Surface Laptop Studio : performance et fonctions

Le Surface Laptop Studio prend la place du Surface Book 4 qui aurait du arriver sur ce segment haut de gamme chez Microsoft.

Le Surface Laptop Studio est un renouvellement de la vision de Microsoft pour ce qui doit être aujourd’hui, bientôt en 2022, une machine nomade et productive. L’éditeur ne se contente pas d’additionner les composants dans un format classique mais pousse un peu plus loin cette idée avec des aménagements techniques intéressants.

Le Surface Laptop Studio est un engin particulier, il reprend un design original imaginé par Acer avec son Aspire R7, il y a plusieurs années. Au lieu de proposer une charnière classique permettant de pivoter l’écran autour d’un axe pour se refermer sur le clavier, l’engin propose une alternative. L’accroche de la charnière se fait non pas au bas de l’écran mais au milieu de sa hauteur, permettant ainsi à l’ensemble de pivoter facilement et de se déplacer vers l’avant du dispositif. Cette vision d’un engin proposant un agencement qui s’adapte suivant les usages est une alternative à la solution de Lenovo et de ses Yoga. Elle propose surtout, outre le format tablette, la possibilité de mixer l’usage d’un écran tactile avec le pavé tactile de la machine tout en cachant le clavier.

Surface Laptop Studio

Quel intérêt ? Le principal est l’usage de l’engin en mode tablette évidemment mais également l’ajout  d’un mode multimédia sans clavier et enfin la possibilité de dessiner sur l’écran sans avoir le clavier qui gène l’utilisateur… Des usages qui semblent parfaits pour de la mobilité… mais peut être un peu moins pertinents en mode sédentaire. A noter que le R7 plaçait son écran devant un pavé tactile que la marque avait basculé derrière le clavier, Microsoft fait l’inverse… ce qui est une vision qui correspond sans doute plus au format 14.4″ à bordures fines de l’engin. Le Acer était un 15.6″ assez encombrant et difficile à déployer ainsi en mobilité. Il s’utilisait en mode sédentaire là où le recours au clavier pour des raccourcis, ou des combinaisons, est plus pratique. En mobilité, le Surface Laptop Studio aura plus de bénéfice à laisser le pavé tactile apparent.

Surface Laptop Studio

Là où le Surface Laptop Studio va se démarquer, c’est dans son absence de compromis techniques et la qualité globale de la proposition. Son affichage emploie une dalle de 14.4″ en 2400 x 1600 pixels. Un format en 3:2 qui ravira bon nombre d’utilisateurs à la recherche d’une surface plus productive et moins orientée multimédia que les écrans traditionnels.  Rafraichie à 120 Hz, la dalle est enfermée dans des bordures relativement fines qui embarquent une webcam classique proposant une reconnaissance faciale et un couple de micros stéréo avec régulation du bruit ambiant.

Surface Laptop Studio

Le niveau de performance dépendra, comme toujours, de votre budget. Le modèle entrée de gamme en Core i5 emploiera un circuit graphique Intel Iris Xe avec 16 Go de mémoire vive LPDDR4x. Le modèle haut de gamme préfèrera un Core i7 associé à un circuit graphique externe Nvidia GeForce RTX 3050 Ti employant 4 Go de GDDR6 dédiée et 32 Go de mémoire vive. Le stockage de base sera de 256 Go et il pourra évoluer jusqu’à 2 To… Et quand je dis évoluer, ce n’est pas un vain mot. Si la mémoire vive sera soudée à la carte mère, le stockage emploie bien un slot M.2 PCIe NVMe qui permettra donc un changement de capacité.

Le clavier est, à la fois, rétro éclairé et mécanique, Microsoft cherche à faire de cet engin un vrai compagnon de voyage apportant du confort autant que de la performance. Le pavé tactile est large et profond et propose un retour haptique 

Surface Laptop Studio

La connectique du Surface Laptop Studio est peut être le  talon d’Achille de cette offre. Elle comprend une paire de ports Thunderbolt 4 au format USB Type-C, un connecteur Surface et un port jack audio combo. Rien de plus. Impossible donc de brancher une clé USB classique ou de connecter un port HDMI. Il faudra passer par un dock USB Type-C pour retrouver un lecteur de cartes ou ces connecteurs traditionnels.

Surface Laptop Studio

L’autonomie est, par contre, un point fort avec des scores annoncés par Microsoft très élevés. La version Core i5 annonce jusqu’à 19 heures d’utilisation. Le modèle Core i7 avec son circuit GeForce plus gourmand  annonce 18 heures d’autonomie… probablement parce que, là encore, c’est le circuit graphique Intel qui est pris en compte. Cela nous indique clairement que cet usage n’est pas celui d’une machine exploitée au maximum de ses capacités. Ces temps annoncés sont probablement liés à une exploitation minimale des engins.

Surface Laptop Studio

Les tarifs Européens ne sont pas connus pour le moment mais la version Core i5 devrait démarrer à 1599$ HT. Le modèle GeForce en Core i7 à 2099$ HT… Des prix assez élevés qui pourraient s’envoler encore un peu plus haut en euros…


Jaune
6 commentaires sur ce sujet.
  • 23 septembre 2021 - 15 h 35 min

    Une superbe machine qui a du sens pour un professionnel (=amortissement) de l’image.

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 17 h 08 min

    Belle évolution.
    Je m’attendais à une 2ème version un peu plus grande Surface Laptop Studio 16 avec un GPU plus performant comme une RTX 3060 ou 3070.

    Mais avec le thunderbolt 4 ils vont nous vendre un dock avec egpu ?! :-)

    Dommage aussi pas de version avec du Ryzen 5800HS/5900HS (dans ce cas pas de thunderbolt)

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 19 h 03 min

    Sympa comme machine. Mais je trouve la diagonale de l’écran un peu petite pour le patronyme Studio. 14,4′ ne se démarque pas assez des 13′ de la nouvelle Surface Pro 8. Un 16′ aurait fait une bonne petite station de travail mobile…

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 22 h 36 min

    J’aimais bien le concept du Surface Book, je suis un peu déçu qu’il n’évolue pas pour laisser la place à une solution « à la Yoga ». Je suppose que Microsoft a ses raisons (il était peut-être trop proche de la Surface Pro ?).

    Répondre
  • 24 septembre 2021 - 13 h 10 min

    @princeofsky:
    Le pb des solution à la Yoga, c’est en retournant l’écran, le clavier se retrouve au dos avec tout ce que cela implique (mauvaise préhension à cause des touches, détérioration du clavier à la longue…).
    Par contre, le pb avec les Surface Book, c’est que l’intégration de tt les composants ds l’écran implique de limiter les perf (dissipation thermique en raison du design tablette). Le Surface Book étant censé être le top de la performance mobile chez MS, ils ont du revoir leur copie avec un design qui va ds ce sens.

    Répondre
  • 25 septembre 2021 - 18 h 53 min

    J’ai vérifié les prix, il y a grosso modo 100$ de différences entre le Laptop Studio d’entrée de gamme, et une Surface Pro 8 ayant la même config…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *