Radxa Rock5 Model A : une SBC sous RK3588S avec 16 Go de RAM

La Radxa Rock5 Model A est une carte de développement qui emploie un SoC Rockchip RK3588S et qui peut embarquer de 4 à 16 Go de mémoire vive.

Très complète, la Radxa Rock5 Model A se présente sous le format classique des cartes de développement avec une taille réduite et un ensemble complet de connecteurs et de broches. Avec 10 cm de large sur 7.2 cm de profondeur, la carte propose une foule de possibilités.

Le Rockchip RK3588S est un quadruple coeur Cortex-A76 cadencé à 2.6 GHz associé à quatre cœurs Cortex-A55 à 1.8 GHz. L’ensemble est associé à un circuit Mali-G610 MC4 pour la partie graphique ainsi qu’un circuit dédié aux calculs d’IA pouvant offrir jusqu’à 6 TOPS. Une base associée à un montant assez rare de mémoire vive puisque la carte peut être livrée avec 4 Go (69$), 8 Go (119$) ou même 16 Go (159$) de LPDDR4X. La marque l’avait déjà employé dans son Compute Module 5 et l’embarque à nouveau ici.

La carte se distingue ici très nettement de sa grande sœur la Radxa Rock5 Model B qui employait un Rockchip RK3588 et qui était limitée à 8 Go de mémoire vive et dont la connectique était pensée comme une carte de PC plus standard, avec des ports distribués sur un seul côté.

Ici la distribution est plus classique, plus RaspberryPienne en quelque sorte, avec une disposition tout autour du PCB. On retrouve deux sorties Micro-HDMI en 8K/60Hz pour le premier et 4K/60 Hz pour le second. Deux USB 3.0 Type-A sont disponibles ainsi que deux USB 2.0. Un port Ethernet Gigabit, un jack audio et un lecteur de cartes MicroSDXC complètent cette connectique. On retrouve également un connecteur eMMC 5.1, un port M.2 PCIe 2.1 prenant en charge les formats SATA 3.0 et USB 2.0, les 40 broches habituelles des SBC et des connecteurs MIP-CSI et DSI pour  connecter caméra et écran externes. D’ailleurs, la carte pourra piloter jusqu’à 3 affichages avec ce support et les deux formats HDMI.

La carte pourra être alimentée par un port USB Type-C dédié ou via un brochage de batterie pour une intégration mobile ou comme utilisation en onduleur. Un port d’alimentation pour un ventilateur est également visible pour piloter une solution de boitier ou directement positionnée sur le SoC. Un bouton de démarrage est également implanté ainsi que deux LEDs, une comme témoin d’activité et l’autre entièrement programmable. A noter qu’il est possible que l’on puisse faire évoluer une carte Raspberry Pi vers une Radxa mais que cela n’est pas absolument certain même si les dimensions et les connecteurs se ressemblent.

Les cartes ne sont pas encore disponibles mais un code permet de baisser leurs tarifs respectifs de 30$ sur AllNet en prenant une réservation à 5$ si le coeur vous en dit. 

Sources : Radxa via CNX-Software

 

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

7 commentaires sur ce sujet.
  • 23 janvier 2023 - 16 h 56 min

    Jolie petite carte ,un rapide regard sur le modèle précédent rend l’ancienne version limité en RAM et avec un prix plus élevé .
    Par contre la première version offre un port pour un SDD format M2 *** .
    Reste a savoir quelle version de BATOCERA ou autre sera la mieux sur ce type de carte .

    Le PRIX ACTUEL des Raspberry rendant ce type de nouvelles cartes très intéressantes .

    Répondre
  • 23 janvier 2023 - 20 h 31 min

    Très intéressant. Je vais regretter mon précédent achat qui avait pour objectif de remplacer mon RPI 4 mort …

    Répondre
  • 23 janvier 2023 - 22 h 08 min

    Si on parle de la rock 5b, elle propose bien elle aussi jusqu’à 16go de ram (cf. Allnetchina par exemple). Et un port m2 2280. Une paille.

    J’ai déjà une rock 5b (après avoir fait preuve de beauuuucoup de patience suite à la précommande), c’est une tueuse de raspberry. En terme de puissance ça tape dans les 3x voir 4x un rpi 4. Je n’evoque même pas le côté disque avec le port m2.

    J’ai déjà pris un coupon pour la 5a pour venir completer un cluster à la fois puissant, à prix contenu, et a consommation epsilonesque. Mon rpi4 au milieu va se sentir ridicule.

    Répondre
  • 23 janvier 2023 - 22 h 38 min

    L’offre est alléchante, surtout avec les $25 de réduction. Mais il ne faudra pas oublier la TVA au passage de la frontière européenne je pense. Ce qui pourrait rendre la carte moins attrayante.

    Répondre
  • 25 janvier 2023 - 12 h 56 min

    Je confirme que la version rock5b est aussi dispo en 16GB.
    Je me demande s’ils ont revu l’alimentation Power Delivery qui a posé pas mal de problème comme on peut le voir sur le forum radxa
    Cette carte a un gros potentiel, mais le support GPU est encore sommaire sous Linux (pas encore de support officiel de Mesa pour le mali G610).
    J’utilise la carte en serveur de developpement principalement et elle pourrait probablement faire office de desktop.

    Répondre
  • 25 janvier 2023 - 17 h 54 min

    Merci, je viens de faire une réservation.

    Répondre
  • Luc
    27 janvier 2023 - 11 h 15 min

    À la louche je dirais que la Rock5b achetée en precommande avec les 50$ de remise était une meilleure affaire.
    Par rapport aux RBPI 4, vu les prix demandés pour ce dernier, cette Rock5a est carrément une bonne alternative.
    En termes de design, il y a quelques petites différences entre les deux cartes donc les boîtiers pour le RBPI ne seront pas forcément compatibles.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *