Radxa CM5 : le Compute Module passe au RK3588S

Le Radxa CM5 est un Compute Module performant qui s’appuie sur le SoC Rockchip RK3588S et jusqu’à 16 Go de mémoire vive.

Le Radxa CM5 ou Radxa Rock5 Computing Module, est un petit circuit de développement de 55 x 40 mm qui se branche sur une carte mère au brochage spécifique pour développer  des solutions évolutives. Comme pour les Compute Module de Raspberry Pi, l’objectif est de permettre l’évolution du coeur d’un circuit en ne changeant que ce module tout en conservant la carte mère qui l’accueille en place.

Le Radxa CM5 est d’ailleurs parfaitement identique en taille et en connecteurs avec les précédents modèles CM3 et CM4, ce qui fait qu’un utilisateur ayant une carte de ce type dans un montage pourra la faire évoluer vers le nouveau modèle pour plus de performances. Son Rockchip RK3588S est en effet au dessus des précédents modèles avec quatre coeurs ARM Cortex-A76à 2.4 GHz et quatre Cortex-A55 à 1.8 GHz dans une configuration big.LITTLE assez classique. Le tout est épaulé par un circuit graphique ARM Mali-G610 MP4 et un petit circuit neural dédié à l’IA développant tout de même 6 TOPs de performance.

Autre point clé de cette offre, des volumes de mémoire vive allant de 4 à 16 Go de LPDDR4 ! Il sera possible d’embarquer le double de RAM des précédents modèles. Le stockage eMMC est, quant à lui, identique avec des options allant de 0 à 128 Go sur des modules pouvant atteindre un débit de 250 Mb/s. Petit bémol, Radxa a enlevé toute trace de module radio sur la carte, faute probablement à la place prise par le reste des composants. Là où le CM4 proposait du Wi-Fi5 et du Bluetooth en option, le nouveau CM5 fait totalement l’impasse sur le sujet. Il sera évidemment possible d’ajouter une clé USB ou un module PCIe pour ajouter ce service avec une antenne externe.

La Radxa CM5 permet de récupérer les fonctions classiques d’une carte de développement une fois connectée à sa carte d’accueil, Ethernet, USB, PCIe, HDMI, SATA, MIPI DSI et CSI, eDP et les traditionnelles broches GPIO.

Pas de prix pour ces modèles pour le moment mais la marque annonce un suivi à long terme puisqu’elle s’engage à pouvoir fournir des cartes jusqu’en… 2032. L’objectif étant de battre le fer pendant qu’il est chaud ou de séduire les industriels pendant que les Raspberry Pi sont difficiles à trouver et hors de prix. En lançant ce genre de garantie de suivi sur 10 ans, le constructeur cherche clairement à faire tourner la tête de ceux qui passent commande en masse de ce type de produit pour les intégrer dans divers appareils.

Source : CNX Software

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • Luc
    9 septembre 2022 - 18 h 12 min

    A suivre de près. Mais comme pour le moment, Radxa n’a toujours pas démarré la livraison des Rock5 (j’en ai précommandé 2), je pense qu’on va attendre un bout de temps avant de voir apparaître ce produit.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *