IFA 2016 : Zotac officialise ses Mini PC Magnus 10 sous GeForce 1060 et 1070

Contrairement à ce que j’écrivais il y a quelques semaines, la nouvelle gamme de MiniPC de jeux signée Zotac ne s’encombre pas d’un s’un refroidissement liquide. La marque, qui avait lancé un engin sous GeForce 980, avait du recourir à un système de ce type pour refroidir l’ensemble de la chaleur dégagée par le couple processeur et circuit graphique. Avec les Magnus 10 sous GeForce 1060 et GeForce 1070, ce n’est plus le cas.

La nouvelle série Zotac Magnus 10 est donc largement plus compacte que la série précédente, le système de dissipation liquide venant se greffer au dessus de la carte mère, les modèles sous GeForce 980 avaient du augmenter leur hauteur. Les nouveaux venus sont plus sages avec des dimensions très compactes 21 cm de profondeur, 20,3 cm de largeur sur 6,2 cm de hauteur. Ce n’est pas la plus minuscule machine que l’on ait vu mais il faut rappeler les bonnes raisons qui provoquent ce très léger embonpoint face aux MiniPC d’autres marques.

Zotac ZBox EN1070

Car à l’intérieur des séries 10, on retrouve avant tout un système compact, évolutif et performant. Pensé pour le jeu comme pour la VR et les usages gourmands, c’est le type de MiniPC passe partout qui acceptera volontiers de lancer un titre gourmand et récent, en très haute définition, sans broncher ni en se mettant à faire un bruit trop gênant.

Les séries E de Zotac, comme ces Magnus 10, sont en effet très bien gérées d’un point de vue refroidissement et la marque a toujours travaillé pour proposer une solution à la fois compacte et discrète. Si le retour en arrière après le refroidissement liquide est possible, c’est parce que Zotac a pu profiter de la baisse de température des nouveaux processeurs de Nvidia sous architecture Pascal.

Zotac ZBox EN1070

Et pour arriver à ses fins, la marque emploie des composants très stables en terme de température. Les deux Magnus 10 ainsi annoncés embarquent un processeur Intel Skylake Core i5-6400T, une série T qui affiche 35 watts de TDP seulement malgré un système quadruple coeur et quadruple threads, cadencé de 2,2 à 2,8 GHz avec 6 Mo de mémoire cache. Le fait d’avoir une température de fonctionnement aussi stable permet  à Zotac de calibrer au mieux sa solution de refroidissement.

Ajoutez à cela, deux parfums de GeForce Pascal. Le Magnus 10 1060 embarquera un chipset GeForce GTX 1060 avec 6 Go de mémoire GDDR5 192-bit dédiée. La version Magnus 10 1070 aura droit à un chipset GeForce GTX 1070 avec 8 Go de GDDR5 256-bit dédiés. Recourir à la nouvelle architecture Pascal  aura de nombreux avantages pour ceux qui cherchent une machine de jeu mais aussi pour la VR qui n’aura plus besoin de réclamer un PC de grand format pour tourner.  Evidemment, les deux Zotac sont compatibles avec l’ensemble des spécificités des puces Nvidia comme la prise en charge du G-SYNC, l’optimisation de Vulkan ou de l’API DirectX 12.

Zotac ZBox EN1070

Hormis cette différence de circuit graphique, les engins seront équipés de la même manière : Leur stockage sera assuré par la présence d’un format de carte SSD M.2 PCIE x4 et par la possibilité de glisser un stockage au format 2.5″ SATA 6.0 Gbps dans une baie interne. De quoi imaginer une solution mixte entre un SSD sur carte pour le système et un SSD/HDD de plus grande capacité pour les données. La mémoire vive pourra grimper à 32 Go de DDR4 grâce à 2 slots 260 pins SoDIMM standard. Comme à son habitude, Zotac livrera ses solutions Magnus 10 nues, sans stockage ni mémoire vive pour vous laisser installer les éléments de votre choix. Mais il sera également possible de s’équiper de solutions Magnus 10 Plus équipées avec 8 Go de mémoire vive, un SSD M.2 de 120 Go et un disque mécanique de 2,5 pouces de 1To avec ou sans Windows 10.

Zotac ZBox EN1070

La connectique est, comme toujours avec la marque, très complète, à commencer par celle d’affichage puisque les deux Magnus 10 pourront piloter pas moins de 4 écrans en simultané. Deux ports HDMI 2.0 capables d’afficher du 3840 x 2160 à 60Hz seront disponibles à côté de deux DisplayPort 1.3 également capables de cette même définition. L’engin est compatible HDCP et pourra donc profiter de ces ports pour afficher des contenus protégés par DRM jusqu’à la UltraHD.

La partie audio sera assurée par une gestion sur 8 canaux via la sortie HDMI et un système stéréo par port jack 3,5 mm traditionnel sera également disponible. Pas de sortie optique sur ce modèle, dommage.

En façade, on retrouvera outre le bouton d’allumage et les leds témoins d’activité d’allumage, de stockage et de wifi; Un lecteur de cartes SDXC, un jack d’entrée micro, un port classique Type-A en USB 3.1 et un autre port USB Type-C également en USB 3.1 et un capteur infrarouge.

Zotac ZBox EN1070

A l’arrière, deux autres ports USB 3.0 seront disponibles ainsi que deux ports USB 2.0 plus classiques. 2 prises Ethernet Gigabit permettront de piloter deux réseaux filaires différents en simultané, les Magnus 10 étant évidemment pourvues d’un système Wifi de type 802.11AC et d’un module Bluetooth 4.2. Un système de prise d’antenne est installé tout en restant amovible si vous ne voulez pas l’utiliser.

Zotac ZBox EN1070

Les Zotac Magnus 10 embarquent les éléments habituels de la marque dès la sortie de leur boite : Un chargeur externe, une antenne Wifi amovible, une clé USB contenant les pilotes pour Windows 10, un DVD de pilotes et un guide d’installation tout en images pour procéder au démontage du châssis afin de glisser vos composants. Par contre, depuis quelques modèles, la marque fait l’impasse sur la télécommande infrarouge, il faudra donc vous équiper par vous même si vous comptez profiter de la solution comme lecteur multimédia tout comme console sous votre téléviseur.

Zotac ZBox EN1070

Que dire de ces nouvelles séries Zotac Magnus 10 ? Sur le papier elles n’ont pas beaucoup de défauts. La marque est passée maître dans l’intégration de ce type de produit avec une énorme connectique, un accès complet aux composants évolutifs et un système de refroidissement efficace sans être bruyant. Les précédents modèles de cette série à refroidissement classique en GeForce 970 étaient discrets en terme de ventilation, ce qui permettait un usage familial au milieu d’un salon sans provoquer de nuisance sonores. On peut imaginer qu’avec un système équipé d’un circuit graphique moins dissipateur sous architecture Pascal, les engins seront aussi peu bruyants.

Zotac ZBox EN1070

On peut également espérer que les prix dégonflent après la série Magnus EN980 ! Les chipsets 1060 et 1070 sont plus abordables et surtout la machine demande une intégration plus raisonnable. Plus besoin de circuit de refroidissement liquide ce qui signifie également un boitier plus compact, Zotac pourra peut être inverser la courbe inflationniste de ses tarifs sur la série. Sous les 1000€, je suppose que des joueurs PC pourraient largement se laisser aller à retrouver leur univers de jeu bien géré sous leur télé. A plus de 2100€ comme pour la Magnus EN980, c’est beaucoup, beaucoup, beaucoup moins sûr. Personnellement, je ne connais personne déçu par sa Magnus EN970, l’engin était un petit monstre de performances et de compacité. Mais il était proposé à moins de 1000€ et on a pu le trouver à 800€ environ à une époque. Un autre type d’investissement pour d’excellents résultats en terme de performances.

11 commentaires sur ce sujet.
  • 3 septembre 2016 - 14 h 46 min

    Moins de 1000€ ça sera un carton, sachant que la puissance de ces modèles sera équivalente/supérieure au modèle avec la 980.

    J’attend une solution de ce type pour remplacer mon Asus Gr6, choppé pour une misère sur Ebay aux Etats Unis et qui est de loin la minimachine “gamer” la plus silencieuse que j’ai eu entre les mains :)

    Répondre
  • 3 septembre 2016 - 17 h 02 min

    Pour avoir un Zotac SN970, c’est effectivement une solution très sympa et peu bruyante. Par contre la carte mère de la machine a rendu l’âme au bout de 7 mois, sans raison. Heureusement remplacée, j’espère que la nouvelle ne subira pas le même sort, car en cas de mort post-garantie, il ne reste qu’un disque dur et une barrette mémoire à sauver…

    Vivement l’arrivée des cartes graphiques externes!

    Répondre
  • 3 septembre 2016 - 17 h 20 min

    @Nico: Zotac garantie ses produits 5 ans donc y’a le temps de venir voir ^^

    Répondre
  • 3 septembre 2016 - 18 h 57 min

    J’ai une question : concernant les GPU (GeForce 1060 & 1070), ce sont les mêmes que les grosses cartes graphiques pour tour PC ou s’agit t’il de version mobile/castrée comme ceux présents dans les PC portables gamer ?

    En tout cas, ces consoles-PC/mini-machines/PC de salon deviennent de plus en plus intéressants. C’est vraiment dommage que SteamOS ne perce pas davantage. Il y a une ouverture à réaliser pour MS avec son Windows 10 et le rapprochement avec Xbox.

    Répondre
  • 3 septembre 2016 - 19 h 48 min

    @pote. STEAMOS va percé grâce à vulkan j’espère.

    Répondre
  • 3 septembre 2016 - 21 h 06 min

    @Antoine: merci de l’information. J’espère que je n’aurais pas à vérifier :)

    Répondre
  • 3 septembre 2016 - 22 h 55 min

    Sinon niveau tarif, trouvé sur le net ça devrait donner ça:
    -Avec GeForce GTX 1060: 959 euros
    -Avec GeForce GTX 1070: 1279 euros

    Répondre
  • edy
    4 septembre 2016 - 10 h 17 min

    Bonjour, je ne connais pas du tout ces mini pc, ça donne quoi en termes de chauffe avec une GeForce 980 pour jouer, ça refroidi aussi bien qu’un pc gamer ? (pour mois le raisonnable c’est 80° max, et un poil plus pour le cpu).

    Répondre
  • 5 septembre 2016 - 0 h 20 min

    Ca a l’air très alléchant!
    Je vais certainement poser une question de noob, mais dans les très grandes lignes, il se compare comment avec un Intel Skull Canyon?

    Répondre
  • 5 septembre 2016 - 12 h 18 min

    Belle petite config’.

    Perso, je viens de me fendre de quelques billets, et j’ai privilégié le montage d’un Mini-PC à ma sauce (silencieuse, embonpoint très limité, évolutive, compatible debian/mint, etc).
    Le prix est quand même bien inférieur, je n’ai pas fait l’achat/le besoin d’une 1060/1070 (mais une GTX 970 : je fais au max 2 jeux par an).
    J’arrive à 800€ sans chercher les composants les moins chers des sites online.

    Mais il faut reconnaitre que si le prix annoncé par un précédent posteur est bon, le Zotac reste une très belle petite machine équilibrée, intégrant des composants moyen/haut de gamme, et une connectique très complète(comme toujours).

    Si l’on a le flouze, une bonne affaire pour ceux qui désirent du minuscule mais puissant & polyvalent.

    Répondre
  • 25 octobre 2016 - 22 h 33 min

    […] de refroidissement liquide. Si la marque à fait l’impasse sur cette solution extrême pour ses modèles à base de 1060 et 1070, l’intégration du GPU haut de gamme de Nvidia rend cette construction […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *