la qualité avec. Là, Google les en empêche en fixant une norme qualitative et pas seulement tarifaire.

    Si des OEMs décident quand même de quitter le segment, et bien bon débarras.
    Cela prouvera seulement qu’elles ne souhaitaient que plumer les consommateurs à cout de marges ridicules en profitant de l’attrait de la nouveauté, d’un marché jeune et du fait que les autres OEMs jouaient le même jeu (sur notre dos).
    Et que dès que les marges redeviennent raisonnables (‘justes’), ça ne les intéresse plus. Ces OEMs là on en a pas besoin.

    Ou alors qu’elles sont incapables de se différencier et d’ajouter quelque valeur ajoutée que ce soit. Même résultat pour moi.

    M’enfin, ce marché a tellement de potentiel de croissance qu’il y a peu de risque que ça arrive.

    Répondre
  • A
    20 février 2013 - 2 h 16 min

    @uko:

    Ce que tu dis est vrai (je suis d’accord avec tout, même la partie ou tu assimiles Google à Foxconn dans une certaine mesure) si on applique ce raisonnement à la Nexus 7 à 199€.

    TOUT cela change pour celle à 249€ qui, elle, ne rentre pas dans ce schéma. Et c’est bien une Nexus 7 aussi.
    De plus, pour que Google ne soit pas nécessaire et que son investissement (distribution, marketing, gestion du stock au plus près -la véritable raison pour les ‘sold out’ – et donc risque d’invendus et de baisse de prix), il suffirait d’augmenter le prix de la N7 16 Go de 30€. Là elle pourrait passer dans un circuit de distribution classique.

    La couverture médiatique et l’effort marketing seraient moindre mais équivalent à ce qui se fait usuellement par Asus et d’autres.
    Pareil pour les risques normaux liés à toute production et mise sur le marché de quelque produit que ce soit.

    Pour plus, voire la suite et ma réponse @Nytho0.

    @Nytho0:

    Effectivement, j’avais mal compris. Je pensais que le “les” dans la phrases que tu quotes représentait les OEMs avec lesquelles Google travaille pour sa Gamme Nexus.

    Pour ce qui est de Google distributeur ou maître d’oeuvre, ça n’a que peu d’importance car il se comporte comme un distributeur pour la commercialisation de la N7 (8 puis, maintenant, 16 Go. tandis que la 16, et maintenant 32 Go suit un canal de distribution plus classique).

    Effectivement, il prend en charge les couts de commercialisation, ce qui représente plus que les simples couts de distribution.

    Mais il les amortie grace aux revenus qu’il tire des nouveaux produits qu’il met lui-même dans les mains d’acheteurs (tous les produits Google présent dans l’Android vendu avec les machines Nexus) et pas nécessairement des produits d’autres activités (sous entendu non liés à la vente de hardware).

    Google prévoit une hausse de ses revenus liés à Android (browser, maps… et donc pub et collecte de données) du fait de vendre ses machines Nexus (et donc, de diffuser plus largement ses produits présents dans Android), donc il effectue un investissement.

    Enfin, cette discussion, bien qu’intéressante, et malgré le fait que j’ai effectivement simplifié mon propos en comparant Google à un simple distributeur, ne change pas le fonds du problème.

    On peut, à la rigueur, imaginer qu’il n’y ait pas de modèle à 199€ (Asus, sans l’aide de Google, pourrait le vendre à 229€ et faire du profit) mais le modèle à 249€ qui, lui est commercialisé par Asus qui prend donc en charge les couts liés (mis à part la pub) à cette commercialisation, existerait bel et bien.

    Et là on ne parlerait pas de Google qui tue le marché.
    En gros vous etes en train de dire que pour 30€ de plus (différence nécessaire pour une distribution par un canal classique pour la N7 16 Go), voire 50€ (si la 16 Go n’était pas vendue par Asus du fait d’un choix de marge supérieure sur la version 32 Go), tout le marché est bloqué par la présence de Google.

    Ma position est de dire que:

    – Asus fait bien de la marge et que toute OEM vendant le même produit (la version 32 Go en tout cas), ferait aussi de la marge et ce, sans l’implication de Google. La tablette décrite dans cette article en est l’exemple parfait.
    Et n’oublions pas qu’Asus avait prévu de lancer un modèle similaire à la N7, la Memo Txxx. Elle était prévue avec une cam arrière, un port µSD, un hdmi mais avec une res 1024*600, le tout au même prix de 249€.

    – Dans les faits, il n’y a jamais eu autant de modèles de 7″. Bizarre car si on considère ce que tu dis comme vrai, les OEMs auraient du fuir ce segment par abscence de marge. Or c’est out le contraire qui se passe. Car il y a du volume à faire et que c’est un marché encore très jeune. Donc le marché n’est pas mort et n’est pas en passe de l’être.

    – Cela oblige les OEMs à innover ou, au moins, à offrir des features supplémentaires (µSD, hdmi, stylet…) pour justfier d’un prix supérieur à la Nexus et, donc, des marges satisfaisantes pour elles.

    – En tout cas, cela a permis de baisser les marges et les prix sur ce segment (et maintenant le 10″). Les OEms auraient été obligées de le faire de toute manière car leurs tablettes ne se vendaient pas. Elles avaient un prix gonflé.
    Cela a simplement accéléré le phénomène, tout en les obligeat à vendre de la qualité quad même.
    Car, sans Google, les prix aurait quand même baisser mais la qualité avec. Là, Google les en empêche en fixant une norme qualitative et pas seulement tarifaire.

    Si des OEMs décident quand même de quitter le segment, et bien bon débarras.
    Cela prouvera seulement qu’elles ne souhaitaient que plumer les consommateurs à cout de marges ridicules en profitant de l’attrait de la nouveauté, d’un marché jeune et du fait que les autres OEMs jouaient le même jeu (sur notre dos).
    Et que dès que les marges redeviennent raisonnables (‘justes’), ça ne les intéresse plus. Ces OEMs là on en a pas besoin.

    Ou alors qu’elles sont incapables de se différencier et d’ajouter quelque valeur ajoutée que ce soit. Même résultat pour moi.

    M’enfin, ce marché a tellement de potentiel de croissance qu’il y a peu de risque que ça arrive.

    Heureusement, que je ne dois pas me lever trop tot demain. :)

    Répondre
  • 20 février 2013 - 5 h 17 min

    uko, c’est clair net et precis!

    arretez de vous chamailler pour savoir qui a raison/qui a dit ca/ etc… on est pas sur un forum de jv quand meme~

    en tout cas, cette iriver me fait envie! (j suis sur que vous aviez oublié l origine de ce post ^^ )

    Répondre
  • 20 février 2013 - 7 h 20 min

    “A” pense qu’un bon produit n’a pas besoin d’un intermédiaire pour se vendre. Donc, il nie le rôle de Google. Pour lui, Asus vendant 1million de nexus à Google, c’est comme vendre 1 exemplaire à 1million d’individus…
    On se demande bien pourquoi Asus s’est contenté d’une plus faible marge alors…
    Ou pourquoi Apple a décidé de développer une chaîne de magasins !
    Ou que fait HTC devant tous ses invendus quand le monde entier achète l’équivalent Samsung pour qq benchs marginalement supérieurs…

    Répondre
  • 20 février 2013 - 9 h 44 min

    @A: je ne t’ai pas cité, note bien :) et m’excuser ça risque pas, je maintiens que tu joues sur les mots comme ici, tu floodes, tu trolles donc. Et c’est bien la forme de tes argumentaires qui me pose problème, rien a voir avec le fait que Pierre a raison ou pas.
    Maintenant je suis peut-être bien la seule a garder un souvenir pas super de la période Doux Rêveur et consort et si ça gêne que moi et que les autres aiment continuer a dialoguer avec toi comme ça semble bien être le cas je n’y reviendrai plus évidemment :)

    Répondre
  • A
    20 février 2013 - 12 h 05 min

    @uko:

    J’avais répondu dans un com la nuit dernière. Il n’est visiblement pas passé. Je vais devoir faire un peu plus succint et moins complet.

    A peu près tout ce que tu dis est vrai MAIS pour la version à 199€, pas celle à 249€ où là le role d’Asus est bien celui d’une OEM à part entière et le produit est vendu via le canal de distribution normal.

    Pour que ce soit la même chose pour le modèle à 199€, il suffirait qu’il soit vendu à 229€. Et là, il y aurait bien une marge distributeur qui puisse etre dégagée.

    Google n’est PAS NéCESSAIRE à la viabilité, pour Asus, du projet Nexus. Il l’est seulement pour le prix de 199€.
    A partir de 229€, et même si Asus aurait bénéficier de moins d’appui marketing, la Nexus est un produit comme les autres avec ses marges, risques, promotions (pub, discount…) qui sont inhérents à toute mise sur le marché de produit, Google est superflu.

    Au passage, il y a bien des distributerus qui se servent d’un produit comme produit d’appel et sur lequel ils communiquent (pub), font des promos, gèrent leur stock, les proposent à des prix auxquels ils e font pas de marge voire perdent de l’argent. Tout ça pour attirer des clients.

    C’est exactement ce que fait Google, sauf qu’il est allé direct à la source et à demander à Asus de lui faire un produit sur-mesure.
    Un produit qui, je le souligne car c’est important, aurait peu ou prou était le même et à un prix identique si Google n’était pas allé voir Asus et qu’il ne s’appelait pas Nexus 7.

    La Nexus 7 était déjà prévue par Asus (sous le nom de Memo Txxx) et Google est simplement venu se greffer au projet et à permis de proposer une tablette à 199€ au lieu de 229€ potentiellement (en fait Asus aurait vendu la version à 249€ avec hdmi, µSD, cam arrière en plus mais avec un res de 1024*600).

    Aussi, il n’y a que du positif à l’arrivée de Google sur le marché (à part pour les OEMs qui souhaitaient se ‘gaver’ avec des marges et des prix disproportionnés. Rappelle-toi des prix des tablettes pour les 2 premières générations).

    Il a permis de rationnaliser le marché, calmer les OEMs en les forçant à baisser leurs marges et prix, offrir plus de valeur et donc établir un nouveau standard qualité/prix, poussent ceux qui veulent rester sur ce jeune marché à forte croissance (c’est pour ça que peu vont le quitter) à innover ou proposer des features que la N7 n’a pas s’ils veulent vendre et faire des marges raisonnables.

    Alors, certes, j’ai un peu simplifier les choses en comparant Google à un simple distributeur, mais on ne peut pas comparer Asus à Foxxconn non plus. Et ça devient beaucoup plus évident avec le modèle à 249€ et quand on sait qu’Asus aurait de toute manière vendu une “Nexus” (Memo) équivalente.

    Pour finir, je ne vais pas répéter ce que j’ai dit dans les autres coms, mais j’ai bien apporté la prevue que Pierre avais dit (au moins a sous-entendu) qu’Asus ne faisait pas de profit sur la N7 et qu’il était donc impossible de comparer ce produit (vendu à prix coutant ou à perte, selon lui) avec ceux des autres OEMs (notamment l’iPad dans l’exemple que je quote).

    Moi, j’affirme que l’on peut, jostlement parcequ’Asus fait bien de la marge et que la seule différence entre la N7 (notamment celle à 249€) et un autre produit est la margque Google et une aide marketing de ce dernier.
    Asus peut vendre la N7 à 249€ demain et faire les mêmes marges qu’aujourd’hui (moins de volume peut-etre car il y aura moins de pub/marketing).
    Pour celle à 199€, il suffirait qu’elle soit vendue à 229€ pour que ce soit pareil.

    Alors si vous voulez penser que Google à tuer le marché pour un différentiel de 30€ et alors même qu’il n’y a jamais autant de modèles 7 » sur ce même marché. Libre à vous. Mais c’est complètement hors-réalité.

    @Nytho0:

    J’avais effectivement mal interprété le “les” dans la phrase que tu quotes et croyaient qu’il représentait les OEMs et que donc, c’étaient elles qui étaient subventionnés par Apple.
    Donc tu n’as pas dit qu’elles faisaient des pertes compensées par Google.
    Je maintiens le reste, évidemment.

    Et il y a beaucoup de produits 7 » proposes par des OEMs qui, si on técoute, auraient du fuir le marché à cause du prix d’entrée et des pratiques ‘déloyales’ de Google.
    La réalité est bien différente de ce que tu la décris.

    @Minette:

    Très bien, je ferais de même. Mais tu te trompes si tu crois que je joues sur les mots ou autre. Et, visiblement, tu ne sais pas ce que troller veut dire. Par contre préter de (advises) intentions aux autres et les insulter pour rien, ça tu sais, visiblement.

    Répondre
  • A
    20 février 2013 - 12 h 11 min

    Désolé pour les fautes. Notamment les “à + infinitif”, à la place de “a + participe passé”, plus les fautes de frappe et autres.

    Répondre
  • 20 février 2013 - 12 h 38 min

    @A: MDR t’es un maitre quand même ^^ Pas de pb mon grand, Pierre a aucune raison de changer sa politique de modération et l’an dernier il avait rien fait jusqu’au dérapage évident donc t’as un boulevard et tu le sais, moi du moment que je peux lire les news et que tu restes bien là au chaud sans me polluer les commentaires des autres sites IT auxquels je participe à la limite ça me dérange pas plus que ça en fait, fais-toi plaiz :D

    Répondre
  • A
    20 février 2013 - 14 h 34 min

    @minette:

    Enfin, ça serait si tu avais quelque chose à dire sur le fond (vrai ou faux, qu’on soit d’accord ou pas c’est même pas le problème). Et, si possible, mais j’en doute, qui soit pas du mot pour mot ce que dit Pierre.

    Autrement, et pour le coup, c’est toi qui trolles et fait du flood.

    Répondre
  • 20 février 2013 - 14 h 54 min

    Se prendre la tête sur le coût des tablettes made in China irréparables en plus (le SAV d’Asus demande 200 $ un ecran/digitizer cassé) franchement…

    Répondre
  • A
    20 février 2013 - 15 h 47 min

    @Angry Bird:

    LOL, c’est vrai en plus. Mais hier (et avant hier), j’avais plus de temps libre (à perdre). Et puis c’est marrant car, justement, c’est pas des sujets importants.

    Répondre
  • 21 février 2013 - 16 h 35 min

    A le boulet… y en a qui kif ce ridiculiser sur le net, heureusement qu’ils sont caché derrière un pseudo ^^

    Répondre
  • A
    21 février 2013 - 19 h 07 min

    @Tonio1987:

    Pas un com sur le sujet, juste des attaques de gamin. Parle de se ridiculiser…
    Peut-etre qu’un jour tu feras un com utile (à défaut d’etre intelligent) et de plus de 2 lignes. Ce jour là, on pourra parler. Mais je crois qu’il y a plus de chance de voir pousser des dents aux poules…

    Répondre
  • 21 février 2013 - 23 h 53 min

    Allé je suis de bonne humeur se soir je vais te repeter ce que les autres t’on deja dit mais que tu veux pas comprendre. Pourtant c’est pas dur : 153$ prix de fabrication et le reste pour la gestion (payer le gars qui fait les colis, le transport,…) donc au final vendu par google sans qu’ils ne touche d’argent dessus.
    Toi comprendre ?

    Mais dans tout les cas je ne vais pas rentrer dans un debat de 25 lignes car je m’en cogne de se que tu pense toi et de comment google vend ses machins, le plus importent pour moi c’est le prix final, savoir qui gagne du frique dessus sa me fait une belle jambe ^^

    Répondre
  • 21 février 2013 - 23 h 54 min

    Ola, dans prix de fabrication j’entend prix d’achat de google :-)

    Répondre
  • 7 juillet 2014 - 23 h 21 min

    […] Source: Liliputing : MiniMachines : KBench […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *