Streacom DB1 MAX : un boitier Mini-ITX fanless pour solutions 65 watts

Un an après la sortie du premier modèle, voici le Streacom DB1 MAX qui pousse le concept du boitier Mini-ITX totalement passif encore un peu plus loin.

Le premier modèle était conçu pour dissiper passivement des processeurs ayant un TDP de 45 watts, le Streacom DB1 MAX autorisera l’emploi de solutions plus performantes en 65 watts de TDP.

Streacom DB1 MAX

Le concept ne change pas, on retrouve un châssis entièrement en aluminium qui va servir de surface d’échange pour dissiper la chaleur des composants. Mais là où la première version présentait un côté muni d’ailettes verticales qui amélioraient la surface d’échange, le Streacom DB1 MAX en propose deux. Une de chaque côté, qui vont agir comme des cheminées et guider l’air chaud vers le haut par convection.

Streacom DB1 MAX

Le dissipateur interne, qui viendra coiffer le processeur, sera quant à lui muni de paires de caloducs qui se diviseront vers chacun de ses côtés pour répartir le travail de dissipation au lieu d’une seule comme sur le premier modèle. Chacun de ces caloducs sera associé aux parois latérales via un bloc d’aluminium pour repartir la chaleur vers l’ensemble proposant une épaisseur d’ailettes de 21 mm !  Au vu de ce procédé, il semble évident que la solution ne sera pas universelle. Streacom devrait proposer une liste de carte mères compatibles avec ce boitier. Il faut non seulement que le socket se positionne au bon endroit par rapport au dissipateur mais également que les différents composants de la carte ne gênent pas le passage des caloducs. 

Streacom DB1 MAX

Le résultat est une promesse de pouvoir encaisser le TDP de processeurs 65 watts et donc une plus vaste gamme de puces modernes. On retrouvera, par exemple, des processeurs AMD Ryzen Zen 3 mais également de nombreuses solutions signées Intel. Les panneaux avant et arrière sont également réalisés en aluminium avec des éléments de 4 mm d’épaisseur. L’ensemble est maintenu en place par 4 colonnes en aluminium de 16 mm de diamètre et le tout est anodisé de manière à rester uniforme. 

Streacom DB1 MAX

L’ensemble donne une impression de solidité et de rigidité qui doit se retrouver en pratique au vu de l’épaisseur de la structure proposée. Pensé pour fonctionner debout, le Streacom DB1 MAX est également largement ouvert en haut et en bas de sa structure par de larges ouïes pour faire circuler l’air en interne. Protégées par une grille de type mesh, ces ouvertures assureront un refroidissement passif des autres composants de la machine. Un système de façade modulaire permettra de choisir quelle connectique privilégier suivant les besoins de chacun : USB Type-A ou Type-C par exemple.

Le Streacom DB1 MAX devrait être disponible en mars prochain au même prix que le Streacom DB1 de base, environ 110€.

Sources FanlessTech et QuietPC

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • 30 novembre 2021 - 16 h 55 min

    joli look industriel :-) et à 110 euros je suis surpris

    Répondre
  • 30 novembre 2021 - 17 h 25 min

    Le boitier est limité aux cartes thin mini ITX. Les caloducs coulissant dans les blocs d’alu, il ne devrait pas y avoir d’autre limitation.

    Répondre
  • 30 novembre 2021 - 22 h 21 min

    Streacom font des produits de qualité, et celui-ci a l’air très intéressant pour le prix proposé.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *