GPD Pocket, un concept de netbook 7 pouces très appetissant

Vous vous souvenez de la console GPD Win ? Une petite console de jeu sous windows qui permet de lancer des applications Windows comme des jeux sur une plate forme compacte. Aujourd’hui GPD revient avec un concept de netbook 7 pouces baptisé GPD Pocket. Un retour aux sources ?

Grosse surprise pour GPD, sa console GPD Win a réveillé un truc qui sommeille en beaucoup de nous, l’attrait pour un PC portable de très petite taille. Lorsque les constructeurs on décidé de tuer ce marché il y a quelques années, sous la grosse pression de Microsoft et d’Intel, c’était sans compter réellement sur l’appétit de leurs clients potentiels.

Sony VAIO C1VE

Le VAIO C1VE, l’ancètre de la GPD Pocket

Après tout, avant les netbooks, il y a eu les VAIO C et autres UMPC et avant eux encore les PDA. Toutes ces machines pouvaient se retrouver, selon les constructeurs, dans un nouveau marché, celui des tablettes. Je n’y ai jamais cru personnellement. Les tablettes ont certes beaucoup d’intérêt mais elles ne pouvaient, à l’époque, et ne peuvent toujours pas remplacer parfaitement les solutions classiques présentant un écran et un clavier sur deux éléments différents. Le succès des système hybrides et autres 2 en 1 est d’ailleurs la meilleure preuve de cet appétit pour les solutions à clavier. Le marché des tablettes est actuellement en décroissance, comme celui des PC portables d’ailleurs. Sauf que ce dernier propose quelques rares postes qui se portent plutôt bien, dont celui des machines hybrides de taille moyenne : 10, 11.6 et 12 pouces.

GPD Win

La GPD Win

La réponse du marché à GPD pour la sortie de sa GPD Win a donc été inattendu, spécialisé dans la création de consoles de jeu “alternatives” la plupart sous Android, GPD s’est retrouvé face à des clients surtout intéressés par le côté Windows de leur solution associé avec un clavier dans un petit format. Beaucoup moins par les joysticks intégrés. Il suffit de lire les commentaires de leur site, les FAQ et les forums pour comprendre que le public n’est pas celui ciblé. Rare de trouver un joueur de console qui achète un appareil en demandant si il est compatible avec une obscure application servant à paramétrer des serveurs Linux en série.

Car voilà, ce qui a fait mouche pour ces acheteurs, ce n’est pas forcément la possibilité de jouer à des anciens titres sur un Atom Cherry Trail n’importe où mais bel et bien d’avoir un engin compatible avec des applications Windows dans la poche. Cette demande existe depuis les années 90 et je n’ai pas l’impression que l’agonie du netbook a fait disparaître ce besoin, elle l’a juste étouffé.

L’apparition d’un ersatz avec cette GPD Win  a relancé les dés et la marque l’a bien compris. Elle annonce donc très logiquement la GPD Pocket qui n’est rien d’autre qu’un netbook 7 pouces remis au goût du jour.

GPD Pocket, un netbook 7″ sauce 2017

Minimachines.net

La GPD Pocket qu’est ce que c’est exactement ? Il s’agi pour le moment d’un projet. Un prototype non fonctionnel a été présenté mais rien de valide n’est pour le moment disponible. L’idée de GPD c’est de proposer un engin 7 pouces avec une dalle IPS tactile en 1920 x 1080 pixels. La dalle semble occuper une bonne partie de l’affichage avec des bordures hautes et basses assez étroites et des bordures latérales plus épaisses. L’ensemble est recouvert d’une dalle de verre Gorilla Glass signée Corning.

Minimachines.net

A l’intérieur de l’engin, un Atom x7-Z8700 Intel Cherry Trail épaulé par 4 Go de DDR3L .Une solution qui propose un bon potentiel pour ce type de machine. Peu gourmande en énergie, elle permet de lancer des applications “sérieuses” : Une suite bureautique, des applications de retouche photo, de la lecture vidéo FullHD, des jeux et tout type d’applications 32 ou 64 bits. GPS annonce que l’engin pourrait être compatible avec Windows 10 et Ubuntu 16.04, ce qui laisse un énorme potentiel applicatif.

Le stockage serait confié à une solution non détaillée de 128 Go, ce qui laisse un énorme potentiel à l’engin pour embarquer un système et des applications variées. L’autonomie n’est pas encore connue mais la GPD Pocket devrait embarquer une 7000 mAh. Le tout serait enfermé dans un châssis en aluminium pour en faire une machine suffisamment compacte pour bien porter son nom et se glisser facilement dans une poche. Pas de RJ45 mais un wifi de type 802.11ac semble t-il.

Minimachines.net

Le clavier de la GPD Pocket

On remarque, sur les images, la présence d’un clavier Chiclet distribué sur toute la largeur du châssis, chose qui était impossible sur les claviers des netbooks du simple fait de l’usage de coque ABS demandant en général des renforts importants sur les côtés. Avec le recours à l’aluminium le confort de frappe devrait être très correct sans menacer la résistance physique aux chocs. Pas de pavé tactile mais un petit glidepoint à la manière des machines Lenovo ThinkPad, pour piloter le curseur à l’écran en plus de sa fonction tactile. Le petit point de contrôle empiète en partie sur la barre espace et deux boutons de clic sont situés en dessous de celle-ci.

Minimachines.net

La connectique à l’air d’être assez complète même si GPD ne la détaille pas : Sur les images, on aperçoit à droite du châssis un port USB Type-C, un USB Type-A, une sortie HDMI et un port casque combiné au format 3.5 mm. Difficile de savoir si l’USB type-C servira à autre chose qu’à recharger l’appareil. A gauche, on ne voit aucune connectique sur l’engin.

Beaucoup critiqueront le confort de ce type d’engin, son manque de performances face à un ultrabook moderne. Ils auront raison, la machine n’aura pas les performances d’un PC sous Core i3 ni le confort d’un engin 11.6 pouces. Cependant, ce n’est pas le genre d’outil qui sert à la même chose. Son principal intérêt est dans son côté malléable, son aspect logiciel et ses capacités de transport.

GPD Pocket

Le GPD Pocket peut certes vous servir à écrire un roman, il peut techniquement le faire, mais ce sera inconfortable de pianoter 300 pages dessus. Il saura, par contre, vous accompagner pour pianoter le plan d’un chapitre de votre roman où que vous soyez. il saura aussi gérer un vrai logiciel de code, une application de retouche photo, lire vos films FullHD dans les transports et lancer un jeu. il saura utiliser l’application de contrôle de votre scanner ou  se connecter à un réseau exploitant une application particulière.. .Bref, avec sa compatibilité Windows et Linux, il saura faire tout ce que peut faire un PC classique sans pour autant demander un sac de transport particulier tout en offrant un vrai clavier, un vrai pointeur et la possibilité de faire de vrais copiés-collés. Bref, tout ce qui faisait l’intérêt des UMPC puis des netbooks à leur époque.

GPD Pocket

L’engin aura en plus la possibilité de se brancher à un écran et à un Hub USB en mode sédentaire pour retrouver le confort d’un grand écran, d’un clavier et d’une souris.

Une campagne de financement sur Indiegogo ?

GPD aurait l’intention de financer ce projet via une campagne de financement participatif sur Indiegogo. Pas forcément une bonne nouvelle tant la plateforme me désespère d’incompétence en acceptant n’importe quoi même les plus vils scams du marché. Il faut cependant garder bon espoir d’une réussite et si possible d’une réussite importante de leur financement. Si jamais il advenait sur Kickstarter je pense que j’y participerais, je ne saurais que vous conseiller d’éviter autant que possible Indiegogo.

Mais dans tous les cas, il sera intéressant de suivre le résultat de leur financement. Si celui-ci est massif et si le public suit, cela pourrait donner des idées à d’autres constructeurs.

GPD Pocket

Ces derniers ont en effet, en mains, tous les éléments pour construire des netbooks haut de gamme plus que convaincants mais ne le font pas tant il se sont auto-persuadés que le format était mort et enterré. Je n’en suis absolument pas sur pour ma part, si un constructeur proposait une gamme de machines de 7 à 10 pouce avec écran IPS bien défini, une autonomie correcte et un équipement interne cohérent (Atom Cherry Trail, Celeron, Pentium Apollo Lake, 2 ou 3 Go de mémoire vive et de 64 à 128 Go et une autonomie de 6 heures mini) je suis sur et certains que cela se répercuterait sur leurs chiffres de ventes.

GPD Pocket

C’est amusant comme ce GPD Pocket reprend pour lui les codes d’un VAIO C1 présenté en début de ce billet. A la sortie de cette machine hors normes par Sony, personne ne considérait l’engin comme un gadget à cause de son format, c’était même l’inverse. L’objet se posait comme l’aboutissement d’une énorme travail de miniaturisation qu’il fallait payer fort cher. Les besoins du public n’ont pas changé et les amoureux de la combinaison clavier/écran sont juste en manque de solutions.

Source : Liliputing

89 commentaires sur ce sujet.
  • 10 janvier 2017 - 20 h 05 min

    tablette 8″ et clavier BT, be non rien a voir.

    Ahhhh la belle époque des Sony UX, libretto, Sony P1….. tous ont été miens et rien ne les remplace pour l”heure.

    Une surface pro 8″ le rêve….

    Répondre
  • 10 janvier 2017 - 20 h 14 min

    @Thera: Pas encore de poids annoncé :)
    Mais j’ai déjà trimbalé un EeePC 701 au quotidien pendant des mois alors ca pourra pas être pire. ^^

    Je me suis trimbalé avec liseuse, MiniPC, Vaio C1 et autres subtilités du genre. J’ai même passé un certain temps a téléphoner avec une phablette. Je n’ai pas beaucoup de complexes vis à vis de la technologie et je suis plutôt un grand gaillard :D

    @Thera: retouche et jeux je maintiens : relit le test du Pipo X7 par exemple, c’est une excellente machine pour des tas d’usages ! http://www.minimachines.net/a-la-une/test-pipo-x7-26692

    Pour le clavier c’est comme d’hab oui, c’est une question d’apprentissage. Quand j’ai eu un VAIO C1VE j’ai du m’y faire, pareil avec un Psion ou mon premier Palm Pilot avec son réapprentissage des gestes lettre par lettre : Pas ergonomique ? Oui si on considère que l’ergonomie c’est de retrouver le confort de sa frappe sur un clavier méca de bureau. Sinon c’est juste une autre ergonomie.
    Quand j’ai eu le 701 tout le monde me disais que c’était inexploitable : Clavier “pourri” ecran 7″ en 640, 512 Mo de ram, 4go de stockage et un celeron ! Pourtant il me servait au quotidien pendant mes 3 heures de transport pour écrire des articles pour Blogeee…

    Je ne dis pas que cette soluce est une soluce parfaite pour tout le monde, mais je ne crois pas non plus que ce soit une mauvaise idée puisque cela semble convenir a plein de profils différents.

    Répondre
  • 10 janvier 2017 - 20 h 17 min

    @Lapinou: Oui ça marche bien mais parfois c’est un peu casse bonbon… surtout quand tu recharges l’un et as l’autre :/

    Répondre
  • 10 janvier 2017 - 21 h 10 min

    @Xo7: y a un business à faire là dessus c’est sûr !

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 2 h 41 min

    Possesseur d’une GPD Win, je suis impatient de voir arriver la gpd pocket :D

    Avec la XD et la WIN, GPD commence à démontrer son savoir faire en tout cas :D

    Répondre
  • uko
    11 janvier 2017 - 2 h 46 min

    @Pierre Lecourt:
    Perso j’ai trouvé le clavier du 701 parfait pour les besoins de la machine. Et même si les générations de netbooks 10″ ont proposé des claviers plus convaincants (j’ai encore le Samsung NC10, un régal), celui du 701 reste pour moi infiniment plus agréable que n’importe quel clavier tactile.

    Comme les autres lecteurs, le format du 701/901 me semble proposer le meilleur compromis ergonomie/portabilité. J’en rêve depuis le 901, et je ne comprends pas pourquoi ce format a complètement été abandonné… alors même que la croissance du marché est retombée et que ses acteurs sont plus nombreux que jamais. De mémoire, le 901 a toujours été acclamé comme une référence par les testeurs comme par leurs lecteurs. Est-ce que les ventes réelles n’ont pas suivi l’engouement des spécialistes, pour que les industriels ne s’y intéressent pas plus ?

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 8 h 35 min

    Ah le 901, je regrette le mien volé dans un bus. J’aimais bien le format pas trop encombrant dans le sac pour utiliser dans les transports et quand même plus pratique que le 701 avec sa résolution un peu faible.
    Souvenir, souvenir…

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 10 h 19 min

    ah le 701, le 900 et le 901… les deux derniers étaient encore utilisés par mes filles jusqu’à ce noel avec un ubuntu dessus…

    un encombrement de 701 avec un écran aux bordures fine qui correspondrait à l’écran d’un 901.
    Par contre à voir le prix.

    Pour ceux qui regrette le format du 901, regardez du coté du LENOVO MIIX 310, pour 229€ super matos !
    (c’est le remplaçant de noel du 901 d’une de mes filles…)

    J’aurai du mal à mettre 300€ dans un format 7″ même avec de meilleur spec que le miix 310, j’en aurai pas l’utilité pour ce format …

    Répondre
  • uko
    11 janvier 2017 - 11 h 14 min

    @jp67:
    “un encombrement de 701 avec un écran aux bordures fine qui correspondrait à l’écran d’un 901.”
    De nos jours, il ne serait pas ridicule de penser à un encombrement de 701 avec un écran 10″ aux bordures fines. Mais je me satisferais du 9″, on sait que c’est faisable et à petit prix… En fait, un 901 remis au goût du jour avec une dalle HD, 2GO de RAM et un ATOM dernière génération ça serait très bien.

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 11 h 19 min

    @uko : du même avis que toi mais regarde, le LENOVO MIIX 310, on en est pas loin, et le système fixation du clavier est mieux que l’asus T100.

    et une trappe comme le 901 aussi ;)

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 16 h 30 min

    @jp67 :
    Avec Ubuntu aussi, sur le Miix 310 ?

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 16 h 59 min
  • 11 janvier 2017 - 17 h 09 min

    @jp67 :
    Merci ! En effet j’avais vu cette page, mais c’est la seule – ça me semble un peu suspect, ça semble une réponse générale, pas sûr que ça s’applique à ce cas précis… le Bios Miix 310 permet réellement de booter sur la micro-SD ? Après si vraiment ça marche, il doit y avoir (je commence à avoir l’habitude) pas mal de fonctionnalités qui marchent pas (genre tactile / wifi etc…).

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 17 h 16 min

    @Leroidec : à voir oui ça semble générique,
    je testerais peut-être sur une tablette chinoise du boulot qui reste bloquée subitement sur le shell de l’efi justement suite à la migration sur win10 (qui marchait après le migration…). Pourquoi pas la passer en ubuntu pour voir…

    Répondre
  • GdB
    11 janvier 2017 - 18 h 35 min

    Le nombre impressionnant de commentaires est édifiant ! Nous sommes qq’1 à le trouver exitant ce miniportable.
    J’ai hâte de lire le test (toujours très complet) de Pierre…

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 18 h 46 min

    Concernant les 10″, qui se souvient du S101 Champagne édition ? J’en avais un que j’ai vendu sur le forum blogeee, quand je vois tous les projets de recyclage de netbooks je suis deg, avec lui je me sentais le roi de ma fac.
    Mais c’était pour tomber sur le 1018P, le meilleur eeepc 10 pouces. Son design était vraiment super.
    Si on continue d’en parler 2 jours après que l’article soit sorti, c’est que y a une très grosse demande 9″ et 10″. On a toujours connu le netbook cheap, en plastoc ou avec les atom lents 1ère et 2ème génération, mais un beau netbook avec résolution 720p ou 1080p en alu avec touchpad, clavier rétro-éclairé et core M3 ou X7 pour le rapport perf/autonomie, ça taperait dans le mille à coup sûr.
    Des acteurs comme Asus ou GPD peuvent le faire à pas trop cher en plus.

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 19 h 03 min

    @prog-amateur: S101 Champagne ou les modèles Karim Rachid également avec batterie amovible invisible… Oui il ya une grosse attente la dessus. J’en suis persuadé.

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 19 h 22 min

    et oui beaucoup de post sur le sujet…il y a donc une attente mais est-ce dans les plan de grosses compagnies
    ils ont tué le netbook en nous vendant des tablettes ou des ultrabooks bien trop chères bien trop vite obsolètes

    celui là il va avoir un succès fou,si nous finances le permettent

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 19 h 23 min

    @ludo: j’ai vraiment un problème avec l’orthographe

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 19 h 36 min

    @Pierre Lecourt: mais oui le eeepc 1008 Karim Rachid édition avec son touchpad invisible, je l’ai jamais eu celui là. Après un très long moment de désespoir, j’ai acheté le Lenovo Yoga book 10″ pensant qu’il avait tous les critères cités ci-dessus, mais je me suis loupé : bien qu’il soit génial, je n’arrive toujours pas à me faire au clavier “Holo”. Ils ont un super produit, mais je ne suis pas du public ciblé (prises de notes).
    On garde espoir !

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 19 h 45 min

    Je le veux!!! Le retour du portable de voyage, leger, solide et qui ne prend pas de place dans le sac! mais c’est quand même plus sympa d’écrire un article de blog la dessus au milieu des rizières tout en transférant les photos du reflex avec pourquoi pas un chtit assemblage de panorama que d’essayer de faire pareil avec une “tablette et un clavier bluetooth”.
    Quand au T100, son plus proche cousin, trop grand, tient pas bien dans le sac, et l’ecran n’a pas résisté plus de 2 jours sur le porte-bagage…

    Répondre
  • 11 janvier 2017 - 20 h 05 min

    @guiguinou: j’ai testé le T100HA, un design soit disant premium en métal etc. (il faudrait plutôt dire partiellement métallique, mais la description fait croire que tout est premium) pour au final tester le clavier tellement cheap que son support plastique s’affaisse sur quasiment toute la surface sans forcer. Je ne parle pas du touchpad d’horrible qualité.

    Répondre
  • Neo
    12 janvier 2017 - 12 h 36 min
  • 12 janvier 2017 - 12 h 53 min

    @Neo: Merci pour l’info !

    Répondre
  • Neo
    12 janvier 2017 - 13 h 14 min

    @Pierre Lecourt: Merci à toi, Pierre, par ton travail que suis depuis Blogeee. Quel bon vieux temps! :-)

    Répondre
  • Neo
    12 janvier 2017 - 13 h 16 min

    @Pierre Lecourt: Merci à toi, Pierre, par ton travail que suis depuis Blogeee. Quel bon vieux temps! :-) (J’avais pas mis mon commentaire sur “Répondre”).

    Répondre
  • Neo
    12 janvier 2017 - 13 h 17 min

    “que je suis” Décidément!

    Répondre
  • 12 janvier 2017 - 15 h 10 min
  • Neo
    12 janvier 2017 - 16 h 08 min

    @Doit Agile: Je viens de voir la vidéo du Dragon Fly et, perso, je trouve le format du Dragon Fly trop compliqué. J’aimerais mieux l’idée de Nielda (“Avec une charnière 360° ce serait encore mieux !”). Et, vu qu’aujourd’hui il existe déjà des tablets-phone à 7 pouces, si on pouvait combiner le tout on aurait téléphone+Tablet+netbook en un seul gadget qui rentrerait dans une poche de pantalón cargo ou de veste. Si ça sortait je serais prenant. :)

    Répondre
  • Xo7
    12 janvier 2017 - 18 h 27 min

    @GdB: Attention on tourne peut être en rond…. Car on vient tous ( pour la plupart) de blogeee qui federait sur le 701 !!

    Toujours se méfier des statistiques … nous ne sommes peut-être pas très représentatifs des consommateurs lambda! Nous sommes des minimachinistes ( et fier de l’être) il n’est donc pas étonnant qu’un truc pareil nous interpelle ! Qu’en aux autres……

    Répondre
  • 12 janvier 2017 - 18 h 37 min

    @Xo7: Oui et non, c’est vrai qu’il ya beaucoup de personnes intéressés au départ par le netbook mais avant que le netbook existe le format existait déjà. Le Vaio C1 que j’ai mis en avant est là pour le rappeler, le format pre-existait au netbooks. Un VAIO C1 c’était un micro-portable a plus de 2500€ à l’époque (2000).

    Ils étaient lents (transmeta Crusoe à 600MHz, 128 Mo de mémoire et 12 Go de stockage) et leur écran était bizarre et peu pratique. Pourtant cela s’est bien vendu parce que l’engin répondait à un besoin de mobilité et les utilisateurs en étaient satisfait.

    Je crois que le truc est là, ce type de format ultracompact a une légitimité pratique, aujourd’hui plus que jamais, car les technologies sont là pour proposer des engins beaucoup plus efficaces que jamais avec de meilleurs affichages et des fonctions bien plus avancées.

    Répondre
  • Neo
    12 janvier 2017 - 19 h 45 min
  • uko
    12 janvier 2017 - 21 h 39 min

    @prog-amateur:
    J’ai encore un 1018P, acheté suite à un bon plan Minimachines (200 ou 250€ chez Darty, qui à l’époque proposait d’excellent deals) mais j’en suis assez déçu. Malgré une finition alu et une compacité supérieures, sa dalle brillante est vraiment bas de gamme (brillante + angles de vision atroces + trame de pixels particulièrement visible) et ses finitions très approximatives. Je trouve que le 701 est mieux réussi, et le Samsung NC10 reste globalement plus qualitatif malgré sa coque en plastique/magnésium.

    En tout cas, j’adore ces formats et j’aimerais bien retrouver des équivalents modernisés des netbooks de l’époque.

    Répondre
  • 13 janvier 2017 - 13 h 18 min

    […] Un clavier d’une part et un format tactile léger de l’autre. Je suis absolument certain1 qu’un format de netbook à la sauce 2017 aurait un énorme […]

  • 13 janvier 2017 - 14 h 54 min

    Le concept m’intéresse aussi, parfait pour utiliser dans le train. Par contre il semble qu’il y a eu des soucis de fiabilité avec la GPD Win (le clavier en particulier), donc j’ai moyennement envie d’essuyer les plâtres avec la première fournée Indigogo. Dommage qu’un constructeur plus établi du genre de Lenovo ou Asus ne propose pas un produit dans ce style.

    Répondre
  • 13 janvier 2017 - 15 h 32 min

    @uko: C’est vrai qu’il a de forts inconvénients de base. MAIS ! Il a une finission haut de gamme, un clavier confortable qui ne fléchit pas, et un pavé tactile fiable. Ses dimensions sont géniales pour un PC qui garde astucieusement un connecteur RJ45.

    J’ai toujours voulu le recylcler ce 1018P. Je reste convaincu qu’une carte type Voyo V3 et un écran 10″ tactile dans ce type de chassis en ferait le netbook parfait. Y a juste à réfléchir comment le bricoler, mais c’est vraiment une envie pour moi.

    Répondre
  • 14 janvier 2017 - 20 h 17 min

    Je suis d’accord avec vous, mais curieusement personne ne signale que si l’offre actuelle est pauvre, elle existe quand même, j’ai un mini pc “selectline” (Auchan) de 10 pouces qui rentre impec dans la pochette de mes précédent petits pc. Je crois qu’il en existe un encore plus petit et un plus grand toujours avec le même type de carcasse façon ultrabook mais en pur plastique, pour moins de 120 euros. Polaroid, Thomson et archos sont sur le coup mais toutes leurs machines en “marque blanche” sont les mêmes.

    Répondre
  • 15 janvier 2017 - 17 h 03 min

    @Pierre Lecourt:
    Sur le même principe du portable 7 pouces, que penses-tu du concept du Graalphone ?
    Je pensais que tu en parlerais sur Minimachines.net vu qu’il propose un vrai portable avec clavier sous Windows.

    Côté format, j’aimais beaucoup celui de l’Asus T91MT, un 9 pouces de la taille du 701 avec un bien meilleur clavier. La batterie de mon exemplaire est décédée, j’envisageais de le reconvertir en lecteur de musique avec Librelec (merci du conseil).

    En 10 pouces, le NC10 était très agréable aussi, mon père s’en sert toujours depuis 2008.

    Pour en revenir au GPD Pocket, deux ports USB 3 me semblent un minimum, tout comme un port VGA pour les vidéo-projecteurs (rarement en HDMI dans le monde pro).

    Une batterie amovible serait la cerise sur le gâteau.

    Répondre
  • 15 janvier 2017 - 17 h 25 min

    @Trouveur: Le soucis c’est que j’ai de gros warning de faisabilité / sérieux au sujet de ce fameux Graalphone. Pour l’instant ce qsont beaucoup de promesses mais pas grand chose d’autre malheureusement.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *