[IFA2018] Chuwi Surbook Pro 2 en 1, une Surface Like sous Gemini Lake

Chuwi annonce à l’IFA 2018 une nouvelle tablette sur les pas de la Surface de Microsoft. La Chuwi Surbook Pro 2 en 1 est un engin intéressant de par les choix effectués par la marque (Ecran 3/2, Gemini Lake, fanless) et le prix demandé (399€).

Imaginez une Surface Pro de Microsoft qui aurait un bébé avec un portable low-cost. Le rejeton serait cette Chuwi SurBook Pro 2 en 1. Une tablette Windows 10 que l’on manipule de manière très classique et que l’on peut déposer sur un support clavier magnétique qui lui sert également de protection. Ce clavier offre un angle de 125° pour positionner confortablement la machine. 

[IFA2018] Chuwi Surbook Pro 2 en 1, une Surface Like sous Gemini Lake

A l’intérieur de cette tablette photographiée par NotebookItalia, on retrouve des composants un peu différents de l’offre de Microsoft. Oubliez le Core Kaby Lake, Chuwi a choisi un Celeron N4100 comme processeur. Un quadruple coeur et quadruple threads cadencé de 1.1 à 2.4 GHz avec 4 Mo de cache qui affiche un TDP de 6 watts seulement. Suffisamment peu pour que la marque arrive à dissiper toute la chaleur qu’il dégage sans ventilation. Ce qui rend le Chuwi SurBook Pro 2 en 1 parfaitement inaudible à l’usage.

[IFA2018] Chuwi Surbook Pro 2 en 1, une Surface Like sous Gemini Lake

Ce processeur propose également un circuit graphique compétent, l’Intel UHD 600. Pas la puce la plus performante de la gamme, donc, mais suffisamment de nerfs pour piloter l’écran 12″ 2160 x 1440 pixels de la tablette. Il s’agit d’un écran en 3/2 et non pas 16/9 comme la plupart des tablettes. On retrouve ici une bonne partie de l’héritage génétique de Microsoft et ce détail devrait séduire très sensiblement certains utilisateurs. Notamment ceux qui ne cherchent pas à acheter un outil vidéo portable mais qui veulent afficher des documents à l’écran.

La mémoire vive grimpe à 4 Go et le stockage à 64 Go. Ce sont du moins les caractéristiques de base de cette SurBook Pro 2 en 1… Le processeur sait gérer jusqu’à 8 Go de mémoire vive et passer à un eMMC de 128 Go ne demanderait pas plus de place. Il est donc possible que d’autres versions de cet engin sortent dans la foulée. L’actuel modèle en 4/64Go est intéressant de par son tarif, l’ensemble est positionné à un prix psychologique sous la barre de 400€. Chuwi a  de plus l’excellente idée de laisser la possibilité d’ajouter un SSD supplémentaire en ouvrant une trappe derrière l’engin et en y glissant un circuit au format SATA III non détaillé mais pouvant atteindre 1 To.

[IFA2018] Chuwi Surbook Pro 2 en 1, une Surface Like sous Gemini Lake

La connectique est assez complète : Un port USB Type-C qui lui sert d’alimentation. Un excellent choix puisqu’il permettra de recharger la tablette en déplacement avec une batterie compatible. Deux ports USB 3.0 Type-A sont également de la partie, un port jack audio stéréo 3.5 mm mais pas de lecteur de cartes. Une webcam 2 mégapixels est présente en façade tandis qu’un modèle 5 mégapixels est disponible au dos. Une paire de microphones permettra d’utiliser un assistant vocal ou de faire de la visio conférence et une paire d’enceintes stéréo sont également disposées sur les côtés de l’écran. Capacitif et IPS, l’affichage de 12 pouces prendra également en charge un stylet actif, ce qui permettra de dessiner ou d’écrire directement sur la tablette. Petit bémol, Chuwi a choisi un wifi de type 802.11b/g/n. Ce n’est pas très grave mais le delta de prix entre des modules AC et des modules N est désormais vraiment dérisoire.

[IFA2018] Chuwi Surbook Pro 2 en 1, une Surface Like sous Gemini Lake

Perfectible, la Chuwi Surbook Pro 2 en 1 l’est probablement, ses bordures d’écran sont très larges et son encombrement doit s’en ressentir. Si il faut garder de quoi positionner ses doigts en mode tablette, on aurait pu espérer un encombrement un peu moins important en réduisant quelque peu ces bandes noires.

Chuwi Surbook SE

La marque profite de l’IFA pour présenter un second modèle avec le Chuwi Surbook SE qui est une version 10.1″ plus classique de ce même concept.  L’écran n’est plus 2K mais UltraHD avec le classique IPS 1920 x 1080 tactile et capacitif. Le Celeron N4100 est remplacé par un Atom Cherry Trail Z8350 un brin vieillissant mais on reste sur une combinaison 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage. Un lecteur de cartes MicroSDXC compatible avec des 256 Go est également de la partie. Pour le reste c’est le même concept. 

Chuwi Surbook SE

Des modèles à surveiller puisqu’ils pourront pas mal varier de tarif en importation comme d’habitude avec Chuwi. On peut espérer trouver également un Chuwi SurBook Pro 2 en 1 un jour en 8 Go de mémoire vive ce qui pourrait en faire u engin intéressant à l’usage. Comme d’habitude, il serait possible pour un revendeur ou un grossiste français de contacter la marque pour importer le produit avec un clavier en AZERTY. Aux dernières nouvelles, le minimum de commandes est sous la barre des 200 unités pour ne pas avoir de surcoût pour ce type de changement…

Source et images : Notebookitalia

20 commentaires sur ce sujet.
  • 6 septembre 2018 - 15 h 55 min

    Bonjour,

    Il y a des utilisateurs de Chuwi par ici ? J’aurai voulu avoir des retours d’expérience sur leurs produits car j’envisage de m’équiper avec ce type de tablette sous Windows.

    Ces modèles ont l’air particulièrement intéressants mais je ne sais pas si leur disponibilité sera assez rapide.

    Merci.

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 16 h 06 min

    @Lionel: Bonjour,
    J’ai une Hi8Pro
    La batterie se vide rapidement, 4 h max
    Fonctionne bien en mode Android
    Par contre, Windows est à l’étroit (seulement 16go)
    J’ai besoin de faire une restauration, pas assez de place et je n’arrive pas à la flasher malgré les tutos de Chuwi
    Mais avant que Windows merde, j’en était content !

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 16 h 10 min

    Une Chuwi Surbook SE remplacerait agreablement ma Surface 2 s’il y avait possibilité d’un clavier français.
    Si il y avait un grossiste pret à investir 30 k€ pour nous vendre des Chuwi Surbook SE à 250 € …….

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 16 h 11 min

    @Lionel:
    C’est du produit chinois, c’est à dire quelques problèmes de fiabilité (j’en ai des tablettes Chuwi). Dommage car les finitions sont plutôt bonnes en général et l’écran est bon pour le prix. Pour la dispo, tout dépends du succès du produit, mais en général c’est rapide (quinze jours/3 semaines environ selon le vendeur).

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 16 h 14 min

    Salut Pierre,
    Je te lis tous les jours avec beaucoup d’intérêt ! Merci pour ton site.

    Petite coquille, je pense, sur cette phrase : “L’écran n’est plus 2K mais UltraHD avec le classique IPS 1920 x 1080 tactile et capacitif.”, tu voulais certainement dire Full HD au lieu d’UltraHD.

    Bonne continuation

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 16 h 29 min

    Hello Pierre.

    Selon la fiche que montre le démonstrateur de la vidéo, l’écran de la Surbook SE est un 1920×1200. Ce qui est en soit dommage, car le précédent modèle (Surbook mini) possédait un écran 3:2…
    Dommage aussi pour l’abs de port micro-sd… :/

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 16 h 33 min

    @zafira500:
    Et c’est là qu’on regrette que Xiaomi ne se lance pas ds le marché des hybrid type Surface Pro…

    Répondre
  • 6 septembre 2018 - 18 h 19 min

    @Thomas57000

    Il me semble qu’il existe un Windows Lite destiné a la GPD-WIN et qui peut se trouver via la site Open-Consoles .
    Cette version nécessitera certainement un ajustement tablette mais normalement offre la possibilité de réutiliser son numéro de Windows 10 .

    Perso ,je cherche éventuellement un modèle de tablette ARM sous Android et pour la somme que je veux y mettre ,le choix ne peut être que ONDA ,CHUWI ou TELCAST .

    J’ai une ONDA 820 sous Windows 10 que j’aimerai bien remettre sous Android ou un OS de type REMIX .
    Reste a trouver le bon Tutorial qui marche sur le NET .

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 7 h 29 min

    @sidero:
    Il y a toujours les PC portables. Ou la tablette + un clavier Bluetooth. ;)

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 7 h 30 min

    @zafira500:
    Tablette MiPad, je précise.

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 7 h 33 min

    @ptitpaj:
    Le problème viendra des drivers. Sur ma Hi12, j’ai installé Win10 Pro, du coup, plus de tactile, et ce, malgré l’installation des drivers d’origine.

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 8 h 37 min

    @ptitpaj: merci pour l’astuce !

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 11 h 07 min

    @zafira500:
    La Mipad est sous Android et fais moins de 12′. L’avantage des Surface c’est l’intégration du clavier rétro-éclairé avec touchpad et la béquille inclinable ;-)

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 11 h 10 min

    @zafira500:
    Autre avantage des hybrid style Surface, c’est aussi l’intégration de stylet actif :)

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 11 h 10 min

    @sidero: Tout à fait . Surface c’est la bequille integrée, amis surtout un clavier avec fixation magnetique, retroeclairé avec touchpad et qui fait office de cover

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 13 h 47 min

    Face aux nouvelles Surface Go, je trouve pas que le prix soit si intéressant au vu des specs et notamment du processeur.

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 14 h 04 min

    @TonyMoutaux: A la grosse le prix devrait être de 250 €, à comparer au 450 € de la surface Go

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 15 h 12 min

    @TonyMoutaux:
    La comparaison avec la Surface Go n’est pas pertinente car on a affaire à 2 machine qui ne boxent pas ds la même catégorie. La Chuwi Surbook Pro est une 12′ en 2160 x 1440 alors que la Surface Go est une 10′ en 1800 x 1200. De par son écran plus grand, la Surbook Pro est à voir comme une Surface Pro low cost.
    Et si on va par là, la Surface Go 64 Go me semble moins intéressante qu’une Galaxy Book 10′ qu’on trouve pour le même prix avec le S-pen et le clavier/cover…
    Par contre la Chuwi Surbook SE avec son antique Atom est complètement hors-jeux sauf si son prix est vraiment dérisoire…

    Répondre
  • 8 septembre 2018 - 16 h 42 min

    @sidero:
    Oui… Mais la Surface fait quasiment le double du prix. ;)
    Concernant Android, par certains côté il est bien mieux que Windows sur tablette. Windows 10, sans souris, c’est un peu la galère.

    Répondre
  • 8 septembre 2018 - 16 h 44 min

    @TonyMoutaux:
    En effet. Le problème des derniers produits chinois, c’est qu’ils ont quasiment doublé de prix et du coup, deviennent de moins en moins intéressants.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *