Asus ROG Avalon : Un (mauvais) concept de station de jeu upgradable

Un nouveau concept de PC a été exposé par Asus lors de ce Computex, il s’agit d’une solution compacte qui offre une évolution “aisée” de ses composants. L’Asus ROG Avalon est un boitier équipé d’une carte mère sur-mesure, mais qui laisse un accès libre à d’autres composants comme sa carte graphique ou son stockage.

Une bonne idée ? Assurément pas. Le concept est très joli sur le papier mais il n’apporte absolument rien de plus qu’une solution Mini-ITX standard, il pose même un gros soucis d’évolutivité sous prétexte de faciliter la tâche d’un éventuel upgrade. Avec cette formule, Asus enfermerait en effet l’acheteur dans son monde, celui d’une carte mère sur mesure et en dehors de toute norme standardisée.

ASUS ROG Avalon

L’Asus ROG Avalon est donc une fausse bonne idée, un concept qui ne permettra plus de choisir sur le marché les composants ceux qui conviennent le mieux  à votre budget ou à vos besoins.

Le plus surprenant est qu’il est présenté comme capable de faire exactement l’inverse. Sous le prétexte de ne pas avoir à sortir son tournevis pour changer de stockage, opération peu fréquente au demeurant, la machine vante les mérite d’une mise à jour aisée.

Le concept de base est simple. Asus sait fabriquer des barebones, c’est à dire des carte mères intégrées à des boîtiers. Mais alors que la marque propose en général des solutions basées sur ses cartes mères correspondant à des standards industriels1, ce nouveau concept utilise une carte dessinée sur mesure pour le châssis. Autrement dit, si demain vous vouliez changer de carte pour intégrer un modèle signé MSI, Gigabyte ou autre, cela vous serait impossible.

ASUS ROG Avalon

La solution promet en échange un accès plus aisé au reste de ses composants : C’est à dire à la mémoire vive, la carte graphique et la possibilité de monter des unités de stockage dans un système de rack à poignée swappable… Bref , le même genre de possibilité qu’offre une tour classique hormis pour les racks de stockage mais c’est le genre d’options que pourraient proposer n’importe quel constructeur de tour classique.

ASUS ROG Avalon

Le bilan que propose ce concept Asus ROG Avalon est donc assez contrasté. La tour n’est pas des plus compactes et l’encombrement proposé est assez cubique… La tour occupera beaucoup d’espace au dessus ou en dessous d’un bureau. D’un point de vue  silence, la solution n’apporte rien si ce n’est la possibilité déjà offerte à de nombreuses solutions MinITX de jouer avec un système de watercooling.

Le gros bémol étant que si un jour une telle solution atterrissait dans votre salon, vous seriez à la merci d’Asus pour en faire évoluer la carte mère. A la merci de sa gourmandise tarifaire, de sa volonté d’évolution ou de la continuité de sa gamme. Si pour passer d’un Avalon à un Avalon 2, il faut débourser pour une carte identique deux fois le tarif d’une solution Mini-ITX classique, je ne suis pas sûr que le jeu en vaille la peine. Et si Asus décide de laisser tomber cette branche, comme cela arrive souvent sur ce marché, quid de votre tour évolutive ? En cas de panne de la carte mère, le châssis tout entier serait à mettre la poubelle…

Aucun prix ni aucune disponibilité n’ont été annoncés.

Notes :

  1. Micro-ATX ou Mini-ITX
4 commentaires sur ce sujet.
  • 1 juin 2016 - 14 h 39 min

    Ceci est une revolution!!! :D

    Rien de plus à l’horizon que la perpétuelle obsolescence programmée pourrissant notre planète… Suffit que les composants soient de piètre qualité et ça fait un sacré déchet à retraiter pour un simple condo qui cramerait.

    L’intérêt des Pécés fixes est justement l’évolution et la réparation. Mon Pécé portable est un asus, j’aime bien cette marque, mais là, ça ressemble vraiment à de l’apple…

    Répondre
  • 1 juin 2016 - 15 h 33 min

    Finalement, je suis mieux loti avec mon boitier bitfenix pandora … dans lequel j’ai mis une asus rog, du watercooling, une bonne carte graphique bref … tout ce qui va bien et dans un encombrement pas supérieur, voir même moindre puisqu’en hauteur plutôt que de s’étaler sur le bureau.

    Répondre
  • uko
    1 juin 2016 - 16 h 47 min

    Ouep, l’idée a du mérite mais ils risquent de ne pas aller très loin avec. Ceux qui s’intéressent à l’évolutivité des composants savent déjà qu’il est très simple de faire évoluer une tour, et comprennent tout de suite le piège que représente ce genre de solution.

    Les autres s’en tapent, n’ont qu’une notion très vague du contenu d’un ordinateur et voudront juste un truc clé en main qui fonctionne. Ils prendront probablement un portable ou une tour sur les conseils d’un ami “kissyconnait” qui ne conseillerait probablement pas cette solution.

    Ça fait donc un argument marketing pour la fiche produit qui attrapera quelques gogos “Cette tour ci est évolutive !”, mais probablement en nombre insuffisant pour pérenniser le concept… qui risque donc fort de finir au rebut, et donc ne pas tenir ses promesses d’évolutivité comme l’indique Pierre.

    Si les équipes d’Asus croient assez au concept pour le soutenir jusqu’au bout par un énorme matraquage marketing, leur position me semble honnête. Après tout, établir un nouveau standard qui facilite l’entretient des machines peut avoir son intérêt, pour eux comme pour les utilisateurs.

    En revanche si comme je le soupçonne leur seule intention est d’ajouter un argument marketing à la fiche produit pour faire des ventes sans la moindre prétention d’établir un nouveau standard, la démarche est limite malhonnête.
    Ils ont forcément conscience du fait qu’un tel concept ne peut fonctionner que s’il est adopté massivement et qu’ils ne vont probablement pas tenir leurs promesses de proposer des modules évolutifs sur la durée.

    Ou peut-être qu’il s’agit d’un simple concept pour faire le buzz et qui ne verra jamais le jour?

    Répondre
  • 1 juin 2016 - 19 h 41 min

    En plus je déteste les gens qui mettent le mot Avalon dans la référence d’un produit commercial sans comprendre du tout le concept et la tradition qu’ils exploitent.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *