De nouveaux SSD moins rapides pour le Steam Deck ? Oui et non

Alors que Valve indique avoir doublé sa production du Steam Deck, d’autres nouvelles semblent moins bonnes pour la console PC.

Valve vient d’indiquer que sa production hebdomadaire de consoles PC Steam Deck venait de doubler. Une excellente nouvelle pour ceux qui attendent encore leur machine. La moins bonne nouvelle est la possibilité qu’ils auront de recevoir une console équipée d’un SSD deux fois moins performant que les premières.

Le site HardwareLuxx fait état d’un changement important dans la production des Steam Deck. Le 28 mai dernier Valve indiquait des modifications sur sa solution dont une n’a pas été spécialement remarquée. Le fabricant peut désormais piocher entre deux références de SSD au lieu d’une. Et, évidemment, une des deux référence est bien inférieure techniquement parlant à la première qui équipait les consoles jusqu’alors.

La bande passante de ce nouveau modèle de SSD est moitié moins élevée que celle d’origine. On reste sur un NVMe PCIe Gen 3 mais il pourra être x4 ou, sur les nouvelles solutions, x2 seulement. Bien entendu, le client final n’aura aucun moyen de savoir quel type de SSD il recevra dans sa solution. Il faudra démarrer son Steam Deck et faire quelques tests pour avoir l’info.  Valve précise juste que « Certains SSD 256 et 512 Go seront livrés en PCIe Gen 3 x2 ».

Valve indique que ces changement n’affectent pas les performances de jeu en une phrase.

Je n’ai aucun mal a croire qu’il n’y aura aucun impact réel de performances entre les deux solutions. La console d’origine ne parvenant pas a tirer parti de la capacité de la bande passante théorique maximale du stockage. On a également pu constater que le SSD x4 ne proposait pas de gros avantages de  chargement par rapport à un jeu stocké sur la carte MicroSDXC de la console. Ce qui ne veut pas seulement dire que le lecteur employé est très bon mais également que le SSD n’est clairement pas exploité à sa performance maximale.

comment changer le SSD de son Steam Deck

Une fois le jeu lancé cela ne posera sans doute pas de soucis à la machine et les temps de chargement et de transfert de données ont peut de chances d’être affectés par ce changement. Le débit théorique maximal d’un SSD x2 est de 2048 Mo/s soit la moitié du débit théorique maximal d’un SSD x4. Cela ne devrait donc pas être un soucis majeur pour l’utilisateur mais c’est toujours assez indélicat de la part d’un fabricant de vendre un produit, de retarder sa livraison puis de changer la recette en cours de route. 

Aucune information sur la raison de ce changement n’a été faite, est-ce en rapport avec des soucis de production ou de stocks ? C’est probable car l’écart de prix entre les modèles de SSD x2 et X4 n’est pas énorme. Surtout sur des volumes comme ceux de Valve. 

Les acheteurs de la version 64 Go eMMC ne seront – évidemment – pas affectés par ce changement. Ils pourront ajouter le SSD M.2 2230 NVMe de leur choix dans la console.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

5 commentaires sur ce sujet.
  • 29 juin 2022 - 20 h 23 min

    J’ai pris le modèle 64Go donc en effet pas de soucis à se faire de mon côté. J’ai hâte que la production augmente car le temps d’attente est vraiment long … on en est qu’au 24 juillet, je peine à croire qu’on arrive à ma commande datant d’avril avant 2024 :-S

    Répondre
  • 30 juin 2022 - 10 h 57 min

    Hello, c’est une bonne chose de l’avoir remarqué, mais comme le laisse entendre Pierre, c’est un faux débat. Les jeux tournent déjà bien sur un SSD SATA 3 donc le NVMe c’est top mais pas non plus un critère de polémique, en tout cas c’est mon avis.

    Répondre
  • Tof
    30 juin 2022 - 11 h 47 min

    Serait-ce possible que Valve soit confronté à ce type de scénario: ils ont des stocks d’un modèle de SSD, mais s’ils en rachètent de ce même modèle qui a fait ses preuves, alors le fabricant ne propose plus qu’une rétrocompatibilité PCIe Gen 3 x2… ?

    Parce que cela ressemble assez à ce qui arrive au modèle de SSD de chez Western Digital: WD Black SN750.
    Le WD Black SN750 (super SSD, cela étant dit en passant) est en PCIe Gen 3 x4, mais Western Digital le remplace actuellement sur le marché par le SN750-SE avec l’argument qu’il est désormais aussi compatible PCIe Gen4 avec bien-sur une rétrocompatibilité PCIe Gen3.
    Sauf… que lorsque l’on creuse un peu (il faut télécharger la fiche technique et s’y trouve tout en bas, évidemment ce n’est pas affiché en direct sur le site du fabricant et rarement sur les descriptifs de vente), on s’aperçoit alors que la rétrocompatibilité c’est seulement: PCIe Gen 3 x2, PCIe Gen 3 x1, PCIe Gen 2 x4, PCIe Gen 2 x2, et PCIe Gen 2 x 1. Pas de Gen 3 x4 sur ce nouveau modèle! C’est bien dommage, surtout si on compte l’installer sur une machine en PCIe Gen 3.

    Répondre
  • 30 juin 2022 - 18 h 34 min

    @Tof: oui c’est possible, si c’est un tel problème (ça reste hypothétique), cela voudrait potentiellement dire que le fournisseur du constructeur de SSD connaîtrait une pénurie de composants, ou bien ait un problème quelconque (incendie, catastrophe naturelle, machine de production défaillante, etc.).

    Mais dans tous les cas, j’ai un doute que ça gène l’expérience de jeu, là où ça pourrait gêner pour un besoin de PC perso / pro / serveur, suivant les applications.

    Répondre
  • 2 juillet 2022 - 9 h 29 min

    L’objet de ce changement est la limitation de la consommation énergétique et la limitation de la dissipation thermique de la console.
    Le format M.2 2230 ne permet pas de mettre bcp de circuit intégré sur le SSD, et donc limite indirectement le nombre de canaux en parallèle auxquels le contrôleur de disque rattache ces circuits.
    Ces systèmes de stockage actuels sont dès lors moins performants à leur pic que certains de leurs congénères où il y a plus de circuit (les 2280 et 22110), il n’y a donc aucun intérêt que l’interface PCIe à laquelle est rattaché le PC tourne en PCIe 4 ou sur 4 canaux, les débits actuels des NAND et du contrôleur peuvent difficilement saturer dans les meilleures conditions l’interface.
    C’est une adaptation de bas en haut aux composants du marché actuel (et pas une question de pénurie) et cela permet des économies énergétiques substantielles.
    Quand au NVMe, c’est un standard d’une efficience et d’une flexibilité supérieure à ses concurrents SATA, UFS et eMMC sur le papier et dans les faits. Il permet un coût énergétique moindre par volume de transfert et a des limites de performances absolues supérieures pour le sous-système connecté si désiré.

    Au final ce changement améliorera l’autonomie et les performances de la machine (part plus large de l’enveloppe thermique pour le reste) et préservera l’autonomie énergétique.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *