La Raspberry Pi Camera HQ voit en 12.3 mégapixels

Grande nouvelle, la fondation Raspberry Pi annonce de nouveaux capteurs photos Camera HQ de 12.3 mégapixels compatibles avec leurs cartes et proposant une fonction inédite. La possibilité de changer d’objectifs.

La Fondation Raspberry Pi lance un nouveau capteur d’image qui n’a plus grand chose à voir avec les précédentes générations. Greffée aux cartes, cette nouvelle solution permettra un traitement d’image beaucoup plus fin pour une foule de nouveaux usages.

2019-06-26 11_30_20-minimachines.net

Un Polaroid SX-70 sous Raspberry Pi

Parmi les premiers projets dont j’ai le souvenir avec les cartes Raspberry Pi, ce furent les appareils photos qui m’ont le plus marqué. Des solutions embarquées qui reprenaient le design minimaliste des solutions pour venir se glisser dans divers formats d’appareils. Du recyclage d’anciens objectifs à des créations maison, toute une ribambelle de projets sont nés dans ce sens. Avec eux, les “photobooth” ont également fleuri. Ces solutions qui prenaient en photo les personnes s’installant devant et envoyaient ensuite un message par mail ou sur les réseaux accompagné de l’image. Point commun entre ces solutions, le recours au capteur maison Raspberry Pi et des images pas toujours formidables en terme de qualité, de luminosité et de gestion des couleurs. A moins de proposer un traitement colorimétrique assez lourd pour les cartes.

2020-04-30 18_57_27-Window

Aujourd’hui, la fondation annonce donc un changement majeur avec la sortie de ce nouveau capteur Camera HQ. Celui-ci se base sur le célèbre Sony IMX477 de 12.3 Mégapixels. De quoi mettre à l’amende l’ensemble des capteurs de PC portable employés sur le marché aujourd’hui. Des webcams dont beaucoup ont pu se rendre compte de la “qualité” pendant cette période particulière de confinement. Cela sur des machines entrée de gamme comme sur des portables aux prix assez élevés…

Camera HQ

La Camera HQ met les points sur les i du mot investissement. Car si on veut s’offrir ce module lancé par la fondation, il faudra débourser 50$ pièce. Un prix élevé qui se traduit en France par un joli 56.8€ chez Kubii.

Avec un tel capteur, la qualité des images sera évidemment bien supérieure et on peut s’attendre à un vrai renouveau de projets variés autour de l’image dans les mois à venir. De nouveaux appareils photo bien entendu mais également des solutions en science avec des capteurs HQ exploités en astronomie, en ornithologie, en chimie et en météorologie. L’arrivée d’une solution de ce type sur les Raspberry Pi va permettre de faire évoluer la qualité des clichés capturés et, parce que le Raspberry Pi 4 est un ordinateur, autoriser leur traitement. 

Camera HQ

Un petit support fileté pour faciliter l’intégration du capteur

Mieux encore, les capteur Camera HQ proposeront plusieurs objectifs interchangeables. Deux sont d’abord prévus au lancement de la solution. Un premier modèle 6 mm qui coûtera 25$ ainsi qu’un second modèle en 16 mm pour 50$.

Camera HQ

D’autres solutions de ce type pourront apparaître dans le futur et il me tarde de voir ce que la communauté proposera comme adaptateurs et objectifs maison. De l’adaptateur pour microscope à celui prévu pour lunette d’astronomie, je sens que les imprimantes 3D vont tourner à plein régime et les fabricants de lentilles  optiques vont se frotter les mains.

Camera HQ

De nombreux professionnels vont pouvoir s’intéresser à cette solution également, ne serait-ce que parce que La fondation assurera la production des Camera HQ jusqu’en Janvier 2027. De quoi rassurer certains et leur  donner l’idée de proposer des capteurs différents et autres accessoires exploitant ce nouveau capteur mais également l’intégrer dans des solutions à commercialiser.

Camera V2

C’est le troisième capteur de la fondation. Le tout premier était un OmniVision OV5647 de 5 mégapixels qui a été remplacé par le Sony IMX219 en 8 mégapixels. La grosse différence étant que le passage du premier au second n’avait pas changé le tarif demandé…

 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
4 commentaires sur ce sujet.
  • 30 avril 2020 - 19 h 25 min

    La V1 du capteur avait existé en module adapté pour une monture C/CS chez un vendeur chinois, j’en avais acheté un et c’était déjà super malgré le capteur merdeux.

    Là avec celui-là, ça ouvre des possibilités vraiment cool, c’est impressionnant de voir le nouveau de zoom qu’on peut avoir avec ces petits objectifs CS. Par contre focus manuel.

    Le truc vraiment dommage c’est que le filtre IR ne soit pas commandable, la c’est retrait définitif, un peu con…

    Répondre
  • 1 mai 2020 - 10 h 23 min

    Je suis intéressé par la qualité d’image de nuit, parce que celle des précédents modèles était pas terrible…

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 14 h 02 min

    Ah voila une intéressante.

    Répondre
  • 29 septembre 2020 - 14 h 08 min

    […] que l’on puisse dire. Si une carte Raspberry Pi le pilote et que l’ensemble utilise un capteur photo Raspberry Pi avec une lentille 6 mm, le “PaillePiCam” n’en est pas moins […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *