NanoPi-M1 : Une carte de développement sous AllWinner H3 pour… 11$

11$… Un super prix pour ce type de carte, malheureusement les frais de port doublent la mise puisqu’il faut compter sur 10$ de plus pour l’expédition du produit. Pour autant, la petite solution NanoPi-M1 est très intéressante avec des fonctions avancées, un support Linux et un format lilliputien : 64 mm sur 50 mm.

La marque FriendlyARM propose des solutions de développement assez originales à des prix tout à fait abordables. Pour 11$, cette nouvelle solution embarque des composants intéressants autour d’un SoC AllWinner H3.

NanoPi M1

NanoPi M1

La NanoPi-M1 est avant tout une carte de développement, très compacte avec un encombrement de 64 mm sur 50 mm, elle propose des GPIO et des ports pour communiquer avec d’autres équipements. Son coeur est un AllWinner H3, pas la puce la plus performante du marché mais avec un bon support ce quadruple coeur Cortex A7 cadençés à 1.2 GHz propose un circuit graphique Mali 400MP2 et 512 Mo ou 1 Go de mémoire vive. Pas le Pérou mais coeur suffisant pour faire tourner plusieurs distributions supportées par la carte : Debian et Ubuntu Mate sont ainsi compatible avec la NaonoPi-M1.

NanoPi M1

Parmi les éléments qui différencient la solution, on retrouve quelques détails : D’abord sa connectique avec trois ports USB 2.0 et un port MicroUSB OTG servant également d’alimentation.

NanoPi M1

Le stockage est fait sur un lecteur de cartes MicroSD sous la carte. La NanoPi-M1 propose un port Ethernet 10/100, une sortie HDMI 1.4a, une sortie casque proposant également une option A/V out pour récuperer un signal vidéo sur RCA et un microphone est directement intégré sur le PCB. Un petit capteur infrarouge est également présent ainsi que toute une ribambelle de connecteurs de développement.

Minimachines

Les 40 pins habituelles compatibles avec le format Raspberry Pi avec UART, SPIO, I2C, etc. Ainsi qu’une entrée de capteur vidéo DVP, de quoi reprendre pas mal de concepts issus de la communauté Raspi. Un connecteur série de débug est également présent.

Deux boutons sont également intégrés : Un de démarrage et un autre de reset : Pratique.  Deux leds sont également de la partie directement sur la carte : Une d’alimentation, l’autre pilotable par le système.

NanoPi M1

La carte est vendue nue mais il est possible d’ajouter dans son panier un petit boitier sur mesure avec prise en charge des ports mais, bizarrement, sans possibilité d’accéder aux boutons ? Friendly ARM propose d’ailleurs les éléments nécessaires pour imprimer vous même ce boitier avec une imprimante 3D.

Pour découvrir la carte sur le site de FriendlyARM.

17 commentaires sur ce sujet.
  • 23 mars 2016 - 14 h 28 min

    Cette carte est mieux dessiner que la Orange PI One et offre un peu plus (IR,A/V,USB) mais les frais de d’expédition sont élevés pour du “china post”, et plus cher que l’Orange PI PC (fdp in).

    Répondre
  • 23 mars 2016 - 15 h 35 min

    Ayant passé un peu de temps ces derniers jours sur un orange pi pc (qui offre les mêmes caractéristiques), je pense que cette carte (même si elle est mieux dessinée, même si le support est moins fantaisiste que pour le orange pi) présente les mêmes inconvénients : le support linux des soc Allwinner en est au stade du bricolage (la variante de bricolage avec grosses tâches de cambouis).

    Répondre
  • 23 mars 2016 - 16 h 04 min
  • 23 mars 2016 - 16 h 06 min

    “Le bricolage regroupe les occupations exercées hors du cadre professionnel en tant qu’amateur et liées à la création”
    C’est bien le but de toutes ces cartes (arduino,raspberry,banana,….), effectivement le support linux est limité (principalement l’accélération matérielle),mais fonctionne correcte sous android (et assez bien sous openelec)
    Concernant le support “bricolage” c’est aussi le cas des RPI sous android, aucune carte n’est parfaite (prix,performance,support, consommation,…)
    Ces cartes non pas vocation à remplacer un PC/MAC “bureautique”, mais pour le reste (domotique,media center,…) elles sont adaptées, économiques et parfaitement utilisables en tant qu'”amateur” ou “bricoleur”.

    Répondre
  • 23 mars 2016 - 16 h 20 min

    Je voudrais le meme type de boitier pour mon raspberry pi 2, ca existe?

    Répondre
  • 23 mars 2016 - 16 h 23 min

    @exxos : La question est de savoir ce que recouvre “support”, démarrer un bureau est une chose, accéder à tous les périphériques proposés par la carte sans avoir à recompiler le kernel en est une autre.
    @frolix8 : Disons qu’il y a différents degrés de bricolage, utiliser un outil et l’usiner soi même ce n’est pas la même chose! Du point de vue de l’environnement logiciel, avec le raspberry on utilise et, pour le moment, sur ce que j’ai pu tester avec les AllWinner (Banana pi & Orange pi) on risque d’être coincé si on n’est pas capable d’usiner ses outils.
    Cela va sans doute changer grâce à sunxi et le “mainlining”. Mais pour le moment cela reste un work in progress. jernej, qui a porté openelec sur l’orange pi explique :
    “Currently, I’m a bit pissed off due to unstable nature of 3.4 kernel. As I said, I will try to avoid this madness with mainline kernel and basically nothing of that (script.bin, DVFS, etc) will matter anymore”.

    Répondre
  • 23 mars 2016 - 16 h 33 min

    Apprentissage progressif : utiliser un outil, comprendre son fonctionnement, le modifier puis le concevoir.

    Répondre
  • 23 mars 2016 - 16 h 37 min
  • 24 mars 2016 - 7 h 36 min

    Comme pour le M2, pas d’I2S disponible le connecteur GPIO :(

    Répondre
  • 24 mars 2016 - 10 h 14 min

    Cool, le fabricant m’en envoie une pour test !

    Répondre
  • 24 mars 2016 - 11 h 10 min

    Finalement ils m’en envoient 2, ça sera l’occasion d’un petit concours :)

    Répondre
  • 28 mars 2016 - 13 h 19 min

    Certes c’est du ALLWINNER ,en quoi est ce vraiment dérangeant .

    C’est sur que pour un débutant total c’est pas évident ;

    Ceci dit, en tant qu’acheteur de l’Orange PI PC chez Ali express , je fais partie de ces personnes pas déçut par cette carte sous H3 .

    Reste bien sur a pas prendre ce type de carte pour un ordinateur devant remplacer un PC .

    Pour le reste ,la distribution ANDROID et les distributions Linux proposées sur le site de l’ORANGE PI fonctionnent et sont facilement téléchargeable .

    Je verrai bien une carte comme celle ci ,devenir ma console de jeux rétros.

    Voir une pour le retro gaming console et une autre pour émuler d’anciens ordinateurs 8 bit ,le tout pour un cout inferieur a un Raspberry PI 2 .

    Le plus de cette carte sous H3 ,l’alimentation identique au PI ou aux smartphones donc pas de problème pour alimenter cette carte .

    Répondre
  • 3 mai 2016 - 8 h 43 min

    Bien que disposant de l’ORANGE PI PC ,je viens de commander cette carte et un boitier .
    C’est pas vraiment plus cher que l’Orange Pi PC chez ALI EXPRESS pour finir a quelques euros près seulement .

    Sur Orange Pi PC les distributions UBUNTU MATE ou DEBIAN JESSIE marchent plutot bien .

    Il est vrai que c’est surtout le GPU Mali qui ne semble pas suivi par les personnes réalisant nos distributions de Linux .

    C’est vrai aussi que Mali ne semble pas non plus avoir une grande ouverture envers l’open source .
    Sur que c’est pas Nvidia pour la communication .

    Reste que pour 26 euros boitier et port compris cela me semble un bon achat .

    Répondre
  • 3 mai 2016 - 8 h 51 min

    @ptitpaj: J’ai recu la mienne et c’est du bon Matos. Ubuntu Mate roule très très bien. Je suis en train de voir comment porter dessus une solution de gestion audio pour faire un player DLNA ou SQueezeplug.

    Répondre
  • 4 mai 2016 - 17 h 32 min

    @Pierre Lecourt:

    Tu comptes utiliser quoi en sortie audio?
    Tu penses que tu pourrais intégrer une carte de ce type dans ton comparatif de box tv pour voir quels avantages il peut y avoir à passer en DIY?

    Répondre
  • 29 septembre 2016 - 11 h 07 min

    […] classique, cadencée à 1,3GHz et associée à un chipset graphique Mali 400MP2 à 600 MHz. La même puce que la NanoPi M1 de la marque, une carte économique très complète qui se comporte extrêmement bien à l’usage et qui […]

  • 15 mars 2017 - 10 h 12 min

    […] faire joujou avec les cartes NanoPI-M1 sous AllWinner H3 depuis un an, je suis surpris de la qualité de ces cartes qui sont à la fois […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *