Un dirigeant de Samsung tire à boulets rouges sur Windows 8

Windows 8 n’est “pas mieux que Vista” : Voilà l’annonce de M Jun Doog-soo, le président de la division mémoire de Samsung, et il ne parle pas de Windows RT mais bel et bien de Windows 8. Un système qui ne réussit pas à séduire le grand public. Une charge bien sentie qui reflète le désarroi de toute une industrie.

“Les ventes de PC Windows 8 ne décollent pas”,  “Je ne sors que des smartphones”, “Apple doit bien se marrer”… Voilà le genre de petites phrases qui résonnent constamment à mes oreilles chez les revendeurs de PC. Les représentants de marques sont plus discrets, ils ne font que bougonner ou affichent un sourire en disant “réaliser leurs chiffres”. En recoupant les infos et surtout en interrogeant les grossistes, on se rend compte que derrière des sourires de façade la réalité est morose.

Si tout le monde se plait à accuser les tablettes comme principal élément responsable de la baisse des ventes de PC, en creusant un peu on se rend compte que beaucoup pointent également du doigt le nouveau système de Microsoft. Après Asus qui expliquait que les ventes de PC sous Windows 8 n’étaient pas exceptionnelles à son lancement, qu’il devait faire ses preuves, c’est donc au tour de Samsung de faire savoir son ressenti sur le nouvel OS.

Windows 8 est un pas important pour Microsoft qui cherche à la fois à unifier son univers avec un système semblable sur tous ses produits. C’est aussi un système pensé pour les tablettes, un espace que Microsoft compte bien occuper à terme. C’est également un OS bien plus cher que son prédécesseur et qui impose un équipement plus important : 2 éléments qui salent la note sur de nombreuses machines : Plus de mémoire vive, plus de stockage, des processeurs plus véloces et des fioritures comme des écrans tactiles ou du SSD. Autant de petits détails qui sont certes parfois agréables mais pas forcément utiles pour tout un chacun.

En une nuit, lors du passage de Windows 7 à Windows 8, madame Michu n’a pas ressenti le besoin de passer à un système tactile ou un engin doté de plus de performances. Lui imposer une machine plus chère à cause d’un changement logiciel n’est donc pas à son goût. La déstabilisation provoquée par la nouvelle interface arrive dans un second temps et des machines achetées sont renvoyées plus fréquemment aux revendeurs avec cette nouvelle mouture : Les consommateurs se retranchant derrière la loi et le retour sous 7 jours des produits achetés par correspondance : “Beaucoup expliquent ne pas s’en sortir avec la machine et finissent par renvoyer leur portable” me confie un responsable d’une grande enseigne de VPC.

Il est d’ailleurs assez étonnant de voir comment se comportent les gens en face de machines Windows 8 en magasin aujourd’hui, ils sont totalement désorientés. Certains essayent de toucher des écrans non tactiles tandis que d’autres ouvrent et ferment des tuiles compulsivement. Au final c’est toujours le même constat. Les caddies repartent vides. Passer une heure en magasin à observer des personnes voulant acheter un micro ordinateur et repartir les mains vides est une expérience très enrichissante pour évaluer le marché.

Samsung a déjà renoncé à sortir certains de ses produits aux US et en Europe, Acer a expliqué vouloir prendre du recul sur des propositions de Microsoft. Mais ces critiques se formulaient sur des produits fonctionnant sous Windows RT, un OS qui ressemble chaque jour un peu plus à un échec. Le fait que Windows 8 se fasse ouvertement montrer du doigt est nouveau.

Reste que Samsung n’a pas le choix et devra continuer à exploiter Windows 8 à défaut d’un autre système d’exploitation grand public. On voit mal le coréen se mettre au libre ni concevoir en quelques mois son propre système d’exploitation. Ces annonces, faites par des personnes importantes chez Samsung mais pas au premier plan sont peut être savamment calculées pour accélérer des négociations tarifaires globales chez Microsoft. Un représentant d’un constructeur en France m’a également clairement expliqué, sous couvert de discrétion vouloir retrouver des tarifs d’avant Windows 8 pour stimuler ses ventes : Tarifs qu’il n’obtiendra pas en suivant la voie tracée par Microsoft et Intel. “En proposant des ultraportables sous Windows 7 aujourd’hui, je doublerai certainement mon volume de vente et mes marges seraient plus importantes”.  Vendre des produits de 2012 au prix de 2012 en 2013 semble pourtant pour le moment encore  totalement inaccessible.

Source : Cnet.com


Pas de Pub
75 commentaires sur ce sujet.
  • 11 mars 2013 - 13 h 10 min

    Et là tu ne parle, à priori, du grand public. Imagine même pas les professionnels qui se retrouvent avec un PC et une interface à la Xbox 360 ….. Cela fait doucement rire !

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 13 h 29 min

    @Tuxkillbill: J’ai rencontré pas mal de patrons de petites PME… Ils sont toujours sous XP ! alors Windows 8 c’est le bout du monde. Il y’en a un qui a acheté un par complet de portables avant la migration, sous Windows 7. Ils ont pas tous été déballés pour le moment, il a acheté en “prévision” de Windows 8 à un super tarif des engins bradés parce que sous Windows 7.

    Répondre
  • KMI
    11 mars 2013 - 13 h 29 min

    Ils ont qu’à mettre des PC en présentation sour linux, on verra si les gens sont autant perdu…

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 13 h 52 min

    Je suis pas d’accord. C’est limite mal honnête de dire que Windows 8 demande plus de mémoire et plus de puissance. C’est totalement faux !

    Windows 8 s’offre même le luxe d’être plus réactif à configuration équivalente.

    Quant au prix, il n’est pas censé être moins chère avec la suppression des codecs, de windows média & cie ? (c’est une vrai question, je n’en sais rien)

    Après il est vrai que la prise en main est plus problématique, surtout pour les néophytes.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 01 min

    J’utilise Windows 8. Mais avec classic shell en mode windows uniquement. la surcouche tactile n’a aucun intérêt pour moi.

    Répondre
  • SGT
    11 mars 2013 - 14 h 04 min

    Il n’a pas tout à fait tort mais il oublie certains points :

    – le plus important : tous les constructeurs ont profité de Windows 8 pour augmenter sensiblement leurs prix sur le marché des portables, ultrabook et hybrides pour des machines moyennement réussies. J’ai installé un W8 sur un Acer 1820 PTZ d’il y a quelques années, il tourne parfaitement… donc le besoin d’un hardware plus évolué n’est pas en cause…

    – il y a un manque flagrant d’inventivité de la par des constructeurs et quand elle est présente c’est le grand n’importe quoi. Microsoft a essayé de donner le La avec la Surface Pro sachant que ses partenaires manquent cruellement d’imagination et de sens de la qualité mais on n’y est pas encore. J’ai testé l’hybride W8 Pro de Samsung sur un stand et bien ça donne pas franchement envie tant la finition fait plastoque eut égard de son prix.

    Enfin dernier facteur W8 est un OS de transition, à quoi pouvaient donc rêver les constructeurs ??

    Alors certes des dirigeants de Samsung peuvent dénoncer mais en même temps ils ont bien contribué eux aussi à cet état de fait.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 07 min

    Depuis le temps qu’on se trimballe sous windows des horreurs dont on nous dit : c’est un héritage du DOS, c’est pour assurer la rétro-compatibilité avec Windows xxx, on est obligés de conserver cette librairie à la con à cause de …

    A chaque version de Windows, je me prends à espérer que l’on fasse enfin table rase du passé, qu’on reparte d’un OS propre et assurant avec une enveloppe minimale les fonctions essentielles d’un système d’exploitation : système de fichiers moderne, gestion de la mémoire et du multi-tâches, fin de la base de registres et de son fonctionnement qui condamne l’OS à ralentir inexorablement au fil des mises à jour, patches et aux installations, même lorsque on fait un peu le ménage avec un CCleaner …

    Au lieu de ça, chaque version est un peu plus énorme que la précédente, comme si ce n’était qu’une surcouche. Là où un linux fait tourner un window manager sexy, un libre office et un browser, le tout en consommant 300 Mo de RAM à tout casser, il faut déjà plus d’1.5 Go pour démarrer windows 7 sur un PC tout juste déballé. Sans compter tout le crapware qui vient pourrir la séquence de démarrage, et qu’on va passer des heures à enlever, commençant ainsi à pourrir la sus-citée base de registres.

    Pas étonnant que l’utilisateur n’y trouve pas son compte …

    Si je n’avais pas besoin de Seven pour faire tourner des produits microsoft dont j’ai besoin pour le boulot, j’aurais encore un bon vieil XP avec un RAMDISK pour occuper la mémoire excédentaire que l’OS ne sait pas utiliser.

    Eviltwin
    Membre du comité de soutien des fichiers .ini

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 09 min

    Plusieurs choses:

    – A priori, Windows 8 est plus optimisé que 7, et ne demande pas un hardware différent. Il ira meme plus vite, a hardware egal. Le boot en particulier a été optimisé, rendant les SSD encore moins vitaux.
    – Le choix d’une interface tactile par défaut est calamiteux, a la fois pour le surcout du tactile, et pour les reactions négatives de quasi tous les utilisateurs. Même si on peut repasser a l’interface habituelle gratuitement et facilement, Metro est un point négatif, pas positif.
    – A part Metro, y’a rien de bien vendeur. Le boot plus rapide ? le RDP serveur ré-intégré (il était dans XP et Vista, puis plus dans 7) ?

    Et enfin, il y a deja de grosses rumeurs de sortie d’un Win8 pour netbooks, a $30 au lieu de $120 pour Win8+Office. Il leur aura fallu encore moins longtemps que je n’anticipais pour perdre les nerfs :-p. Bon, y’a des contraintes matérielles abusives (ecran 10″), mais ca suffira pour gacher un peu le marché aux Chromebooks.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 10 min

    Il y a aussi une chose que je n’aime pas sous W8, c’est les icones des tuiles. Ils sont d’un déprimant !!!! Avant, pour le mail on avait une magnifique enveloppe stylisée avec effet d’ombre et un peu de couleur pour le cachet. La on a une icone monochrome toute simple. Et c’est pareil pour tout ! Il me semble même qu’à un moment pour Visual Microsoft est revenu en arrière sur les icones car jugés trop déprimant.
    Quelque part, c’est vrai que c’est moche de dépenser de l’argent dans une carte graphique haut de gamme, et pleins de moniteurs capable d’afficher de magnifiques couleurs, tout ça pour se retrouver à afficher du rouge, vert et bleu sans aucune classe ni vraiment d’images.
    Eurk ! Vivement que microsoft se ressaisisse et fasse que l’on démarre par défaut en mode bureau sur W8 avec bouton démarrer.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 11 min

    @Choubidou: euh tu as du mal lire, ce n’est pas ce qui est écrit. J’ai écrit que Windows 8 impose “un équipement plus important” et C’est le discours servi par les constructeurs… On est passé d’un 2 Go de mémoire vive comme base en 2012 à 4 Go en 2013. Les Atom ont été retiré des offres parce que pas assez puissants et le stockage est passé de 320 à 500 Go de base également… C’est vrai que Microsoft indique qu’il suffit d’un processeur monocoeur à 1GHz, d’1 Go de mémoire vive et de 16 Go de stockage pour faire tourner Windows 8 : Maintenant je sais pas si tu as essayé, mais c’est invivable.

    Toutes ces évolutions materielles vers le haut ont étés expliquées par les “besoins” de Windows 8. Que ce soit réel ou pas, cela ne change rien au final, dans les rayons la note est salée parce qu’on paye un engin sous Celeron / 4 Go / 500 Go à 299€ minimum en 2013 alors qu’on pouvait trouver des engins AMD E350 ou Atom / 2Go / 320 go à 199€ en 2012. Ok on ne peut pas faire la même chose avec mais ce sont tous les deux des engins très entrée de gamme qui suffisent pour de la consultation.

    Le soucis c’est que le passage à Windows 8 fait grimper systématiquement la note de façon exponentielle lorsque l’on monte en gamme. Le Delta pour le portable moyen est de l’ordre de 150€.

    Windows 8 plus réactif sur une config équivalente par rapport à Windows 7. Possible oui, mais commercialement ça a servi d’alibi à une très nette augmentation des prix et évidemment des marges.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 17 min

    Le config minimale n’a pas changée.
    Les constructeurs ont je pense augmentés ou essayés d’augmenter leurs marges.
    Windows 8 ca plait ou ca plait pas, mais ca fait surtout fuir, alors que Windows 7 était plutot attirant.
    Au final je pense que Microsft a intérêt a réagir au risque de perdre la bataille du PC alors qu’elle était gagnée d’avance.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 20 min

    Tiens c’est marrant, cela fait maintenant à peu près un mois que je suis passé d’un portable Core Duo sous Win7 à un nouveau en i5 sous Win8, et à l’usage, au ressenti… je me suis exactement fait cette réflexion que Win8 était quasiment le même bouzin que Vista ! Je regrette mon Win7 (d’ailleurs je n’arrive pas à me résoudre à revendre mon “ancien portable”). Et surtout, bien que n’étant pas “un lapin de 6 semaines” et ayant su m’adapter depuis mon premier contact avec les tous premiers Os… avec des PC en 8086, là avec Win8 je n’arrive pas à accrocher. J’ose à peine imaginer ce que Monsieur Untel ou Madame Michu ressent devant cet Os.

    Question achat, j’ai justement profité d’un retour magasin dans une grande enseigne -après achat en ligne- cela m’a fait gagner au passage 17% sur le prix neuf. Il y avait une quinzaine de machines différentes vendue au même motif, et la vendeuse m’a confirmée que c’était des “déception Win8” qui avait causé ces retours (bien sûr, c’est le genre d’info totalement invérifiable pour un particulier ;-) ).

    Bon, il est vrai, comme le dit Choubidou ci-dessus, Win8 n’est pas si gourmand que cela, chez moi avec “seulement” 4Go de ram cela passe nickel (enfin bon, avec une carte graphique dédiée de 2Go quand même, c’est toujours cela qui n’est pas pris sur la ram). Par ailleurs, il y a quand même des points positifs : mon DD n’est qu’un mécanique 7200trs, et pourtant le réveil de veille s’effectue en à peine 2 secondes, cela me change agréablement (par contre la veille semble plus gourmande en terme de conso batterie).

    J’espère que Microsoft, avec son projet de mise à jour Blue jesaispasquoi va corriger un peu le tir.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 22 min

    @obarthelemy: J’attends d’avoir plus d’infos sur cette annonce. Mais si c’est le cas, c’est un régal pour moi qui ai anticipé ça depuis le lancement de Windows 8 et la mort prématurée des netbooks. Alors que les revendeurs me demandaient (le comble) où acheter des netbooks parce que la demande était forte, les constructeurs ont décidé d’en finir…

    Essaye de pianoter http://www.netbook.com pour voir, tu comprendras d’où vient le problème :)

    Répondre
  • to
    11 mars 2013 - 14 h 23 min

    @KMI: +1

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 23 min

    Personnellement j’utilise Windows 8 avec mode ModernUI sur une tablette Asus EP121, et sur ma machine pro et je n’ai aucun problème de compréhension ni même de “rentabilité” d’utilisation. Bien au contraire je m’y retrouve beaucoup mieux dans l’interface ModernUI que dans un menu démarrer classique. Je fais du développement toute la journée et je passe donc beaucoup de temps également sur le bureau, et de ce point de vue je ne suis en rien perdu par rapport à Windows 7, mais je comprend que le changement d’habitudes puissent déboussoler les utilisateurs.

    Après Samsung et certains constructeurs se plaignent de vendre moins de PC, mais comme le dit si justement SGT, ils ont contribué à cet état de fait. Ils nous rabattent les oreilles avec leurs tablettes depuis presque 2 ans, sans apporter de réelles innovations à leur PC et il s’en prennent ensuite à Windows 8 qui n’est pas le sauveur d’un parc machine vieillissant (et je parle des PC neufs qui sortent d’usines mais avec une conception d’il y a 2 voir 3 ans). Samsung est le premier à blâmer dans l’histoire, parce que en dehors de ces Galaxy Tab et Galaxy Note (j’omet volontairement les Galaxy S qui sont “encore” des téléphones) ils ne présentent rien de nouveau qui soit véritablement intéressant.

    Maintenant je peux comprendre que certains aient des réticences à l’utilisation de Windows 8 mais de là à en faire le judas qui trahi les constructeurs j’ai un gros doute quand même. Je serais curieux de voir le cahier des charges minimum imposé par Microsoft réellement.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 29 min

    Marrant je ne ressens pas la même chose. J’ai pris windows 8 assez rapidement sur mon pc principal, puis ajouté sur les 2 autres de mon domicile. Pas de souci particulier à part l’interface tuile qui ne sert à rien sinon gêner.

    Dans l’ensemble bonnes performances pour tous les ordis, quelques plus sur la gestion multi écran…Etc. Evidemment ça désoriente un peu au premier abord de ne plus avoir le menu démarrer, d’un autre côté pour une fois que Microsoft change un peu on ne va pas crier au scandale. C’est comme quand Apple change une prise ipod qu’ils sont les seuls à garder depuis 15 ans, tout le monde hurle ^^

    Je trouve qu’il reste une marge conséquente pour évoluer à windows 8 évidemment, mais de là à dire que c’est une bouse, ce n’est pas du tout mon avis.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 39 min

    windows 8 est bien meilleur que seven ( gestion de la mémoire correct c’est déjà beaucoup) , d’ailleurs avant de changer de config desktop j’ai bien regarder la compatibilité xp pour passer de xp > 8 .
    Le problème de 8 est sont interface merdique, il faut mettre les mains dans le cambouis pour le repasser en OS desktop pour ma part j’utilise ex7for8, de plus les configs qui se vend sont des portables il coute deux bras avec du tactile qui sert a rien frustrant encore plus les consommateurs.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 40 min

    Pour répondre aux commentaires, W8 n’est pas une bouse, mais forcer son Modern UI a tout le monde, aura sans doute fait plus de dégat que de bien 75% des utilisateurs diront que ce n’est pas adapté à un ordinateur de bureau/portable.

    Comme Pierre le dit souvent, ils ont voulus forcer et pousser le concept tablette jusqu’au bout, mais les besoins sont complètement différents !

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 43 min

    @nova: Exactement !
    Perso j’utilise Start 8 qui est énorme !!!

    Répondre
  • A
    11 mars 2013 - 14 h 50 min

    C’est clair que W8 n’est pas parfait et que d’imposer une interface Metro mise au premier plan pour fermer l’écosystème et obliger à passer par le Windows Store, c’est loin d’etre l’idéal ou même bénéfique.

    Mais, dans l’ensemble, W8 est meilleur que 7. Dire le contraire c’est etre très mal renseigné ou mentir.
    Il est plus rapide, plus économe en ressources et ne demande pas du tout plus de puissance ou un hardware ‘sur-mesure’ (SSD, cpu, ram…) non plus contrairement à ce qui est affirmé dans l’article.

    Ce qui est surtout vrai, comme le souligne @SGT, c’est que l’augmentation des prix, elle, est bien là.
    MAIS le racourci fait dans l’article et par la plupart des blogs/sites de dire que c’est MS et W8 qui imposent indirectement cet augmentation des prix est complètement faux et limite malhonnète.

    Encore une fois, W8 ne demande aucun upgrade hardware. Au contraire, il fonctionne mieux que 7 à hardware équivalent.
    Et le cout de la surcouche tactile (+20$ max?) est très loin d’expliquer les hausses de prix.

    C’est encore et toujours la même histoire.
    Les OEMs vendent des produits mal finis, essayent de les surfacturer sous prétexte de nouveauté et, après, trouve des boucs émissaires. Et Microsoft est toujours le premier en ligne.
    C’est toujours plus facile de reprocher aux autres ses propres erreurs que de les assumer et de changer.

    Ils ont fait et font toujours pareil pour les ultrabooks qui ne se sont jamais bien vendus mais là y’avait personne à blamer qu’eux-mêmes. Donc on ne les a pas entendu. C’est même Intel (un comble) qui répétait sans cesse qu’ils devaient baisser les prix. L’ont-ils fait? Pas vraiment, non.
    Et les ultrabooks ne se vendent toujours pas.
    Leur solution?
    Vendre des machines sous W8, certes un peu mieux équippées, mais encore plus chères et avec une marge encore plus importante!

    La question se pose: Sont-ils tout simplement débiles?
    Ou bien leur aveuglèment dans la recherche de profit les rend-il imperméables à toute considération de bon sens?

    Ca a été pareil pour les tablettes.
    Sérieux, rappelez vous des prix des tablettes ne serait-ce qu’en début d’année dernière. C’était ridicule.
    Il a fallu Amazon, Google et B&N pour obliger les OEMs à baisser leurs marges.
    Et, oh miracle, aujourd’hui on a de bonnes tablettes à des prix compétitifs. Et même des nouveaux produits (GN8, PhonePad) qui vont concurrencer les smartphones et, je l’espère, changer aussi ce marché aux marges ridicules.

    Tu m’étonnes qu’ils préfèrent vendrent des smartphones à 50% de marge!
    Ils nous prennent vraiment pour des abrutis quand même.

    Mais je vois que ça marche en partie puisque les sites, bloggeurs et autres anti MS (pro OSX ou pro Linux) reprennent l’idée selon laquelle W8 est la cause de tous les maux de l’industrie en y ajoutant une mauvaise foi absolue en plus… Pour faire bonne mesure et essayer de donner des (fausses) justifications à cette affirmation.

    Alors, c’est sur les PCs ne se vendent pas bien. Mais ça a commencé avant le lancement de W8 et, même s’il peut y contribuer indirectement car il y en aura toujours des manches qui seront perdus devant une nouvelle interface et qui seront rebuttés, il n’est pas du tout le premier responsable de cette crise.

    Tout le monde ferait mieux d’intégrer le fait que la majorité des gens n’a pas de fric et que les tablettes permettent, à un cout moindre, de différer le renouvellement d’un PC/laptop qui fonctionne encore et dont le remplaçant coute trop cher.
    C’est aussi simple que ça.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 14 h 59 min

    J’ai installé Classic Start et les choses vont un peu mieux… Plus besoin de passer par ces tuiles inutiles avec un temps de chargement… Je trouve même pas l’adjectif tellement c’est pénible !!! Heureusement que j’ai un ipad et une nexus 7 pour les notifications…

    Répondre
  • A
    11 mars 2013 - 15 h 06 min

    J’ai aussi lu que, encore une fois sous la pression des OEMs (et là on comprend mieux pourquoi on en entend rale sur W8), MS allait proposer une sorte de nouveau Starter pour les machines inférieures à 1O”8 (c’est la seule restriction qui est annoncée pour l’instant).
    30$ au lieu de 120 pour le combo W8+Office, en effet.

    Cela devrait pouvoir permettre de voir des tabmettes, petits laptops à écrans tactiles ou des hybrides (le tout sur W8) à prix plus raisonnables.
    Les OEMs seraient ravies car elles n’auraient meme pas à baisser leurs marges puisque le différentiel de prix serait complètement absorbé par MS en fait.

    Comme quoi leur campagne de disinformation relayée par les sites spécialisés pour des raisons qui leurs sont propres semble avoir marché.

    J’espère quand même que ce Neo-Starter ne sera pas aussi limité que les précédents et que les OEMs n’en profiteront pas pour nous vendre de la mer** sous prétexte que c’est moins cher.

    Mais là, je pense que c’est de l’utopie quand on voit que déjà avec un W8 ‘normal’ ils nous en vendent (l’Asus S202, les hybrides mal finis en plastique tout pourri…).
    Les prix vont baisser, c’est sur mais la qualité ne va pas augmenter (elle risque même de baisser encore).

    Répondre
  • A
    11 mars 2013 - 15 h 11 min

    Problème de cache por les posts?

    Répondre
  • uko
    11 mars 2013 - 15 h 29 min

    @Chris:
    Même ressenti pour moi, pas vraiment de griefs contre W8 sinon son interface. Et encore, à la souris elle est un peu étrange mais rien de bien grave.

    @Pierre Lecourt:
    Je ne suis pas certain de comprendre ce que les constructeurs reprochent à W8. S’il s’agit de l’interface Metro, le problème me semble facile à contourner en pré-installant un launcher comme Classic Start qui permettrait à leurs clients de retrouver leurs marques. C’est pas comme si le concept de pré-installer des soft leur était étranger.

    Concernant les 16GO de stockage requis pour W8 ça ressemble à un gros troll de la part de MS, alors que la surface pro utilise plus de 30GO pour l’OS après nettoyage.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 15 h 52 min

    Bonsoir à tous,

    Après la pertinence du post sur “leap motion” face aux écrans tactiles (https://www.minimachines.net/a-la-une/portables-tactiles-une-technologie-deja-condamnee-par-leap-motion-5203) et maintenant la critique constructive de Windows 8 suite aux déclarations d’un cadre de Samsung, je pense que Microsoft a voulu rattraper son retard à tout prix en brûlant les étapes. Je ne dis pas que sur le long terme ça ne marchera pas mais le marché actuel est encore trop aléatoire, alors est-ce la bonne orientation ?

    Microsoft n’a-t-il pas remarqué qu’Apple n’a surtout pas mis du tactile sur ses pc et portable (par contre du “leap motion”, c’est tout à fait envisageable).

    L’ensemble des personnes que je connais (attention, je ne parle ici que de personnes qui sont des utilisateurs de base de PC) sont encore sous Windows XP ou viennent de passer à Windows 7… ou carrément à Androïd ou iOS (ils ont fait le choix d’un “smartphone” ou d’une tablette pour se familiariser avec ce nouveau monde du tactile, en attendant mieux côté PC… et travaille au bureau ou à l’école avec ce qu’il y a)

    Le constat est simple : on ne travaille pas sur un écran tactile comme devant un clavier d’ordinateur. Quand j’utilise un ordinateur, c’est pour écrire au kilomètre, travailler sous tableur, concevoir une présentation ou travailler sur une image… Et c’est là que notre cher Pierre a raison ! Si vous ajoutez le tout tactile à un PC, vous vous mélangez les pinceaux ! Vous perdez vos marques, surtout qu’aujourd’hui, il y a encore très peu de logiciels optimisés pour ça. Par exemple, êtes-vous plus rapide pour sélectionner une partie précise d’un texte à la souris (ou au pavé numérique) que tactilement ? Moi, jusqu’à aujourd’hui, j’ai encore beaucoup de mal à sélectionner rapidement, avec mes doigts (certes assez gros), une phrase dans un texte, la copier et la coller aussi rapidement qu’avec souris et raccourcis clavier. Cette remarque paraît anodine, pourtant elle est très représentative de ce qui se passe actuellement.

    Et là encore, je vais reprendre la mise en avant des clés PC faite par Pierre. Pour 50 à 100 Euros, vous avez un PC qui peut faire tourner “un bureau alternatif à la Windows XP = Linux, Chrome OS, Androïd”, qui prend un minimum de place, sur lequel vous pouvez greffer un écran, un disque externe pour la sauvegarde de données, un système de pointage (souris ou pavé numérique) et un clavier… donc 10 fois moins chers qu’un PC en i3 minimum + le fameux écran tactile 20 pouces (je ne parle ici que des PC de bureau ou tout intégré et pas des “Ultrabook”).

    Je sais, mon exemple est extrême, mais faite l’expérience. Devant une tablette ou un “smartphone”, les gens commencent à savoir ce qu’il faut faire et ne tentent pas des manipulations trop compliquées. Devant un pc, ils ont aussi leurs habitudes et savent comment “travailler”. Mais, devant une interface mixtes, les réflexes sont perdus (et je ne parle pas ici seulement de Windows 8)… Beaucoup de gens ne savent pas, ou ne veulent pas savoir, qu’ils peuvent changer l’interface du bureau de Windows 8… Ils veulent que ça marche comme un PC, ou comme un “smarphone” ou une tablette… mais pas les deux.

    François à Taichung

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 15 h 58 min

    Samsung sont des boulets en PC, ils ont le choix, meme HP commence a faire du PC sous ubuntu linux. Qu’attendent ils ?

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 16 h 19 min

    Enfin des PC sous linux pour le grand publique?

    j’ai hâte d’aller dans un magasin et d’entendre un vendeur me vanter les avantage de linux par rapport à W8 ^^

    Plus sérieusement, je ne dirais pas que W8 est un mauvaise OS, mais plutôt qu’il à une mauvaise interface. Il aurais fallu offrir le choix aux personne antre une interface classique (rassurante) et une interface tactile pour les personne en ayant l’utilité.

    Allez on y crois, je changerais mon vieux bousin sous vista et ubuntu (core 2 duo 2.2ghz 4Go GT120m) quand je trouverais quelque chose d’esthétique et de performant pour pas trop chère. Mon rève: un core i5 8Go SSD 256go avec carte graphique moyenne gamme dans un chassie en carbone avec écran HD de 15.6p et toutes les sorties possible pour 700€.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 16 h 32 min

    Le problème de Vista était un problème de performance, le matériel à sa sortie ne suivait pas, à chaque action il y avait le petit satané cercle vert qui tournait :)

    Le problème de Windows 8 est un problème essentiellement d’ergonomie, ce qui est encore plus con, et plus grave je dirais.

    Et puis j’ai l’impression que tout le monde s’en fiche un peu de Windows 8 non?

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 16 h 57 min

    Windows 8… Un systeme avec des tuiles, qui vont en feront voire de toutes les couleurs. ^^

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 17 h 33 min

    @a tous : vous faites un peu les vieux sur ce coup, c’était mieux avant, ils détraquent tout avec leur satellites etc.

    Windows 8 demande un temps d’adaptation parce que l’interface est nouvelle, il faut compter avec et travailler un petit peu ses habitudes. Au bout du bout la gestion de win8 est relativement intuitive et on retrouve ses petits.

    J’aurais souhaité une option pour booter sur la dernière interface utilisée avant la mise hors tension, metro ou le bureau. C’est une des possibilités qui est avancée pour la mise à jour qui vient. Ca pourrait suffire à contenter tout le monde sans pour autant jeter metro aux oubliettes.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 17 h 44 min

    Sinon y a Classic Shel aussi, je l’ai installé pour retrouver le menu démarrer. Ok, ça rajoute quelques process en plus mais en supprimant quelques services non primordiales à coté on s’y retrouve et au final je boot en 22 secondes sur mon DM1 4430

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 18 h 02 min

    Windows 8 est une grand réussite pour Microsoft en ce sens que UEFI a été rendu obligatoire et rend (très) difficile l’installation d’un OS alternatif, tout cela sans aucune réaction des pouvoirs publics… Waw quelle performance pour empêcher la concurrence on ne peut faire plus efficace. Alors que les gens l’achètent de gaité de coeur ou pas aujourd’hui ou demain qu’elle importance, un grand pas est fait pour empêcher toute alternative, de la belle ouvrage!

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 18 h 15 min

    @Pierre Lecourt: pour avoir fait passer mon netbook tout pourri (100″ 1024×600, Atom, 2GB, 1TB) sous Windows 8, je confirme que c’est plus rapide que 7. Marginalement, mais plus rapide. Par contre les softs Metro refusent de tourner faute de pixels… ca tombe bien, j’en veux pas.

    Le coup du “acheter plus gros, il faut ca pour le nouveau Windows”, c’est de l’arnaque de la part des OEM.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 18 h 19 min
  • A
    11 mars 2013 - 18 h 29 min

    @obarthelemy:

    Et comment ça s’appelle de défendre la même idée dans un article quand on a testé W8 et qu’on sait que ce n’est pas vrai?

    Répondre
  • A
    11 mars 2013 - 18 h 33 min

    C’est clair que W8 n’est pas parfait et que d’imposer une interface Metro mise au premier plan pour fermer l’écosystème et obliger à passer par le Windows Store, c’est loin d’etre l’idéal ou même bénéfique.

    Mais, dans l’ensemble, W8 est meilleur que 7. Dire le contraire c’est etre très mal renseigné ou mentir.
    Il est plus rapide, plus économe en ressources et ne demande pas du tout plus de puissance ou un hardware ‘sur-mesure’ (SSD, cpu, ram…) non plus contrairement à ce qui est affirmé dans l’article.

    Ce qui est surtout vrai, comme le souligne @SGT, c’est que l’augmentation des prix, elle, est bien là.
    MAIS le racourci fait dans l’article et par la plupart des blogs/sites de dire que c’est MS et W8 qui imposent indirectement cet augmentation des prix est complètement faux et limite malhonnète.

    Encore une fois, W8 ne demande aucun upgrade hardware. Au contraire, il fonctionne mieux que 7 à hardware équivalent.
    Et le cout de la surcouche tactile (+20$ max?) est très loin d’expliquer les hausses de prix.

    C’est encore et toujours la même histoire.
    Les OEMs vendent des produits mal finis, essayent de les surfacturer sous prétexte de nouveauté et, après, trouve des boucs émissaires. Et Microsoft est toujours le premier en ligne.
    C’est toujours plus facile de reprocher aux autres ses propres erreurs que de les assumer et de changer.

    Ils ont fait et font toujours pareil pour les ultrabooks qui ne se sont jamais bien vendus mais là y’avait personne à blamer qu’eux-mêmes. Donc on ne les a pas entendu. C’est même Intel (un comble) qui répétait sans cesse qu’ils devaient baisser les prix. L’ont-ils fait? Pas vraiment, non.
    Et les ultrabooks ne se vendent toujours pas.
    Leur solution?
    Vendre des machines sous W8, certes un peu mieux équippées, mais encore plus chères et avec une marge encore plus importante!

    La question se pose: Sont-ils tout simplement débiles?
    Ou bien leur aveuglèment dans la recherche de profit les rend-il imperméables à toute considération de bon sens?

    Ca a été pareil pour les tablettes.
    Sérieux, rappelez vous des prix des tablettes ne serait-ce qu’en début d’année dernière. C’était ridicule.
    Il a fallu Amazon, Google et B&N pour obliger les OEMs à baisser leurs marges.
    Et, oh miracle, aujourd’hui on a de bonnes tablettes à des prix compétitifs. Et même des nouveaux produits (GN8, PhonePad) qui vont concurrencer les smartphones et, je l’espère, changer aussi ce marché aux marges ridicules.

    Tu m’étonnes qu’ils préfèrent vendrent des smartphones à 50% de marge!
    Ils nous prennent vraiment pour des abrutis quand même.

    Mais je vois que ça marche en partie puisque les sites, bloggeurs et autres anti MS (pro OSX ou pro Linux) reprennent l’idée selon laquelle W8 est la cause de tous les maux de l’industrie en y ajoutant une mauvaise foi absolue en plus…
    Alors, c’est sur les PCs ne se vendent pas bien. Mais ça a commencé avant le lancement de W8 et, même s’il peut y contribuer indirectement car il y en aura toujours des manches qui seront perdus devant une nouvelle interface et qui seront rebuttés, il n’est pas du tout le premier responsable de cette crise.

    Tout le monde ferait mieux d’intégrer le fait que la majorité des gens n’a pas de fric et que les tablettes permettent, à un cout moindre, de différer le renouvellement d’un PC/laptop qui fonctionne encore et dont le remplaçant coute trop cher.
    C’est aussi simple que ça.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 18 h 39 min

    @Pierre Lecourt: Exactement ! Même chose pour là ou je travail. Nous avons des PC de supervision et de contrôle de gros ensemble industriel qui tourne toujours sous XP. Fin de support obligeant, le service les gérant (après avoir étudié la migration vers Seven – Même pas W8 -) a décidé de les faire migrer vers Linux, car plus simple à gérer (OK le soft est disponible sur les 2 plate-formes cela simplifie les choix, mais c’est pour dire.

    Répondre
  • A
    11 mars 2013 - 18 h 40 min

    En tout cas la campagne de désinformation (au sujet de la prétendue responsabilité de W8 dans la baisse des ventes de laptops/PCs) des OEMs, des blogs et des anti MS (pro Linux ou OSX) semble fonctionner puisque certaines personnes le croient que ça pourrait obliger MS a ressortir un bon vieux Starter pour apaiser le mécontentement des OEMs et pénétrer le marché des tablettes (hybrides).

    C’est tout bénéf pour les OEMs puisque les prix vont baisser mais c’est MS qui prendre en charge cette baisse de prix et pas les constructeurs (baisse de W8+ Office de 120$ à 30$) si c’est confirmé.

    Donc ils n’auront pas à baisser leur marge.

    Pour l’instant la seule restriction connue c’est la taille de l’écran (10″8 max). Mais il pourrait y en avoir d’autres. Moi j’espère qu’il ne sera autorisé que pour les hybrides.

    Répondre
  • A
    11 mars 2013 - 18 h 45 min

    @Tuxkillbill:

    Ca n’a rien à voir avec la qualité (ou pas) de W8. La preuve, ils ne sont pas passés à W7 (jusqu’à maintenant) alors qu’il est bien meilleur qu’XP.

    C’est simplement une histoire de cout et pour les rogner au max.

    Alors maintenant on va même jusqu’à utikiser l’avarice des entreprises pour expliquer le fait que W8 serait un mauvais OS alors que ça n’a rien à voir…

    Répondre
  • Bob
    11 mars 2013 - 19 h 37 min

    Je trouve beaucoup de reactions un peu excessive. Personnellement j’utilise Windows 8 depuis 2 mois professionnellement et je trouve que c’est l’un des meilleurs Windows que j’ai pu utiliser : stable, reactif, tres rapide a demarrer et a s’arreter. Les differences avec Windows 7 sont en fait relativement minimes, a part le remplacement du menu demarrer par les “tiles” de Modern UI.

    L’interface Modern UI est facile a ignorer pour un usage “desktop” et il faut juste s’habituer a revenir au bureau avec le clavier (Windows + D) plutot que l’icone sur la barre de taches.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 19 h 46 min

    @A: sur de gros sites industriels avec des coûts et infrastructure importantes, le problème se pose autrement
    le principal, c’est que ça marche point
    (genre traffic ferroviaire, distribution d’eau d’électricité, centrales, plateforme etc etc)
    l’argent est “moins” un problème ici que la fiabilité maximum recherché du système (si ça “marche plus” c’est la cata et une perte colossale bien supérieure au coût de quelques malheureuses licences et les entreprises le savent très bien et ne lésinent pas sur le type de dépenses dont parle le commentaire plus haut, elles en sont revenues depuis longtemps)
    une entreprise souhaitant distribuant de l’eau par exemple se moque du prix des licences pour leurs centres stratégiques comme une salle de contrôle ou les points névralgiques
    de plus, souvent, il est plus rentable de prendre une bonne équipe d’ingés, de développer leur propre distro linux en interne (à partir d’une base existante, pas en re inventant la roue bien sur, mais en l’adaptant au besoins et au hardware)
    il y a plusieurs points positifs non négligeable à cette solution
    contrôle totale sur l’os et les mises à jour, sécurité maximum, viabilité testé en amont avant mise en prod, modularité et possibilité d’évolution à la guise de l’entreprise sans avoir à attendre le bon vouloir d’une entreprise privée autre que la sienne et bien d’autre encore.

    les grosses boites le font, ils embauchent des bons, elles ont les moyens et ont fait leurs comptes depuis longtemps

    c’est un peu pour ça que dans encore beaucoup de grosses boites vous avez encore des xp… mais en amont vous avez des firewall et serveurs bien gérer par de bonnes equipes (il y a toujours des contre exemples bien sur, me parler pas de bercy ou ce genre de choses, je parle plus de grosses société comme total, edf, areva, vivendi, les banques, ce genre là)
    et pour office à la compta ou au secrétariat, pas de soucis à avoir un vieux windows, pour les systèmes critiques ou les points d’entrée du réseau , c’est différent
    et là beaucoup moins de soucis déjà

    le truc c’est d’avoir une équipe en interne qui fait sa distro et la maintient dans la boite
    là c’est viable, fiable, pérenne dans le temps et très secure
    mais toutes les boites ne peuvent pas se le permettre (pme on en parle pas)

    ce qui serait top, c’est que les éditeurs de pro logiciels fassent enfin des versions multiplateforme (windows, mac, linux)
    là plus de soucis
    steam montre l’exemple pour les particuliers, c’est déjà ça et ça fait plaisir (faut bien commencer quelque part, pourquoi pas les joueurs après tous)
    les mentalités évolueront j’espère
    (après tous, y a que les imbéciles qui changent pas d’avis)

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 19 h 47 min

    A mon avis, Windows 8 est un OS de transition. Il tente de passer d’un seul coup au moins 3 ou 4 étapes d’évolution et se plante en restant coincé au milieu du gué avec son interface schizophrénique.

    Mais ne vous y trompez pas, c’est bien dans cette direction qu’ira l’informatique et pour le coup Microsoft a pris une certaine longueur d’avance. Il n’y a qu’à voir les annonces d’ubuntu d’un seul OS tournant sur toutes les plate-formes : pour l’instant on n’a vu qu’une beta tournant sous 2 ou 3 tablettes / tel android, avec de vagues promesses pour 2014. L’unification Windows 8 / Windows Phone 8, c’est dispo maintenant.

    Pour ma part, je suis content de voir Microsoft faire quelque chose d’un peu audacieux, et je ne regrette pas tellement un menu démarrer qui ne sert grosso modo plus à rien depuis l’arrivée de la recherche rapide de windows 7 (honnêtement, appuyer sur la touche windows et taper les premières lettres du programme qu’on veut lancer, c’est quand même plus rapide que d’aller fouiller dans une arborescence et ça marche encore mieux sur Win 8 que Win 7). Espérons que la prochaine version soit une expérience 100% concluante cette fois.

    Par rapport aux plaintes de Samsung & co, il faut peut-être prendre ça avec des pincettes, tout ceci est une affaire de négociations et de bluff. Les machines Windows 8 sont probablement des échecs publics, et ça pose problème aux OEM, mais l’échec est lié autant au logiciel qu’au rapport qualité / prix du matériel. Qui plus est, je ne vois pas trop quelles alternatives les Samsung / Asus / HP pourraient proposer à du windows ? Du Android sur des PC ? Ubuntu ?

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 20 h 25 min

    J’ai acheté l’asus ul80VT en février 2010 en destockage. J’ai juste mis un ssd à la place du disque dur 5400 tr. Quand je regarde les nouveaux portable en vente, je me demande où est l’intérêt de changer. Je suis passé à windows 8(j’aime le démarrage rapide sur un portable et certaines applications modernui sont bien pratiques et plus accessibles. Un clic pour accéder au bureau ne me gêne pas). Pourquoi racheter un nouveau portable? Ca ne m’apportera pas grand chose (et pourtant je suis en général faible devant la nouveauté…) Effectivement, les constructeurs sont responsables… Il n’y a pas eu de grande amélioration à mon goût….

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 20 h 28 min

    Je crois sincèrement que Microsoft n’a pas pris en compte un élément important dans son calcul. Un élément tout bête : Le choix de ne pas acheter si ça ne plait pas à l’utilisateur.

    Avoir le choix de ne pas acheter n’est pas nouveau. A la sortie d’XP on a eu un vrai changement et les gens ont migré sans trop de difficultés. Par contre Millenium et Vista n'(ont pas rencontré les suffrages puisque les gens n’avaient pas un besoin vital de ces OS pour fonctionner. Le passage à XP s’expliquait notamment par des modifications technologiques importantes comme les réseaux et l’USB, ils étaient bien mieux gérés sous XP.

    Le passage à Windows 7 apportait un peu de neuf, de nouveaux modes de fonctionnement et effectivement de belles avancées tout en solutionnant de nouvelles problématiques liées aux technologies qui avaient évoluée. Mais depuis sa sortie tout est parfaitement bien géré et si les fabricants proposent du materiel dorénavant uniquement supporté par Windows 7 et Windows 8 ce qui oblige a délaisser XP, il reste quand même la possibilité de rester sous Windows 7 sans soucis.

    Si Windows 8 ne fonctionne pas en terme de vente, sur toutes les gammes de PC confondues, mis à part en mise à jour, c’est peut être parce que les machines sous Windows 7 sont suffisantes et n’ont pas besoin de nouvelles évolutions technologiques ou logicielles. Dés lors, la crise n’aidant pas, les budgets étant attirés par d’autres produits, pourquoi changer ? Au pire les gens ont fait la mise à jour.

    Rien ne “force” a passer à 8 comme rien n’a forcé a passer à Vista. La cosmétique de l’interface n’est pas un argument suffisant tout comme l’apparition de certaines fioritures jugées extraordinaires par les experts marketing comme le tactile, l’hybride ou la finesse des engins. Le gros du marché, les gens de la rue, se foutent totalement de savoir que leur portable est plus fin si leur portable actuel plus épais fait le job. Si en plus des tablettes proposent des alternatives pour les taches courantes…

    Pour couronner le tout Microsoft propose une interface totalement déstabilisante pour les utilisateurs historiques de Windows : enfin non ils ne la proposent pas, ils l’imposent, sans concertation. Résultat les gens ont l’impression de payer des trucs dont ils n’ont pas besoin si ils investissent, des trucs dont ils n’ont au fond pas besoin.

    Franchement faites le test, allez voir les gens en magasin, posez leur des questions et regardez leurs réaction, ça en dit très long sur ce qu’il se passe actuellement sur le marché. Microsoft n’a pas tout faux mais Windows 8 est proposé comme une évidence incontournable alors que ce n’est pas le cas.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 20 h 53 min

    @oangina rouge: J’aurais pas dit mieux. Quand j’ai vu la réponse de “A”, j’ai voulu répondre, mais tu l’a déjà très bien fait. Pour illustrer ce que tu dit, c’est exactement ce qu’il se passe ou je travail. Une distri Linux adapté, et le principal avantage est le contrôle et la maîtrise du système et des mises à jour. Ne pas être dépendant des choix d’un éditeur externe dont les but sont loin d’être ceux de l’entreprise qui l’utilise.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 21 h 24 min

    @Angry Bird:

    + 1 J’ai testé cet OS depuis la première release et c’est pour moi cette nouvelle ergonomie qui est la cause de tout. De plus dans le monde du travail c’est nul pour faire une transition rapide et efficace….

    Répondre
  • uko
    11 mars 2013 - 21 h 28 min

    @A:
    “Ca n’a rien à voir avec la qualité (ou pas) de W8. La preuve, ils ne sont pas passés à W7 (jusqu’à maintenant) alors qu’il est bien meilleur qu’XP.

    C’est simplement une histoire de cout et pour les rogner au max.”

    Je doute que le coût soit la motivation principale. Elle entre en compte bien entendu: pourquoi lâcher une fortune pour une évolution inutile ? Mais si l’évolution se justifie par un gain de sécurité ou de productivité, le pas est rapidement franchi.

    Pour avoir passé mes 6 dernières années dans une grosse entreprise du high tech, j’ai vu les résultats d’une transition de XP vers 7. Une catastrophe d’un point de vue productivité: Des outils devenus incompatibles, d’autres mal gérés, des milliers d’heures de travail perdues pour que les employés reconfigurent leur machine et prennent en main le nouveau système… Et même un certain nombre d’outils externes incompatibles, y compris les solutions Cisco qu’on a du utiliser en virtualisant XP sur les machines, avec toutes les instabilités occasionnées.

    Bref, une migration vers un nouveau système n’a rien d’une opération simple, et le prix de la licence est loin d’être l’élément le plus coûteux pour l’entreprise.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 21 h 39 min

    Je teste Win8 sur un net top + ssd. Rien à redire sur les perf : propre et efficace. Sauf qu’à l’usage, il me sort par les yeux. C’est un OS schizophrène, peu intuitif et pénible en usage PC de bureau.
    Il est évident que ce système n’est pas une réussite et qu’il ne suffit pas de traiter de crétins ceux qui ne l’aiment pas pour inverser la tendance. Bien sûr, il y a la vente forcée, mais le bouche à oreille négatif peut être gênant pour MS… Entre Linux, Apple voire Google, les concurrents ne manquent pas. Ils pourraient profiter d’un rejet de Win8 (même relatif) pour grappiller des parts de marché.

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 21 h 44 min

    Elle est belle la population Windows, déroutée pour un changement d’interface graphique. De la nouveauté sans changer la moindre habitude. Pas étonant que les tentatives de machines sous Linux ne decollent jamais, si un bouton Demarrer n’est pas présent en bas à gauche ca on est perdu! Pourtant les changements sont minimes, il faut toujours redemarrer W8 apres l’installation d’un soft ou apres un changement d’un parametre, la base de registre n’a pas disparue etc…

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 22 h 04 min

    La prochaine mise à jour de W8 devrait permettre l’exploitation de petits écrans en dessous de 10 pouces…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *