Asus Zenbook 3, 910 grammes et 1,19 cm d’épaisseur pour un prix de base de 999$

Ultra mince, ultra léger, pas donné. Les annonces Zenbooks ressemblent à de l’obstination chez le constructeur. Depuis le début de la gamme, la marque Taïwanaise continue de faire progresser sa gamme d’ultrabook avec un jusqu’au boutisme qui confine à l’acharnement. L’ Asus Zenbook 3 est une définition de l’utrabook. Avec ses bons et ses mauvais côtés.

Un 12,5 pouces de 910 grammes et 11,9 mm d’épaisseur, c’est la définition la plus simple que l’on puisse faire de cette nouvelle machine annoncée juste avant l’ouverture du Computex 2016 par Asus.

Asus Zenbook 3

L’Asus Zenbook 3 débutera à 999$, cela met immédiatement les choses à plat avec une cible potentielle plutôt aisée pour un engin haut de gamme. Suivant les options, son tarif grimpera à 2000$. Des prix qui se répercuteront probablement en autant d’euros une fois arrivés dans notre beau pays.

Le prix de base décrit une machine plutôt correcte. Agencée autour d’un duo Intel Skylake U Core i5 et 4 Go de mémoire vive, la solution proposera 256 Go de stockage SSD. Exit l’entrée de gamme en 128 Go, ce qui est plutôt une bonne chose. La version la plus chère sera architecturée autour d’un Skylake U Core i7 associé à 16 Go de mémoire vive DDR3 et 1 Teraoctet de stockage. Pas de puce graphique externe ? Non, il n’y a clairement pas assez d’espace pour cela. En fait, Asus a réussi à intégrer des puces de 15 watts de TDP avec l’aide d’un minuscule ventilateur de 3 mm d’épaisseur mais n’aurait pas pu encaisser un circuit AMD ou Nvidia.

Asus Zenbook 3

Disponible en 3 coloris anodisé dans sa coque en aluminium, le Zenbook 3 sera proposé en gris, en bleu et en or…  L’écran 12,5 pouces affichera un classique 1920 x 1080 pixels et sera protégé par une dalle de verre Corning Gorilla Glass 4. Pas d’infos sur une éventuelle montée en gamme de la définition mais je suppose qu’on peut s’attendre à des options de ce type.

Asus Zenbook 3

L’ultrabook profitera d’un lecteur d’empreintes digitales intégré au pavé tactile pour utiliser, je suppose, la fonction Hello de Windows 10. Le touchpad est réalisé en verre  sous un clavier plutôt classique. La connectique est l’élément qui souffre le plus de l’ultrabookisation de l’engin. Un seul port de données est présent sur le châssis. Un USB Type C Thunderbolt 3 servant également à recharger la machine a été mentionné. A ce propos, la recharge est intéressante puisque Asus promet que le Zenbook 3 pourra regrimper à 60% de ses capacités batterie en moins de 50 minutes. L’autonomie annoncée de l’engin est de neuf heures.

Asus Zenbook 3

La partie audio a été confiée à Harman Kardon qui gérera quatre enceintes intégrées au châssis. Une prise audio jack 3,5 mm est disponible sur le côté gauche de la machine. Aucune information concernant un éventuel retro éclairage du clavier. La seule photo de ce dernier ne semble pas être très illuminée… Le clavier est bien rétro-éclairé, ouf !

Asus Zenbook 3

Cela signifie qu’en plus de l’engin vous devrez vous équiper du dock USB Type C livré disposant d’un port USB Type C pour charger votre appareil mais également d’un port USB 3.0 plein format et un HDMI pour pouvoir profiter à plein de ses capacités. Sinon vous ne pourrez pas brancher une souris et recharger votre Zenbook 3 en même temps… A moins d’investir dans une souris Bluetooth, un adaptateur Widi pour l’image et tout le toutim.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 30 mai 2016 - 14 h 02 min

    Plus de finesse, moins de connectique. Ils ont débauchés le designers abrutis de chez Apple ? C’est de plus en plus ridicule. Qu’ils se contentent de proposer des tablettes au lieu de tirer les ordinateurs portables vers le bas… Il n’y a plus que dans les gammes Lenovo & co réservées aux pro que l’on trouve des appareils correctement équipés désormais -_-

    Répondre
  • 30 mai 2016 - 14 h 19 min

    [..] avec un jusqu’au boutisme qui “confère” à l’acharnement [..]
    confine ?

    Répondre
  • 30 mai 2016 - 14 h 33 min
  • 30 mai 2016 - 15 h 26 min

    “l’ultrabookisation”

    ©Larousse ou ®Robert ???!!! 😃

    Répondre
  • 30 mai 2016 - 18 h 03 min

    J’aimerai bien voir ce genre de machine avec les carte graphique externe en thunderbolt 3 sa pourrais être intéressant si le tout ne chauffe pas beaucoup et surtout si le proc suit bien derrière !

    Répondre
  • 30 mai 2016 - 19 h 25 min

    @Murat: Pour le moment c’est un peu comme vouloir le beurre et l’argent du beurre. Ce n’est pas compatible. Impossible de glisser un GPU externe dans un engin de ce type.

    Répondre
  • 31 mai 2016 - 9 h 44 min

    @Pierre Lecourt: Je pense qu’il veut parler de brancher une carte externe sur le port ThunderBolt, pas mettre le GPU dedans (https://www.youtube.com/watch?v=BFkp0GHz5v8)

    Sinon c’est génial d’avoir un portable de moins de 1kg mais au détriment de
    la connectivité, hélas :(

    Répondre
  • 1 septembre 2016 - 10 h 49 min

    […] Annoncée en Mai dernier, la gamme Asus Zenbook 3 embarquait alors un processeur Skylake de sixième génération, l’arrivée imminente des nouveaux Kaby Lake à mis un coup de frein à leur commercialisation et ce reboot pour l’IFA 2016 est donc bien sous le signe des nouvelles puces ultra basse consommation d’Intel. La fenêtre de commercialisation aurait été trop courte et les éventuels acheteurs d’une machine à ce prix aurait attendu de toutes manière la sortie des nouveaux modèles de puces ou la baisse des anciens. Asus a donc anticipé ce problème en retenant son dernier ultraportable le temps de préparer une sortie techniquement parée pour affronter la concurrence. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *