FriendlyARM NanoPi NEO AIR, une minicarte avec Wi-Fi et 8Go pour 18$

Voilà une solution de développement très intéressante chez FriendlyARM, la NanoPi NEO AIR mesure 4 cm sur 4 mais embarque tout ce qu’il faut pour entrer au coeur de nombreuses solutions en IoT, robotique ou pour d’autres développements plus classiques. Basée sur un SoC AllWinner H3, elle propose un module Wifi de type 802.11 b/g/n de série et du Bluetooth ainsi qu’un module interne de 8 Go de eMMC et une connectique pour un capteur d’images DVP.

4 cm de côté, l’empreinte de la NanoPi NEO AIR est à mi chemin entre une Raspberry Pi Zéro1 et un modèle plus classique, à la grande différence de la Zéro, elle est très complète d’origine avec cette intégration d’un circuit Wi-Fi Ampak AP6212 et la présence, d’origine, de 8 Go de stockage associés à un lecteur de cartes MicroSD.

FriendlyARM NanoPi NEO AIR

Cette  NanoPi NEO AIR proposée à 17,99$ est construite autour d’un SoC AllWinner H3, une solution quadruple coeur Cortex-A7 classique, cadencée à 1,3GHz et associée à un chipset graphique Mali 400MP2 à 600 MHz. La même puce que la NanoPi M1 de la marque, une carte économique très complète qui se comporte extrêmement bien à l’usage et qui reste parfaitement compatible avec Raspbian2.

FriendlyARM NanoPi NEO AIR

La carte comporte l’ensemble des éléments nécessaires à la construction de nombreux projets : Un GPIO 24 pins à souder pour se connecter à divers schémas externes, deux ports USB, un port infrarouge, un I2S et même un SPDIF de l’autre côté. L’alimentation se fait via un MicroUSB et le module Wi-Fi sort sur une antenne IPX standard pour relier la solution de votre choix au meilleur endroit.

FriendlyARM NanoPi NEO AIR

La  NanoPi NEO AIR  est documentée et, comme d’habitude avec FriendlyARM, un Wiki est en construction au fur et à mesure de l’existence de la solution pour trouver des astuces, des guides et des liens vers des solutions externes employant la carte.

FriendlyARM NanoPi NEO AIR

Parmi les points forts de ce modèle, un ratio encombrement / connectique impressionnant et la présence par défaut d’un module Wi-Fi. Une précédente version de l’engin existait avec un port réseau Ethernet sous le nom de NanoPi NEO. Une carte en tout point similaire sauf que le nouveau modèle AIR a troqué le gros port Ethernet 10/100 pour une solution sans fil plus facile à intégrer.

FriendlyARM NanoPi NEO AIR

La présence d’une mémoire vive de 512 Mo d’origine et de 8 Go de stockage de base est également très pratique pour de nombreux montages. Il sera possible d’exploiter la carte MicroSD pour des usages annexes, notamment pour stocker les clichés d’une éventuelle camera optionnelle que l’on pourra brancher sur la carte. Ce module baptisé CAM500B offrira un capteur 5 mégapixels à la solution via sa connexion DVP.

FriendlyARM NanoPi NEO AIR

Bref un engin abordable, très complet “out-of-the-box” et capable de tourner sous un Ubuntu Core pré-installé sur la mémoire d’origine. A 17,99$, avec un encombrement minimal et des compétences assez larges, c’est le genre de module qui pourrait trouver sa place dans de nombreuses solutions. De l’œilleton de porte numérique  avec une petite IA intégrée au robot qui cherche à mieux voir son environnement en passant par toutes les solutions classiques où l’on cherche à embarquer du Wi-Fi facilement.

Voir la fiche produit

Source : CNX Software


Notes :

  1. 65mm × 30mm
  2. Une carte que j’ai reçue et commencé à exploiter dans un montage non terminé, il faudra que je vous montre le résultat
5 commentaires sur ce sujet.
  • 29 septembre 2016 - 11 h 41 min

    @Pierre : Est que sa dispo est meilleure que la RaspberryPi Zero ?

    Répondre
  • 29 septembre 2016 - 12 h 42 min

    BAh les autres cartes Friendly ARM que j’ai pu commander sont toutes arrivées sans soucis et sans problèmes de stock :D

    Répondre
  • 29 septembre 2016 - 16 h 31 min

    MMMH intéressant !!!!
    Un peu plus complet qu’une pi zero et lle format carré est peu être un peu plus avantageux ^^

    Répondre
  • 30 septembre 2016 - 1 h 39 min

    … pour 23€ (fdp 5€)

    Répondre
  • yan
    30 septembre 2016 - 9 h 28 min

    C’est un peu ballot que les fdt explosent très vite dès que l’on rajoute qq module qui pourtant ne devraient pas générer un carton plus gros ni trop de poids. En tout cas pas autant qu’affiché.
    C’est dommage car il y a vraiment des choix très pertinents, mais rajouter en fdt jusqu’au double du cout d’un module… ou se retrouver à ajouter 90$ sur un bundle de 120$… C’est un peu rhédibitoire!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *